Le premier aquarium de Mercredi et le Saint-Combattant  (Lu 399 fois)

L'histoire, vous la connaissez déjà un peu. Nous n'avions jamais eu d'aquarium, Arthur en veut un, on passe à la jardinerie du coin, on revient avec un cube trop petit tout équipé. Bon, je passe la mort des deux premiers poissons et ma stupéfaction avec mes plantes en plastique quand je regarde sur internet ce qui aurait pu causer ce petit désagrément.
Deux mois plus tard, l'aquarium est cyclé, planté et habité par un combattant. Le mois suivant, il tombe malade, je rectifie mes paramètres d'eau et tant qu'à faire, je change tout, un sol plus nourricier, beaucoup plus de plantes, une meilleure lumière et j'enlève le filtre. Waouw, le low-tech, c'est génial.
C'est qui cette dame déjà ? Walstad ? Pas de changement d'eau pendant 6 mois ? Bon grosso modo, ça a été génial 4 mois.
Quatre mois plus tard le combattant retombe malade, il fait chaud ici dans le sud, l'eau est montée à 30°, des algues commencent à faire leur apparition, des bulles verdâtres en surface également, mes plantes stagnes, toutes mes flottantes sont mortes sauf la Cerratophyllum et mon pH joue au yoyo.
Je nettoie tout, je recommence à changer de l'eau chaque semaine pour cette pauvre bête, je remets une pompe sans mousse de filtration, juste pour brasser.
Les algues prolifèrent de plus belle. Je m'adjoins les services de deux Vittina Waigiensis.
Je cherche encore sur internet et je vois que les plantes ont des besoins bien plus spécifiques que ce que je ne pensais. Je rachète donc des tests JBL supplémentaires et je constate que mon eau est vide de tout. J'ai donc encore acheté All-in-one Elixier de Dennerle que je donne depuis deux semaines.

Les particularités ici, nous vivons sur un puits qui pompe dans une source sous-terraine (pas une nappe phréatique). L'eau de ma région fait partie des rares cas où le KH est plus élevé que le GH et dans ma campagne, le réseau électrique est fatigué et souvent rompu par le mistral. Nous restons parfois du matin jusqu'au soir sans courant.

Les paramètres actuels de mon eau d'aquarium :
1) Dureté totale - GH : 8 (augmentée grâce à des sels reminéralisants)
2) Dureté carbonatée - KH : 6
3) Potentiel Hydrogène - pH : Pour le moment, je suis entre 7,5 et 8 alors que j'étais stable à 7 depuis toujours.
4) Ammonium - NH4 : 0
5) Nitrites - NO2 : 0
6) Nitrates - NO3 : 0
7) Phosphates - PO4 : 0
8) Fer - Fe : 0
9) Potassium - K : ? Alors là, j'ai été bête, j'ai acheté un test version "refill" et il me manque une éprouvette, celle que l'on pose sur la croix
10) Magnésium - Mg : 8

L'aquarium au mois de mai :




Apparition des algues :




L'aquarium aujourd'hui, les plantes ont fondu même les flottantes...




Alors, voilà, que puis-je faire selon vous ?
  • Animateur
..........
..........
Alors, voilà, que puis-je faire selon vous ?
Faute de réponse précise et affirmative quelques questions, et remarques :
- Tests 4 ; 5 ; 6 pas d'azote du tout c'est surprenant dans un bac habité même de façon raisonnée. As-tu testé l'eau "neuve" ?
- KH>GH ce n'est pas choquant pour une eau très douce.
- pH=8 qui fait le yoyo avec un KH=6 c'est assez surprenant. As-tu testé le matin comparativement au soir ? "Normalement" le pH devrait être au plus bas avant l'allumage de l'éclairage par le rejet de CO2 la nuit par les plantes et remonter dans la journée sans apport de CO2.
Quelle puissance, etc.. pour cet éclairage LED)? Cela avait l'air de bien buller avant le nettoyage, confirmes-tu ?
Madame Walstad. Le lowtech est une philosophie respectable. Mais pas forcément la plus simple à faire fonctionner sur le long terme. D'autant qu'il serait étonnant que 100% des composés contenus dans cet "élixir" soit consommés de façon homogène. D'où la philosophie actuelle qui consiste à faire des changements d'eau significatifs pour éviter les cumuls et excès de certains éléments ajoutés. C'est le concept de boucle ouverte (open loop) opposé à celui de Walstad en boucle fermée (closed loop).

