Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

réaménagement de la fish-room et grand bac à raies...  (Lu 534802 fois)

ElTofi

  • Messages: 8147
non... ça a déjà été galère pour trouver en bleu et en mousse aquario...

comme dit ailleurs, je vais coloniser cette masse bleue avec des plantes palustres et immergées, des mousses et tout un tas de chenit végétal pour la camoufler... plus le patin des bactéries et algues, et dans quelques mois, il n'y paraîtra plus... finalement, comme pour un filtre HMF :sifflets:
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7445
  • Taliban de l'aquariophilie
Comment tu vas faire pour la nettoyer.

dans ma tête ce qu'il te manque c'est bon filtre mécanique; donc faut la nettoyer régulièrement cette mousse?

La filtration n'a pas été le point fort de ton projet et ça devient difficile à remettre comme il faut aujourd'hui, surtout que tu as pas mal de poissons et de gros pollueurs.
cette grosse mousse ne sera pas le miracle que tu attends si tu la garde juste comme filtre bio sans jamais la nettoyer.

Je pense que tu as sérieusement quelque chose à revoir dans ton bassin que ce soit la pop ou le système de filtration.


ElTofi

  • Messages: 8147
d'accord avec toi... la filtration est depuis le début le point faible de ce bassin...

toujours d'accord avec toi, il faut que je revoie la population de ce bassin...

après, j'explore des pistes à ma façon... ce qui m'importe, plus que la transparence de l'eau, c'est vraiment sa qualité. Et là, avec l'eau de conduite que j'ai et les changements que je fais en quasi continu, je suis bon...

pour les matières en suspension ou les sédiments, je suis plus proche du milieu naturel que de l'aquarium épuré (et ce n'est pas forcément un mal).

mais c'est moins sexy pour les prises de vue, je te l'accorde...
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7445
  • Taliban de l'aquariophilie
Bah alors, si la qualité est bonne et qu'un peu de trouble ne te dérange, alors j'ai rien dit, l'important ce que cela TE convienne.  :up:

ElTofi

  • Messages: 8147
voilà ce qu'il se passe quand tu vides le bac à 50 cm de colonne d'eau, que tu déplaces 11 racines ou troncs pour caler le nouveau HMF et que tu filmes depuis DANS le bassin, en bottes de pêche...

Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Vachekuri

  • Messages: 294
 :up: Ça c'est du HMF d'envergure !

ElTofi

  • Messages: 8147
petite vidéo en vitesse...



j'en ai une autre de 10 minutes prise en statique depuis l'extérieur du bassin... mais 10 minutes, depuis la demie-colline, c'est juste ingérable en vitesse d'upload... on verra ça lundi depuis le job.

enjoy !
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

pancho3005

  • Messages: 47

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7445
  • Taliban de l'aquariophilie
Tu vois que c'est sympa de pouvoir caresser des bons gros toutou a sa mémère tofi dans son bassinnounet,!  :up:

Wein

  • Animateur
  • Messages: 2258
Très sympa ;)

Le truc un peu regrettable avec les Arowana en captivité, c'est ce phénomène d'yeux qui tombent (le fameux "drop eye symptom"). Il y a des pistes pour expliquer / éviter / rectifier ce phénomène ?
Laurent C.
KCF 10065

ElTofi

  • Messages: 8147
oui, j'en ai parlé plus haut dans le topic, je crois...

3 hypothèses circulent... j'ai mon opinion, mais uniquement basée sur (initialement) 5 individus

A) à force de chasser en pleine eau et vers le bas, les muscles des globes oculaires se relâchent et "tombent". D'aucuns mettent des balles de ping-pong en surface pour "entraîner" le poisson et ne pas perdre cette capacité. Aucune information scientifique ou même aquariophile ne corrobore cette hypothèse

B) un choc traumatique avec des lésions lors de sauts de chasses crée une difformité qui à terme, est irréversible

C) une alimentation trop riche, trop grasse, trop abondante engendre une croissance trop rapide et crée des boules graisseuses directement sur l'orbite, ce qui pousse littéralement le globe oculaire vers le bas, voir dans les cas les plus graves, à l'extérieur de son orbite.

