Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

F.A.Q. Crevettes d’eau douce ou saumâtre.  (Lu 2500 fois)

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7384
  • Taliban de l'aquariophilie
Publié par christelle – 24 mai 2007
Voilà un petit récapitulatif des questions récurrentes sur les crevettes : Ce petit topo est basé sur ma petite expérience et sur les observations d’aquariophiles ...



Quel volume pour des crevettes de petites tailles ?
Pour des red cherry, crystal red, white pearl ou autres crevettes de petite taille, un bac d’un minimum de 20 litres est nécessaire. Un bac plus petit est toutefois envisageable, mais pas sur du long terme : les red cherry (pour prendre les plus courantes) sont très prolifiques, et sont grégaires...dans un faible volume ( 5 ou 10 litres) les crevettes vont limiter les naissances, ou vont devoir vivre à 1 ou 2 ... ce qui n’est pas vraiment dans leurs habitudes... bref à court terme, c’est faisable, mais ne pas espérer agrandir une population dans un petit volume ...

On a parlé d'un volume minimal... quel volume maximum ?
Je dirais qu’il n’y en a pas ... bac spécifique de 10 litres ... ou communautaire de 400 litres. Le problème ce sont les colocataires …

Quelle filtration pour les crevettes ?
Les filtres externes peuvent convenir à condition de mettre une mousse à fines alvéoles sur la crépine ...sinon on se retrouve avec de jeunes crevettes voir des adultes dans le filtre... elles peuvent y survivre mais bonjour la galère lors des nettoyages de filtres :roll : c’est dommage de mettre ces petites bêtes dans les égouts :-( Dans un petit volume, l’exhausteur est le plus approprié, il évite de trop gros remous, mais surtout les crevettes ne se coincent pas dans la mousse... un tube planté dans une mousse permet de filtrer jusqu’à 50 litres (si la population n’est pas trop importante...) Les filtres boites conviennent à condition soit d’enlever le couvercle percé, soit de mettre un bas par dessus, il arrive sinon, que les crevettes se coincent dedans ...

Les colocataires
Les poissons dont vous n’avez « à priori » pas à vous méfier sont les poissons de fonds (ancistrus, corydoras …) Tous les autres poissons sont potentiellement des prédateurs si ce n’est pour les adultes, ce sera au moins sur les jeunes … même les plus petits (endler’s, heterandria) éventuellement quelques petites bouches tel les wernery … et encore je ne parie pas : ?? : mais au moins ils seront vite rassasiés :-D … Les crevettes peuvent toutefois être introduites dans un bac communautaire à condition de respecter certaines règles : introduire les crevettes de préférence de nuit … elles ont tendance à visiter les nouveaux bacs, donc si cela se fait pendant le repos du guerrier, c’est mieux … Ensuite, elles auront loisir de trouver des cachettes le temps de muer … la mue arrive généralement dans les jours suivant une acclimatation, lors de la mue elles n’ont plus de défenses… Mettre un maximum de cachettes (racines, pierres, noix de coco…) les crevettes doivent avoir le temps de s’habituer à vivre avec des prédateurs … par prudence, je conseillerais de garder un bac de 20 litres avec une « réserve » de crevettes au cas où le bac communautaire leur soit fatal … ;-) :miam : Pour exemple concret, dans mon 400 litres, j’ai des girardinus uninotatus assez voraces, des rasboras maculata (pas énormes prédateurs :-D) mais surtout des tateurndinas et des pelvica pulcher … la population de crevettes se raréfie au fil des élagages ;-) mais résiste … Ce n’est toutefois pas dans ce bac que je peux les observer le mieux :-(

Quel décor ?
Ce que vous voulez à condition que ça vous plaise … :-D Rien n’est obligatoire du moment que les crevettes ont un support pour se balader, se cacher (y compris de ses congénères) lors des mues … Le plus classique : mousse de java, riccia (elles se baladent dessous pour grignoter) racines, noix de coco…

Quelle nourriture et en quelle quantité ?
Pour les crevettes les plus courantes : Pastilles pour poisson de fond ( 1 pastille pour 10 à 20 adultes) Granulés pour poissons tropicaux …voir des paillettes … Nourritures congelées (vers de vase, artémias, cyclopes…) Légumes : courgette, concombre, tomates cerises, choux fleurs, nori, carotte, …

feuilles d'orties séchées

Peut-on laisser les mues ou plutôt les exuvies  ?
Oui, les crevettes vont les manger