La solution est peut-être là.

+++
Que veux-tu dire par azote ? C'est le trio Ammonium, nitrites, nitrates ?
Il n'y a pas de pollution car le combattant ne reçoit que de la nourriture vivante. Il était seul mais depuis peu, il y a deux petits escargots, j'espère que ça fera un peu de pollution supplémentaire.

Le pH est plus bas le matin effectivement mais il y a eu une augmentation notoire ces derniers temps. La pierre a été testée à l'acide chlorhydrique, elle ne réagit pas.

L'éclairage est une rampe Chihiros modèle A361
Durée de l'éclairage : 10h00 (Température de couleur : env. 8000°K - Intensité lumineuse maximale : 3450 lumens
Intensité de l'éclairage réglé sur 40% avec lever/coucher du soleil étalés sur 1 heure x 2.

Je confirme que ça bulle même encore maintenant (mais - qu'au début) mais j'ai tellement d'algues (sur la photo, l'aquarium vient d'être nettoyé) que les bulles restent prisonnière dans le capuchon qu'elles forment autour des plantes. Je peux enlever facilement certaines algues mais d'autres doivent être grattées.

Philippe, le peut-être renvoit-il à un lien ? Je ne peux pas l'ouvrir  :-/

Merci de t'être donné la peine de réfléchir à mon problème.
  • Animateur
Pour l'azote N, c'est un élément commun à toutes les protéines avec O et H, qu'elles soient animales ou végétales. Il y en a dans les flocons comme dans les vers de vase (morts ou vifs). Et N est présent dans l'urée. Il devrait donc y en avoir des traces dans l'eau du bac dans tes tests 4 ; 5 et 6, qui suivent le cycle de l'azote communément admis en eau douce ou la dégradation ultime par les bactéries est le NO3 (nitrates). L'azote est un des carburants majeurs des végétaux (macro-élément) avec les phosphates et le potassium (kalium), d'où la formulation NPK des engrais.
Un bac bien planté et eclairé en consomme quelques ppm par jour. Sinon c'est la panne de croissance. Voir les notions de facteur limitant, et le rapport de Redfield (je sais que tu aimes la lecture...). Les bacs plantés en ont toujours quelques ppm au minimum, quitte à en apporter volontairement par la fertilisation si la présence est indétectable par les tests. Voir par exemple les sites ADA Amano où les taux sont publiés dans la présentation de certains bacs (encore de la lecture).
Pour certaines cyanobactéries, elles peuvent puiser directement dans l'azote atmosphérique N2 présent dans la colonne d'eau.
En conclusion il y a probablement  carence en NO3 (et peut-être d'autres).

Le peut-être souligné n'est pas un lien, c'est juste pour insister sur le fait que je n'ai pas la science infuse.
En développant un peu ce qui est sous-entendu dans ce "peut-être", l'idée est de polluer volontairement le bac avec des apports azotés et des phosphates. Cela fait un choc, quand on a bien lu le bouquin de Diana, et qu'on a longtemps pratiqué comme moi l'aquariophilie "à la papa" où les NO3 étaient l'ennemi N°1. 
Après il faut gérer les apports. On ne peut pas tout tester, en général on se contente des indicateurs classiques NO3 pour les macro et Fe++ les oligos. Il faut donc un engrais "équilibré autant que possible", associé à des changements d'eau pouvant atteindre 20% hebdo avec cette méthode, pour éviter le cumul des éléments les moins consommés.
Est-ce l'arme fatale anti-algues ? Honnêtement non, y compris pour des aquariophiles expérimentés, les forums sont plein de topics sur le sujet. Mais globalement ça fonctionne bien et ne condamne pas la méthode.
Eclairage OK, il faudra voir plus tard pour éventuellement ajuster l'intensité.

+++
..Pourquoi ne pas faire simple?

Plus le volume du "bac" est réduit, plus souvent il doit être refait. J'ai un petit de 14l avec uniquement 4-5 crevettes. Je change 3/4 du volume chaque semaine. Au bout de 5-7 mois, pour éviter les mauvaises surprises il est pratiquement remis à neuf. C'est la meilleure solution qui s'est imposée à moi après plusieurs déceptions de mes débuts, dans les années 70.. 

