Arrêté fatal pour les bourses Aquariophiles ?  (Lu 3650 fois)

  • Animateur
Encore une loi qui ne sera que peu appliquée sur au moins dix ans dans le contexte français. Nos parlementaires ont pondu. Et ils vont caqueter.... Faut les laisser faire. Et ne pas se laisser perturburer par des bruits de basse cour.   :-D
"Fatal"? Tout de suite les grands mots.

D'abord la "réaction" de la FFA est vraiment pénible à lire. Ce ton agressif, vraiment, ça sert à quoi, à part à passer pour des vieux cons?

Ensuite, sur le fond, en quoi poser la question de la responsabilisation des aquariophiles serait si scandaleux?

Enfin, tant que nous sommes "représentés" par des machins justement pas représentatifs comme la FFA, nous aurons du mal à faire entendre des arguments en faveur d'une aquariophilie responsable et capable de s'encadrer elle-même.
..Lors d'expositions d'animaux (chiens, chats..), en tout cas en Suisse, le contrôle préalable du vétérinaire -présent- est obligatoire.. Je suppose qu'il s'agit d'appliquer de mesures équivalentes pour les bourses d'aquariophilie. Z-fam.
  • Animateur
@tramb0

J'ai lu et relu la réaction de la FFA. Je t'accorde qu'il y a quelques propos orientés vers la polémique (destinés à affirmer une autorité ou une légitimité ?). On s'ent fout.  Sauf sur le fond. Là la rigueur façon Suisse s'appliquera peut-être, mais quel est le protocole envisageable pour le vivant aquariophile ?

++++

..Pour ma part, je trouve légitime le contrôle qui permettra de ne pas proposer à la vente du vivant mal en point: Arrivé parasité, mal installé (cuves surpeuplées, eau qui tourne..), qui survivra à peine après la bourse. Quitte à ce que le prix des animaux soit un peu plus élevé.

Au surplus, entre deux bourses, les associations devraient se rapprocher des commerçants, négocier l'achat de poissons élevés par leurs membres pour éviter d'en brader, ou d'en importer d'Asie, ex-pays de l'Est, prélèvements dans la nature..

PS: De mes mauvaises expériences d'achat :gr:.. Z-fam.
@tramb0

J'ai lu et relu la réaction de la FFA. Je t'accorde qu'il y a quelques propos orientés vers la polémique (destinés à affirmer une autorité ou une légitimité ?). On s'ent fout.  Sauf sur le fond. Là la rigueur façon Suisse s'appliquera peut-être, mais quel est le protocole envisageable pour le vivant aquariophile ?

++++

Le protocole, on aurait des chances de pouvoir participer à le construire si on ne laissait pas des "fédérations" qui ne fédèrent rien du tout parler à notre place. Et si d'ailleurs on ne laissait pas des fédérations et des élus qui ne représentent plus grand-chose non plus faire croire qu'on a besoin d'eux pour décider comment on doit vivre. Mais ceci (même si ce n'est pas une autre question) sera sans doute difficile à discuter ici. ;-)
  • Modosaurus
regrouper les aquariophiles est une illusion...deja que les fans de cichlides (par exemple), n'arrivent même pas à se regrouper.


Bon, sans avoir lu l'intégralité du fameux arrêté français, les bourses en Suisse sont soumises à visite du vétérinaire cantonal au montage, au début de la manifestation, et à n'importe quel moment... Elles sont aussi sous la responsabilité d'un "capacitaire". Au sens helvétique du terme, à savoir, un représentant du club organisateur, qui a passé un examen d'entrée démontrant sa compétence de base, puis suivi un cours d'une demie-journée et est annoncé lors de l'organisation de la manifestation au vétérinaire cantonal.

Les bourses continuent à être gratuites... les bourses continuent à vivre (et plutôt pas mal)

La seule nuance peut-être, est que l'autorité vétérinaire n'est pas facturée, mais que son contrôle fait partie des services de surveillance de l'état.

Et ce, depuis au moins 2008, date de mise en oeuvre de la dernière mouture de la Loi Fédérale sur la Protection des Animaux.

Ces contrôles sont aussi valides pour les magasins... et parfois, pour les privés...
  • Modosaurus
Oauis mais en france, sur le long terme, tout service public va devoir faire des bénéfices (c'est assez hallucinants quand on bosse dedans!!), alors ils vont pas offrir des veto à des des gens qui font font mumuse avec des poissons.
Oauis mais en france, sur le long terme, tout service public va devoir faire des bénéfices (c'est assez hallucinants quand on bosse dedans!!), alors ils vont pas offrir des veto à des des gens qui font font mumuse avec des poissons.

mes amis Français... un poème à vous seuls...
Ouais mais en France, sur le long terme, tout service public va devoir faire des bénéfices.

Là, il va falloir que tu précises ta pensée, parce que si je vois bien le (mauvais) esprit qui souffle sur le service public, j'ai un peu de mal à saisir ce dont tu parles exactement.

Edit : J'attends avec d'autant plus d'impatience que tu développes depuis que je t'ai lu parlant de cunnilingus et de lancement de bac. ;-)