200x30x30 lecture à commencer par la fin.  (Lu 38721 fois)

  • Animateur
La recherche devient un plaisir
Citation de  

Oui. Pour moi, c'est même l'essentiel du plaisir  ;-)

des fois le sentiment est que plus on en apprend, plus le champ de nos ignorances semble vaste
Citation de  

Ce n'est pas un sentiment, mais une évidence ! Et cela est vrai pour tous les sujets de connaissance.
  • Animateur
Après cet intermède philosophique, quelques news :
- Le bac est stable.
- Les Sewellia s'apprivoisent, ainsi que les quelques (7 ?) red cherry qui me restaient.
Photos dont une de Danio en sous exposé pour faire voir les nuances.
























Pour les vidéos, j'apprends en même temps que je me rôde à l'APN. Je me suis un peu battu pour supprimer les barres de scintillement dues à l'éclairage LED assez brutal. Résolu à 95% en imposant le 1/125 en vitesse d'obturation, sans post-traitement Adobe. Faut que je me trouve des cartons pour bloquer le flux lumineux qui déborde par dessus le bac (30cm de large, c'est du nano...).

Des vidéos du "biotope" des Sewellia au Vietnam, gentiment diffusées sur un autre forum. Saison sèche pour les deux. Sur une,  lit de ruisseau bordé par endroit de plantations (pesticides, engrais ?). Cela décoiffe et fait fondre les certitudes sur ce genre et surtout sur ce qu'il en est dit et répété sur pas mal de BDD Aquario.


++++
  • Animateur
Super ces vidéos de biotope !
On voit clairement que les Sewellia peuvent se retrouver dans des eaux parfaitement sans courant, durant la saison sèche au moins. Ce qui ne veut pas dire que cela leur plaît nécessairement...

Et très belles photos de ton bac, merci !
  • Modosaurus
Il manque aussi les info trés interessante sur les capacité des sewelia à s'échapper. ;)
  • Animateur
"La grande évasion" :


Le bac est couvert. Euh sinon, question à la c**, et ce n'est pour me la péter du genre je n'ai pas assez d'algues...

Il y a une algue (cyano ?) ocre marron sur les graviers du fond, courante dans les fonds de ruisseaux. La même a été décapée nettoyée sur les tuyaux PVC de sortie. Il en subsiste un chouia sur les grosses pierres.
Pas de cornes de cerf.
Pas d'algues pinceaux.
Plus de filamenteuse vertes (cyano genre spiruline ?).
Très peu d'algues vertes sur les vitres et les pierres pas encroûtantes.
Les Sewellia ont tout bouffé, j'ai peur qu'il ne leur en reste pas assez. Leur nettoyage est poussé mais pas au point de rendre la vitre frontale hyper clean. Les Sewellia ont eu l'air aussi d'apprécier ce support propre hier, c'est assez rigolo. Aujourd'hui ils s'en fichent. Je leur laisse la vitre arrière pour leur petit déjeuner.
Les quelques "lichens" ont été nettoyés, ils avaient été recouverts d'algues vertes, et ont retrouvé leur couleur vert de gris.
Il y a ce qu'il faut dans la partie refuge séparée du bac par de la mousse bleue. Donc il y a de quoi essaimer.

Les Sewellia ne sont pas complètement affamés, ils alignent encore de beaux cacas verts.

Est-ce qu'un peu de prodibio dans ce bac sans plantes et fortement éclairé, avec un peu de soleil direct le soir, pourrait booster un peu les algues ?

++++
  • Modosaurus
Je ne vois pas trop comment des bactéries pourraient booster les algues, pour moi c'est plus l'éclairage.

certains amateur de ces poissons laissent des agalets dans des bacs d'eau devant leur fenêtre et les renouvellent régulièrement pour les nourrir.
  • Animateur
le prodibio en question c'est un coktail d'oligo éléments, pas de bactéries.
Je vais tester les bacs d'eau pour les galets.

Edit : si vous avez d'autres suggestions pour l'apport d'oligos. Oligos aquascaping ?
Edit 2 : la couche brune ce serait plutôt des diatomées.
Du temps où mes Sewellia se reproduisaient dans le 240l., communautaire (jamais je n'ai su comment!), toute ma population se nourrissait d'aliments du commerce. Je donne depuis des années du Tetra Pro (couleurs + algues), vu que je n'ai jamais d'algues "utiles" ou d'autres.  Z-fam.
  • Animateur
Bonjour,

@Zebra-fam. Merci pour le tuyau, je vais me procurer ça. Bon les miens trouvent encore assez de diatomées un peu partout. Ils n'aiment pas le concombre, ou n'ont pas encore assez faim.

Quelques exemplaires de mes Sewellia (4 peut-être, ils sont difficiles à compter), présentent ce type de patron de couleurs. Pas du lineolata, peut être de l'albisuera ?