PS. Si  la qualité de l'eau n'est pas appropriée il faut utiliser de l'eau en bouteille ou de pluie.. Je garantis un résultat comme souhaité (pas de mortalités, pas d'algues, pas de complications), avec cet entretien..   Z-fam.
  • Animateur
@Zebra-fam.

Tu as raison, restons simples.  :merci:
Hello Philippe ;-)!!

Je n'ai pas "osé" ré-préciser que mes sols sont en gravillon arrondi de simple quartz, que sans aucun apport autre que l'eau du robinet j'ai plein de verdure (plantes faciles), dans mes bacs et pire encore, la majorité de mes éclairages sont des rampes à (vieux) néons "lumière du jour" de grande surface. Les Cryptocorynes, Anubias, mousses, Monosolenium..  s'en contentent parfaitement.

Là où j'ai des rampes LED, malheureusement je constate que si je ne fais pas de bons changements d'eau et entretiens hebdomadaires, je frise l'arrivée d'algues. Avec les néons on n'a pas besoin d'être autant vigilants. Z-fam.

Est-ce que les rampes LED d'aujourd'hui ne sont pas plus puissantes au niveau éclairage que les T5 ?
..Oui; "malheureusement", car de ce fait il est difficile de les régler correctement. De toute manière plein de plantes n'ont pas besoin d'autant d'éclairage. Si en plus on ne fait pas de bons changements d'eau on est vite envahi par des algues.. Z-fam.
  • Animateur
Bonjour,

La rampe Chihiros de Mercredi est réglée à 40%  de la puissance. L'éclairage est un sujet complexe, c'est difficile de comparer l'impact d'un éclairage à source diffuse comme les tubes fluos, et les LED qui ont un flux plus directionnel. L'efficacité de la rampe LED en lumens telle qu'elle est réglée doit être du même ordre de grandeur que celle des T5 avec des réflecteurs standards.
L'eau du puits a été testée, quels sont les résultats ?

+++
..Pour ma part, empiriquement je constate qu'à conditions similaires (bacs couverts, distance à la surface de l'eau, entretiens, population, réglages -et âge- des rampes/tubes/LED.. ), je dois être un peu plus vigilante pour éviter les algues avec les bacs à éclairage LED... Z-fam.
Cool, merci pour vos réponses. Je vais appliquer ces conseils au plus vite.

PS. Si  la qualité de l'eau n'est pas appropriée il faut utiliser de l'eau en bouteille ou de pluie.. Je garantis un résultat comme souhaité (pas de mortalités, pas d'algues, pas de complications), avec cet entretien..   Z-fam.
Pour une histoire de facilité (je vis à la campagne avec un pauvre petit U moyennement achalandé), j'utilise en majorité de l'eau de Volvic, or récemment quelqu'un m'a dit qu'elle contenait trop de sodium pour les plantes, êtes-vous d'accord avec cette idée ? (12mg/litres contre 3 mg/litre pour la Mont Roucous).

Oui, Philippe, j'ai testé l'eau de mon puits... elle a un GH de 3, un KH de 14, un pH aux alentours de 7 (mais je peux faire plus précis parce que maintenant j'ai le test 6/7,6) et les nitrates sont à 3. Je sais, c'est bizarre le GH mais j'ai repris souvent la mesure à des moments différents et c'est invariable et définitif. C'est la région comme ça sans doute.

Sinon, j'ai un bête bassin en plastique dehors dans lequel je fais des boutures de plantes, elles se portent un peu mieux que dans l'aquarium et puis surtout, je n'ai presque pas d'algues. Par contre ces plantes-là sont dans des petits pots noirs de replantation dans lequel j'ai mis du terreau de jardin (sans doute avec engrais incorporé).