Comment les acclimater ?
L’acclimatation de crevettes pour plus de sûreté doit se faire sur un minimum de 2 à 4 heures, au goutte à goutte…

Différencier les mâles des femelles
chez les red cherry, white pearl ... il y a plusieurs critères : le plus simple : les femelles portent les futurs oeufs (non fécondés) à la base de la tête, sur le dos : dans le cercle, on voit clairement les futurs oeufs, ici sur une white pearl



cette tache n’apparait pas toujours sur les femelles, il faut pour cela bien sur qu’elles soient matures sexuellement... et que la femelle n’ait pas été fécondée très récemment...

mais les oeufs peuvent déjà apparaitre sur une femelle grainée ici les oeufs sont récents mais la femelle "fabrique" déjà ses futurs oeufs :



parfois la femelle n’est pas grainée, et n’a pas (ou pas encore ses oeufs non fécondés) mais la place est déjà faite... donc, chez le mâle, la tête est plus "découpée"


lorsque les oeufs ne peuvent être visibles sur une crevette à la tête opaque, il faut alors regarder au niveau des pléopodes (appendices abdominaux) là où la femelle place les oeufs. pour les femelles c’est beaucoup plus large pour permettre justement de garder les oeufs...

d’autres critères : pour les red cherry, les femelles sont souvent plus colorées, mais surtout elles ont une ligne claire sur le dos que les mâles n’ont pas.

petit jeu pour finir ... :-D on compte les cre cre, et surtout combien de chaque sexe... et combien de grainées : ?? : :-D :-D

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Bonjour,

Je me permets de remonter ce fil, je pense qu'il n'est pas utile d'en créer un nouveau. Cela fait suite à quelques échanges récents, que j'ai copié ici.
Remarques concernant les RC que je maintiens depuis 2008 dans deux 240l:

J'ai aussi constaté qu'elles pilulaient dès leur introduction, en particulier dans le filtre. Avec les années et la suppression du filtre externe les très jeunes se faufilent actuellement dans la mousse (attention lors du rinçage), mais il y en a moins. Le plus étonnant pour de tels invertébrés c'est qu'elles disparaissent totalement du bac où les changements d'eau sont "insuffisants". Ainsi, mes RC continuent de prospérer dans l'un de mes 240l où je change 1/3 du volume 2-3x par mois. Dans l'autre, très planté, avec elles + Tylos et autres escargots, au bout de quelques mois ne reste que 3 crevettes! Changement d'eau (1/3), moins d'1x par mois. Jamais trouvé de cadavres.. Z-fam.

Bonjour,

Ce n'est qu'une citation partielle, mais je partage le constat en totalité. Les RC semblent aimer les "bacs jeunes" ou plus ou moins "perpétuellement immatures" avec de gros changements d'eau, d'environ 20% par semaine. Et là on est envahi.

J'avoue ne pas comprendre pourquoi. Les contrôles des paramètres ne m'ont jamais rien appris sur ce fait (pH, KH, GH, conductivité, NO3, Fe, Phosphates, et même Potassium). Ces crevettes par ailleurs semblent très tolérantes à une très faible minéralisation.

Il y a dans un coin du musée aquarium de la porte dorée à Paris un bac avec des Piranha(s). La seule végétation est de la mousse de Java. A chaque fois que je l'ai visité, j'ai constaté que ces crevette d'eau douce y pullulaient. Il ne s'agit pas de Red sélectionnées, elles sont plutôt neutres de par leur coloration.
Je pense que la maintenance d'un banc de Piranha même dans ce grand volume doit supposer des changements d'eau assez drastiques.
Je vais tenter de me renseigner auprès du musée.

Bien cordialement,

..J'adore les crevettes et constate que ces (nouvelles) observations vont à l'encontre des conseils habituels: Faire "vieillir" leur nano-bac (trop petit à mon avis pour un bon équilibre), avant leur installation. Une faible présence de nitrites est bien tolérée par les RC. Ce n'est pas le cas des Nitrates et autres pollutions organiques "stagnantes" au niveau du sol.

