notropis en bassin  (Lu 45869 fois)

Si les Notropis commence à se reproduire en bassin, ce qui est sympa  :-p, je m'inquiète évidemment d'une rapide surpopulation. Je ne sais pas s'il y a un filtre chez vous mais pas chez moi. Donc il faudra bien trouver quelque chose pour limiter de nombre d'individus pour garder une eau saine. Surtout que j'aimerais qu'ils se débrouillent sans moi pour trouver leur pitance (bien que de temps en temps leur donner une gaterie n'est pas exclu).
Vous les nourrissez vos Notropis ? Avec quoi ?

J'ai lu qu'on pouvait mettre un prédateur (une unique perche soleil par exemple) mais je crains qu'il préfère manger les oeufs de grenouilles et les tétards plutôt que les oeufs et alevins de Notropis. Ce que je n'apprécierais pas du tout.
Retirer manuellement des poissons me parait pas impossible mais très difficile dans un bassin bien planté, ça m'étonnerais qu'ils saute dans une épuisette  :rire: Sinon avec un filet horizontal genre de carrelet (ou épervier) ? comment faites vous ?
Je ne vois pas d'autre solution ....
Pour connaître un tout petit peu l'Andalousie mais en tant que touriste, je pense que les températures risquent d'être très chaudes pour les Notropis en plein été, à moins que tu sois en altitude. Ce n'est pas tant la température qui risque de les gêner mais plus la diminution d'oxygène dissous dans l'eau qui baisse lorsque les températures augmentent. Et sans brassage, les poissons ont souvent tendance à venir chercher l'oxygène en surface, justement là où l'eau est la plus chaude mais où les échanges gazeux entre l'air et l'eau sont présents. Ce sont des poissons qui aiment le courant et l'eau bien oxygénée, ils ne ne se comportent d'ailleurs pas de la même façon sans courant (ils sont alors prostrés au fond).
Tu peux essayer pour voir, ce n'est que mon avis perso, après de là à être envahi par les Notropis, je pense qu'il ne faut pas s'inquiéter, il y aura de la prédation des parents (+ autres prédateurs) sur les alevins et les jeunes. Je ne sais d'ailleurs pas si tu peux réellement avoir de la repro naturellement sans extraire les œufs pour les isoler ?
Tu ne me parais pas très optimiste.
C'est vrai qu'il n'y aura pas de brassage en dehors du mouvement d'eau créé pendant les quelques minutes de mise à niveau journalière.
Par contre je peux compter sur les nombreuses plantes oxygénantes. Je ne peux faire qu'espérer que ce soit suffisant puisqu'à priori il n'y a aucun précédent à l'extreme sud de l'Europe.

Ce qui m'inquiète plus c'est que tu affirmes que les poissons resteront prostrés au fond s'ils ne sont pas dans un courant ( je comprends que ce sera le cas quelques soit la température), ça je ne l'avais pas encore lu. Au contraire j'avais compris qu'ils avaient un super comportement de groupe en bassin. Si tu en es certain, j'aurais tendance à laisser tomber et me retourner sur les Tanichthys.
J'aimerais bien une confirmation.
Aucun courant dans mon trou d'eau (et aucune filtration). Dès qu'il commence à faire beau (avril mai) ils restent en surface jusqu'en automne.
Et en ce qui concerne la différenciation des mâles et femelles, j'ai appris au vendeur chez qui je les avais commandés, à les reconnaitre.
Ils faisaient 3-4 cm, avaient tous leurs lignes longitudinales noire et orange mais très pâles après le stress de leur déménagement.
Par contre, en observant attentivement, les mâles avaient déjà les nageoires bleues pâles tandis que les femelles les avaient sans couleur, mais certaines avec déjà un ventre plus arrondi.  :up:
Me voilà rassuré, en tout cas c'est comme ça que je le prends.   :-)

Je suis donc prêt à tenter l'expérience, en tout cas au printemps quand le bassin sera tout vert. Je ne pense pas avoir le choix, il faut attendre. Il me semble que placer des jeunes directement dans le bassin au alentours du mois de mars/avril permettra aux nouveaux locataires de s'acclimater. A condition de pouvoir en trouver à cette époque là. Sinon installer un bac à l'intérieur en automne et attendre les beaux jours ? Quelle est la meilleure façon de procéder ?

