Projet Aquaterrarium !  (Lu 2707 fois)

Salut,

Merci pour ta remarque sur le cote agreable d'Aquagora. Personellement j'aime aussi ce blog par son cote convivial. Ce n'est pas du genre "Il est nul ton bac vas plustot planter des radis". Si critique il y a de la part des collegues elles sont toujours constructives.

L'interet est de partager et la reussite des autres est aussi agreable que la sienne... Meme si une invitation pour l'apero au moment de l'inauguration ne ferais pas de mal non plus.  :ange:

C'est vrai que  j'ai l'impression qu'il est l'unique forum de "passionnés", ou la passion et la folie sont permises ... Sinon les gens d'ailleurs ne sont peut être pas rêveurs ... M'enfin bon, un seul forum me suffit !  :oui:

Pour l'inauguration ce sera avec plaisir, et puis avec le délai qu'il y'a, j'aurais largement le temps de faire vieillir de bonnes bouteilles  :rire:

Salut,

J'ai cru comprendre que tu reviens plus sur un cote terrarium, avec une auteur emergee plus importante que la partie Aquarium. C'est certainement plus facile a creer et gerer qu'un enorme bac de 20 tonnes.
 
Etant dans le Sud, tu aura une belle lumiere, c'est une super iddee d'en profiter.


Pour l'instant on est sur du 50m3 théoriques, donc les 20 tonnes  :rire:

L'idée de pluie de lumière me plait de plus en plus effectivement.


Une suggestion a rajouter dans ta liste. Un chapitre "securite". Il peut contenir :
 - Bassin de retention our d'evacuation d'eau en cas de fuite. Cela peut etre une margelle entourant l'installation branchee sur une evacuation.
 - Protection des personnes en cas de court circuit. Voir si les electriciens ont des systems speciaux pour milieux humides.
- Backup des systems d'alimentation electrique et des circuits d'eau.
- Il vas y avoir des lampes, pompes, chauffage etc... dans un perimetre restreint. Aeration pour eviter la surchauffe et systeme anti-incendie.

Desole de t'en remettre un couche pour tes cogitations du dimanche !


Je note tout ça au chaud dans mon fichier word avec le reste, je posterais d'ici peu un résumé de toutes les pistes que j'ai sur chaque problématique du bac.

Pas de problème, c'est grâce à toutes ces pistes que la conception avance !

PS : Désolé pour le retard pour le topic sur la population, je préférais d'abord connaître le volume exact du bac.

Cordialement !
VOLUME D'EAU RÉEL :

Pour rappel les dimensions intérieures de la cuve au sol sont de 600 x 400 cm.

Ce qui fait que pour une hauteur d'eau de 200 centimètres, le volume est de 48m3.



En imaginant que la pente soit linéaire (ou plutôt que les bosses se compensent ), on aurait une profondeur moyenne de 170 centimètres, pour un volume de 40,8m3.



Ici la partie occupée par le bassin de lagunage qui surplombera le bassin principal, qui correspondrait plus ou moins à un triangle rectangle de 300 x 200. Il enlèverait au bassin principal 5400 litres, qui ne ferait "plus que" 35,4m3. 



Avec les amas de pierres, racines posées au sol, ainsi que la décoration en 3D, je pense qu'il est juste d'enlever encore trois mètres cubes d'eau, ce qui nous mènerait à plus ou moins 32m3.

Le volume a carrément diminué depuis le début mais je pense que c'est beaucoup mieux ainsi, la hauteur d'eau diminuée et l'immense mur végétal donneront une légèreté à l'ensemble, et puis le litrage reste "acceptable"  :rire:

Il faudra aussi calculer le volume du bassin de lagunage pour avoir un litrage "total", bien que je ne suis pas sûr de le peupler un jour.


Cordialement !  :pint:
  • Animateur
Bonjour,

Sans citations pour ne pas alourdir ce fil. Ce projet est vraiment hors norme voire fou, c'est tout son intérêt.   

Pour le bac de lagunage en angle (décantation), je pense qu'il ne devrait pas être peuplé volontairement mais réservé à une partie de la technique, par exemple chauffage, pompes. Ceci dit nous ne sommes pas à l'abri des surprises, il peut se peupler de façon involontaire (j'ai déjà donné).

La présence de cet immense aqua terrarium sera intrusive sur l'architecture interne de la maison, en plus de la nécessité de pouvoir supporter des dizaines de tonnes sur une surface de 24m² au sol.
J'ai été voir sur le net sans retrouver le lien qui me paraissait le plus pertinent sur une architecture adaptée. Voir ici : https://www.pinterest.fr/pin/234890936784831942/
Cela pose quelques questions, mais compte tenu de la variabilité forte du climat là ou tu vas t'installer, de ce que j'en retiens avec un budget "open bar" :
- Trappes d'extraction d'air automatisées comme dans certaines serres pour limiter la température. L'extraction suppose une entrée, elle même assez régulée en température type "puits canadien". Là il s'agit d'une extraction naturelle par convection.
- VMC à double flux pour l'hiver de façon a réchauffer l'air d'entrée par la température d'air de sortie par temps froid.
- Chauffage du bac par récupération thermique, tubes sur toiture. http://www.archiexpo.fr/prod/chaffoteaux/product-135377-1648442.html Avec un système d'échangeur, pompes etc..
- Puits de lumière comme déjà évoqué, donc parois réfléchissantes dans ce puits. Eclairage annexe, peut être de gros spots LED.
- Récupération de l'eau de pluie. Là je ne sais pas si c'est utile et gérable à moins d'avoir une citerne énorme. En plus ces eaux peuvent être polluées, donc il faut envisager un système d'épuration.
- Pour la sécurité en plein accord avec Luc_Philou.

