Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

Projet Aquaterrarium !  (Lu 1446 fois)

Black Itachi

  • Messages: 18
Bonjour à tous !

Comme dit dans le titre, j'aimerais me lancer dans un projet d'aquaterrarium ou de paludarium (m'enfin appelez ça un peu comme vous voulez, dans le fond on s'en fout un peu) aux dimensions assez élevées... Il ferait donc 600 x 400 x 500(h).

Malgré que je cogite dessus une grande partie de mes journées depuis plus d'un mois, il est compliqué pour moi de monter quelque chose de concret et de sans faille, voilà pourquoi après lecture intégrale du passionnant poste du grand Eltofi  :ange:, je me lance également dans le mien.

Pour l'instant je potasse sur la partie de la cuve en elle même, qui n'est déjà pas très claire pour moi...

1) Structure basique en béton hydrofuge, mais déjà là ça coince parce que deux possibilités s'offrent à nous:

1) Faire la cuve en deux parties, une conçue pour servir "d'aquarium" et une autre posée dessus qui servirait seulement à accueillir la partie non immergée. Elle devrait donc être moins résistante, plus fine et donc plus perçable pour faire passer les câbles du matériel à l'intérieur de la cuve ?

2) Faire la cuve d'un seul bloc, qui aurait l'avantage d'être plus robuste (j'imagine du moins) mais qui serait beaucoup plus compliqué selon moi à percer pour la partie technique ? L'avantage serait que pour faire un décor en 3D à l'aide de béton et de parpaings, là aucune inquiétude pour les murs, ça tiendra sans problème.

Note 1 : Je n'ai posé que deux questions très précises pour éviter que le sujet parte dans tous les sens (ce qui arrive vite avec ce genre de projet) mais je suis conscient de la complexité, ainsi toute personne fesant un HS ne recevra pas de réponse immédiate, mais je prendrais soin de noter copier le message sur word pour pouvoir en rediscuter après, pour ne froisser personne  :-p

Note 2: Si mes connaissances paraissent éventuellement trop légères pour me lancer dans un tel projet, sachez que j'ai une très grande soif d'apprendre et que ce n'est que le début des recherches, donc le reste viendront avecle temps.

Merci de m'accueillir en tout cas !!!  :love:


karde

  • Messages: 211
Un beau projet de dingue que je vais suivre avec intérêt... sans pouvoir t'apporter aucune aide, désolé!
Un truc me chiffonne quand même: tu es sûr des dimensions? 6mx4mx5m ???
C'est une piscine avec un mur végétalisé, c'est ça? Mais quel mur!!!

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7448
  • Taliban de l'aquariophilie
C'est clair que quand je regarde sur printerest et que je vois des trucs comme ça, ça laisse réveur:


Comme mon collègue au dessus, je pense qu'on est plus dans le bassin avec mur végétal que le paludarium.
Un peu comme sur cette photo, mais avec plus de plante sur le mur, le tout "à ciel ouvert" sur la pièce de vie où il se trouvera:


Donc là, oui une cuve en structure béton, pour la partie aquatique, c'est surement le plus sure.
Après, faut il du béton hydrofuge, ou mieux vaut il résiné tout cela...je pense que tu as plus de garantie en résine avec fibre de verre, résine polyesther et gel coat.

Une fois réaliser, si la construction est déja contre un mur, pas besoin d'en remonter un, une simple bache de bassin fait l'isolation hydraulique pour pas pourrir le mur et dessus, tu aménage comme un mur végétal façon Patrick Blanc, avec quelque morceau de bois qui dépasse de ci de là.

En fait c'est difficile d'appréhender ton projet car tu ne fais mention de son incorporation dans ton habitation:
une pièce à lui seul
dans une pièce de vie
un local technique derrière
contre un mur
dans un angle
tout fermé
tout ouvert
la gestion de l'humidité
les changements d'eau

Et puis un autre facteur, c'est le budget, tu vas bricole toi même, tu vas faire intervenir des pro?

Faire une déco esthétique sur le mur avec parpaing et béton, faut avoir le doigté, mieux vaut utiliser du bois et une grosse quantité de plante pour recouvrir au maximum la surface visible du mur.

Buul

  • Messages: 727
Sacré projet !! J'ai hâte de voir comment tu vas réaliser tout ça :up:
Keep on scaping !

Black Itachi

  • Messages: 18
Salut !

Je suis désolé d'avoir posté quelque chose d'aussi bancale ce matin, je venais d’enchaîner les deux sujets d'ElTofi sur l'aquarium et la population, j'étais plus vraiment frais  :dodo:

Merci d'abord pour les encouragements, ça fait plaisir !  :bump:

Dans ma bêtise du matin, j'ai oublié de préciser que la maison n'est pas encore construite, et sera faite "autour" de ce bac là qui sera donc le centre de la maison.

Pour ce qui est de l'emplacement, la face avant sera visible depuis la suite parentale, elle aussi prévue sur deux niveaux à cet effet. Il y'aurait un petit salon privé permettant de l'admirer de près, mais ce serait aussi possible depuis le lit sur la petite mezzanine.

Derrière forcément la pièce technique sera aussi sur deux niveaux, permettant d'accéder à la cuve.

Au début j'imaginais un truc tout fermé, mais une vitre de 600 x 500, même en acrylique, ça va me coûter une blinde et peser trois tonnes, donc déjà c'est un premier problème ...

Mais j'aime aussi beaucoup le premier que tu m'as montré, même s'il est beaucoup plus orienté vers l'aspect décoration que poisson. En fait c'est ce que j'aimerais faire, mais avec une plus grande proportion d'eau, au début je pensais partir sur une hauteur d'eau maximale 350 qui me parait être plus qu'honnête pour que je puisse plonger afin de m'occuper du décor en étant à l'aise . Parce que oui si je pars sur un bac relativement planté (avec du simple hein pas de l'amano) il faudrait en plus d'une lumière divine, un entretien assez régulier en terme de coupe etc ...

Pour ce qui est du budget, il est très variable en fonction de la lumière, la hauteur d'eau finale choisie etc  donc je pourrais pas donner de chiffre.

En tout cas je compte tout faire faire, mais ça me tient à cœur de d'abord faire toutes les recherches sans professionnel, d'une parce que cela me passionne et de deux pour pouvoir garder un œil le temps des travaux.

Pour les changements d'eau, je pensais faire une surverse qui ferait un changement d'eau continu, compensé par un osmolateur, et un bac d'eau osmosée avec un osmoseur tournant en permanence, et une pompe de remontée pour amener ça dans le bac ?

L'humidité je sèche  :jesorsd: :jesorsd: :jesorsd:

Merci pour l'intérêt que vous portez à mon post en tout cas !  :roll:



Black Itachi

  • Messages: 18


Voilà ce que ça donne pour l'instant

karde

  • Messages: 211
Salut !

Je suis désolé d'avoir posté quelque chose d'aussi bancale ce matin,

Dans ce cas, je me permets de revenir sur ce que j'ai dit aussi, ce n'est pas un projet de dingue, c'est de la folie furieuse!!!

