Un problème sur le site ?  Merci d'adresser un message à contact.aquagora@gmail.com, ou sur facebook, merci.

Retour vers l'Amérique du Sud  (Lu 2467 fois)

Bonjour à tous.

Après un égarement de 2 ans dans le lac Malawi je replonge pour l'Amérique du Sud.
Le Malawi c'est très coloré mais bon c'est teigneux et j'ai eu de la repro des 3 espèces que j'avais  (cynotilapia hara, labidochromis caeruleus et pseudotropheus saulosi) on vas dire que j'avais un peu fait le tour de la question.

Du coup je me retrouve avec mon 240 litres vide !
Enfin presque ! Il y a les 4 panaqolus m'accuse de mes débuts qui je pense vont apprecier le changement de decor et d'avoir plus que un petit bois de bois à ronger !!!

Niveau sol c'est du non calcaire (silice).
Pour la filtration eheim en externe à quasiment 2000l/h et un brassage avec une 600l/h si je ne m'abuse, éclairé Led.
Sachant que l'eau va se colorer d'une couleur ambré et que niveau déco ça va être du bois du bois et encore du bois voire des feuilles de chêne suivant l'humeur.

Je pensais faire une population de characidés corydoras et augmenter le nombre de maccus.
Niveau cichlidés aucune idée !
Votre avis ?

  • Modosaurus
C'est cool ça un petit retour en amerique du sud.
Niveau cichlides, pas aller plus loin que le groupe de maronii niveau taille.
Après plein d'espèce possible:
apistogramma, laetacara, nannacara, taenacara, dicrossus, mikrogeophagus (rami et multi), ivanacara, petit crenicichla (multispinosus, regani, wallacii).
Après les repro seront peut être assez durs avec les panaquolus et les characidés....
On me propose un groupe de 6 pterophyllum Nanay, mauvaise idée ?

Perso maroni je suis pas fan, après apistogramma ou ramirezi si je trouve des morphes sauvage sauvage oui c'est une bonne idée mais j'ai toujours étais déçu par mes expériences avec ces poissons (souche jardibeurk ...)
Les crenicichlas c'est en couple obligatoirement ?  
Teigneux en plus de ce que j'en sais.

Je vais essayer de mettre une photo du bac.
Des cichlidés nains rendraient ton bac peut-être un peu terne à terme dans un 240L. Je penserais plutôt à des Mesonauta. Des Rio Nanay, pourquoi pas, mais plutôt un groupe de 4 individus dans ce volume. Les Chreni sont des teignes et ennuieront probablement les autres habitants (y compris les Loricariidae assez fin tels que les farlo, rineloricaria etc).

Les Planiloricaria auraient été sympas dans ton projet, des Hypoptopoma aussi puisque tu comptes partir sur pas mal de racines/branches.

Bon courage ! ;)

  • Modosaurus
Les mesonauta, ça devient aussi gros que du sclaire, et même plus en longueur.
les creni nain, sont plutot cool sous condition d'avoir un couple et n'embête personne qui ne puisse servir de déjeuner.
  • Animateur
Hello,

Bon retour dans les eaux brunes ;)

On me propose un groupe de 6 pterophyllum Nanay, mauvaise idée ?

Oui, c'est une mauvaise idée. Ton bac est beaucoup trop petit !

Je penserais plutôt à des Mesonauta. Des Rio Nanay, pourquoi pas, mais plutôt un groupe de 4 individus dans ce volume.

Je n'ai pas d'expérience avec les Mesonauta. Mais je pense qu'ils seraient aussi trop à l'étroit dans un 240 litres... Par ailleurs, il faut aimer la forme très... particulière de ces poissons. Je trouve qu'en vieillissant ils deviennent assez affreux ! Mais c'est un point de vue purement subjectif, évidemment ;)

Dans un bac de ton volume, je partirais sur un couple de Laetacara dorsigera, un couple d'Apistogramma borelli et un banc d'une bonne dizaine d'Hyphessobrycon megalopterus. Un groupe de Corydoras hastatus pourrait compléter le tout, éventuellement à la place d'une des deux espèces de Cichlidae nains.
En plantant abondamment avec des Echinodorus tenellus tu reconstituerais ainsi une fraction "réaliste" du Pantanal (https://fr.wikipedia.org/wiki/Pantanal) ! En effet, on y retrouve ces quatre espèces de poissons, ainsi que cette Echino. J'avais fait des recherches il y a quelques temps pour une population géographique type dans un volume comparable au tien. Je garde ce projet en tête. Mais peut-être le réaliseras-tu avant moi ;)

Laurent
  • Animateur
J'oubliais... On trouve assez facilement de bonnes souches de Laetacara dorsigera et d'Apistogramma borelli dans le commerce classique. Il faut simplement éviter les souches sélectionnées ("opale", p. ex.) de cette dernière espèce. A ma connaissance, Laetacara dorsigera n'a fort heureusement pas fait l'objet de sélections intensives.