Je n'ai pas eu de réponse quand au nourrissage, que peut-on leur donner comme supplément à ce qu'ils trouveront naturellement dans le bassin ?
Finalement êtes-vous nombreux à avoir eu des repros naturelle dans un bassin ?

Qui d'entre-vous pourrait m'indiquer où m'adresser aux alentours de la Belgique (région Mons Bruxelles de préférence mais je peux me déplacer partout à conditions de m'organiser) ?
  • MH
Franchement, je ne m'inquiéterais pas de la surpopulation. Déjà ils s'autoréguleront en partie, eux-même.
Ensuite, si tu as de la repro en grande quantité, le plus simple sera quand même de les prélever. Et là je pense qu'une grosse épuisette devrait déjà t'aider.
Et pour ce qui est de la nourriture : pas de stress que ce soit des paillettes, des granulés ou du congelé, ils mangent vraiment de tout.
En fait ce ne sont pas des poissons très embêtant.

Sinon, pour info : de mon coté, il n'y a quasiment plus personne dans la vasque situé au sommet de la cascade. Il semble donc que presque tout le monde soit descendu dans le bassin. C'est parfait car d'ici peu je vais devoir couper la cascade.
Génial  :up:

Et pour les trouver ? Où et quand ?
  • MH
En fait, je dirais que c'est à toi de choisir.
Soit tu joue la carte de la sécurité en les prenant dès que tu les trouves en les maintenant en aqua jusqu'au redoux, soit tu attends le printemps en espérant les trouver à ce moment là. Ou alors tu vois si l'hiver est finalement si rude qu'il ne t'est pas possible de les mettre tout de suite en place.
Bref, c'est surtout une question de choix personnel.
"Ou alors tu vois si l'hiver est finalement si rude qu'il ne t'est pas possible de les mettre tout de suite en place."

Je suppose que tu as voulu dire "si doux que je pourrais les mettre en place durant l'hiver" ?

De toute façon je n'oserais pas les mettre en bassin tant que les plantes ne sont pas un minimum développée, comme je n'ai aucune expérience des plantes aquatiques par ici, je ne sais pas combien de temps cela prendra. Avec une eau encore à 20° cela pourrait aller vite mais il y aussi la durée du jour qui diminue et qui influe sur les plantes.

S'il faut que je les installe d'abord en aquarium cela complique un peu les choses car, en dehors de mon expérience limitée en aquariophilie (j'ai pas dit nulle ;-) ) je ne possède plus rien comme matos depuis longtemps.
Malgré tout cela ne me déplairais pas et même peut-être que cela serait amusant et instructif, mon fils de 7 ans en serais enchanté.

Sinon, dans ma question "où les trouver", je cherche plutôt le bon plan pour les trouver en Belgique. Si possible des F1 ou F2 car vu que je serai le premier ici j'aurai du mal à trouver du sang neuf si j'ai des soucis de consanguinité.
J'ai vu qu'il y en avait sur le site "Poisson d'or.com" en Belgique Vous connaissez ?  C'est assez proche de l'un des coins ou je me rends toujours lors de mes visites au plat pays.
Sinon, comme je l'ai dit précédemment, je ne serais pas contre de les trouver chez un particulier mais il me faudrait compter sur le vendeur pour me préparer un beau paquet préparé comme pour un envoi par transporteur.
yo superbe ton bassin!! pas de problème pour le poisson d'or ils en ont régulièrement et le vivant est de très bonne qualité , si tu ne trouve pas chez un particulier je te le recommande  :merci: 
C'est bien noté, merci  :up:
Attend la fin de l'hiver pour en acheter, à mon avis, qu'ils puissent s'adapter dans les meilleures conditions.