J'ADORE!!!!!!!!! :merci: :pint:

Pas forcément de partie émergée alors. 5m de hauteur d'eau??? Va falloir blinder le tout. Autant je comprends l'envie de t'impliquer au maximum, mais faire cela sans l'aide de pros, je trouve cela très dangereux.

PS: quand est-ce qu'on pourra visiter?

Black Itachi

  • Messages: 18

PS: quand est-ce qu'on pourra visiter?

Ben pour l'instant même la maison n'est qu'au stade de projet, donc à la louche, d'ici une ou deux paires d'années malheureusement.
Je sais que ça calme, mais je préfère être honnête dès le départ...


J'ADORE!!!!!!!!! :merci: :pint:

Pas forcément de partie émergée alors. 5m de hauteur d'eau??? Va falloir blinder le tout. Autant je comprends l'envie de t'impliquer au maximum, mais faire cela sans l'aide de pros, je trouve cela très dangereux.

:pint:

Soit tu as mal lu soit j'ai mal écris quelque chose, mais il y'aura bien sur les cinq mètre théoriques, une partie émergée d'au moins 1m50 pour que je puisse rentrer dans la cuve ^^



karde

  • Messages: 211
J'avais un doute. Mais disons 3m de hauteur d'eau, ça te fait 72 m3, un peu moins avec les décors, mais quand même quelques kilos de pression!!! J'espère que ton terrain est stable, il va falloir de bonnes fondations! Sur les côtés aussi ça va pousser.
Tu es du métier? Tu as un constructeur? Un architecte pour te conseiller?

Black Itachi

  • Messages: 18
J'avais un doute. Mais disons 3m de hauteur d'eau, ça te fait 72 m3, un peu moins avec les décors, mais quand même quelques kilos de pression!!! J'espère que ton terrain est stable, il va falloir de bonnes fondations! Sur les côtés aussi ça va pousser.
Tu es du métier? Tu as un constructeur? Un architecte pour te conseiller?

Pour les fondations, j'avoue que je n'y avais pas pensé, merci pour l'idée  :roll:

Pour les autres questions, ce sera un triple non  :fou:

Plus sérieusement puisque le projet est lointain, j'ai envie de penser seul à la partie conception, et de toute façon je ne ferais ni les validations ni le travail, donc au final je ne prends aucun risque. C'est juste que je trouve ça passionnant de faire toute la partie technique "soi même", le projet est colossal donc il y'a vraiment matière à faire des recherches !


Black Itachi

  • Messages: 18
DIMENSIONS RÉELLES DE LA CUVE:

Etant donné que je ne suis pas encore capable de calculer l'épaisseur de béton nécessaire pour les parois de la cuve, les dimensions demandant ce facteur pour être calculées ne seront pas précises, d'ou la mesure "ép.béton". Désolé pour ce manque de professionnalisme !

1) Dimensions intérieures

Les dimensions intérieures en terme de longueur et de largeur seront respectivement de 600 et de 400 cm.

Les hauteurs de plafond dans la suite parentale ainsi que dans la pièce technique correspondants à 500 cm, la réelle hauteur sera obligatoirement moindre.

Puisque le fond de la cuve en béton sera posé sur le sol de la pièce technique et que le sommet arrivera en dessous du plafond, on peut considérer que la hauteur intérieure de la cuve sera de : 500 - (2 x ép.béton).

2) Dimensions intérieures

Les dimensions extérieures en terme de longueur et de largeur seront respectivement : 600 + (2 x ép.béton) et 400 + (ép.béton + ép.vitre avant).

Contrairement au plafond c'est une formule en "+" et non en "-" puisque nous ne sommes pas limités en terme de place au sol.

La hauteur extérieure de la cuve ayant déjà été précisée plus haut : 500.

Réflexions: Au final cela enlève un petit peu en hauteur, mais je pense qu'il y'aura quand même largement de quoi s'amuser que ce soit en dessus ou en dessous de l'eau !

DIMENSIONS DE LA VITRE AVANT :

Ici nous avons deux options même si j'ai déjà un avis assez tranché sur la question...



La première option serait de fermer complètement le bac avec une vitre de 600 x (500 - (2 x ép.béton)), cette configuration permet d'avoir un collage robuste sur quatres angles, même si elle a le désavantage d'être plus onéreuse et plus lourde. Je pense que sur un bac de cette ampleur, faire les choses à moitié et le regretter par la suite serait bête.




La deuxième option serait de fermer le bac a environ 30 centimètres au dessus du volume d'eau prévu, ici 330 centimètres de vitre et une capacité de 300 centimètres d'eau. On gagne aussi en hauteur puisqu'on enlève la poutre en haut servant à coller la vitre sur le premier schéma. Moins cher et lourd, mais probablement moins solide en raison du renfort enlevé et du collage 3 faces. 

Réflexions: Pour moi la première version, bien que plus onéreuse et plus lourde, reste celle qui fait la plus majestueuse des deux, et puis son collage sur quatre faces ainsi que sa poutre de renfort la rende plus sécurisante. Sans parler que si un éventuel arowana ou autre poisson sauteur passait par là, il n' y aurait aucun risque à laisser du grillon en liberté pour les voir sauter sur des branches à plus d'un mètre de haut... En parlant de grillon, si on les laisse en liberté, c'est mieux qu'ils n'aient pas accès direct sur NOTRE CHAMBRE !! Non?  :rire:


philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3201
Bonjour,

C'est un projet énorme, à l'échelle d'un musée public, type Shanghai, la Rochelle où Nausicaa à Boulogne-sur-mer pour ne citer que ceux que je connais.
La construction des bacs a bien sûr été confiée à des sociétés spécialisées. Ces musées pourraient t'indiquer quels ont été leur constructeurs. Ceux-ci connaissent leur métier, dont les contraintes de sécurité (entre autre).
A mon humble avis je commencerai par ça pour les démarches. Cela te permettra de cadrer un budget, dont les impacts sur les fondations de la maison à construire, ainsi que sur la toiture (baies vitrées pour un éclairage naturel par exemple, VMC etc..).
De ce que j'ai vu pour ces immenses bacs les vitres sont en acrylique. Et ils ne sont pas couverts.

Bien cordialement,


Buul

  • Messages: 727
Je valide complètement ce qu'a dit philippe2 !
Keep on scaping !

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7448
  • Taliban de l'aquariophilie
6X4X3m pour la partie aquatique, 3m de profondeur qui seront une vrai galère à entretenir en plongé, tu es un expert du jardinage sous l'eau.
3m de profondeur qu'il faudra correctement éclairer si tu veux que ton bac soit planté, et cette éclairage devrat provenir de 5m au dessus, car sinon l'éclairage entre la partie terrestre et aquarium fera assez moche.
le coup d'entretien de la chose, le temps qu'il te faudra pour l'entretenir.
6X4X2 pour la partie terrestre, avec une hauteur totale de 5m, comment va tu aller t'occuper de plantes qui se trouveront aussi haute, comment en assurer les besoin en humidité sans pourrir toute ta maison, comment géré le mouvement d'énorme plaque de polycarbonate, pensé à l'éclairage...

Oui nous avons des idées et des connaissance sur ce forum, mais là, c'est un peu trop pour nous.
Et si tu es le millionaire qu'il faut pour un tel projet, je pense qu'une société spécialisé sera plus à même de t'aider...car là, pour moi, c'est difficle à appréhender.

