Enneacampus ansorgii

Démarré par Roland, 23 10 21, 18:54 PM

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Lionel.Adam

Ils sont nickel, bien en forme, sans déformation.... :up:

Roland

Ca pousse et quelques rescapés d'une dernière couvée réapparaissent:









Les 3 premières photos montrent un jeune âgé d'une cinquantaine de jours et la quatrième un alevin de 8 jours.

Roland

Je pense 4 cm environ si tu compares avec l'artémia adulte qui promène à coté de lui:


Lionel.Adam

Belle croissance, il fait quelle taille?

Roland

#65
Merci  :-)

Ca pousse....il a un mois et neuf jours!





Lionel.Adam


philippe2

A 3cm ils sont sauvés ? Belles photos, merci.

Roland

Juste pour le plaisir:


Roland

Ca pousse.......au moins 3 cm   :-)


Roland

Une prouesse je ne crois pas car à part rien je n'ai pas fait grand chose  :-D

Je vois les jeunes de moins en moins car maintenant qu'ils vivent au ras du substrat ils sont difficiles à apercevoir dans le fouillis des racines de Vallisneria.

Sur la photo on voit bien son bidon rempli de Nauplies   *27*


tony2

Je suis épaté aussi   :up:

A chaque fois que je vide mon filtre pour récupérer les juv de red cherry, je suis surpris pas le nombres de petites bestioles. Et lorsque je syphone les mousses type java, c'est pareil ça grouille de vie  :ooo:  sans doute que c'est ce genre de micro faune qui à permis ça ?

Lionel.Adam

C'est quand même une prouesse. :merci:

Roland

Je ne sais pas quelle micro faune a pu les démarrer mais maintenant ils sont aux nauplies enrichies et ça leur convient apparemment  ;-)

Ca pousse et il y en a au moins 4 ......


On distingue 2 jeunes


On peut se rendre compte de leur taille en la comparant à celle de l'adulte du fond

Ils ont maintenant 25 jours et se comportent comme les adultes en nageant au niveau du substrat alors qu'aux premiers jours ils évoluaient en pleine eau.

tony2

Et de l'eau bien bien verte ? 
j'ai des tonneaux dans mon jardin ou je cultive des daphnies et autres bestioles. C'est impressionnant de voir à quel point c'est riche en micro-faune.

Roland

C'est Ruinemans qui diffuse par contre je ne sais pas si les poissons sont élevés et reproduits chez eux???
J'ai ajouté les 2 filtres mousses pour réduire puis arrêter la pompe du décanteur et vu la circulation d'eau avec 3 rejets les petits se tiennent maintenant de plus en plus vers le substrat.




Aqua_passion

Je ne savais pas que ce genre de poisson était reproduit et diffuser depuis la Hollande. 

Roland

Je ne crois pas que ce poisson soit quasi impossible à reproduire puis à élever en captivité vu que les Hollandais en proposent d'élevage.
Je pense surtout que le secret du nourrissage est bien gardé  :-(

philippe2

Merci Roland, pour ces infos.

Il est probable qu'une microfaune comestible se soit installée dans le bac où ils ont commencé leur croissance.
Il y a des fois comme ça où "la force est avec nous".

Et puis quelques alevins d'une espèce réputée quasi impossible à reproduire, survivant au delà de leurs réserves initiales, c'est déjà un super résultat.

 :up:

Roland

Je me suis fait iech à enrichir des anguillules et des nauplies d'artémias, j'ai installé un goutte à goutte pour alimenter un bac d'élevage où des centaines d'alevins sont morts et hier matin je découvre 3 jeunes âgés de 16 jours qui barbotent dans le bac des adultes.................  :roll:





Je compte ajouter un gros filtre mousse et arrêter la pompe de la décante pour éviter qu'ils ne soient aspirés.
Jusqu'alors tous les jeunes restés dans le bac des parents disparaissaient mais pas cette fois. Qu'est ce qu'ils ont pu bouffer, mystère????????

Lionel.Adam

Jolie danse, dommage pour la grappe d'oeuf.

Faut nourrir ton chat. ;)

Roland

Ils sont vraiment super lents pour se nourrir. Par contre pour la repro ils sont toujours .
Sur la vidéo on voit qu'une partie des oeufs tombe de la poche du mâle.........
Merci de ne pas tenir compte des miaulements intempestifs de l'animal qui me sert de chat

Roland

Je viens de m'entretenir avec une allemande qui élève avec succès des Enneacampus ansorgii. Elle les nourrit au démarrage avec des brachionus plicatilis, des copépodes et des Spirostomum cf. ambiguum.
Les deux premiers je les ai en stock et le troisième si vous avec des info je suis là.
La clé de la réussite, d'après elle, est dans l'enrichissement de ces 3 bestioles à l'aide de Selco S.presso mais le prix de ce produit m'a un peu calmé!
Si vous avez des info sur tout ça je prends.

Lionel.Adam

Ca cogite pour arriver à les élever.

Hideki

Génial ! Merci encore pour les photos.
Je crois que je resterai scotché devant le bac pendant des heures à les observer  :-D

tony2

Cool, tu vas y arriver  :up:
Passionnant à suivre en tout cas  :bump:

Roland

Oui bien sûr, pour l'instant je suis encore à la phase test  ;-)

xav

Du coup à la prochaine naissance peut-être devrais-tu refaire la même chose mais avec une acclimatation plus progressive ?