Il serait intéressant de savoir si ceci n'est pas -aussi- valable pour les autres espèces plus exigeantes, raison pour laquelle leur maintenance en mini-bacs, en plus du coût des sols techniques/eau osmosée, n'en a fait qu'un sujet de mode.

Un autre exemple: Les crevettes d'eau saumâtre Halocaridina. Si on se base sur les conseils de maintenance dispensées par leurs "spécialistes" dans les forums, on les perd à petit feu.

Enfin, après 4 ans d'échecs et éliminations successives, j'arrive à voir prospérer et se reproduire timidement les miennes.  Mais quelle galère! Z-fam.

Intéressant cette dérive sur les crevettes! Je suis passé en lowtech (donc bcp moins de changement d'eau) et j'ai perdu en 1.5 an la quasi totalité de mes RC. Je n'avais pas forcément fait de lien, car pas de morts bizarres, juste un arrêt de la repro, que je mettais plus sur le compte de la population environnante. Peut être un lien?
Je viens d'en réintroduire dans la nouvelle mouture de mon bac. J'ai déjà quelques juvéniles, à surveiller de près donc.
Après, ce n'est peut être pas une accumulation de pollution mais peut être qu'un changement d'eau important stimule leur libido! (le dépaysement, ça motive toutes les espèces!)
....

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Re sur ce fil,

Merci de partager ici vos expériences personnelles vécues sur le long terme à propos de la maintenance des crevettes de type Neocaridina.

Elles confirmeront ou non les constats publiés ci-dessus. C'est le premier "jalon" à enrichir sur ce fil.

Après bien sûr on se posera pour comprendre, en allant chercher des infos sur le net, ce sera l'étape d'après. ;)

Bien cordialement,

Buul

  • Messages: 673
Salut !

Petit retour personnel sur une maintenance de neocaridina blue dream / velvet. Elles sont arrivées dans un bac de 45*36, avec sol tech, il y a environ un an. Reproduction à gogo, des grainées tout le temps, etc. Depuis environ 4 mois je dirais ce n'est plus trop la folie niveau grainage cependant.
Depuis le début du lancement du bac je change de l'eau une fois par mois (25% la plupart du temps). Ayant lu les précédentes hypothèses comme quoi la fréquence des changements d'eau influencerait leur reproduction, je vais désormais effectuer un changement de 25% chaque semaine afin de voir l'évolution.

Je vous tiens au courant de ce qu'il en résultera !! :up:
Keep on scaping !

Luc_Philou

  • Messages: 357
La temperature est elle stable? Ca a une influence aussi.

Buul

  • Messages: 673
Ouep, 24°C !
Keep on scaping !

karde

  • Messages: 211
Pas encore beaucoup de retours, mais on dirait que c'est à chaque fois pareil, quelque soit le type de bac et le type de maintenance: repro à tout va puis stabilisation puis régression. Peut être une sorte de régulation des naissances, faudrait essayer un peu de brassage génétique et voir si apporter de nouveaux individus relancerait la machine !

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Pas encore beaucoup de retours, mais on dirait que c'est à chaque fois pareil, quelque soit le type de bac et le type de maintenance: repro à tout va puis stabilisation puis régression. ....

Bonjour,

Et le constat de karde résume bien ce que certains d'entre nous ont vécu, mais n'hésitez pas à l'enrichir, ou a l'infirmer si vous avez une expérience différente.

Concernant la température, je ne parle que d'expérience personnelle.
- Dans mes bacs, elle était plutôt à 24 ou 25° le jour. Chauffage couplé à l'éclairage pour la laisser descendre la nuit, environ 20° au mini. C'est un choix qui n'a jamais posé problème sur au moins un an pour les RC, dans plusieurs bacs. Et après ça s'est gâté lentement (sans changer ces réglages).
- Poubellarium, sur une terrasse à l'est et exposé jusqu'à midi en plein soleil. Température maxi jusqu'à 30° en surface. La température au fond, avec thermomètre lesté, ne dépassait pas 25°. Température mini en surface environ 18°, pareil au fond. Même constat, ça fonctionnait aussi.