Il s'agit là de deux très belles espèces de Cichlidae nains, faciles à trouver sous une forme naturelle. Leur comportement est très intéressant. Bref, à ta place, je n'hésiterais pas :)

Je n'ai pas d'expérience avec les Mesonauta. Mais je pense qu'ils seraient aussi trop à l'étroit dans un 240 litres... Par ailleurs, il faut aimer la forme très... particulière de ces poissons.


L'étroitesse dépendrait du nombre (idem pour les Rio Nanay), et ne serait pas valable pour les autres variétés de Mesonauta de plus petites tailles. Elle dépendrait aussi du Hardscape et des plantes.

Les Laetacara dorsigera ont un comportement difficile. Les associer à d'autres espèces est tout aussi difficile, y compris avec des Characidés. Idem pour les Crenicichla, pour avoir maintenu des regani, il faut garder en tête que ce sont des prédateurs.

Ce n'est qu'un avis personnel, tous les cichlidés nains donneraient certainement l'impression d'un bac bien vide puisqu'on parle quand même d'un 240L. Reste à savoir si Lucio préfère une espèce de taille moyenne ou bien un banc de petits poissons comme pièce maîtresse de son prochain bac.
J'aime l'idée de partir sur un bac ciblé comme pour un bac "Pantanal"

Après le nanay j'hésite mais bon si y deviennent teigneux en vieillissant ça va être coton dans 240litres !
Oui les planiloricaria ça m'aurais bien comme expérience aussi mais trop compliqué compte tenu de la distance ! Dommage !

Après j'ai envie d'avoir un banc de characidés possible avec un petite troupe de cichlidés
Du coup j'ai pensé mikrogeophagus ramirezi et cardinalis, avec les maccus ça reste type orenoque.
Resterais une espèce de cory compatible à trouver.
J'ai peut être la possibilité d'avoir des apistogramma sp kelleri.
Quelqu'un connais cette espèce ?
Niveau maintenance un groupe serait il possible ou juste en couple ? 
  • Modosaurus
le sp kellerie est un trtés gros apisto incubateur buccal larvophil, donc ça change, ça peut être sympa d'essayer un couple ou un trio.
http://www.cichlidsforum.fr/apistogramma-sp-kelleri-t31351.html?mobile=desktop


Si tu veux une belle espèce en groupe trouentoi vers quelques mikrogeophagus multispinosus (6 par exemple).
  • Animateur
Les Laetacara dorsigera ont un comportement difficile. Les associer à d'autres espèces est tout aussi difficile, y compris avec des Characidés.

Ce n'est pas l'expérience que j'en ai. Chez moi, cette espèce s'est toujours montrée plutôt calme, bien que le couple n'hésite pas à chasser vigoureusement les intrus qui s'approchent trop de leur ponte ou de leurs alevins. Mais ce n'est pas un problème dans un 240 litres, où les autres poissons peuvent éviter la zone de défense.

Reste à savoir si Lucio préfère une espèce de taille moyenne ou bien un banc de petits poissons comme pièce maîtresse de son prochain bac.

En effet, c'est une question de choix personnel.

J'ai peut être la possibilité d'avoir des apistogramma sp kelleri.

Ça pourrait être un "juste milieu" entre une multitude de "petits" poissons et quelques "moyens" un peu à l'étroit. De plus, un incubateur larvophile chez les Apistogramma, ce n'est pas courant et ce doit être magnifique à observer  :ooo:  Après, comme je ne connais pas l'espèce, je ne saurais pas te conseiller quant aux autres poissons que tu pourrais mettre avec eux dans ton volume.

Du coup j'ai pensé mikrogeophagus ramirezi et cardinalis, avec les maccus ça reste type orenoque.

Il est vraiment difficile de trouver une bonne souche de M. ramirezi... Et les poissons du commerce sont vraiment des poissons à problèmes. Beaucoup d'entre eux dégénèrent et meurent très rapidement, sans que l'on comprenne bien pourquoi. Du coup, peut-être que M. multispinosus serait un meilleur choix, comme le suggère Adam.
Entre parenthèse, il faudrait contrôler, mais il me semble que M. ramirezi et Paracheirodon axelrodi ne sont pas des espèces sympatriques. En effet, le second serait du haut Orénoque (cf. Fishbase), tandis que le premier occuperait une région plus proche de la côte. J'avais regardé ça en détails il y a quelques temps, et il me semble que j'étais arrivé à la conclusion que ces deux espèces ne se croisent pas dans la nature. Mais il faut le vérifier, je ne suis plus sûr de moi.
Laetecara et multispinosus je suis pas trop fan.
Je pense plus à mettre un groupe d'apistogramma à y réfléchir mais bon faut trouver la bonne espèce.