Roland

Enième naissance d'Enneacampus ansorgii avant hier toujours sans survie des jeunes.......Par contre le patron de Camargue Pêche, chez qui j'achète mes artémias vivantes, m'a filé un conseil judicieux: les alevins mourant de faim mais supportant aussi bien l'eau douce que l'eau salée pourquoi ne pas les mettre directement dans le bac de 10 litres réservé à l'élevage des copépodes marins où l'eau est saumâtre. J'ai donc pêché une dizaine de jeunes qui étaient restés dans l'aquarium des adultes et je les ai transféré dans une eau à 21° (ils étaient à 27) plus ou moins remplie de NO2 et salée (ils étaient en eau douce). Aujourd'hui presque 48h00 après il m'en reste 3, voire 4, qui ont l'air de se taper les jeunes copépodes et survivent aux NO2. A suivre.......................









Roland

Ils ne tiennent pas plus en eau douce qu'en eau de mer  :-(

Les éternelles naissances continuent avec cette fois une différence inexplicable: d'habitude au bout de 5 -6 heures le nombre d'alevins diminue de moitié alors qu'aujourd'hui ils semblent tous là. Au début j'ai cru que les distributions de nauplies donnaient enfin quelques choses puis je me suis aperçu que ceux restés avec les adultes dans le 100 litres et donc sans nauplies sont également toujours là.
Va comprendre..........









philippe2

Citation de: Sylwingeï le 22 12 21, 22:27 PM
.......qui dit changement brutal dit estuaire d'eau vives? Comment ce poisson pourrait ensuite remonter?
Bonjour,

Pas sûr. L'exemple du déversoir que j'ai mentionné et mal choisi est caricatural et ne représente pas du tout la situation générale au niveau des estuaires. D'ailleurs chacun a sa propre topologie, le débit d'un fleuve est une variable, l'amplitude des marées une autre.
Pour les eaux vives, c'est un peu la même chose. On s'attache beaucoup aux vitesse des courants, avec souvent des mesures ponctuelles pendant une saison particulière. J'en ai fait le constat en fouillant pas mal le sujet Sewellia, via la consultation d'études sérieuses de terrain (donc hors des répétitions en boucle des sites aquariophiles). On cite des chiffres de 1m/s voire plus, en même temps on voit des photos in situ dans des flaques quasi immobiles. On oublie souvent l'impact des saisons qui est énorme.
La vitesse de l'eau n'est pas homogène sur la totalité de la section d'un cours d'eau. Suivant les obstacles petits (pierres) ou grands (bancs de sable), elle est très variable. Il y a des endroits ou la vitesse sera nulle, voire même des courants tourbillonnaires dont une partie de la boucle circule à contre courant. Ceci doit être exploité par les nageurs les plus médiocres.
L'autre point est l'intrusion des eaux douces assez loin en mer. On peut voir ça sur des photos aériennes ou la turbidité des fleuves permet de se donner une idée de la dimensions de ces pénétrations au large. En fait, il y a le plus souvent une absence de mélange sur une certaine distance, avec une frontière bien marquée, et donc un gradient de salinité qui doit être conséquent.

++++


Sylwingeï

je suis aussi avec attention ce que ça va donner par contre qui dit changement brutal dit estuaire d'eau vives? Comment ce poisson pourrait ensuite remonter?

philippe2

Citation de: Roland le 20 12 21, 20:23 PM
......
Par contre j'ai balancé quelques dizaines d'alevins directement dans un nano récifal de 20 litres (ils sont passés de l'eau douce à l'eau de mer sans acclimatation à même pas 10 h de nage libre) et pour l'instant ils sont toujours vivants......................curieux non???
......
Ce n'est peut-être pas si curieux que ça (facile à dire de ma part quand on pointe son nez après la bataille). Il y a un certain temps je me suis posé la question de la possibilité de croissance des alevins de certains gobies, par exemple le "colle-roche" Sycidium des Antilles. Ponte en eau douce et croissance en eau de mer. Le souvenir que j'ai gardé de quelques photos est la rivière où les alevins ont éclos qui se jette carrément en déversoir dans la mer. C'est donc du brutal. Il faudrait que je retrouve ces docs...
Bon tes sygnathes ne sont pas des gobies. Mais je pense que nous sommes peut-être pollués par le protocole de croissance des Caridina japonica avec un transfert en douceur de l'eau douce à l'eau salée, et l'idée qu'on se fait d'une acclimatation en général.
L'évolution de salinité dans un estuaire n'est peut-être pas si progressive que cela dans le biotope originel de tes syngnathes ? 

En tous cas on te suis dans ces différentes tentatives qu'on te remercie de partager, en espérant que tu vas finir par y arriver.

++++

Roland

Ca n'a rien donné ils ont tous disparu  ;-(
Par contre j'ai balancé quelques dizaines d'alevins directement dans un nano récifal de 20 litres (ils sont passés de l'eau douce à l'eau de mer sans acclimatation à même pas 10 h de nage libre) et pour l'instant ils sont toujours vivants......................curieux non???







Hideki

Wow je viens de découvrir le post, merci pour le partage, ils sont beaux ces petits ça doit être un vrai plaisir à observer.
Peut-être trop gros pour eux, tu as aussi le plankton pur chez JBL disponible en plusieurs tailles.
En tout cas j'espère que tu vas réussir à t'en sortir pour nourrir les alevins et les voir grandir  :up: