Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

Bac atypique, 200x30x30 le passé et le futur  (Lu 4634 fois)

Luc_Philou

  • Messages: 358
Pas de soucis sur les joints.  Je m'inquiete plus de la portee sur 2m de long.  Il faut que la base soit solide et ne travaille pas.  Je crois que tu as prevu aussi une plaque polystyrene pour rattraper les defauts. Il existe aussi des tapis en mousse pour le meme usage.

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
Bonsoir,

@Luc_Philou, et à tous,

Le support est robuste autant que très léger, même s'il est de conception un peu "exotique". Et là je ne m'inquiète pas. Aucun écart sur la longueur mesurable entre la vitre frontale et le plateau.
Il y a un tapis de mousse noire assez dense de 5mm entre le fond du bac et le plateau qui est raide. Ce bac est resté 6 ans en eau avec le même meuble, la même mousse, et le même chargement bien lourd en hardscape, 40kg environ de pierres bien denses posées sur un substrat de sable pour répartir la pression sur la vitre de fond (un peu comme le ballast (les cailloux) des voies de chemin de fer).

Donc la remise en route différée est plus liée à mon inertie, et à quelques questions que je me pose encore sur le matos, qu'à des craintes sur la robustesse du bac et de son support.

N'empêche qu'il restera en eau autant que possible, avant de redémarrer.

Au plaisir de vous lire.





philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
Bonjour,

Ça avance un peu.

Premier point, le support "exotique". Le système de hauban à l'arrière du support était détendu, cela penchait très légèrement vers la droite, bac plein, certainement dû aux déménagements. Vu d'abord à l’œil, confirmé par un niveau, quelques mm par mètre. Rien de dramatique, c'est redressé.
Tout cela est par ailleurs très stable, il m'a fallu pas mal d'efforts pour bouger le bac de quelques mm quand il était plein. 

Deuxième point, j'ai vidé le bac, il ne fuyait pas. Il me reste à nettoyer les vitres, je pense le faire au vinaigre blanc avec un torchon en micro-fibres.

Le troisième point sera la commande du matos. Pour le brassage c'est clair. Pour deux rampes à LED de 90cm, sans grande exigence pour l'éclairage, mais avec un rendu visuel acceptable, je rame un peu.

Voilà pour les news,

A+,


philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
Bonjour,

Bac OK. Il n'y a pas de fuites, rempli une nouvelle fois après un bon décrassage.
Matériel en cours de révision, dont un "petit" filtre Eheim 2260.
Osmoseur à remonter (avec pompe à perméat, réservoir sous pression, c'est un peu compliqué mais j'ai les docs).

Des vidéos assez décoiffantes, qui me perturbent un peu... Je me pose la question de l'éclairage. Les spots sur la vidéo d'Oliver Knott je n'ai pas réussi à les identifier (mon anglais n'est pas very fluent).

https://www.facebook.com/okaqua/videos/the-powerful-river-stream-tank-from-panta-rheihttpswwwfacebookcompantarhei50from/1754618434583412/





A+,

Zebra-fam.

  • Messages: 860
..Pour ma part, je ne me laisse pas/plus tenter par ces beaux bacs installés pour les besoins d'une expo/bourse.

A moins d'avoir une installation sophistiquée comme pour le récifal (et un entretien sans faille contre le calcaire), ces bacs ne durent pas:

Les plantes hors de l'eau s’assèchent par la chaleur des lampes. L'eau s'évapore laissant des traces aux vitres.. A terme il faut soit le ré-installer, soit le voir perdre de sa superbe..  Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

Wein

  • Animateur
  • Messages: 2236
Impressionnants ces bacs !

Deux petites remarques :

1) Dans ce genre de bacs, il faut toujours ménager quelques zones très calmes, afin que les poissons puissent "souffler" un peu si besoin (l'épuisement n'est pas impossible !).

2) Je ne ferais pas un bac rivière ouvert ! En effet, beaucoup d'espèces rhéophiles sont assez enclines à sauter !
Laurent C.
KCF 10065

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
Bonjour,

@Z-fam :
Avis partagé sur les bacs d'expo qui peuvent n'être que temporaires, c'est un peu ce qui me gêne aux entournures à propos des bacs de concours d'aquascaping. Voilà c'est dit, je me démasque.  :sifflets:

Après oui pour les installations sophistiquées, le pire que j'ai pu commettre était un palu avec décantation, filtre HMF, CO2, pompes et tuyauteries pour arroser les racines etc.. 
Le long terme a fait que les plantes grimpantes sont montées de façon inimaginable, j'aime bien laisser faire la nature. Plus de 3 mètres de haut pour des microficus, qui commençaient à pousser sur le palier du premier étage.
Pas de problème de tartre avec une eau douce dans les 100µS/cm.

@Wein :
Oui pour les zones calmes. Surtout pour une espèce de pleine eau.
Pour le bac il y a de quoi le couvrir. Ce que je n'aime pas trop. Même sans fort courant dans un de mes bac précédent j'ai eu droit à quelques poissons ou crevettes séchées au sol ou sur le canapé..

Pour les spots, sur une vidéo de Knott, c'est du Kessil, info d'un ami qui nous suit et que je salue au passage.

A+,

Zebra-fam.

  • Messages: 860
..Quelles espèces de vivant peuvent être maintenus -durant toute leur espérance de vie- avec une si faible conductivité? Les escargots/crustacés ont  besoin de minéraux. Côté poissons/autres, lesquels?

PS: Je serai ravie d'avoir un tel bac mais avec le personnel dédié à l'entretien :-).. Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
Re Z-fam,

Pour la conductivité, cela n'a rien d’effrayant, il y a des milieux naturels où elle est bien plus basse dans les 20 voir en dessous. Il va falloir réviser les classiques. Edit : Par exemple celui ci http://www.crevettes.ch/articles/eau_biotopes.html Mais il y a pire...

Espèces qui survivent et se reproduisent avec EC dans les 80 à
120µS/cm, expérience personnelle, donc liste non fermée.

- Gastéropodes :
Melanoides. Avec l'extrémité pointue de la coquille bouffée par l'eau acide qui décape (ph6). Enfin eux résistent à tout même à cela.
Ferrissia.
- Crevettes :
Les classiques Red Cherry. Repro puis régression, nous en avons déjà parlé.
- Poissons avec repros spontanées et régulières dans le bac avec adultes, croissance normale :
Barbus gelius.
Tetra eos.
- Maintenance réussie de pseudo Gastromyzon, avec des simulacres d'accouplement, posture en té. Mais sans repros concrètes.

Et qu'on ne me dise pas que c'est le stress qui les a fait se reproduire ou le tenter, on ne va pas ressortir les vieux mythes ou fantasmes de l'aquariophilie.

A+,



Zebra-fam.

  • Messages: 860
..Mes Tylomélania sont magnifiques; aucun défaut. J'ai toujours un adulte de 9cm., 7 ans d'âge (plus?), ainsi que plusieurs petits. J'ai perdu les 3 autres adultes en début d'année (de vieillesse), tout aussi parfaits. Mais si je ne leur procure pas des os de seiche leur coquille commence à présenter les défauts que tu décris. Ces même escargots font pitié dans les magasins avec leur coquille rabougrie, en dentelle, car même l'eau du robinet n'est pas assez riche pour leurs besoins en calcium. La même observation je l'ai faite chez d'autres espèces d'escargots (y.c. Melanoides) qui finissent par en mourir.

A basse conductivité et faible présence de minéraux => gros problèmes de calcification.

Ainsi je me posé la question non pas de qui se reproduit, mais combien d'années peuvent vivre ces animaux en bon état/santé dans cet environnement(?).

Compte tenu que pour cela li faudrait maintenir la configuration bac ouvert/faible conductivité un bon nombre d'années. Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
....
A basse conductivité et faible présence de minéraux => gros problèmes de calcification.

Ainsi je me posé la question non pas de qui se reproduit, mais combien d'années peuvent vivre ces animaux en bon état/santé dans cet environnement(?).

Compte tenu que pour cela li faudrait maintenir la configuration bac ouvert/faible conductivité un bon nombre d'années. Z-fam.

Re Z-fam,

La question est pertinente. Des animaux adaptés à une très faible conductivité dans leur milieu naturel vivraient ils mieux et plus longtemps dans un milieu plus minéralisé ?
Il faudrait un vrai "protocole scientifique" et comparatif pour conclure. Ce qui n'est pas à notre portée. Et trop long pour un thésard.

A+,

Zebra-fam.

  • Messages: 860
.. :-).. Tu poses la question à l'envers!