Moi je pensais plus à un bassin de 1 m de profondeur et une grand mur végétal de 4m de haut comme la photo que j'ai mis avant.
le tout en ouvert, en une grande baie vitré ur la toiture au dessus du "paludarium" pour que la lumière naturel fasse le boulot + quelques spot d'appoint disséminer ça et là pour faire l'appoint de temps à autre.
Il faut penser aussi à la partie technique derrière, pour la filtration, le chauffage, la remonté d'eau en haut de la structure pour arroser les plantes...donc il faut une autre pièce derrière cette réalisation, avec peut être deux étage.



philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3201
Bonjour (enfin re)...

Je crois que nous sommes tous d'accord pour dire que ce projet "hors normes" échappe à nos compétences, aussi bien pour la construction que pour la maintenance.

Je mets en lien le bac personnel de Takashi AMANO, avec ses "modestes" dimensions de 4x1,5x1,5 en mètres. C'est déjà un monstre. On y voit l'installation technique, la mise en place, etc...

Le regretté AMANO avait beaucoup de moyens financiers, mais il a réalisé quelque chose de plus "modeste" que le projet évoqué.
http://aquascaping.floraquatic.com/2014/12/laquarium-particulier-de-takashi-amano/

Bien cordialement,

Edit : à mon avis et au pif, le budget pour un tel projet c'est plusieurs fois 100 000 €, pour le bac et son matériel, les impacts sur l'architecture de la maison.
Sans parler des coûts de maintenance (source d'éclairage, etc..).

Les parallélépipèdes basiques en CAO ne nous en disent pas beaucoup sur ta capacité à mener ce projet.



ElTofi

  • Messages: 8147
salut,

je vois au moins deux problèmes de conception basiques à ton projet :

1. le fait de vouloir en faire un truc fermé ne peut pas marcher : avec une humidité relative très importante, tu vas avoir sur la vitre partie émergée une condensation inévitable (chaleur plus importante dans le palu que dans la maison), du coup, tu vas avoir une vitre embuée et pleine de coulis de rosée en permanence -> aucun intérêt visuel

2. une telle hauteur d'eau n'a d'intérêt que si tu lui mets la surface correspondante... en terme d'équilibre visuel, surtout dans les dimensions forcément limitées d'une maison (aussi grande soit-elle), plus la hauteur d'eau est importante, plus l'écrasement visuel se fera sentir.

je rejoins Adam sur la partie "réalisable" du projet : à savoir une grosse empreinte au sol, sous max 1.50 de colonne d'eau et un très gros mur végétal. C'est une solution éprouvée, esthétique et visuellement plus adaptée.

Si la construction se fait de base dès la conception architecturale de la maison,  c'est la meilleure configuration possible... sur plans, tout est facile et modifiable... c'est après, une fois les fondations (et le radier, et le chauffage au sol) posées que ça devient compliqué à corriger...

Ma seule recommandation : va au bout de ton rêve, en étant conscient qu'intégrer une telle installation dans une maison a un coût énorme (concept, entretien, assurances, exploitation), mais a aussi un impact à long terme sur ton couple, ta famille, l'usage de la maison, sa valeur à la revente, etc...

c'est Rock'n'Roll comme projet, et il te faudra plus certainement revoir l'image du produit final... mais on ne risque rien d'en discuter ici... "mon" projet avait aussi été taxé de fou, d'irréaliste, d'insuffisant en surface, de déraisonnable, de pas bien pensé... et c'était ma foi tout à la fois vrai et faux... la preuve, je l'ai fait...
mais à refaire, je ferais 2-3 choses différemment...

allez, courage, réfléchis, observes, comprends...

quelques questions :

1. as-tu déjà un terrain ? l'emplacement et la configuration du terrain ont un impact important sur les fondations et la structure même de ta maison et donc, de ton palu géant.

2. indispensable de voir avec un architecte le comment intégrer ce volume et cette masse énorme dans la structure de la maison... qui reste un bâtiment non industriel pas conçu pour supporter de telles masses... sans parler des dimensionnements techniques tels que l'adduction d'eau (entrée, sortie, épuration, obligations légales de rejet contrôlé) et l'électricité d'exploitation (tableau protégé intrinsèque, plusieurs câblages spécifiques indispensables).

3. le problème majeur que tu vas rencontrer (parmi tant d'autres), c'est la gestion du brassage, et l'humidité relative qui va forcément impacter la qualité de construction et la durée de vie de ton bien immobilier. Comment l'évacuer (encore un point indispensable) hors de ta maison, sans abîmer toute la structure  de la maison.

Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7448
  • Taliban de l'aquariophilie
Ils lui ont dit que c'était impossible, alors il l'a fait.....

Black Itachi

  • Messages: 18
Eh bin, mon pauvre projet  :rire:

Et si tu es le millionaire qu'il faut pour un tel projet

Edit : à mon avis et au pif, le budget pour un tel projet c'est plusieurs fois 100 000 €,
 Les parallélépipèdes basiques en CAO ne nous en disent pas beaucoup sur ta capacité à mener ce projet.

Mouais, je pense que vous exagérez très largement le budget de la chose ...

Pour ce qui est des compétences, j'ai fais un simple cube parce que pour l'instant le projet est un simple cube  :rire:

C'est un projet énorme, à l'échelle d'un musée public, type Shanghai, la Rochelle où Nausicaa à Boulogne-sur-mer pour ne citer que ceux que je connais.

Et la la, la taille de la chose : on pourrait verser le contenu de mon futur bac à Nausicaa sans même qu'il s'en rende compte.

C'est un gros projet pour une particulier mais il faut remettre les choses dans leur contexte, ce n'est qu'une goutte d'eau comparé à certains aquariums publics.

A mon humble avis je commencerai par ça pour les démarches. Cela te permettra de cadrer un budget, dont les impacts sur les fondations de la maison à construire, ainsi que sur la toiture (baies vitrées pour un éclairage naturel par exemple, VMC etc..).
De ce que j'ai vu pour ces immenses bacs les vitres sont en acrylique. Et ils ne sont pas couverts.

J'ai déjà essayé mais ça n'a pas été très concluant, les personnes du standard n'étaient pas convaincues ... Sinon oui il y'aura une VMC avec double sortie, et pour la vitre : acrylique ou plexyglas, à voir !

6X4X3m pour la partie aquatique, 3m de profondeur qui seront une vrai galère à entretenir en plongé, tu es un expert du jardinage sous l'eau.
3m de profondeur qu'il faudra correctement éclairer si tu veux que ton bac soit planté, et cette éclairage devrat provenir de 5m au dessus, car sinon l'éclairage entre la partie terrestre et aquarium fera assez moche.
le coup d'entretien de la chose, le temps qu'il te faudra pour l'entretenir.
6X4X2 pour la partie terrestre, avec une hauteur totale de 5m, comment va tu aller t'occuper de plantes qui se trouveront aussi haute, comment en assurer les besoin en humidité sans pourrir toute ta maison, comment géré le mouvement d'énorme plaque de polycarbonate, pensé à l'éclairage...