Je ne suis pas en train d'affirmer que la température est un paramètre de second ordre, la plage de tolérance semble quand même assez large. Il faut de toutes façons avoir le maximum d'infos pour y réfléchir, même si celles-ci peuvent être contradictoires.

Pour les souches "neuves", pas trop sélectionnées donc a priori robustes, cela n'a pas changé la lente tendance de chute de la population.

On passe d'un stade où il y en a tellement qu'on pense avoir tout compris et qu'on en donne aux amis, à celui où elles se raréfient.

Merci d'enrichir ce fil, et toute critique constructive est bienvenue.

Bien cordialement,






philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Pour répondre à la question qu'Estelle n'a pas encore posée ici :

Ca a marché dans une poubelle non filtrée, même pas un bulleur. Avec en revanche des apports issus des changement d'eau de mes bacs. La vidange de la dite poubelle étant assurée par son débordement.
Méthode brutale, certes...

 :-p

Zebra-fam.

  • Messages: 860
..J'espère ne pas me répéter à force de reparler de la régression (et quasi disparition) de mes Sakura:

Je maintiens des RC depuis +10 ans en communautaire de 240l.; j'ai donné de centaines alentour. Fréquent constat durant ces années: Des échecs inexplicables -à terme- à toutes mes tentatives de les maintenir dans de petits volumes pour faire des sélections. Grâce à Philippe j'ai enfin compris.

Le principe du low-tech en bac d'intérieur ne leur convient pas si les changements d'eau sont moindres, même si le volume (bac super-planté) est conséquent. Ainsi j'ai perdu ma sélection de Sakura installées à tour de rôle dans 150 et 240l., alors que les RC du communautaire n'ont jamais cessé de se multiplier durant la décennie.

Dans ce bac la pompe fait 1000l/h. Le venturi placé à la sortie fait valser tout ce qui passe devant. Aucune crevette n'est visiblement dérangée, car elles sont posées principalement au sol ou sur la mousse de la filtration..

Des Sakura n'en reste que 4. En reprenant les entretiens (+/- 70l de changement d'eau par semaine) les deux seules femelles sont grainées. Mais ça va être long pour repeupler de tels volumes.. Z-fam.

"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Grâce à Philippe j'ai enfin compris.

Bonjour et merci,

Mais euhhh... Enfin comment te dire, moi-même je ne suis pas sûr d'avoir tout compris. Mais il me semble que les changements d'eau sont une piste, mais peut-être pas la seule.

A+,

Zebra-fam.

  • Messages: 860
..Dans mon cas c'est la seule, avec certitude.

Depuis des années j'avais plusieurs centaines de Sakura dans ce 240l avec mes Hypancistrus Zébra pour lesquels je fais toujours de grands/fréquents changements d'eau.

Malheureusement j'ai eu la bonne idée de déplacer les poissons pour offrir d'encore meilleures conditions aux crevettes. Hormis le déplacement des HZ et les moindres changements d'eau je n'ai rien modifié d'autre..

PS: Philippe, tes remarques m'ont orientée vers une piste que j'avais toujours négligée car les paramètres étaient/sont au top.  Z-fam.

"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Re sur ce fil,

Les changements d'eau massifs et fréquents je partage cette piste (mais sans comprendre pourquoi).
C'est ce qu'il me semble devoir être effectué dans un bac public comme le MAO à la Porte Dorée. Le bac avec banc de piranhas me semble raisonnablement avoir besoin de l'apport d'un steak par jour au minimum (ou de son équivalent). Même avec plusieurs m3, ce bac qui m'a toujours fasciné, par la présence massive et constante de petites crevettes dans la mousse de java, doit subir de grands changements d'eau.



A+,


Zebra-fam.

  • Messages: 860
..De mon côté, j'ai été induite en erreur par les bacs asiatiques aquascapés et peuplés de petites crevettes, sachant que ces bacs fonctionnent en low-tec.

Visiblement les crevettes n'y sont que "figurantes". Ainsi, je regrette mes plus belles Sakura.. Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Bonjour,

J'ai joint un ancien contact qui à l'époque était très pointu dans les crevettes (entre autre) et il avait son site. Malheureusement, il a largué l'aquariophilie, et ne souhaite pas répondre sur ce forum.

Donc il va falloir tout reconstruire, mais nous ne sommes pas à ça près.