+++
Tu a combien de sewelia ?
  • Animateur
Bonjour
Le bac est sympa. Je pense aussi à l'albisuera mais je ne suis pas sur. Il y a des petits points "alignés" sur les côtés ? J'ai trouve un site de vente je ne pense pas qu'ils sont dessus mais on peut procéder par élimination ...https://www.estalens.fr/sewellia-sp-petits-points-5-7-xl.html#/dfclassic/query=sewellia&query_name=match_and
  • Animateur
Bonjour,

Merci @seb35
Après une nouvelle séance photo et consultation du site bien fait de chez Estalans :
Le site Estalans ne me permets pas d'identifier formellement les différents types présents chez moi. En revanche l'info sur la taille adulte des sp. "petits points" est interessante, 6 à 8cm, contrairement au lineolata de 5 à 6cm, j'y reviendrais.

A/ Lineolata :


Remarque 1 : les motifs suivent les rangées d'écailles, longitudinalement ou de façon oblique, à l'instar du tissage Jacquard ou de certaines vanneries "primitives", c'est vrai aussi pour B et C.
Sur ce type A (je n'ose plus dire lineolata), on distingue 5 lignes sur les flancs, 3 jaunes & 2 noires, du milieu des pectorales jusqu'à l'avant du pédoncule caudal. Contrairement à la photo d'Estalans, qui montre des motifs noirs clos (comme sur les léopards) sur tous le dos, les miens ont aussi des motifs ouverts en vermicules.
Les couleurs sont soit un jaune franc uniforme, soit noir.

Remarque 2 : sans rapport avec l'identification, les roches depuis la présence des Sewellia ont par endroit une coloration grise un peu brillante, granulométrie proche du sucre glace. Je ne sais pas s'il s'agit de la présence résiduelle de diatomées après leur râpage. Macro à faire...

B/ sp. ?? :

Assez semblable à A/, jaune tirant sur le gris. 6 taches noires sans jaune au ccentre entre la dorsale et la caudale. Lignes sur le flanc non distinctes.

Remarque : le vert dans la mousse sont des crottes de Sewellia. Ils ont donc du végétal à bouffer a priori.

C/ sp ?? qui n'est pas identique au "petits points" de chez Estalans :


Remarque : coloration jaune grisâtre uniforme, sauf deux taches plus vives de chaque côté de la dorsale. Bandes latérales assez fines, et peu distinctes. C'est le plus grand de tous, largement 5cm contre 3 à 4 pour les autres. Assez craintif, difficile à photographier.

Pour les colorations, on voit sur le web des juvéniles à la robe "plus simple". Donc il est probable qu'elles évoluent avec la maturité, en plus d'être différentes suivant les "espèces" d'adultes.

Voili voilou, en ce qui concerne mes tentatives d'identification. Tout ça me semble moins gravé dans le marbre que pour les loris.

++++
  • Modosaurus
La galère....le genre d'espèce qui a des variations de colorations dans chaque bout de ruisseau.
Ca va finir en "sewellia lineolata rio machin chose".
L'identification reste assez difficile ou il y a un manque d'information/d'identification des Sewellia un peu comme les Gastromyzon. Je suis allé dans une animalerie indépendante mardi dans un bac il y avait trois Sewellia dit Lineolata à vendre mais après observation j'ai vu des différences
  • Animateur
Merci de t'interesser au sujet.

Oui, l'identification est difficile. Pour S. albisuera, je crois que c'est assez clair, Carine38 d'Aquadico m'a communiqué un lien sur cet article de Jörg Freyhof : https://www.researchgate.net/publication/228700221_Sewellia_albisuera_a_new_balitorid_loach_from_Central_Vietnam_Cypriniformes_Balitoridae Un des miens est très semblable au specimen de la figure 1. Il y a aussi une liste de 8 espèces avec carte de leurs répartitions, 330km du nord au sud :



Comme dit @Adam, une dénomination avec le nom du cours d'eau serait peut-être opportune, mais est-ce que le réseau hydrographique vietnamien s'y prête ? Cela foisonne, une autre liste de 13 espèces issue de fishbase https://www.fishbase.in/identification/SpeciesList.php?genus=Sewellia :
Sewellia albisuera       
Sewellia analis
Sewellia breviventralis
Sewellia diardi
Sewellia elongata
Sewellia lineolata
Sewellia marmorata
Sewellia medius
Sewellia patella
Sewellia pterolineata
Sewellia songboensis
Sewellia speciosa
Sewellia trakhucensis

Les travaux d'identification les plus récents ne semblent avoir débuté qu'en 1998. Rien entre S. lineolata decouvert en 1846 et cette date. Plus rien depuis 2005. Mais entre l'exploitation coloniale et le début de la guerre d'Indochine 100 ans après, il ne devait pas trop y avoir la place pour les chapeaux coloniaux et épuisettes des biologistes de cette époque. 