Suite à de mauvaises indications j'ai tenté maintenir des crevettes Dennerli dans l'eau du robinet, la vendeuse ayant affirmé que ça ne posait aucun problème.

Grossier mensonge, pour liquider son nano :gr:..

Je les ai achetées; après qq temps j'ai constaté que c'était tout faux.  L'amateur intéressé à qui je les ai données espérant qu'il fasse mieux, n'a non plus pu les maintenir, mais uniquement le setup.

A mon avis, dans ce sens, ça ne fonctionne pas. Sauf ajout de minéraux spécifiques qui enlaidissent les vitres par l'évaporation. Chaque espèce selon son origine a besoin d'une eau adaptée, ce qui fait le bonheur de Dennerlé qui propose de nombreuses compositions de minéraux..

PS: J'ai même observé des Melanoides "sucer" la couche protectrice des coquilles des Planorbes, qui à défaut mouraient quasi sans coquille.  Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
.. :-).. Tu poses la question à l'envers!

........
Bonjour,

Merci de nous éclairer sur ça, j'avoue ne pas te comprendre.

Et une fois de plus, tes partages d'expérience sont pleins d'enseignements, pour tous.

A+

Zebra-fam.

  • Messages: 860
..J'entends que le vivant qui évolue dans l'eau plus douce de faible conductivité/peu de minéraux, lorsque celle-ci augmente -dans une certaine mesure- s'y adapte plus facilement que le contraire.

Il est clair que je ne parle pas d'espèces sauvages, mais de poissons reproduits depuis longtemps chez-nous et qui se sont acclimatés; à l'exemple de mes HZ, autres loricaridés.

Au contraire, le vivant qui a besoin de calcium ne supporte pas les faibles concentrations. Z-fam.

"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

SC

  • Messages: 218
A voir si ce n'est pas un manque de Magnésium, plutot qu'un simple manque de Calcium, et donc avoir un équilibre Calcium/Magnésium pour que les carapaces et coquilles restent en bon état.  Je n'ai pas la réponse, c'est une piste à explorer.


SC

  • Messages: 218
Et qu'on ne me dise pas que c'est le stress qui les a fait se reproduire ou le tenter, on ne va pas ressortir les vieux mythes ou fantasmes de l'aquariophilie.
Ce n'est pas toujours un mythe, il ne faut pas oublier que préserver l'espèce, fait parti du comportement, mais ce n'est pas systématique non plus.

Surtout pour les milieux, dont les caractéristiques sont évolutives tout au long des années, et de manière parfois brutale ou avec des variations très très importante, sur de brèves périodes.

Zebra-fam.

  • Messages: 860
.. Oui! J'ai parlé du calcium, mais on pourrait mentionner les minéraux, en général.

PS: L'histoire du stress qui favorise la reproduction ça m'énerve plus que ça ne me fait rigoler. C'est une légende (fake-news) urbaine.. Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
.. Oui! J'ai parlé du calcium, mais on pourrait mentionner les minéraux, en général.
Bonjour,

Et tout à fait. En revanche, définir ne serait-ce qu'un taux optimal de Mg vs Ca, ce n'est pas si simple. Les paramètres de biotopes ne sont pas si faciles à trouver.

PS: L'histoire du stress qui favorise la reproduction ça m'énerve plus que ça ne me fait rigoler. C'est une légende (fake-news) urbaine.. Z-fam.
Citation
C'est aussi mon avis, quelqu'un a publié cela sur un forum ou ailleurs, il y a certainement plus de 20 ans. Et puis après c'est du copié collé du genre l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours qui finit par s'imposer en tant que vérité.

Pour ce genre de questions, et se faire une opinion, il y a plusieurs voies.
- L'expérience dans un contexte aquariophile. Avec du bon sens, et une sorte de sensibilité du vivant.
- Les vérités scientifiques (thèses) plus froides qui contribuent à améliorer la productivité des poissons ou mollusques en aquaculture. J'aime bien ces thèses qui sortent des "vérités" formulées en boucle sur nos forums. C'est le business qui commande l'aquaculture, avec la recherche brutale de l'efficacité.
Quelques mots clés et on peut conclure que les variations de durée d'éclairage, des variations de températures et de paramètres sont des facteurs déclenchant. Et pas forcément stressants, au sens humain et/ou animal.