l'hypothèse C est celle qui me semble la plus plausible, particulièrement quand on compare les rythmes de croissance et le type d'alimentation assez standard que l'on retrouve aussi bien auprès des aquariums publics qu'auprès des détenteurs d'Arowana privés

Ce qui me conforte également dans cette hypothèse, c'est les vidéos (de plus en plus nombreuses, principalement issues de l'Asie), où un soigneur pratique une "opération" au scalpel qui vise à sortir par pression le globe oculaire de son orbite, tailler délicatement la tumeur graisseuse et la séparer de l'orbite, puis de remettre en place le globe dans son orbite. Il semble que les Scleropage supportent assez bien ce type d'intervention et rétablissent une vue efficace et une esthétique parfaite.

Pour ma part, je ne m'y risquerais pas... mais mes individus ne sont pas handicapés à l'extrême par ce syndrome, qui n'atteint qu'un oeil chez les miens, et pas d'une manière agressive.
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Wein

  • Animateur
  • Messages: 2258
Très intéressant, merci !

Du coup, comme tu envisages de reprendre des jeunes, tu vas calmer leur alimentation pour contrôler leur croissance initiale ?
Laurent C.
KCF 10065

ElTofi

  • Messages: 8147
c'est ça...

bon, il faut déjà que Aquatis vienne chercher la dernière paire d'Arowanas. Ensuite, je pourrais trouver assez facilement des juvéniles, et vu que les autres habitants du bac ne sont plus des gros monstres à nourrissage ultra protéines (les raies mangent calmement, même si tout le temps), je devrais mieux pouvoir gérer la quantité de nourriture.

Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Wein

  • Animateur
  • Messages: 2258
Bien ! Ce sera intéressant de voir si ça change quelque chose !
Laurent C.
KCF 10065

ElTofi

  • Messages: 8147
Une vidéo statique de ce qu'il se passe dans ce bassin, d'un point de vue Cichlidae...

pour rappel, la distance entre l'objectif du téléphone et les poissons est supérieure à 120 cm et sur un axe plongeant... il y a forcément des matières en suspension vu que je venais de nourrir lourdement.



Le HMF a bien travaillé depuis et l'eau est désormais vraiment cristalline... sauf dans les 15 minutes qui suivent le nourrissage...
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7445
  • Taliban de l'aquariophilie
Moi j'y crois.  :bump:

ElTofi

  • Messages: 8147
Moi j'y crois.  :bump:

tu crois à quoi ??? là, ils défendent le concombre...

tu vois une autre explication ? j'ai vu hier une ponte en cours d'une paire de Uarus dans le bassin amazonien 60'000 90'000 litres de Aquatis, et cela n'avait rien à voir en terme de comportement...

dans le même bassin, une autre paire gardait un groupe de juvéniles de 1 cm en nage libre, dans un amas de branches et brindilles, très beau... et aussi un comportement qui rigole pas... plus similaire à ce qu'on voit ici...
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7445
  • Taliban de l'aquariophilie
J'y crois à moins nourrir les arawana pour éviter le drop eyes.  :up:

ElTofi

  • Messages: 8147
on est d'accord... je vais refaire un groupe dans quelques semaines (mois ?) quand Aquatis aura récupéré la paire adulte de 6 ans.
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Wein

  • Animateur
  • Messages: 2258
C'est leur concombre qu'ils défendent avec autant d'acharnement les Uaru ???? Sont cons :rire:

Je note au passage que les P. altum ont bien grandi ! Niveau comportement, ça donne quoi avec eux ?
Laurent C.
KCF 10065

ElTofi

  • Messages: 8147
ça donne qu'ils sont nourris au vivant et au congelé principalement, et qu'ils s'en sortent bien...

il reste dans ce bassin quelques individus issus de groupe de "sp fonds de bacs" ou même de "nourriture vivante"...

particulièrement :

1 Paracheirodon innesi
1 Hyphessobrycon pulchripinnis

et quelques juvéniles d'Ancistrus qui avaient été mis sous forme d'alevins et qui se sont débrouillés pour survivre et grandir

les altums me gardent leur population sous contrôle.

et malgré leur 3 provenances, il y a parfois un groupe compact (la nuit, ils s'entassent dans les racines pour y dormir) et souvent deux groupes très distincts, séparés par un ou deux mètres et un tronc... Je ne sais pas identifier qui va dans quel groupe, mais c'est assez intéressant...