Bien cordialement,

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
..De mon côté, j'ai été induite en erreur par les bacs asiatiques aquascapés et peuplés de petites crevettes, sachant que ces bacs fonctionnent en low-tec.

Visiblement les crevettes n'y sont que "figurantes". Ainsi, je regrette mes plus belles Sakura.. Z-fam.

Bonsoir

Alors oui, c'est sûrement ça. Il peut s'agir plus d'une déco pour un beau shooting, que de maintenance à long terme.
C'est le côté "un peu" pervers des concours, et de la littérature.

J'ai eu plaisir à te lire,

Bien cordialement,


Zebra-fam.

  • Messages: 860
..Merci ;-)!

J'espère que dans le futur ces échanges rendront attentifs les amateurs sauvant quel qu’autres crevettes.

Les miennes redémarrent lentement avec de nouveaux-nés viables. Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Bonjour,

Il faut d'abord relativiser les constats. Les croiser avec d'autres dans un premier temps. J'ai de mon côté joint un "super crevettier" mais malheureusement il a arrêté depuis 10 ans et ne souhaite pas s'exprimer ici.

Je vais de mon côté essayer de glaner des infos sur FB, ou d'autres forums.

A+,

Zebra-fam.

  • Messages: 860
..FB :boulet:; j'espère bien que les fins observateurs se retrouvent parmi les biologistes, ou tout au moins dans les forums spécialisés. Dans ma "fishroom" depuis 2001 j'ai eu +20 bacs, dès 240l et plusieurs nanos (40l, 60l) peuplés essentiellement de sélections d'Heteropoda. Les "échecs" dans ces nanos je les avais attribué au sol/gravier, volume, épuisement d'une souche; aux parasites des crevettes du commerce, aux "variations" de qualité de l'eau du robinet, à certaines plantes déconseillées, à l'absence de mâles, aux soucis de mue ou, à mes conséquents changements d'eau(!).

Je ne me serais jamais doutée que ces crustacés, détritivores, se reproduisant en quantités dans la boue des cuves de mes filtres avaient plutôt besoin de changements d'eau que du contraire. D'autant que les recommandations de leur maintenance plébiscitent le principe du low-teck.

Si après avoir repris mes habitudes (changement d'eau 1/3 du volume, au moins 2x par mois), avec les 4-5 restantes Sakura du 240l., je renverse la situation, pour ma part, je n'aurai nul besoin de vérifier ces observations.. Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Bonjour,

A mon humble avis :
On pourrait éventuellement statuer sur le constat. J'ai cherché sur le web, rien de très convaincant sauf ceci, voir l'intervention d'anemone-clown sur ce fil https://www.aquaportail.com/topic-1873-start-30.html. Il semble qu'il ait aussi constaté ce cycle d'expansion et de régression.
Ce n'est pas un aquariophile de la dernière pluie du matin. Il manque la suite de l'histoire comme souvent.

Aux crevettiers présents sur ce forum, est ce qu'on acte cette expansion, suivie d'une stagnation puis éventuellement d'une régression plus ou moins totale ? Vous avez le droit d'enrichir ce fil, même dans le désordre, on fera le tri après.

C'est la partie constat qu'il faut déjà partager avant de passer aux hypothèses sur le pourquoi.

A+,

Zebra-fam.

  • Messages: 860
..Dans mon 240l à HZ les RC y sont depuis 2010. Jamais eu de régression! Dans l'autre 240l où je n'ai laissé que ces crevettes en low-teck, il n'en restait que 3-4 en mai, après avoir hébergé des centaines durant 4 ans. Les entretiens repris, je retrouve de nouvelles sans rien faire d'autre..

Conclusion?? Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Re bonjour sur ce fil,

La prudence est de mise avant de conclure...

Mais, il semble confirmé que la population dans un bac suit une sorte de courbe "gaussienne", à la façon aussi du modèle de la courbe de Hubbert. Avec des souches de différentes origines, et ainsi que des conditions de maintenance assez différentes.
Après c'est soit la perte totale, soit une population qui se stabilise à un niveau bas à terme.