..La Mont-Roucous est souvent recommandée en mix avec l'eau courante. En Suisse on ne la trouve pas. Tu peux la mélanger à raison de 3/4 + 1/4 d'eau du robinet. Pour moi, le plus économique serait 3/4 d'eau du robinet, 1/4 Mont-Roucous  MAIS, renouvellements (1/4 du volume du bac, si pas surpeuplé), hebdomadaires.  Z-fam.
  • Animateur
@Mercredi :
Pour ton eau du puits, elle est faiblement minéralisée en Ca et Mg avec un GH de 3. En fait le GH ne mesure que la concentration de ces éléments "entartrants" la plupart du temps fortement majoritaires et oublie les autres éléments généralement en faible proportion .
Le potassium K et le sodium Na sont aussi des éléments contributeur du KH car ils fixent le carbone sous forme de CO3. Et là le test titre tout. CaCO3 comme NaHCO3 par exemple.
Il doit donc y avoir du sodium et/ou du potassium dans cette eau du puits qui explique ce KH assez colossal par rapport au GH.

Le sodium : les concentrations annoncées sont exactes pour la Roucous et la Volvic. Mais pour cette dernière on est loin des 20mg/l constatés dans les eaux de surface par l'OMS (source https://www.lenntech.fr/applications/potable/normes/normes-oms-eau-potable.htm ).

Est ce que 12mg par litre c'est trop pour les plantes, je ne sais pas et me garderai bien de l'affirmer. Il faudrait étayer cette affirmation un peu abrupte.

Pour tes plantes dehors dans les bassines, c'est l'eau du puits ? Donc du robinet ?
..A vérifier la validité des tests; bandelettes (peu fiables), gouttes? Si le GH n'est pas supérieur au KH, il devrait au moins être égal.  Z-fam.
  • Animateur
..... Si le GH n'est pas supérieur au KH, il devrait au moins être égal.  Z-fam.
Pas nécessairement.
..Il me semble que le KH fait partie du GH.. Z-fam.
  • Animateur
Non, cela n'a rien à voir en fait.

-Le GH est une vieille invention qui date de la fabrication industrielle du savon. GH élevé ça ne mousse pas. GH faible c'est dur à rincer. Et cela a été exploité à l'ère de la vapeur pour évaluer le pouvoir entartrant de l'eau dans les chaudières.
Le GH ne titre que la concentration en ions bivalents Ca++ et Mg++, minéraux qui sont très fortement majoritaires dans nos eaux, mais c'est tout. Si par exemple il y a du sodium ou du potassium, monovalents, Na+ et K+, ce test ne détecte pas ces éléments.

-Le KH c'est la présence de CO3 dans la colonne d'eau, sous forme de carbonate de calcium CaCO3 ou de magnésium MgCO3, mais aussi de bicarbonate de potassium KHCO3ou de carbonate de sodium Na2CO3, ou bicarbonate NaHCO3.

Un test à faire est d'enrichir de bicarbonate de sodium une eau très faiblement minéralisée (Roucous ou osmosée). Le KH devrait exploser, pas le GH.

Donc dire que le KH est une partie du GH n'est pas exact, même s'il est vrai que majoritairement GH>KH dans nos eaux continentales, il n'en est pas de même dans les eaux extra douces d'une partie du bassin amazonien par exemple. C'est probablement aussi le cas pour l'eau du puits de @Mercredi qui doit contenir du sodium et/ou du potassium.

++++

..En somme, si je mets du bicarbonate de soude dans l'eau osmosée ou de pluie je devrais obtenir un KH plus élevé que le GH, lequel resterait plus bas? Z-fam
  • Animateur
oui, si je n'ai pas dit de sottises
Ne vous inquiétez pas, je suis toujours là et je vous ai suivi, j'ai juste eu une semaine un peu chargée. Très intéressant le récapitulatif sur le GH et KH.
Effectivement les plantes se trouvant dans mon bassin sont immergées dans l'eau provenant du robinet du jardin, donc directement du puits.

J'ai une question pour @Zebra-fam : lorsque tu dis de tout refaire 3 fois par an, tu refais même sol, sable, etc... + cyclage à nouveau ? Parce que je n'ai qu'un seul aquarium actuellement et que faire de mon pauvre combattant pendant ce temps. Je l'ai déjà fait, c'est faisable, mais cela représente un stress pour lui et je n'ai pas envie d'affaiblir son système immunitaire car il sujet à la pourriture.