Moi je pensais plus à un bassin de 1 m de profondeur et une grand mur végétal de 4m de haut comme la photo que j'ai mis avant.
le tout en ouvert, en une grande baie vitré ur la toiture au dessus du "paludarium" pour que la lumière naturel fasse le boulot + quelques spot d'appoint disséminer ça et là pour faire l'appoint de temps à autre.
Il faut penser aussi à la partie technique derrière, pour la filtration, le chauffage, la remonté d'eau en haut de la structure pour arroser les plantes...donc il faut une autre pièce derrière cette réalisation, avec peut être deux étage.


Pour la plongée je suis clairement pas d'accord avec toi ... Un lest ainsi qu'un gilet pré-réglé me permettront de flotter sans surplus dès mon arrivée dans le bac , et puis je n'aurais plus qu'à régler le niveau d'air pour descendre, remonter ou me stabiliser pour tailler certaines plantes. Simple comme bonjour !

Pour l'éclairage totalement d'accord, je vais noter ça sur mes notes pour me renseigner quand j'aurais avancé un peu plus. Toujours est il que je veux un bac très éclairé, avec peu de zones d'ombres donc ce point la ne devra pas être prit à la légère.

Pour les plantes, il va falloir improviser, à la base je ne pensais pas m’aligner mais bordel que je suis influençable...  Si on part sur une auteur de vitre de 1m80 contre 3m30 hier, le rendu est beaucoup plus sympa. On peut prétendre à 1m70 de hauteur d'eau sous vitre et 40 centimètres en plus de la vitre pour faire une fosse comme sur le bac d'ElTofi... Mais j'aimerais personnellement faire la descente que vous lui aviez proposé à l'époque, pour amplifier le côté naturel du sol. Reste à savoir si 40 centimètres c'est bien ou pas, à voir !

Pour la partie technique sur deux étages c'était prévu comme dit plus haut, je n'y ai pas encore bien réfléchi parce que bon je peux pas tout faire en même temps et que je préfère penser à la base: la cuve, les passements, l'humidité et le chauffage.

Le regretté AMANO avait beaucoup de moyens financiers, mais il a réalisé quelque chose de plus "modeste" que le projet évoqué.
http://aquascaping.floraquatic.com/2014/12/laquarium-particulier-de-takashi-amano/

Je ne compte pas comparer mes finances à celle de ce grand homme mais je ne vois pas le rapport entre la fortune d'une personne et le volume de son bac. On peut très bien être bill gates et ne vouloir qu'un soixante litres ...

salut,

je vois au moins deux problèmes de conception basiques à ton projet :

1. le fait de vouloir en faire un truc fermé ne peut pas marcher : avec une humidité relative très importante, tu vas avoir sur la vitre partie émergée une condensation inévitable (chaleur plus importante dans le palu que dans la maison), du coup, tu vas avoir une vitre embuée et pleine de coulis de rosée en permanence -> aucun intérêt visuel

2. une telle hauteur d'eau n'a d'intérêt que si tu lui mets la surface correspondante... en terme d'équilibre visuel, surtout dans les dimensions forcément limitées d'une maison (aussi grande soit-elle), plus la hauteur d'eau est importante, plus l'écrasement visuel se fera sentir.

je rejoins Adam sur la partie "réalisable" du projet : à savoir une grosse empreinte au sol, sous max 1.50 de colonne d'eau et un très gros mur végétal. C'est une solution éprouvée, esthétique et visuellement plus adaptée.

Si la construction se fait de base dès la conception architecturale de la maison,  c'est la meilleure configuration possible... sur plans, tout est facile et modifiable... c'est après, une fois les fondations (et le radier, et le chauffage au sol) posées que ça devient compliqué à corriger...

Ma seule recommandation : va au bout de ton rêve, en étant conscient qu'intégrer une telle installation dans une maison a un coût énorme (concept, entretien, assurances, exploitation), mais a aussi un impact à long terme sur ton couple, ta famille, l'usage de la maison, sa valeur à la revente, etc...

c'est Rock'n'Roll comme projet, et il te faudra plus certainement revoir l'image du produit final... mais on ne risque rien d'en discuter ici... "mon" projet avait aussi été taxé de fou, d'irréaliste, d'insuffisant en surface, de déraisonnable, de pas bien pensé... et c'était ma foi tout à la fois vrai et faux... la preuve, je l'ai fait...
mais à refaire, je ferais 2-3 choses différemment...

allez, courage, réfléchis, observes, comprends...

quelques questions :

1. as-tu déjà un terrain ? l'emplacement et la configuration du terrain ont un impact important sur les fondations et la structure même de ta maison et donc, de ton palu géant.

2. indispensable de voir avec un architecte le comment intégrer ce volume et cette masse énorme dans la structure de la maison... qui reste un bâtiment non industriel pas c##çu pour supporter de telles masses... sans parler des dimensionnements techniques tels que l'adduction d'eau (entrée, sortie, épuration, obligations légales de rejet contrôlé) et l'électricité d'exploitation (tableau protégé intrinsèque, plusieurs câblages spécifiques indispensables).

3. le problème majeur que tu vas rencontrer (parmi tant d'autres), c'est la gestion du brassage, et l'humidité relative qui va forcément impacter la qualité de construction et la durée de vie de ton bien immobilier. Comment l'évacuer (encore un point indispensable) hors de ta maison, sans abîmer toute la structure  de la maison.

Salut !

1)Pour le truc fermé, j'ai noté... On partirait donc sur une vitre frontale de 1,80 et une réserve en dessous, sur plusieurs niveaux comme dit plus haut.

Mais j'ai peur que cette configuration amène l'humidité jusque dans la chambre, ce qui n'est pas beaucoup mieux au final.

Elle règle déjà le problème de condensation, ce qui est déjà plus qu'acceptable.

2) Là j'avoue ne pas spécialement être d'accord parce que j'imagine que ce n'est qu'une questions de goût au final. Cependant j'aime autant la vitre en position haute que basse, contrairement au milieu ou le rendu était immonde.

Je compte bien aller au bout, c'est pour ça que je m'y prends largement à l'avance, pour être sûr de ne pas faire n'importe quoi et de risquer de perdre l'investissement, ce qui serait catastrophique bien entendu. Sinon pour les autres points j'en ai bien conscience, mais ma petite amie aime autant le projet que moi donc ça devrait aller, pour les autres points je ne vais pas développer mais ça devrait aller.

1) Le terrain oui est non, j'en ai un que m'ont laissé mes parents mais beaucoup trop grand et beaucoup trop cher ... En pente de surcroît et dans une zone a risque des tremblements de terre... Laissons mon pauvre palu tranquille svp !  :rire:
Blague à part ce point est noté, quand on cherchera le nouveau on prendra bien cela en compte.

2) L’architecte évidemment sera contacté avant le lancement, je prends juste de l'avance ici  :ange:

3) Pour l'humidité, je pensais à simplement à une VMC, à voir pour les dimensions et la faisabilité. Pour le brassage, c'est clair que je risque d'avoir des problèmes.

Merci à vous tous en tout cas, c'est un plaisir d'échanger avec d'autres passionnés sur un projet ma foi plutôt intéressant !

Ils lui ont dit que c'était impossible, alors il l'a fait.....



philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3201
Eh bin, mon pauvre projet  :rire:

Mouais, je pense que vous exagérez très largement le budget de la chose ...
....