Ce phénomène si on suppose qu'il est partagé peut nous indiquer que :
- Il est indépendant de la souche d'origine des crevettes.
- Il semble assez aussi être indépendant des paramètres basiques et des conditions de maintenance si tout ça est raisonnable. Et vu la quantité qu'on peut retrouver dans des filtres, indépendant aussi de l'éclairage, et de l'espace disponible.
- Et n'a rien à voir avec de la prédation.

Si vous avez des idées... on prend. Moi je n'en n'ai pas d'affirmées. Si je savais il y a longtemps que je l'aurai dit.
Ce n'est pas du suspens volontaire.  :ange:

A+,

karde

  • Messages: 211
Cela pourrait être lié à la composition de l'eau, mais aussi à la température. Z-fam, ton bac est certainement chauffé, quand tu changes un gros pourcentage de l'eau, la nouvelle est à température ambiante ou à la température du bac ?

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Cela pourrait être lié à la composition de l'eau, mais aussi à la température. Z-fam, ton bac est certainement chauffé, quand tu changes un gros pourcentage de l'eau, la nouvelle est à température ambiante ou à la température du bac ?

Re sur ce fil,

Pour la température je ne rejette pas l'idée, mais :
- Cela n'explique pas ces différentes phases de croissance, pic, régression de population, qui semblent partagées. Qu'un d'entre nous ait des problèmes avec ça oui, mais là cela semble général.
- Constat personnel. Je me servais des filtres extérieurs comme pompe élévatrice pour remplir les bacs lors des changement d'eau, via un système de té et de robinets. Donc intrusion brutale dans le filtre d'eau osmosée à la température ambiante (au mini c'était du 18° pour un bac chauffé de jour à 23-24°).
Donc écart important de température, et aussi de paramètres.
Cela n'a jamais réduit la population dans le bac ni dans les filtres quand tout allait bien (phase de montée de la population).

A+,

Zebra-fam.

  • Messages: 860
..Traitement identique à tous mes bacs. Changement d'eau -directement du robinet- tempérée à l'eau du bac. Il n'y a que la fréquence qui changeait, s'agissant de bacs et nanos où il n'y a pas de poissons.

PS: Il serait intéressant de vérifier si à conductivité plus faible on fait de constats similaires. La mienne est +/- 300mS..

PS2: Pas de régression durant quasi une décennie(!), ni même actuellement. Mais, je remarque que les pontes démarrent de plus belle au printemps.. Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Re,

Pour la conductivité un optimum semble être dans les 300µS/cm. C'est ce que me dit un crevettier sur messanger. Avec qui je vais essayer d'en savoir un peu plus.

Il ne confirme pas la régression chez lui, en revanche changements d'eau (combien ?)avec de l'eau osmosée pure plus reminéralisation aux sels Preis (à préciser lequel).

Edit : à Zebra-fam : 300µS/cm pour ton bac, c'est une indication d'autant que tu dis que ça semble stable au niveau de la population.
As tu une analyse de ton eau ? Par exemple un rapport de ta compagnie de distribution qu'ils sont censés donner ?

J'en saurai peut-être un peu plus ce soir.

A+,

Zebra-fam.

  • Messages: 860
.. En cherchant avec Google: "Qualité de l'eau au Mont-sur-Lausanne" on obtient l'info d'une eau neutre de bonne qualité. Encore faut-il qu'elle soit constante(?).. Car par ici il y a des cultures, vaches, vergers..

Ma maison a toujours quelques vieux tuyaux pas si neutres. Le sachant, je fais les changements d'eau en soirée. De temps à autre j'utilise l'AquaSafe.. Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family


Zebra-fam.

  • Messages: 860
..C'est une très-très bonne idée!

Je suis persuadée que la perte -au bout de 2-3 ans- de nos crevettes faute d'informations "vraies", au final non seulement n'a fait le bonheur des importateurs/reproducteurs (jaloux de leurs secrets de reproduction), mais a découragé plusieurs amateurs qui ont abandonné leur maintenance.

Ces crevettes (Halocaridina, Davidi) sont faciles à vivre, super-intéressantes par leurs couleurs et mutations. Les réduire au rang d'une mode passagère alors que l'on peut les garder très longtemps ça pourrait (ré)faire leur bonheur et le nôtre. Trouver plus facilement les blanches, jaunes, bleues, rouges, choco, noires, etc..