Merci à vous pour votre aide  :up:
..Avec un peu d'organisation: Soit on maintient un 2ème nano en parallèle (petit 15-20l + 2-3 plantes, escargots, mini pompe), ce qui est aussi indispensable pour la quarantaine d’observation d'un nouveau venu, soit on/je refait le bac:

Je récupère un max d'eau du bac (+ un peu de neuve) + le vivant dans un seau. Je sors les plantes à part et les rince. Je cloche le gravier et le lave sommairement. Je réinstalle le tout avec de l'Aquasafe et complète en eau; pas besoin d'attendre. Il reste suffisamment de (bonnes) bactéries dans le gravier et les plantes.

La pourriture et ce qui affaiblit un poisson c'est une eau polluée => pas assez renouvelée. Plus on change d'eau, moins on a de ces problèmes. 

PS: La galère = Quand il faut récupérer (avec une loupe et lampe de poche), une centaine de bb crevettes de 1mm.  :-/ , sans en perdre.  Z-fam.
  • Animateur
..En somme, si je mets du bicarbonate de soude dans l'eau osmosée ou de pluie je devrais obtenir un KH plus élevé que le GH, lequel resterait plus bas? Z-fam
Bonjour,

J'ai testé cela m'a aussi permis de vérifier si l'osmoseur dans la buanderie (lingerie en vaudois) était OK. Donc pour le "protocole" d'essais :
Un verre propre mais rincé une fois à l'eau osmosée. On devrait d'ailleurs toujours rincer les éprouvettes avec l'eau à tester. Là comme le verre est resté 1h en attente sur le lavabo, il y a eu dissolution de CO2 atmosphérique par l'eau osmosée "avide" de tout ce qui explique un pH largement <7.

Moyens de mesure :
Un conductivimètre Hanna.
Des tests en bande JBL dont je trouve qu'ils ne sont pas si mal.

Résultats :
Eau osmosée (+CO2 atmosphérique), donc pas de l'eau pure.
1/ EC=17µS/cm
2/ GH<3 (valeur la plus basse de l'échelle colorimétrique, une limite de ce type de test).
3/ KH=0
4/ pH<6,4 (limite échelle)

Avec ajout de NaHCO3 pour remonter EC de façon significative, une bonne pointe de couteau dans le verre rempli d'environ 15cl (150cm3) :
1/ EC=790µS/cm (qui pourrait faire croire que l'eau est dure).
2/ GH<3 (limite basse échelle)
3/ KH=20
4/ pH=8

Conclusions :
- Un conductivimètre ne permet pas de connaître la nature des éléments dissous. Cela pourrait être n'importe quels éléments chimiques. C'est pour cela qu'il est préférable de se tenir à l'échelle des Siemens=1/Ohms par mètre et sous multiples qui n'a pas d'autre vocation que de mesurer une valeur "électrique" et non chimique, et que la traduction en TDS en ppm est "olé olé".
- GH et KH ne sont pas liés (GH est un terme abusif car il ne prend en compte que les ions divalents Ca++ et Mg++). Na+ n'est pas détecté, comme le serait K+ (potassium) ou tout autre cation monovalent.
- Un KH>GH est donc possible, même si cela est rare au robinet. L'eau du puits de @Mercredi contient probablement du sodium et/ou du potassium.

CQFD.

+++





 
Belle expérience !  :merci:

Depuis mon dernier passage, j'ai encore eu une mésaventure mais j'ai fait une expérience aussi du coup.
La cyanobactérie a envahi mon bac en quelques jours recouvrant et englobant presque tout sauf une grosse cryptocoryne. Puisque j'attends des nouvelles plantes pour refaire l'aquarium et que le poisson est malade du voile, j'ai mis le malade dans un bac hôpital et j'ai enfermé l'aquarium dans le noir durant 4 jours.
Résultat dans quelques heures au lever du jour, j'irai voir si toutes les algues et bactéries sont mortes. Je ne mettrai que quelques heures de lumière aujourd’hui (5 ?) et les jours à venir. J'aspirerai tout ce qui est mort.

J'aurai de nouvelles plantes ce WE car je vais dire bonjour à quelqu'un qui en a à foison et qui me les donne de bon cœur. De quoi redémarrer sur de meilleurs bases en somme. Enfin, je l'espère.

De toute façon, j'aurai encore besoin de vos savoirs si précieux, j'ai des questions en tête mais n'attelons pas la charrue avant les bœufs, une chose à la fois pour mon petit cerveau, c'est très bien ainsi  :fou:

A très vite alors...