à suivre.
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Wein

  • Animateur
  • Messages: 2258
Merci  :up:
Laurent C.
KCF 10065

ElTofi

  • Messages: 8147
une petite vidéo qui traînait sur mon smartphone depuis quelques jours...

Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7445
  • Taliban de l'aquariophilie
une force tranquille bien apaisante à voir évoluer.

tiens, un p'tit "sujet" sur le drop eyes, le pourquoi, les solutions...
https://www.facebook.com/groups/1656525341293968/permalink/2009029032710262/

Wein

  • Animateur
  • Messages: 2258
Christophe, j'ai pensé à toi cette semaine devant les Arowana de l'Aquarium de la Porte Dorée*: la personne qui s'en occupe m'a dit qu'ils les avaient déjà opérés pour retirer la masse graisseuse responsable du drop eyes. Ça a bien fonctionné, mais le problème est revenu assez rapidement après... Ils ne vont donc plus les opérer: trop risqué pour les poissons (anesthésie) pour un résultat très temporaire.

*Avec Sébastien M., de passage à Paris, on a visité les coulisses de l'Aquarium de la Porte Dorée ce mardi - juste les deux et un responsable. Super intéressant !!! Et cet après-midi, on a visité la serre guyanaise et malgache du nouveau parc zoologique de Paris, après avoir déjeuné avec son responsable. Il était évidemment question de tortues. Dans la serre, il y a un énorme bassin, très beau, qui abrite 3 énormes lamantins, des Pacu gigantesques, 3 Arapaima, dont l'un dépasse clairement les deux mètres, etc !
En résumé: deux très très belles visites, de super rencontres et de belles retrouvailles avec Sébastien !
Laurent C.
KCF 10065

ElTofi

  • Messages: 8147
jolies visites, sans aucun doute... en 2004, j'avais fait lors d'un WEFA, la visite des aquariums de la porte dorée (MAAO), avec aussi, je crois me rappeler, un passage dans les arrières... c'est peut-être là que l'idée d'un grand bassin avait été implémentée... mais sans aucun doute possible, c'est le bassin végétalisé avec Phractocephalus, Arowanas, Myloplus, Brachyplatystoma et quelques autres, au musée aquarium de Nancy, qui avait fait définitivement germer cette idée...

En ce qui concerne le parc zoologique de Paris, je ne connais pas du tout... mais je te fais confiance, sûr que ça doit être magnifique...
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

ElTofi

  • Messages: 8147
un petit rappel de pourquoi j'adore ces fish :

Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

ElTofi

  • Messages: 8147
voilà qui est fait... Aquatis est passé ce jour récupérer les altums (tout le groupe) et le dernier mâle Arowanas.

Là, comme ça, il a l'air tout vide... mais restent pourtant dans ce bassin :

6 femelles Potamotrygon leopoldi "black Diamond"
4 Panaque schaeferi
2 Acanthicus adonis
1 Acanthicus hystrix
1 femelle Osteoglossum bicirrhosum
6 Leporinus styermarki
2 Leporinus cf gossei
3 Uarus amphicantoides

Je vais calmement recomposer un petit groupe d'Osteoglossum avec des individus pas trop petits et tenter le nourrissage calme, lent, posé, pas trop riche, pour voir si j'arrive à éviter le drop eye.

je vous tiens au courant.

Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7445
  • Taliban de l'aquariophilie
Pourquoi t'a garder la femelle?

ElTofi

  • Messages: 8147
simplement parce qu'ils en ont déjà plus de 10 et que seul le mâle faisait partie du deal de base...
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

ElTofi

  • Messages: 8147
Des nouvelles du bassin... enfin... entre autres...

réponse fleuve et saga de la dernière semaine...