A+,



  • Modosaurus
Pour ce qui de la structure du projet, l'épaisseur du béton tout ça, 'limperméabilisation...tu ne trouveras pas vraiment de réponse ici, c'est une question à poser au professionnel qui réalisera cette oeuvre.
Mais pour l'imperméabilisation de la partie aquatique, je pense que le mieux en terme de budget et de sécurité reste la fibre de verre+résine polyésther+gel coat.
Pour le mur végétal, le béton hydrofuge est surement mieux, surtout que les plantes s'y agripperont plus facilement.
prévoir un système pour remonter l'eau en haut du mur végétal pour ruissellement sur celui ci et "nourrir" les plantes (ce qui va aussi filtrer l'eau).

Par contre on a des réponses sur pas mal de point, moi je cogite depuis des lustres sur ce type de projet et même si mon projet n'est aussi énorme que le tiens, nous avons des solution en commun.

L'eau du bassin:
Donc t'es dans le sud, région sédimentaire avec une eau du robinet plutot dure.
Donc soit tu part sur un bac d'eau dure (malawi, amérique centrale, australo guineen, tanagniyka), soit tu part sur de l'eau douce (amérique du sud, afrique de l'ouest, asie).
Si c'est de l'eau douce, ta facture d'eau va exploser si tu passe par un outil type osmoseur...
le mieux reste la récupération d'eau de pluie avec un bon préfiltre avant la cuve de récupération et eventuellement deux/aérateur dans le cuve, pour pas que ça stagne trop dedans.
Mais il y' aura surement une période de l'année ou ta cuve sera vide, surtout dans le sud où il ne pleut pas régulièrement, il faudra alors soit prévoir une solution alternative, soit se dire que ça fait une période sécheresse comme dans le milieu naturel.

Changement d'eau, filtration, chauffage:
Les changement d'eau sur une tel struture se font au goutte à goutte pour avoir un renouvellement d'environs 10% par semaine.
le bassin est muni d'un trop plein qui peut renvoyer soit à l'eau usée (mais attention de ne pas noyer ton système si tu es en assainissement autonome), ou alors récupéré l'eau dans une autre cuve pour arroser le jardin.

le filtre, là le plus simple, c'est le système filtre à sable de piscine, avec backwash pour un entretien facile
Sinon s'inspirer des filtre de bassin à koi, ça se trouve tout fait chez les commerçant spécialisé ou tu peux le bricoler toi même.
Ca me semble le plus raisonnable.
Après c'est fonction aussi de ta pop, avec des gros pollueur, le filtre devra être plus costaud qu'avec de petits pollueur, mais les gout changeant, mieux vaut partir sur une grosse filtration, soit un volume de filtration d'environs 10% de celui du bassin (on peut réduire ce volume en utilisant de bonne technique (filtre à tambour, filtre à papier...).

Le chauffage, là aussi c'est du solaire, avec des panneaux de chauffage sur le toit et des serpentin dans la dalle de fond du bassin.
Puis chauffage en titane où échangeur sur le chauffage centrale de la maison pour les période où le solaire n'est pas suffisant.

L'éclairage:
Je pense que beaucoup de bonne chose ont déja été dite sur l'utilisation de la lumière du soleil.
Pour l'appoint, les leds sont ceux qu'il y a de mieux.
Il y a des projecteur d'excellente qualité, fait juste attention à ce qu'ils soient bien refroidit, pour leur longévité.
Pour ma part, je part sur du ruban led type 5630, c'est le meilleure rendement, pas trop chers et la lumière dégagé est bien diffuse.
Pour moi, il répartir sur toute la hauteur cet éclairage sur les coté du projet en direction du mur végétal.

  • Animateur
Bonjour,

Un point de détail à noter par Black Itachi, sur son fichier, à propos de l'alimentation en eau du mur végétal. Il n'y a besoin de beaucoup de débit. En revanche la hauteur de 5m cela donne 0,5 bar de pression minimum en sortie de pompe.
Cela sort largement des applications des pompes courantes en aquariophilie (moins de 4m=0,4 bar pour un débit nul). Il faut donc envisager pour rester dans le domaine de ces pompes (par exemple EHEIM), et compte tenu de la cuve de décantation surélevée de puiser dedans pour alimenter ce mur végétal.

A+,



juste un mot en passant :

si tu peux utiliser ton eau de conduite, fais-le... il sera tellement plus facile (surtout au vu des volumes envisagés) d'utiliser de l'eau de conduite que de la préparer...

pour tous les autres points, il y a beaucoup de bonnes idées... mais je crois que ton projet en est encore au stade du foisonnement d'idées par chaque participant... et c'est aussi assez agréable de rêver en groupe... à toi de recadrer le topic à chaque dérive pour rester sur ce que ton projet permet...

félicitations, dans tous les cas, pour redonner un coup de fouet au forum par un tel projet... j'espère qu'il va devenir aussi long et intéressant que l'était le mien au départ...