Je continue de tenter de photographier, c'est un peu l'enfer pour avoir des vues acceptables pour identification.
  • Modosaurus
Comme pour les cichlidés, je trouve que c'est n'ilmporte quoi, chaque variété géographique va se retrouvé affublé d'un nom d'espèce juste pour quelques différences de coloration et pour faire plaisir au scientifique en mal de reconnaissance qui aura décris la chose.
  • Animateur
C'est exactement ce que je pense, @Lionel.Adam . Bon en grattant un peu la notion d'espèce est floue. Et la validation (inscription dans les listes officielles) est aussi floue. L'arbitrage est assuré par une commission de "savants" qui ne garantit pas vraiment la notion de nouvelle découverte. Du moment que les formulaires sont complets... La génétique n'est pas un critère obligatoire.

Donc les appelations aquariophiles du type Espece tartempionensis Rio Bidule, sont loin d'être stupides.

  • Admin.
Lio
vous m'avez perdu  :fou:
  • Animateur
vous m'avez perdu  :fou:
Ah zut. Bon, une petite indication, tu es sur le forum Aquagora là. N'en perd pas le chemin surtout.  :up:
  • Modosaurus
j'ai même l'impression que c'est pire que ça, du moment que le mec depose un "poisson type" dans un "museum", t'as l'impression qu'il peut décrire l'espèce qu'il veut!!!! :smiloisson-ronald:
  • Animateur
Pour se détendre après ces recherches sur l'identification. Ces deux là sont des S. lineolata c'est sûr :



















++++
Belles photos et belle parade  :up:
Oui merci pour ce partage fort intéressant !

Raph
  • Modosaurus
C'est mignon ces préliminaires.... :timide:
Du coup il s'agit d'une parade ? car sur la forum Aquadico Carine38 voit deux mâles ? Je suis un peu perdu dans cette histoire
  • Animateur
L'histoire je ne l'est pas écrite, simplement rapportée. Et oui il s'agirait de deux mâles.
  • Animateur



2 vidéos montrant ce comportement a priori de repro. Les excroissances parallèles et légèrement bleutées en avant sur le dessus des pectorales est un indice de sexage, sans prétendre qu'il soit indiscutable, ainsi que la forme avant de ces nageoires, moins arrondie chez les mâles.
Les Sewellia ont une tendance à se regrouper, en conservant une distance entre eux, sinon, ce sont des menaces et des poursuites pas vraiment amicales. Ce deuxième comportement courant est attribué dans la littérature comme une défense de ses ressources alimentaires par chaque individu. On aime bien se retrouver au réfectoire, mais pas se faire voler ce qu'il y a dans l'assiette.
Ce rapprochement tout en douceur, qui a duré plus d'une demi-heure, à part l'aspect "nuptial", je n'y vois pas d'autres explications.
xav
Ok je vais faire le relou: à quand cette vidéo promise ? Ce bac est fantastique (original et bien exécuté).
  • Animateur
Arghhh. Bon la video n'est pas ma tasse de thé, sinon il y a longtemps que ce serait fait.  :boulet: Il faut que je m'y mette. Avant Noël peut-être.
  • Animateur
Il y a eu des naissances de Sewellia. J'en ai vu 2 ce matin, lg 7mm.

Un d'eux :




  • Modosaurus
C'est géniale ça, ça montre que ton bac réophile est une réussite.
...Très belles photos :love: de la parade d'un couple de Sewellia Linéolata. La femelle (quatrième photo), avec ces pectorales "découpées" au niveau de la tête,  est à gauche. Z-fam.
  • Animateur
Excellent, bravo !
  • Animateur
Bonjour,

Merci pour vos avis, ça encourage à donner quelques news.

Pour les repros, ça continue. 3 tailles bien différentes d'alevins, donc 3 pontes a priori. J'en vois des fois dans le gravier, par la face avant du bac. Jusqu'au fond, soit au moins 6 cm "sous terre". L'idée du gravier n'était pas là pour les repros au départ, c'était juste pour "faire plus vrai" dans ce qui veut ressembler à un ruisseau. Cela me rappelle la vieille astuce du lit de billes dans les bacs de repro de petits ovipares pour les empêcher d'accéder aux oeufs et de bouffer leurs pontes.

Donc jusque là c'est tout bon. Ce qui l'était moins était les grands espaces libres sans protection pour les alevins. J'ai donc rajouté des petits galets (merci Run) pour empêcher le féroce banc de 20 Danios de trop se régaler. Cela à l'air de fonctionner.
Après il y a un mystère sur la succession de ces pontes, en même temps que l'explosion de la présence de juvéniles de red cherry.

Sinon, il y a maintenant une plante. Un bout de rhizome avec une unique feuille de Microsorum narrow, c'est de faute à Run. ;)
Cela devient l'amorce d'un bac planté, mais je ne m'excite pas encore pour les concours. La Microsorum ne bulle pas, il n'y a pas de CO2 dans ce bac.
Je reviendrai là dessus avec quelques photos de ce qui ressemble à de la décalcification biogène sur mes tapis d'algues chéries cultivées avec amour à l'intention des Sewellia. Qui n'ont pas encore eu besoin de concombre ou courgette.

+++