Episode 1 : le bricolage d'un filtre gravitaire sec-humide par Tofi

la filtration du bassin ayant toujours été sous-dimensionnée sur ce bassin, je me suis mis en tête ce mardi 20 mars de fabriquer un filtre gravitaire sec-humide à l'aide de mousses, de substrat céramique, et d'un collecteur d'eau de pluie de 300 litres. Ce d'autant que quelques poissons vont arriver ce week-end... et qui dit poissons chez Tofi dit "gros" poissons... Achats de tuyaux, de passe-parois, de colliers de serrage, du matos nécessaire pour réaliser le dit filtre.

Je perce, je coupe, je scie, je visse, je jointe, je vernis (la planche de support), je bricole (sans me blesser) et au final, il manque forcément une bricole ou deux qu'il me faut aller rechercher dans un Brico Truc du coin.

Le temps de filer et de revenir avec les 3 fournitures manquantes, je pose le tuyau de rejet du filtre, encore connecté au filtre sous pression extérieur, dans l'évier du local, posé dans un coin du mur. Le tuyau en question est raide d'avoir été utilisé 7 ans dans la même position, et il lui manque 40 cm pour pouvoir le connecter en hauteur...

Sauf que le temps que je revienne...

Episode 2 : la fuite d'une conduite laissée en plan pendant que Tofi part au Brico


Ce c## de tuyau, tout à son habitude de positionnement, a trouvé le moyen de glisser de l'angle de mur où je l'avais posé... et par siphon, est doucement en train de me vidanger le bassin... quand je reviens, plus d'électricité dans tout le local (tableau spécifique avec 3 interrupteurs à courant de défaut pour le local) et une forte sensation d'humidité... mouais... pas bon...

J'ouvre la porte pour constater que le local a sur toute sa surface environ 10 cm d'eau, que la bonde de sol est bouchée par une feuille de carton qui s'est collée dessus (Murphy, la loi de l'emmerdement maximal) et que la prise électrique rallonge que je venais de faire tomber de son crochet en hauteur (position anti-goutte) a pris un court-jus...

Episode 3 : le rétablissement de la fuite et le nettoyage du local

lampe frontale engagée, vérifications de sécurité sur le tableau électrique entier (dans l'autre local), entrée dans la fish-room, ouverture maximale de la bonde, remontée du tuyau fuyeur (saloperie) et déconnexion du filtre sous pression. Au moins, ça ne coule plus pour alimenter la fuite. Heureusement que ma moitié n'est pas à la maison ce jour-là, sinon ça aurait été Beyrouth...

Je ventile, je nettoie, je sèche, je ramasse la mare de cartons et papier (la cave initiale garde sa fonction de déchèterie papier/verre/poubelles jusqu'au week-end), je rétablis les appareils des aquariums, je change la rallonge qui était sous l'eau, je remets tout ça en service... tout va bien...

Je finis le fameux filtre, je le mets en service et ô joie, tout semble fonctionner parfaitement, le filtre me rendant dès le lendemain matin une eau cristalline...

Interlude de 48 heures


Episode 4 : une panne d'allumage sur la chaudière à pellets de la maison


Jeudi matin... déjà hier soir, je me disais qu'il faisait bien cru dans cette maison... dehors il neige et il pleut en mélange, mais c'est pas une raison... eau de douche moyennement chaude, chauffage au sol visiblement en rade... contrôle à la chaudière au sous-sol, alimentée par des pellets (elle chauffe aussi mon bassin) : panne 01 "défaut d'allumage"... bon, quittance, vérification du combustible, du foehn d'allumage... tout semble fonctionner... mais la chaudière ne fait que des cycles courts "allumage - chauffage - fin de combustion - arrêt - nettoyage de la grille - préalimentation - allumage" pour revenir en défaut 01...

ça dépasse mes faibles compétences... pour ne rien arranger, je viens de m'engueuler très fort avec l'entreprise qui entretient ma chaudière depuis 6 ans (avec moult factures et interventions inutiles, voir un certain nombre de pannes provoquées par un manque de formation sur cette marque) et je leur ai envoyé mardi matin, avant mes envies de bricolage, une lettre de rupture de contrat pas piquée des vers...

du coup, j'appelle le nouveau prestataire, avec lequel je n'ai pas encore de contrat... pas de problème, on arrive en fin de journée... Et là, première surprise par rapport à l'autre entreprise, ils sont là à l'heure, à deux, et visiblement connaissent la chaudière, son modèle et ses pannes les plus fréquentes... ça change d'être face à des gens aimables, compétents et qui ont envie de travailler...