Je ne compte pas comparer mes finances à celle de ce grand homme mais je ne vois pas le rapport entre la fortune d'une personne et le volume de son bac. On peut très bien être bill gates et ne vouloir qu'un soixante litres ...


Merci à vous tous en tout cas, c'est un plaisir d'échanger avec d'autres passionnés sur un projet ma foi plutôt intéressant !

Bonjour,

Pour le budget j'ai forcé le trait mais pas nécessairement. Vu le volume je n'ai pas de références. Mais je pense que l'ordre de grandeur à intégrer que j'ai donné n'est pas idiot, faute d'être exact.

A propos de bill gates avec un 60l, pourquoi pas ? Je vois mal aussi une petite sœur des pauvres vouloir construire un "modeste" 1000 litres pour agrémenter le réfectoire du couvent sur le budget de sa communauté.
Cette question financière reste quand même essentielle, pour arriver au bout du projet (qui est "hors norme" à l'échelle d'un particulier mais pas impossible).

Ce n'est pas un "pauvre projet". Il est intéressant, mais ici personne (enfin je suppose) n'a de références aussi bien pour la construction que pour la maintenance d'un tel volume, et de son impact sur l'architecture d'une habitation.

Bien cordialement,

Black Itachi

  • Messages: 18
Bonjour,

A propos de bill gates avec un 60l, pourquoi pas ? Je vois mal aussi une petite sœur des pauvres vouloir construire un "modeste" 1000 litres pour agrémenter le réfectoire du couvent sur le budget de sa communauté.
Cette question financière reste quand même essentielle, pour arriver au bout du projet (qui est "hors norme" à l'échelle d'un particulier mais pas impossible).


Je pense que nous nous sommes très mal compris sur ce deuxième paragraphe mais soit, de toute façon ce n'est pas ce débat qui fera avancer le projet ...


Bon j'ai encore beaucoup de choses à apprendre aujourd'hui, je reviendrais vers vous quand mes connaissances me permettront une  avancée.

Cordialement, et au plaisir de vous relire !

Luc_Philou

  • Messages: 402
Salut,

J'aime bien la formule d'Adam mais je crois que la version exacte est : “Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”  ;-)

Bref, pour apporter ma pierre a l'edifice, tu peut t'inspirer des methodes de "gestion de projet" pour envisager tous les aspects de ton... projet. Cela permet d'avoir une bonne vision d'ensemble, de prevoir la pluspart des aleas et eventuellement d'eviter d'aller droit dans le mur.

Par exemple, commercer par lister les chapitres :

1. Definition du projet : Y mettre tout ce qui te passe par la tete. Environnement, Location, taille, vivant etc...

2. Etablissement du cahier des charges. Description detaillee des besoins et criteres du projet que les consultants (architecte, specialistes en grand aquariums) pourront utiliser pour leurs etudes.

3. Etude technique : Plans, etude du sol, resistance des materiaux, construction, Eclairage, chauffage, filtration, shemas electrique, alimentation en eau, informatique (systemes connectes) etc... etc... j'en passe. Il s'y retrouve les etudes des architectes et autres specialistes.

4. Juridique : Authorisations necessaires pour la construction (de nos jours il faut des authorisations pour tout), pour le vivant, assurance (important si degat des eaux)

5. Etude financiere : 
Frais d'etude, Achat des equipement, couts de construction.
Y rajouter les couts de maintenance annuelle de l'ensemble : Conso electrique, eaux, produits d'entretiens, nouriture, mains d'oeuvre, reparations (5% annuel des couts de realisation).

Une fois toutes les cases remplies tu aura une vision plus precise de la fesabilite.

Je sais que l'on s'eloigne un peu du reve mais envisager les epreuves permet de mieux les surmonter.  :rire:

Tous mes voeux de reussite !


karde

  • Messages: 211
Un truc auquel je pense pour le vivant. 3m de hauteur d'eau, ça commence à faire de la pression: quid des zones de vie des différentes espèces qui y vivront?

Et pourquoi pas l'eau de mer?

 :jesorsd:

Black Itachi

  • Messages: 18
Salut,

J'aime bien la formule d'Adam mais je crois que la version exacte est : “Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”  ;-)


Effectivement, et puis avec toutes les personnes qui m'aident à distance que ce soit sur des forums d'aquariophilie ou d'auto-construction, la formule est beaucoup plus juste  :ange:

Salut,

Bref, pour apporter ma pierre a l'edifice, tu peut t'inspirer des methodes de "gestion de projet" pour envisager tous les aspects de ton... projet. Cela permet d'avoir une bonne vision d'ensemble, de prevoir la pluspart des aleas et eventuellement d'eviter d'aller droit dans le mur.


Effectivement c'est ce que je fais sur un fichier Word depuis plus de deux mois, je fais des résumés de toutes mes recherches au propre, et puis j'écris à l'arrache toutes mes idées, qui finiront elles aussi en résumé bien rédigé si elles sont validées.

Tous mes voeux de reussite !



Merci, sincèrement !  :timide:

Un truc auquel je pense pour le vivant. 3m de hauteur d'eau, ça commence à faire de la pression: quid des zones de vie des différentes espèces qui y vivront?


Pour le vivant aucun problème ne t'inquiète pas, la plupart des endroits de l'amazone par exemple, sont bien plus profonds que trois mètres, et puis rien n'empêche les poissons de rester plus ou moins proches de la surface.

Pour avoir une certaine expérience en plongée, la pression que l'on rencontre à trois mètres (0,3 bars donc) est faible, c'est le moment ou tes tympans demandent la première adaptation, mais rien de plus.

Mais de toute manière la hauteur d'eau sera plus proche des deux mètres que des trois au final !


Et pourquoi pas l'eau de mer?

 :jesorsd:

Si tu te propose pour payer la différence, on peut étudier ta proposition  :peur:




karde

  • Messages: 211
Ce sont les premiers mètres les plus durs, après ça descend tout seul ! ;-)
Ce que je voulais dire c'est que si tu as une belle profondeur, des zones de vies vont se créer, il faudra y songer pour ta pop. Je suis d'accord que l'Amazone peut faire plus de 3m, mais entre les berges et au plus profond, c'est pas le même monde !
Ne sous estime pas le coût de ton projet, il aura de grosses répercussions sur l'ensemble de ta construction, et pas dans le sens des économies !
Mais si vous êtes deux à pousser dans le même sens, creusez le truc à fond !
 

Black Itachi

  • Messages: 18
Ce sont les premiers mètres les plus durs, après ça descend tout seul ! ;-)
Ce que je voulais dire c'est que si tu as une belle profondeur, des zones de vies vont se créer, il faudra y songer pour ta pop. Je suis d'accord que l'Amazone peut faire plus de 3m, mais entre les berges et au plus profond, c'est pas le même monde !
Ne sous estime pas le coût de ton projet, il aura de grosses répercussions sur l'ensemble de ta construction, et pas dans le sens des économies !
Mais si vous êtes deux à pousser dans le même sens, creusez le truc à fond !
 