Après je préfère pas mettre des moyens/gros parceque j'ai vu ce que donner des labidochromis et des pseudotropheus dans 240litres.
Sur le papier oui aucun soucis mais ça leur laisse pas assez de zone de fuite même en blindant de cache. C'est aussi ça qui me fait me retourner vers de l'amazonien, des espèces plus petites et plus calmes.

En plus j'aimerais trouver des espèces sympatriques  et déjà faudrais ça soit compatible avec les panaqolus maccus qui viennent des llanos si je me trompe pas !

Vaste programme dont le plus difficile sera de se procurer les pensionnaires.

Sur les biotodoma quelqu'un a une expérience de maintenance ?
une photo pour vous donner une idée du décors
les panaqolus maccus sont bien cachés ça fait vide !

un couple de discus ou de scalaire déja formé est une mauvaise idée dans ce volume j'imagine ?
  • Modosaurus
Les couples ne sont pas stable sur le long terme chez ces espèces.

Cest également ce dont j'ai peur même si on m'as assuré du contraire :roll2:

J'ai écouté la voix de la raison et j'ai introduit un banc de 20 nez rouge (vendu pour du rodosthomus mais je pense c'est du bleheri  :-p ) fallait je comble l'espace vide et que je vois la vie d'une autre manière que en regargant des escargots !!!
J'ai aussi rajouté 2 jeunes maccus au groupe déjà en place et je pense que ça sera sans cichlidés pour le moment.
Vu le comportement du banc je pense le doubler et garder uniquement 40 nez rouge comme poisson de pleine eau.

Après suivant ce qui sera proposé avec le prochaine arrivage je rajouterais peut être des corydoras ou une autre espèce de petit loricaridé (peut être un arrivage de peckoltia braueri dans ma boutique :bump:

Merci à tous pour vos conseils,
Rester raisonnable est une chose difficile en aquariophilie et des conseils et des retours d'expériences ne sont jamais superflux !

  • Modosaurus
Les nez rouges occupe plutot le tiers inférieure du bac.
ca va faire vide dans le a moitié supérieure du bac.
Les nez rouges occupe plutot le tiers inférieure du bac.
ca va faire vide dans le a moitié supérieure du bac.


Ouais. Peut-être un banc de nannostomus pour animer le haut...
les nez rouge en banc serré c'est sublime  :ooo:

madame n'aime ni les nanostomus ni les poissons hachettes, déjà le passage du malawi à l'eau ambré c'est passé mais faut pas abuser  :*ll*:
dans les hypessobrycon les socolofi, les bentosi et les serpae lui plaise bien, reste à voir pour en trouver.

niveau cichlidés quelqu'un a une idée de où on peu trouver une souche sauvage ?

merci
  • Modosaurus
Iktus aqua en vpc...pourquoi spécialement sauvage, peut être les magasin et petites annonces peuvent t'aider à avoir des trucs sympa.
le vpc ça me fait un peu peur j'ose pas (encore) sauter le pas !

je cherche dans les souches sauvages pour leurs beautés et leurs résistances, je dis souche parceque du F1, du F2 ou du F3 c'est pareil à mes yeux et c'est surtout le phénotype qui compte.
j'ai déjà testé les apistos multiples red orange flamme dopés aux hormones ou les rami nourris aux antibio qui ne vive pas plus que un mois ...

dans les annonces j'ai rien vu de concret ou bien c'est déjà vendu !

avec de la patience je pense je finirais par trouver mon bonheur
  • Animateur
Hello,

Si tu vises la résistance, ne pars pas sur du sauvage. En effet, les poissons importés sont généralement très affaiblis et très parasités. Il convient donc de les faire passer par une vraie quarantaine, où tu pourras les "retaper" en les nourrissant bien et en les déparasitant (vers intestinaux, etc.).

Tu as donc tout intérêt à partir sur des poissons d'élevage. Et c'est là que ça devient un peu compliqué: il faut trouver une souche de bonne constitution et la plus proche possible du phénotype sauvage. Ça se trouve ! Parfois même au détour d'un bac de vente d'une animalerie quelconque. Mais pour repérer et sélectionner de telles "perles rares", il faut 1) savoir déterminer à l'oeil si un poisson est en parfaite santé et 2) savoir à quoi ressemble un individu sauvage d'une espèce (ce qui n'est pas toujours facile: les photos de sauvages sur internet ne sont pas toujours courantes et des "morphes" ou des colorations différentes peuvent exister dans la nature).

Le mieux est donc de trouver un aquariophile de bonne réputation qui élève une souche au phénotype naturel. Tu peux chercher sur ce forum, et tu verras que des membres élèvent ou ont élevé de telles souches. Essaye de les contacter ! Mais en procédant ainsi, il ne faut pas chercher une espèce précise: tu as peu de chances de la trouver. Il vaut mieux être un peu opportuniste et prendre les poissons que tu trouveras ;)

Laurent