Je ne me permets pas de clore ce "débat" plein d’intérêt là-dessus, mais cela vaudrait éventuellement l'ouverture d'un nouveau sujet si vous le souhaitez, SC et Z-fam. Cela promet d'être intéressant, mais c'est comme vous voulez.

Après pour revenir au sujet initial, je cherche à identifier des espèces de crevettes rhéophiles. Il y a bien sûr les Atya, mais il y en a t'il d'autres ?

A+,







SC

  • Messages: 218
Pour moi, il n'est pas vraiment question de stress, mais plutot de conditions défavorables à la survie des adultes, qui peuvent se reproduire, pour tenter de faire perdurer leur espèce, un peu comme des "héritiers" qu'on laisse volontairement perpétuer une lignée ou une oeuvre.

et dans tous les cas, je ne vais pas "stresser" volontairement des poissons, pour obtenir une reproduction.

karde

  • Messages: 211
Si je peux me permettre, une des plus grosses erreurs quand on observe le monde animal est l'anthropomorphisme... Attention à l'interprétation du mot stress.
 En biologie le stress n'a rien à voir avec une réunion avec le n+3 pour lui annoncer 3 mois de retard !
C'est un changement de l'environnement, plus ou moins marqué et qui va avoir des répercussions sur l'organisme. Un changement de température, de ph ou autre, sont des stress.
Ils peuvent être traumatisant, mais pas forcément, ils peuvent aussi être liés à un changement de saison et faire partie du cycle de la vie normale de l'animal et éventuellement du cycle de reproduction, être le signe pour se préparer à une migration,etc..
En cas de danger, on essaie d'assurer sa survie, celle de l'espèce, c'est de l'ordre de la rêverie philosophique!

Quoiqu'il en soit, on dévie du sujet initial ! Elle en est où cette rivière de salon ?!  :-D

SC

  • Messages: 218
Nan nan, ca n'a rien de surréaliste,  reproduction en espérant que les jeunes qui sont bien plus malléables, auront des meilleures conditions ou opportunité de se déplacer, et donc pourront poursuivre la lignée.

Sinon les Killies, ne se reproduiraient jamais, puisqu'ils ne survivent pratiquement jamais...

Zebra-fam.

  • Messages: 860
..Pardon Philippe! Mais je ne peux m'empêcher de faire remarquer que les nouveaux-nés sont beaucoup plus fragiles et exigeants que les adultes. Expériences faites.

Ces "théories", sauf si étayées par des exemples concrets, éprouvés, n'ont rien de scientifique. Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
Bonjour,

A karde :
Je suis d'accord avec toi à 100%. Et en particulier sur la notion de stress psychologique (et d'anthropomorphisme). 

A Z-fam, pas de soucis.
Pour les nouveaux nés, fragiles et exigeants, je ne vais pas te contredire. Pour poursuivre sur ce sujet de la reproduction dans la nature, elle doit être calée a priori dans le temps pour que le développement des larves ou juvéniles se fasse dans les conditions les plus optimales possibles.

A SC
La fragilité n'exclut pas non plus une certaine malléabilité, il peut y avoir des survivors qui s'adaptent à des conditions qui s'écartent du milieu d'origine.

A karde. Pour les news du bac, cela avance lentement, je suis en train d'exhumer mon matos d'encore quelques cartons et de le nettoyer, le réviser.
Quelques soucis personnels me freinent un peu.

A tous : ma question sur les espèces de crevettes rhéophiles est toujours ouverte.

A+,

SC

  • Messages: 218
Je n'ai pas dit que c'était payant à chaque fois, comme stratégie, et que tous les poissons faisaient ce genre de stratégie, parier sur l'avenir, avec une repro, avant de disparaitre. Par contre, miser là dessus, pour obtenir une repro de poissons ne voulant pas se reproduire, ce serait très hasardeux, et ultra risqué aussi.


razorback

  • Messages: 2573
Yep, dans un des 3 derniers aquariums à la maison, il me semble qu'un des articles parlait de crevettes découvertes en ruisseaux "d'altitude" donc adaptées au courant... Mais je ne sais pas où j'ai mis les dernières revues
Je ponce donc j'essuie!

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7393
  • Taliban de l'aquariophilie
Pourtant nombreux sont les poissons qui se reproduisent après un gros changement d'eau.

Il me semble que tofi qui est pas le dernier aquario du coin, fait des périodes sans changement d'eau, puis un gros pour simuler la saison des pluies et stimuler certains de ces poissons.