Ah perso j'ai les tympans fragiles, tous les deux mètres je dois les réadapter   :-/

Ah on s'est mal compris du coup ... Oui j'aimerais que des zones se créent, mais les trois mètres de hauteur d'eau ne sont malheureusement plus de la partie  ;-(

Pour ce qui est de la population, si ça vous intéresse d'en débattre, je pourrais créer un sujet ...

Et le budget j'ai ce qu'il faut, j'évite juste de trop en parler, je sais que ce pays et l'argent, ça fait très mauvais ménage  :colere:

Sinon je compte bien aller au bout, merci pour l'encouragement !

Black Itachi

  • Messages: 18


Ici la fosse sous vitre frontale, avec une profondeur de 60 cm



Ici la vitre frontale, avec des dimensions de 600 x 150 cm



Ici a été ajouté le sol de la chambre, d'une hauteur de 51 cm

Explications : Le changement de proportion entre la fosse et la vitre (old: 40 / 180 ; new: 60/150) permet d'une part de camoufler la partie correspondant à la fausse en faisant arriver le sol de la chambre sous la vitre. L'autre avantage est qu'en relevant le sol, le niveau d'eau de 200 cm sera en réalité à 149 cm ( 200 - 60 + 9).

Il y'aurait donc des marches pour rentrer dans la suite, actuellement 3 x 17 mais je modifierais plus tard, c'est juste un exemple.






Black Itachi

  • Messages: 18
Comment j'imagine mon bac ?

Au départ de mes recherches, je désirais avoir un aquarium, mais avec ce changement de position avec la vitre en position basse, ce n'est plus un aquarium à mes yeux, ni même un terrarium pour être honnête. Je vois ce comme une partie de forêt déposée juste en face de mon lit, possédant plusieurs bassins d'eau, ainsi qu'un réseau de cascades qui permettrait de tous les filtrer à la chaîne.

On aurait aussi une partie émergée plus travaillée que prévu, avec une certaine variété de plantes présentes en abondance sur tout le pourtour du bac, allant même jusqu'à coloniser une partie du décor mural.

Je n'arrive pas encore à complètement le visualiser, mais haut dans le décor, seraient présentes des petites marres de quelques centaines, voir dizaines de litres, qui ne seraient pas ou peu peuplées. Elles se jetteraient dans les deux bassins principaux, certaines directement dans le grand bassin, et d'autres dans un bassin dont je viens d'avoir l'idée, mais qui m'a instantanément charmé.

Ce serait un bassin relativement peu profond, dominant le bassin principal, je n'arrive pas à définir son volume mais il serait tout de même assez conséquent. Il serait exclusivement ou presque peuplé de plantes aquatiques et semi aquatiques présentes en abondance, qui filtreraient son eau de manière biologique avant qu'elle se jette dans le bassin principal.

Son eau serait légèrement plus sombre, surtout en profondeur, la végétation luxuriante laisserait place à une eau noire ou peu de végétaux survivent. Il y'aurait tout de même à différent endroits d'énormes troncs dépassant la surface, couverts de mousse et de plantes sur la partie émergée.

Au sol, une couche épaisse de sable blanc et d'un peu d'argile, légèrement recouvert de feuilles mortes et de morceaux de bois de tailles diverses.


Voilà voilà  :-D




Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7448
  • Taliban de l'aquariophilie
Pour la partie bassin et l'histoire de faire une fosse non visible comme sur le bassin de tofi, je mets en garde sur le fait que l'on perds pas mal de l’intérêt d'un aquarium.
Beaucoup de chose se passe dans le tiers inférieure d'un aqua, le décor est souvent bien plus sympa au sol, moi je regarde plus le tiers inférieure d'un aqua que son tiers supérieure.

Mais c'est vrai qu'on a une sécurité en cas de fuite...mais j'ai tendance à m'en foutre et à privilégier l'observation.

Je pense que tu as déja pas mal cogité sur beaucoup de point et que tu as quelques soltuion à apporter à nos questions.

Tu semble partir sur des sorte de "petite vasque d'eau" dans ton mur végétal...bonne idée, mais faudra juste veillé à ce que le bruit de l'eau ne vous empêche pas de dormir.

n'oublie pas que la beauté de la nature se cache aussi dans sa simplicité, parfois on veut faire trop extravagant, et l'aspect naturel n'est plus là...mais ça c'est aussi une question de gout personnel.

Si je comprends bien, on ne pourra profiter de ce magnifique projet que depuis la chambre?

Que reste il maintenant comme interrogation?

Black Itachi

  • Messages: 18
Pour la partie bassin et l'histoire de faire une fosse non visible comme sur le bassin de tofi, je mets en garde sur le fait que l'on perds pas mal de l’intérêt d'un aquarium.
Beaucoup de chose se passe dans le tiers inférieure d'un aqua, le décor est souvent bien plus sympa au sol, moi je regarde plus le tiers inférieure d'un aqua que son tiers supérieure.

En fait sur le bassin de Tofi une partie est "pas visible" théoriquement, même si pour avoir vu toutes ses vidéos, au final on voit très bien.

Mais sur mon bac la chose ne sera pas faite de la même manière. Je veux qu'il y'ait disons - 10 derrière la vitre et - 60 au fond, biensûr de manière plus réfléchie que cela pour apporter des bosses et un côté naturel.


Je pense que tu as déja pas mal cogité sur beaucoup de point et que tu as quelques soltuion à apporter à nos questions.

Tu semble partir sur des sorte de "petite vasque d'eau" dans ton mur végétal...bonne idée, mais faudra juste veillé à ce que le bruit de l'eau ne vous empêche pas de dormir.

n'oublie pas que la beauté de la nature se cache aussi dans sa simplicité, parfois on veut faire trop extravagant, et l'aspect naturel n'est plus là...mais ça c'est aussi une question de gout personnel.


Ta remarque est extrêmement pertinente, il faut que j'aille à l'essentiel avec des choses efficaces, sans me perdre avec des détails trop prononcés qui rendraient la chose peu naturelle et surchargée. Pour le bruit j'y travaille, faudra faire un choix entre le bruit et la vue ...


Si je comprends bien, on ne pourra profiter de ce magnifique projet que depuis la chambre?

Que reste il maintenant comme interrogation?

Depuis le petit salon qu'il y'aura en bas de la suite, mais pour contrer le bruit de la cascade, la partie "dortoire" sera probablement fermée et isolée phoniquement, de manière à pouvoir dormir au calme.

Pour les interrogations il y'en a tellement, sans réfléchir regarde:

- Composants du béton ? Proportions ? Épaisseur nécessaire ?
- Produits pour étanchéifier ? Comment faire un décor en 3D ?
- Comment gérer la chaleur ? Comment gérer l'humidité ?
- Comment éclairer efficacement et homogènement un terrarium de presque 5 mètres de haut ?
- Comment filtrer un tel volume ? Comment faire passer tous les cables a travers la cuve ?
- Comment gérer les changements d'eau ? Comment les réapprovisionner ?

Je m'arrête là mais je pourrais continuer pendant des heures, et réfléchir pendant des mois ...

Mais j'ai pas la tête à ça aujourd'hui, c'est fou comme les gens des autres forums peuvent être désagréables ...  :colere: :non:

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3201
En fait sur le bassin de Tofi une partie est "pas visible" théoriquement, même si pour avoir vu toutes ses vidéos, au final on voit très bien.