Episode 5 : l'investigation des techniciens pour trouver la cause

Constat immédiat, ce n'est pas un problème de réglage... une fois le carénage retiré, on voit que la vis d'approvisionnement depuis le réservoir intermédiaire est coincée, et que le moteur a sauté son rupteur thermique. du coup, le foehn soufflait sur un brûleur vide de combustible... Bon, on change le petit moteur, on décoince la vis et on constate qu'il y a pas mal de sciure de pellets coincée... bizarre... d'autant que les pellets ont l'air bien secs... le foehn fonctionne... la chaudière n'affiche pas d'autres défauts... on redémarre le truc et ça marche... cool... c'était facile...

ah oui, mais non...

parce qu'une fois le réservoir intermédiaire vide... re-défaut... mais d'alimentation cette fois-ci... depuis le silo à pellets principal... gros moteur, grosse vis d'archimède à 350 cm de long... et vis bloquée... et indéblocable... la bonne nouvelle, c'est que ce n'est pas le moteur (pas en stock)...

Pas le choix, il va falloir faire fonctionner la chaudière pour l'eau chaude et le chauffage (y compris du bassin, qui en deux jours est passé à 20°C) en alimentation manuelle.... la valse des bidons commence entre le stock (debout sur un escabeau) et le réservoir intermédiaire... Bon, on aura au moins du chaud pour le week-end...

Oui, parce que pour confirmer le diagnostic et voir ce qui bloque la vis (même si je commence à avoir une idée), il faut pouvoir y accéder... et comme mon pote Murphy est toujours de la partie, je venais de charge 3 tonnes complémentaires juste avant de partir en Colombie, à fin janvier... Du coup, il faut commander un camion pour aspirer les 3 tonnes de combustible et pouvoir enfin accéder à la vis... sauf qu'une intervention pareille, ça se planifie pas un jeudi soir à 21h00 (heure du départ des techniciens chauffagistes). Mon fournisseur de pellets ne peut pas placer une intervention avant mardi prochain (27.03) au mieux...

Je valide donc tout ça, Isa sera à la maison, et pourra accueillir les intervenants... Elle est déjà passée en négatif sur l'échelle du CAC, car vous pensez bien que pour elle, c'est forcément une cause aquariophile liée à la fuite... bon, c'est plausible, à sa décharge...

Episode 6 : la causalité de ces pannes et le déroulement de l'accident

Bon, 3 m3 d'eau d'aquarium qui s'écoulent dans un local prévu pour en bassin de rétention et avec une bonde de fond, ça ne devrait pas poser de problème... surtout que le dit local est équipé d'un extracteur d'humidité à 380 m3/h et d'un sol en béton taloché prévu pour supporter de l'eau... oui, sauf que quand la bonde est bouchée, ça monte en niveau... et quand ça monte en niveau, ça finit par atteindre les bords du local... les murs extérieurs, pas de soucis, c'est du béton étanche, excavé... d'un côté comme de l'autre, ça ne risque rien... mais les murs intérieurs, non porteurs, juste là pour démarquer les locaux les uns des autres... en quoi ils sont fait, hein ? en parpaings de ciment... et ça, en terme d'étanchéité... bof-bof... du coup, par effet "éponge" (capillarité ?) quelques litres sont passés dans le local attenant, la buanderie-chaufferie... jusque-là, pas de problème, là encore, c'est équipé d'une bonde de fond... ça a l'air bien pensé, hein ?

oui, mais non... parce que le point le plus bas du local... ce n'est pas la bonde... c'est le dessous de la vis sans fin du silo à pellets, situé tout au fond dudit local... vu qu'il n'y a pas de carrelage sous ces 50 cm2, pour pouvoir faire passer la vis et le moteur qui l'actionne... et l'eau étant une grande feignante, elle s'accumule pile-poil au seul endroit non protégé en étanchéité du local (je vous ai dit que Murphy était un pote très proche ?)