Quand aux jeunes moins résistant que les adultes, y'a toujours des exception.
Chez certains cichlidés des grands lacs, les jeunes sont bien plus résistant que les adultes et se balade dans quelques cm d'eau surchauffé pour échappé aux prédateurs et trouve rplus facilement de la bouffe.
Beaucoup de voyageurs pécheurs aquario ramènes des jeunes des pays qu'ils visitent car les adultes crèvent facilement.

Y'a pas vraiment de généralité sur ce genre de choses, y'a toujours plein d'exception.

SC

  • Messages: 218
Tout à fait. J'ai tenté pendant quelques années, de réaliser une "acclimatation" de Platy à de l'eau douce, pour la leur faire accepter, et je n'ai jamais réussi cette adaptation, qui est contraire aux paramètres d'eau de l'espèce. Je ne dis pas pour autant que c'est impossible, une ou deux personnes, étaient parvenues à cela, avec la même sous-espèce que moi, Platy corail. (Un platy très très rouge).  J'avais abandonné, pensant que c'était impossible totalement, parce que trop éloigné de la physiologie du poisson. Quand on m'a parlé de 1 ou 2 cas avec réussite, même si je n'avais pas moi réussi, j'ai été très étonné, mais je n'ai pas dit pour autant que ces personnes propageaient des bobards.

Effectivement j'ai pratiqué aussi parfois, de laisser les conditions devenir plus limites avec certaines espèces de poissons, puis procéder à un gros changement d'eau avec de l'eau osmosée ou de pluie, allant jusqu'à verser celle-ci avec un arrosoir, pour encore mieux simuler la pluie, et une arrivée massive d'eau douce, pour décider des poissons à bien vouloir se reproduire.

Si cela a marché avec certaines espèces, qui avaient été récalcitrantes, cela n'a jamais marché avec d'autres espèces qui n'ont jamais voulu se reproduire. Alors que sur le papier, les conditions étaient à priori idéales.

il ne faut pas dire trop vite, que c'est de la légende urbaine, parce qu'on n'a jamais rencontré le cas.

karde

  • Messages: 211
Sur le fond, je pense que tout le monde est d'accord, mais comme souvent c'est sur la forme que ça diverge !  :-)
Comme tu le dis, ça marche sur certaines espèces, pas sur d'autres. Ça serait intéressant de creuser et documenter le sujet, mais je dirais que cette méthode doit fonctionner plus avec des espèces vivant dans des régions où les saisons sont marquées (sèche-pluie, chaud-froid, voire les deux).

Philippe, pour revenir aux crevettes, je pense que toutes les filtrantes doivent être reophiles. Un paramètre qui peut t'aider dans tes recherches.

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
Bonjour,

Nous sommes tous d'accord, karde l'a bien résumé à plusieurs reprises.

Quand j'ai évoqué les légendes urbaines, ce sont les copiés-collés massifs de ce qui a été lu sur Internet et ce sur pas mal de sites, et qui finissent par s'imposer comme une vérité. Alors qu'il s'agit de généralisations un peu hâtives qui finissent par agacer.

Ce n'est pas le cas sur ce forum. L'expérience aquariophile y est prédominante et bien partagée.

La nature est infiniment subtile. Chaque espèce peut réagir à des changements fins de l'environnement qui échappe à notre perception. Cela n'empêche pas de respecter certains protocoles de reproduction, bien au contraire.

Pour les crevettes filtreuses, j'explore. Il y en a un tas, reste à confirmer la possibilité de les approvisionner.

A+,


philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
Bonjour,

Débuts de tests de brassage avec du vieux matos. Une Tunze 6025, de 2500l/h, ce n'est pas terrible. Il en faudrait plusieurs fois plus. 10000l/h ne me parait pas mal, a priori, et se sera loin de la tempête dans le bac.

Pour les crevettes filtreuses, j'en ai vu de bien sexy sur internet. Les Micratya par exemple.
https://www.aquaportail.com/fiche-invertebre-2608-micratya-poeyi.html

Mais où les trouver en VPC ?

A+,


Luc_Philou

  • Messages: 358
Bonjour Philippe,

Ca m'interpelle. Avec 200 x 30 x 30 cm cela fait un bac de 180 litres. Une pompe de 2500 l/h devrais suffire amplement. Tu parle de mettre une filtration de 10000 l/h... ca vas etre la tempete du siecle... que dis je, un cyclone.
Peut-etre que ton vieux 2500 l/h ne fonctionne pas correctement ? 