...

- Composants du béton ? Proportions ? Épaisseur nécessaire ?
- Produits pour étanchéifier ? Comment faire un décor en 3D ?
- Comment gérer la chaleur ? Comment gérer l'humidité ?
- Comment éclairer efficacement et homogènement un terrarium de presque 5 mètres de haut ?
- Comment filtrer un tel volume ? Comment faire passer tous les cables a travers la cuve ?
- Comment gérer les changements d'eau ? Comment les réapprovisionner ?
......

Mais j'ai pas la tête à ça aujourd'hui, c'est fou comme les gens des autres forums peuvent être désagréables ...  :colere: :non:

Bonjour,

Déjà merci pour ton retour sur le côté pas désagréable d'ici. Je ne suis pas le mieux capable sur le côté diplomatique.
Tu évoques ElTofi. Je pense que c'est certainement un des plus qualifiés ici pour répondre sur de très gros volumes.

Merci d'avoir fait une synthèse de tes questions.

- Eclairage : Il est essentiel de pouvoir bénéficier d'une source naturelle par le toit de la maison. Cela a été déjà évoqué. Après, il sera forcément nécessaire d'avoir un éclairage dédié au bac. Vu la surface, il faut s'attendre à avoir des kW dont je ne sais pas quel source est le plus à jour aujourd'hui. HQI ou LED ? Cela va chauffer. Après il est possible d'envisager des trappes de toit automatisées pour évacuer le surplus de chaleur, à l'instar de certaines serres horticoles.
Je reste modeste sur mon expérience. J'ai pu faire pousser des plantes à plus de quatre mètres de haut au dessus des lampes HQL (il s'agissait de microficus) qui ont progressivement grimpé sur le mur derrière le bac, puis sur le palier et sa rampe en haut de l'escalier derrière.
Je n'ai pas de conseils sérieux à te communiquer sur un éclairage "up to date". Le sens de mon "étalage" sur ce point est de dire que des plantes rampantes peuvent mais alors très largement déborder de la place qu'on leur assignait au départ. Il faut donc prévoir un accès pour élaguer en haut.
- La filtration... Je ne sais pas te dire. Là aussi il faudrait quand même aller voir dans quelques musées ce qui se pratique, à l'échelle de ce que tu envisages.

D'ailleurs là dessus comme pour l'éclairage j'espère que tu auras quelques retours sur ce qui fait en milieu pro.

- Pour les changements d'eau ils devraient nécessairement être automatisés à cette échelle. Après il y a une contrainte qui est le respect d'une certaine cible en minéralisation, GH et KH, en fonction de la population envisagée. Eau très douce ou eau plus dure dans le bac, et quel paramètres pour l'eau de conduite. Cela peut aller jusqu'à un très gros osmoseur, qui sera probablement de toutes façons nécessaire car ton projet va faire que pas mal d'eau va s'évaporer (et que la concentration en sels minéraux va augmenter naturellement dans la cuve).
Je ne parle pas des contraintes liées aux rejets d'eau "polluée" en supposant que tout cela sera relié à la collecte des eaux usées via le tout à l'égout. Dont tu payeras le traitement via ta facture d'eau au réseau de distribution.
- Passer des câbles, cela peut se faire discrètement surtout vu le volume. Ce n'est pas une question cruciale.
- Gérer l'humidité... C'est une excellente question qui ne ma jamais embêté avec une évaporation naturelle de plus de 20 litres par semaine sur tous les bacs en service dans un "petit" logement de 100m². Après ton projet sort de ce cadre. Une VMC pilotée par l'hygrométrie (comme déjà évoqué) parait incontournable.

Pour le béton, ce n'est pas mon ex domaine professionnel...

Et pour le bruit des grillons, ou des grenouilles la nuit, on s'habitue tous aux bruits répétitifs. Que ce soit celui d'une voie ferrée, d'une église qui sonne l'Angélus à 6h du matin, etc etc...
Là ce critère est purement personnel.

En revanche contenir le "biologique" du bac pour ne pas qu'il rentre partout dans la maison est une autre contrainte que le bruit.

Bien cordialement,






karde

  • Messages: 211
En lisant le post de Philippe2, je me demande: où habites tu, ou plutôt où penses tu construire ? Quels sont les paramètres de l'eau de conduite ? Ne peux tu pas récupérer l'eau de pluie ?
Sans parler de coût, mon côté écolo me fait dire "adapte toi à ce qui est là, un bon gros nuage, c'est le meilleur osmoseur ! ". Dans la même veine pour une partie de l'éclairage il existe des systèmes pour concentrer la lumière du jour et créer ainsi des puits très lumineux.




philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3201
Re sur ce fil,

A mon avis, la démarche proposée par Luc_Philou de type gestion de projet est la bonne, et la seule praticable dans le contexte.

Je pense qu’il  faudra plusieurs boucles de réflexions ne serait-ce que sur le point 1, et à un moment figer ce qu’on appelle un premier cadrage du projet. Ce ne sera pas nécessairement réalisable dans ton contexte, mais au moins on saura pourquoi, et après on s’ajuste en faisant éventuellement des concessions.

Le projet est avant tout aquariophile au sens de la technique de la partie immergée. Pour cet aspect, ça soulève quelques questions comme la minéralisation souhaitée, et les changements ou apports d’eau (la proposition de karde sur la récupération de l’eau de pluie (ou plutôt de toiture ce qui n’est pas tout à fait pareil) soulève plusieurs questions de bases de ce point de vue).  La réponse technique en dépend.

Pour cette partie immergée, elle est à cadrer déjà au niveau du volume (il y eu plusieurs  propositions de hauteur d’eau, je ne sais pas laquelle est plus ou moins retenue), la surface au sol semblant être figée à 6x4 m.
Après que veux-tu y voir dedans ? Une idée idiote me traverse la tête, en pensant aux Arowanas. Ça saute mais très haut. Cela a une conséquence sur la hauteur de la vitre si tu ne veux pas les retrouver sur le carrelage, avec un bac non couvert.

Cette charge et ce type de population a des conséquences sur le type de maintenance. Dans un contexte aussi gigantesque à l’échelle d’un particulier, il faudrait penser « low tech ». Population très contenue, tolérante vis-à-vis  des changements de paramètres.  La technique à mettre en œuvre en dépend.

Quelle est ton orientation ?

Bien cordialement,

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3201
Re et re sur ce fil,

@ Black Itachi :

Bilan QCDP… Ces quatre lettres un peu abstraites signifient, dans le cadre de la gestion de projets Edit (comme évoqué par Luc_Philou) :

Q = qualité, c’est-à-dire un taux de défaillance « acceptable » d’une panne. Tu es concerné par cet aspect, si une pompe par exemple s’arrête de marcher, quelles sont les défaillances qui vont s’enchaîner, et les conséquences ? Cela demande un peu de réflexion pour juger s’il faut jouer la redondance avec plusieurs pompes plus petites, qu’une grosse par exemple. Idem pour le chauffage. Et cela aura un impact sur le coût.