Donc, en résumé, même si seulement 5-6 litres d'eau sont passés dans la buanderie, ils se sont accumulés au seul endroit où ils pouvaient faire un maximum d'emmerdes... l'entrée de la vis sans fin à travers le mur pour aller dans le silo à pellets... qui par nature ont pompé toute l'eau possible et l'ont propagée jusqu'au fin fond du silo, sur toute la longueur de la vis...

du coup, quand la vis du silo a alimenté le réservoir intermédiaire, elle a pompé des pellets détrempés... qui se sont d'abord trouvés dans le réservoir sur une couche de pellets normaux et secs...  une fois arrivés dans la vis du réservoir intermédiaire, ils ont eu le temps de sécher (mais pas complètement), et de se bloquer dans la vis... vu le petit moteur et sa faible puissance, ils l'ont grillé thermiquement...

et ça, c'était la partie facile... parce que le même débat se jouait sur la grosse vis d'alimentation, mais sur 350 cm de long, 50 cm de large et 20 cm de haut au dessus de la vis... le moteur a tenu, mais la vis est prise dans une gangue de bois...

Episode 7 : les conséquences de l'accident et les suites technico-financières...


Bon, ben nous sommes mardi soir et la chaudière est réparée (mais fonctionne encore en alimentation manuelle matin et soir), le silo est vide, les parties électro-mécaniques fonctionnent parfaitement... MAIS...

il faut, avant de refaire remplir le silo, assécher correctement le volume... et pour cela engager une 3ème entreprise spécialisée. Qui ne peut pas passer avant demain après-midi... pour évaluer les moyens à mettre en oeuvre...

Le tout juste avant un week-end prolongé pascal... ça aurait pu être pire, bien sûr...

Je vous ai dit que mon Coefficient d'Acceptation du Conjoint était en solde négatif ? Environ - 40, selon la principale intéressée... là, j'en rigole, parce que le plus dur est fait... mais de mercredi à dimanche, ça a été un peu Beyrouth sur la demie-colline...

Epilogue (peut-être)

en substance, il faut dès demain assécher le silo... et aller acheter une 20aine de sacs de 15 kg pour passer le week-end et la semaine prochaine en alimentation manuelle.

une fois le silo asséché (2-3 jours ?) il faudra encore démonter la structure en entonnoir qui amène les pellets sur la vis d'alimentation, histoire de vérifier que tout est bien sec dessus et dessous...

On parle éventuellement d'étanchéifier le silo... même si je ne suis pas super chaud... car si les frais jusque-là sont vraisemblablement pris en charge par mon assurance dégâts d'eau "aquariophile" (oui, j'ai fait une assurance comme ça quand j'ai construit le bassin), la mise en étanche du silo va au-delà des requis légaux... et par conséquent, ne serait pas prise en charge par l'assureur... qui est aussi mon employeur... et oui, dans la sécurité, on peut aussi travailler pour un assureur...

Bon, ben voilà un peu où on en est ce soir, après une grosse semaine de galères consécutives...

la seule bonne nouvelle, c'est que les 3 arrivages de petits nouveaux sont bien arrivés et bien acclimatés...

3 Osteoglossum silver juvéniles (20 cm, déjà dans le bassin)
5 Cichla piquiti (en grandissage au salon)
5 Retroculus xinguensis (déjà dans leur 900 litres avec les L46 et le L134)

voilà voilà... c'était pas captivant comme feuilleton du mardi soir ???

allez, à plus...
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Buul

  • Messages: 727
Et beh ! Quelle histoire !! Le titre de l'épisode 2 m'a bien fait rire, mis ça à part je suis content pour toi que (presque) tout soit résolu :up:
Keep on scaping !

Lio

  • Admin.
  • Messages: 1141
Ah bah l je dis bravo MR !  :rire: :bump: :bump:
Mais qu'il était captivant ce récit !

J'espère que la tendance du cac va vite s'inverser  :up:

Pascal

  • Messages: 2217
  • J'aime les loups !
Faudra quand même penser à virer Murphy de ta bande de potes :-)
Mon site :   

Les poissons ne pleurent pas, ou alors ça ne se voit pas. Peut être nagent-ils dans leurs larmes, c'est un chagrin qui a du charme (Mélissa Mars)

ElTofi

  • Messages: 8147
ouais, hein ?
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]