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
Bonjour à tous,

A Luc_Philou : pour le courant, le débit sera fait avec des pompes de brassages et non pas des filtres.
Pour cet essai, il est fait avec une pompe Tunze que j'avais en stock, neuve. Ce modèle n'est pas réglable en débit. C'est plein pot avec un moteur synchrone (2500l/h), et dont la vitesse de rotation est calée sur le 50Hz. Ou alors rien, si panne.
La grille d'aspiration qui pourrait diminuer le débit est clean puisque neuve.

La pompe en question est juste sous la surface, il y a de mini vortex au dessus, mais pas d'air aspiré.

Le bac est vide de tout décor, un léger voile gras s'était formé en surface. Il a fallu des heures pour que ce voile disparaisse.

Donc là ce n'est vraiment pas assez, ce qui ne m'étonne pas.

Après il y a les calculs. Section interne réelle de la veine d'eau estimée, largeur 28, hauteur 22 en cm une fois le fond installé. Cela donne 0,06m².

Pour la vitesse moyenne, par tranche de 1km/h = 1000m/h pour le courant, le volume à déplacer serait de 0,06m²x1000m = 60m3. Soit 60000 litres à l'heure.

Je ne pense pas m'être planté dans ces calculs mais personne n'est à l'abri d'une erreur et d'un décalage de virgule.
10000l/h, avec un système en boucle, c'est à dire de la tuyauterie pour le retour avec aspiration opposée au refoulement sur la longueur, c'est finalement peu ambitieux.
Cela devrait donner une vitesse moyenne sur la section de 1/6 de km/h, soit moins de 5cm par seconde. 

On est loin du flux des ruisseaux de montagne. Mais ça devrait suffire.

A+,

SC

  • Messages: 218
Le brassage n'est pas aussi violent qu'on peut le croire, avec des valeurs en L/H très important. Par exemple du 3000 L/H sur un 180/200 L, ca faisait à peine une petite brise dans le bac.

Les pompes de brassage ne donne pas la même chose, qu'une pompe de filtration.

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3143
Bonjour,

De toutes façons vouloir atteindre un tel débit avec un filtre c'est du challenge impossible. J'ai ressorti mon vieux Eheim 2250 qui est déjà un monstre (j'ai du dire 2260 sur ce fil par erreur).
L'étiquette sur sa pompe 1253 affiche à la fois, 20l/mn et 28W. Ce débit est assez faible, il correspond à 1200l/h. Pour une perte de charge de 2m d'eau.
Ce sont des performances affichées à la teutonne, dans le pire des cas.

Je n'ai pas retrouvé de courbe débit-pression lisible pour cette pompe, mais de toute façons ce n'est pas la bonne voie, compte tenu de la consommation de 28W pour le débit affiché. Il doit bien avoir un facteur de correction du genre cosinus phi, dû au décalage angulaire du rotor vs les flux de l'inducteur. Mais là je rêve encore moins de trouver cette info.

Ce qui me gêne le plus pour la consommation, outre le budget, c'est l'échauffement de l'eau du bac. Les 28W = puissance consommée se retrouvent intégralement ou presque diffusés dans le bac.

Ce n'est donc pas la bonne option technique.

Le meilleur choix, ce sont les pompes à hélices du genre brassage de récifal. A condition de leur assurer un fonctionnement avec peu de perte de charge. La Turbelle Tunze 6025 affiche 2500l/h pour 6w. Soit 2 fois le débit du gros filtre en ordre de grandeur, pour une consommation plus de quatre fois moindre.

Cette turbelle est visiblement à la ramasse pour ce projet, car le débit est plus que modeste. Cela boucle à peine dans le bac.

Il faut du vraiment plus gros.

A+,


Cardinalis50

  • Messages: 17
Très beau projet que je vais suivre.

Pour les pompes de brassages, vu la longueur, les coudes et autres frottement tu vas forcément avoir des déperditions de puissance en sortie. Les fiches techniques ne donnent que des pertes en hauteur mais pas en longueur, donc y'a que des tests qui pourront t'aider et avec le décors en place, qui lui aussi va réduire ton débit.

Pour les zones de "repos", en mettant 2-3 grosses pierres perpendiculaires au courant, cela devrait assurer des zones calmes.