Pour la surpopulation, je ne suis pas sûr que ce poisson se retrouve en surpopulation sans aide humaine (en retirant les oeufs), à confirmer évidemment par d'autres propriétaires, mais chez moi rien de rien au niveau du renouvellement de la population car je n'ai jamais mis les oeufs de côté (population : tanichthys + notropis + paleatus + enneacanthus chaetodon)(peut-être trop de prédation ? enfin chaque situation est unique, fait toi ta propre expérience).

Sinon, superbe bassin et superbes poissons à venir. L'emplacement en plein soleil risque de favoriser les algues, il faudra le blinder en plantes dès le printemps.
.
Salut,

Je n'ai pas encore mis de Notropis. Par contre j'ai introduits 30 Tanichtys mi avril, 15 Red sherry 2 semaines plus tard et 30 Danio rerio mi mai.
Les Tanichtys se sont déjà reproduits et il doit y avoir une trentaine de jeunes d'environ 2 cm.

C'est génial, c'est un peu entre l'aquarium extérieur, le poubellarium et le milieu naturel. Les poissons ont pris des couleurs incroyables et sont complètement apprivoisés  :-p

Depuis une semaine je les nourris un peu chaque jour et ils sont super rigolos.
  • Animateur
Félicitations, il est splendide ton bassin !
Merci. J'essaye de mettre un lien You tube mais ça marche pas ... "lien invalide"
  • Modosaurus
mets nous le liens ici directement.
Bon, j'aurai pas le premier prix du festival de cannes mais ça montre bien comment sont ces poissons en bassin: super sympa  :love:


Vraiment top !  :up:
Bonjour à tous
J'ai reçu des notropis chrosomus de Cyberfish jeudi dernier. Ils sont tous en parfaite santé, je les ai mis dans mon demi tonneau (style tonneau à vin) en attendant qu'ils soient assez grands pour rejoindre Emile le poisson rouge dans mon bassin d'environ 1m3.
Je leur donne quelques paillettes tous les jours à peu près à la même heure pour les habituer, au début ils n'allaient pas du tout à la surface et attendaient que les paillettes coulent pour les manger, maintenant ils se rapprochent un peu plus.
Ils sont marrants à regarder car ils bougent dans tous les sens.
Désolée pour les photos pourries dues au mauvais temps + reflet du mur

Edit : j'ajoute une vidéo prise sous l'eau. La qualité est pas top mais c'est sympa à voir.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=z2sfCwFpLWQ[/youtube]

(Le truc qui bouge derrière c'est le pot d'iris qui s'est soulevé à cause du vent)
Des nouvelles de mes notropis..
Je les ai déplacés avant l'hiver dans un bassin plus petit (150L, 40cm de profondeur) mais enterré, pour qu'ils aient moins froid.
Il n'a pas fait très froid cet hiver mais les bassins ont gelé pas mal de fois quand même.
Eh bien les notropis s'en fichent, ils sont à peine moins actifs qu'en été
Donc, pas besoin de leur tricoter des pulls :)

Sinon ils ont un peu grandi, je verrai au printemps s'ils sont assez grands pour aller avec mon poisson rouge dans le grand bassin.