PS: Une eau courante avec 300mS/conduct. est en principe de bonne qualité pour l'aquariophilie..

PS2: Je suis entrain de réussir (enfin!!) la maintenance des Halocaridina (eau saumâtre), après 4 ans d'échecs, pour des raisons identiques: Des informations de maintenance "un peu" incomplètes. Un défaut de détails qui ont fait toute la  différence.. Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
On apprend de ses échecs parait-il, mais pourquoi pas de ses succès. Tout est bon à partager.

Le Monsieur Crevettier qui m'a répondu sur Messenger me disait qu'il reminéralisait avec du sel Preis pour remonter la conductivité à 300µS/cm pour "charger" son eau osmosée. Il n'est pas très bavard non plus. Autant qu'un Tabarly qui répondait par seulement oui ou non à une question à rallonge des journalistes.

Petite question, le Preis d'aujourd'hui c'est référencé sels Discus. Ont-ils étendu leur gamme ?

Je ne vais pas inonder mon interlocuteur avec des questions à la c** façon Nelson MONFORT.





Zebra-fam.

  • Messages: 860
.. Aucune idée pour ma part, car je n'utilise que l'eau du robinet. Je me méfie des amateurs qui rendent compliquée une maintenance en principe, simple.. Car dans le cas où l'eau courante serait trop dure pour les Neocaridina/Heteropoda il suffit de la diluer avec de l'eau osmosée ou de pluie.

A moins qu'il ne s'agisse de Caridina, cervettes qui nécessitent une eau douce/osmosée, ré-minéralisée (avec des sels spécifiques crevettes) et, un sol technique.. Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Re, c'est la question subsidiaire mais peut-être essentielle pour le genre et l'espèce de crevettes.

Il va falloir aussi cibler les espèces concernées.

Edit : pour de l'eau douce recomposée, ça peut être a priori nécessaire dans la mesure ou l'eau du robinet a une dureté assez énorme (vécu dans le Nord de la France).
Rediluer de l'eau osmosée avec une eau dure c'est ce que je faisais (contrex). Mais mon critère de EC à 100µS/cm devait être trop bas.
L'eau de conduite extraite du Léman paraît relativement douce. On capitalise tout ça, (même si cela ne sert peut être à rien tel le ratio Ca/Mg).

Le tri se fera après, pour l'instant on collecte les infos, mêmes partielles.

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
Bonjour,

Mon crevettier est dans une période sûrement difficile. Donc je n'en saurai pas plus de sa part, sauf qu'il m'a indiqué qu'il faisait une nourriture maison, mais il ne se rappelle plus la recette.

A Zebra-fam : l'idée n'est surtout pas d'orienter le sujet vers des méthodes complexes  de maintenance, et de recomposition de l'eau. Si ça marche avec de l'eau de conduite "au bord du Lac" ou d'ailleurs c'est tant mieux.

Le sel utilisé par mon interlocuteur est bien du Preis Discus.

Après tu parles de sol technique. J'ai un peu de mal à en comprendre le rôle pour la maintenance des crevettes.
Mais tout constat est bon à prendre.

A+,

Zebra-fam.

  • Messages: 860
.. Si on résume, le  sol "technique" au départ utilisé pour l'aquascaping, permet selon ce qui se dit (je ne l'ai pas expérimenté), à stabiliser les paramètres. Pour les Caridina la maintenance se fait sur sol technique + sels spécifiques "crevettes". Les Neocaridina (RC, Sakura, blue..), se contentent de l'eau du lac, éventuellement coupée d'eau osmosée/de pluie + de gravier neutre..

Le souci du sol technique est que lorsqu'il est "épuisé", si on n'a pas pris de précautions (2ème bac cyclé), on perd ses crevettes.. Z-fam.
"Nul n'est prophète dans son pays", toujours d'actualité et fort dommage. Zébra-family

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3128
....
Le souci du sol technique est que lorsqu'il est "épuisé", si on n'a pas pris de précautions (2ème bac cyclé), on perd ses crevettes.. Z-fam.

Bonsoir,

C'est du vécu personnel ?

A+,

Edit : désolé d'être très lourd, mais mon souhait est que cet article à faire ne soit basé que sur des constats personnels. Compris ou non compris, peu importe.