C = coût… Je sais qu’évoquer cela peut fâcher, mais c’est le nerf de la guerre.  Et aucun moyen financier n’est infini.  Je comprends que tu sois discret sur tes moyens, ça ne me bouleverse pas plus que ça.
C'est un projet très gros, impactant l'architecture de la maison autour. Donc un budget de construction "perdu" au bas mot car pour un tel bien immobilier exotique, la présence de ce bac sera une moins value à la revente (ou alors il faut budgéter son dégagement).
La vie n'est pas qu'un long fleuve tranquille...

Pour le "budget" on peut rentrer dans cette rubrique le temps que tu es prêt à y consacrer (ou à payer pour le sous-traiter). 

La compétence aquariophile, c’est-à-dire une forme de sensibilité devrait être un acquis. Je suppose que tu l'as.

D= Délai. Ce projet c’est pour quand concrètement ?

P = prestation.  Là c’est un peu « le nerf de la guerre ».  Quel cadrage pour commencer sur le volume du bac, sa future population ? Nous sommes dans l’aspect purement aquariophile, comme je l’ai évoqué précédemment. 

Bien cordialement,


PS: il y a des choses qu'il va falloir figer ou indiquer comme "souhaitables", sinon on va tourner en rond pendant 107 ans. (je sais que je ne suis pas diplomate).
Merci de ton retour.

Black Itachi

  • Messages: 18
Salut !

PS: il y a des choses qu'il va falloir figer ou indiquer comme "souhaitables", sinon on va tourner en rond pendant 107 ans.

Je ne suis pas sûr d'avoir compris toute ta phrase, mais pour rebondir sur ce point là, je pense qu'il serait appréciable de scinder la partie "fixable" de la partie "non fixable", autrement dit de consacrer ce sujet uniquement à la partie technique, et en créer un autre pour discuter des populations, que ce soit faune ou flore, immergé ou émergé. Me connaissant, je risque de changer cinquante fois d'avis avant que le bac soit en eau.

Eclairage: Effectivement le haut de l'aquarium sera directement sous le toit, donc il serait envisageable de mettre en place une ouverture permettant d'assurer une partie de l'éclairage.

Pour ce qui est des systèmes permettant de concentrer la lumière du jour, il faut vraiment que je me renseigne là dessus puisque ça me paraît être une option écologique et économique sur le long terme.

Et pour finir avec les derniers éclairages à la mode, j'avoue ne pas être raccord non plus sur ce qui offre actuellement les meilleurs rendements.

Température: L'idée de faire une ouverture pour laisser s'échapper la chaleur me parait correcte, même s'il faudra probablement des appareils très précis de manière à ne pas laisser échapper trop d'air chaud.

Filtration:  Sur ce point là ce qu'on m'a le plus conseillé ce sont des filtres à sable et zéolithe.
Pour ce qui est de la partie "low tech", j'aime beaucoup l'idée, et il me semble que mon bassin de lagunage rentre parfaitement dans cette thématique. Je veux en revanche ne pas devoir me passer de poissons qui seraient compliqués, donc il va falloir faire en sorte de pouvoir avoir une eau stable, en soit je ne pense pas que ce soit plus compliqué à partir du moment que le matériel est de bonne qualité.

Changements d'eau: Pour la partie "compensation d'évaporation", une réserve d'eau osmosée, un osmolateur et une pompe de rémontée.

Pour la partie changement réel on procéderait de la même manière sur le remplissage, mais pour la vidange je ne sais pas trop, éventuellement un trop plein ... C'est flou pour l'instant .

Humidité: Effectivement la VMC semble être un bon choix, il faut tout de même que je me renseigne plus là dessus.

Pour le lieu d'habitation, je vais construire sur la côte d'azur mais on n'est pas encore fixé, ça pourrait être le secteur de nice- cannes comme les alentours de marseille ...

Et l'eau de pluie je ne sais pas, encore un point sur lequel je dois me renseigner.

Les dimensions retenues en terme de hauteur sont : 150 vitre et 60 béton, si on compte une épaisseur de 5 centimètres de sable et une marge également de 5 centimètres (en même temps que l'on dit adieu aux arowanas et autres espèces sauteuses), on aurait donc 200 centimètres au plus profond (150 + 60 - 5 - 5) et 140 au plus haut ( 150 - 5 - 5). Mais ces hauteurs d'eau annoncées sont sans compter les décors 3D et autre qui pourraient prendre énormément de place aussi dans l'eau.

Qualité : J'avoue ne pas avoir compris ce point tout de suite, mais si je comprends bien. Le choix entre une qualité haut de gamme qui devrait réduire le plus possible le risque de failles mais augmenter le coût, ou l'inverse ... Je choisis directement le haut de gamme, parce qu'avec les pannes et donc l'argent à réinjecter, je risquerais d'en avoir pour encore plus cher à la longue. Et puis comme ça je dormirais sur mes deux oreilles ...

Coût: Pour ce qui est du budget, le tabou n'est pas de moi, dans la vraie vie je n'ai aucun problème à parler d'argent. Donc je l'ai fais immédiatement sur les autres forums, ça s'est transformé en champ de bataille.

Délai: Entre deux et quatre ans. Etant donné que cela dépend de multiples critères variables comme :

- Temps à choisir le terrain
- Temps à valider les plans
- Temps passés avec les éventuels problèmes pendant la construction

Prestation: Pour ce point, je te réponds tout à l'heure dans un autre sujet concernant la population  :oui:

Je sais que ma réponse est bancale mais avec tous les points traités j'ai eu du mal, je ferais mieux la prochaine fois :oui:

Merci à vous en tout cas !  :up:

Luc_Philou

  • Messages: 402
Salut,

Merci pour ta remarque sur le cote agreable d'Aquagora. Personellement j'aime aussi ce blog par son cote convivial. Ce n'est pas du genre "Il est nul ton bac vas plustot planter des radis". Si critique il y a de la part des collegues elles sont toujours constructives.

L'interet est de partager et la reussite des autres est aussi agreable que la sienne... Meme si une invitation pour l'apero au moment de l'inauguration ne ferais pas de mal non plus.  :ange:

Pour revenir a nos moutons.

J'ai cru comprendre que tu reviens plus sur un cote terrarium, avec une auteur emergee plus importante que la partie Aquarium. C'est certainement plus facile a creer et gerer qu'un enorme bac de 20 tonnes.
 
Etant dans le Sud, tu aura une belle lumiere, c'est une super iddee d'en profiter.

Pour l'humidite. Je confirme l'efficacite de la VCM. Dans ton cas cela semble parfaitement adpate. Il faudra demander au contrateur le bon positionnement des bouches de cirdulation d'air.

Une suggestion a rajouter dans ta liste. Un chapitre "securite". Il peut contenir :
 - Bassin de retention our d'evacuation d'eau en cas de fuite. Cela peut etre une margelle entourant l'installation branchee sur une evacuation.
 - Protection des personnes en cas de court circuit. Voir si les electriciens ont des systems speciaux pour milieux humides.
- Backup des systems d'alimentation electrique et des circuits d'eau.
- Il vas y avoir des lampes, pompes, chauffage etc... dans un perimetre restreint. Aeration pour eviter la surchauffe et systeme anti-incendie.

Desole de t'en remettre un couche pour tes cogitations du dimanche !