Et vous, comment vont vos notropis ?
  • MH
Les miens vont bien également, malgré de nombreux jours sous la glace.
Même les plus petits ont bien résisté et tous semblent en pleine forme.
Reste à attendre pour voir quelle proportion tiendra jusqu'au retour des beaux jours.
Aujourd'hui j'ai transféré mes notropis dans mon grand bassin, ils ne craignent plus rien car mon poisson rouge a disparu. J'en ai profité pour prendre quelques photos dans un seau.
Ils ont un peu grandi, certains sont bien colorés et d'autres pas, j'imagine que c'est la différence mâle/femelle.
Petit up du sujet. Quel actualité pour le notropis chrosomus en bassin ? J'en ai mis 13 en septembre, 2 ont disparu assez vite. Depuis quelque jours je vois du mouvement au moins 8 ont survécu à l'hiver. Ils sont dans un bassin de 1m3 avec cascade et bulleur. La filtration à été arrêtée durant l'hiver,  remise en route mi mars.
J'ai choisi ce poisson pour sa cohabitation expérimental avec les tritons qui fréquentent ma mare.
  • Modosaurus
Faut espéré qu'ils ne posent pas de problème aux tritons.
les tritons sont une espèce en danger, si tu as la chance d'en avoir chez toi, il est important de tout faire pour qu'ils y soient bien.  :up:
  • MH
Hello !
Content de voir ressortir ce sujet car je suis moi même un peu embêté.
Déjà, j'ai perdu tous mes poissons lors de l'hiver 2016.
Et comme j'avais arrêté l'aquario, je n'ai pas pu en remettre.
Visiblement, ils n'ont pas pu faire face à 20cm de glace fermant tout le bassin pendant 3 semaines d'affilées.
Et à priori avec l'hiver qui vient de passer, les nouveaux venus n'auraient de toute façon pas pu survivre non plus (si j'avais pu en remettre).
En tout cas, que ce soit pour les tritons autant que les grenouilles, libellules et autre faune, je peux dire que les notropis n'ont pas la moindre influence néfaste. Ils sont tout simplement trop petits pour servir à autre chose que de nourriture vivante (c'est d'ailleurs un risque indéniable quelque peu problématique).
Bref, quoi qu'il en soit, pour ce qui me concerne, maintenant que je relance enfin l'aquario, je vais devoir me refournir un bon groupe de repro, histoire de pouvoir peupler le bassin (et de garder la souche en sauvegarde dans la fishroom).
Donc si quelqu'un a des pistes, je suis preneur.
Cyberfish tu n'avais pas mis de bulleur ?  Ça empêche la glace de tout recouvrir et ça permet au gaz de s'échapper pour éviter qu'il tue tout les poissons.
  • Animateur
Cyberfish tu n'avais pas mis de bulleur ?  Ça empêche la glace de tout recouvrir et ça permet au gaz de s'échapper pour éviter qu'il tue tout les poissons.

Oui, mais ça crée aussi un courant de convection qui empêche la stratification thermique dans le bassin. En gros, ça refroidit tout le bassin...

(Hello Eric  ;-) )
C'est pour ça qu'on conseil de le mettre sur un pallier plus haut.  Perso je dois arrêter ma fontaine justement à cause du même problème de perte de chaleur.
  • MH
Non je n'ai pas pour habitude de mettre un bulleur.
Comme déjà soulevé, ça mélange trop l'eau et je trouve que le risque est encore décuplé. Mais en plus, je ne suis pas sûr qu'il tiendrait bien sur la durée.
Et pour le fait de le mettre plus près de la surface, je ne suis pas non plus convaincu.

Je suis content car finalement les 11 notropis chrosomus ont survécu malgré l'hiver assez froid qu'on a eu.


C'est moi ou j'ai une femelle pleine ? J'aimerais bien avoir des petits mais malheureusement ils fricotent au dessus du filtre.
  • Modosaurus
Peut être les isoler le temps de la ponte?
Bonne idée. Mais je n'ai pas d'aquarium et puis ils sont chaud à attraper lol
en ce qui concerne les moyens de garder une surface d'échange air-eau en hiver, malgré le gel total de la surface, la seule solution qui me semble efficace à long terme, c'est d'utiliser un tronc de bois et de le poser en surface.

l'aérateur/bulleur/brasseur, outre les problèmes de convections et propagation du froid mentionnés, va, à un moment ou un autre, geler aussi (en tous les cas, sur ma demie-colline)...

un tronc d'un certain diamètre, grâce à sa structure même, va permettre un échange gazeux minimal même pris complètement dans la glace.