F.A.Q. Crevettes d’eau douce ou saumâtre.

Démarré par Lionel.Adam, 10 11 17, 12:08 PM

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

philippe2

Oui, bien équipé pour la macro, je me suis fait plaisir l'année dernière avec un Fuji XT2 et ensuite un objo macro Laowa. Ce matos va super bien en faible éclairage, mode rafale, etc. Cela permet de prendre des scènes sur le vif.

Pour la crevette ci-dessus, selon les tableaux habituels, il s'agirait d'une red rili blue (oui, elle est bleutée mais avec mes rampes on a du mal à le voir).
Ce qui est amusant c'est la dissymétrie des colorations, un peu ce que l'on retrouve dans "nos animaux de la ferme", mais aussi sur nos chers poissons rouges, ou les Koïs.

Zebra-fam.

#111
...T'es bien équipé pour des photos macro :up:!

La mutation (Sakura + blue velvet), arrive volontairement ou fortuitement. J'en ai parfois dans le bac des mix. En les mélangeant on a beaucoup d'incolores mais aussi d'étonnantes surprises en mutations de coloration.  Z-.fam.

philippe2

Une belle mutation, dissymétrie de la coloration. Il y en a quelques unes comme ça, qui vont parfaitemet bien. On l'appelle Tchernobyl ?

(https://ibb.co/1GtPYkL)

Petit "close up".

(https://ibb.co/5WdTFCj)



philippe2

Oui bien vu pour une partie des viscères. Donc ce n'est pas localisé que sur les branchies, et a priori c'est courant.

Zebra-fam.

#108
@ Philippe; ta crevette de la photo présente une tache sur le haut du céphalothorax pas (que) au niveau des branchies. Selon leur alimentation, les miennes,  s'"assombrissent" plus ou moins à cet endroit.  Z-fam.

Captain_NEMO

#107
Bonjour,

Sympa la derniere photo.

Je ne pense pas avoir vu chez moi de sujets aux branchies noires lorsque je maintenais des "white pearl".

Mais des crevettes qui sortent de l'eau, j'ai pu y assister.



A bientôt

philippe2

#106
Bonsoir,

Merci @Zebra-fam. Bon ma santé est OK, bien loin du pire état dans lequel j'ai déjà pu me trouver et qui m'a amené à l'hôpital. Des maladies bien plus terribles et longues ont déjà frappé des proches, il faut aussi savoir relativiser.
La conscience de notre fragilité peut nous rendre plus fort, c'est mon cas actuellement.

Alors pour les crevettes, c'est une photo macro qui m'a révélé assez distinctement les contours de cette coloration. La population actuelle est partie de 6 individus, pour exploser. Probablement une centaine, sans compter une foule de juvéniles dans le gravillon.
Cette coloration est plus visible si la carapace est transparente, mais semble générale. Il n'y a pas de mortalité massive, seulement quelques traces de cadavres rapidement recyclés de temps en temps. Les repro sont nombreuses. Les specimens que j'ai pu donner ont impressionné les bénéficiaires par leur vivacité et l'intensité de leur coloration. Tout ça va dans le sens que ce n'est pas une maladie.

Mais à l'inverse, la maladie des branchies noires est un fait établi. Les causes identifiées sont multiples, les conséquences variables.
https://www.fondriest.com/news/shrimp-parasite-cuts-fishermens-hauls.htm
https://www.researchgate.net/figure/A-Georgia-white-shrimp-displays-symptoms-of-the-Black-Gill-condition-around-its-gills_fig1_303013758
https://www.researchgate.net/publication/283655004_Black_gill_disease_of_Pacific_white_leg_shrimp_Litopenaeus_vannamei_by_Aspergillus_flavus
file:///C:/Users/33689/AppData/Local/Temp/BPJ_Vol8_No1_p255-260.pdf

Je voulais donc savoir si vous rencontriez ce type de coloration sur celles de vos bacs. Dans mes nombreuses recherches sur internet, cela semble assez fréquent, sans que les aquariophiles s'en soucient.

++++

Avec en prime une photo d'une qui sort de l'eau pour se nourrir d'algues :



Zebra-fam.

#105
Hello Philippe,
Je viens de tomber sur tes photos.

Avant tout comment va ta santé?? Désolée d'apprendre de tels "soucis", alors que ces temps on souhaite resté le plus loin possible des hôpitaux.

Mais, je n'ai pas compris, les crevettes avec cette coloration vont-elles mal?

Il me semble avoir été interpellée par ce genre de tache foncée sur une crevette Lysmata (récifal), à sa réception. Mais avec le temps elle a disparu et la crevette a vécu 5 ans; plus que son espérance de vie.

J'avais conclu qu'il s'agirait probablement des conséquences d'un précédent stress. Il faudrait voir si sur tes crevettes il ne s'agit pas d'un  stress d'environnement inadéquat, ou de coloration normale. Z-fam.

philippe2

Bon, je renonce même a votre retour sur la couleur des branchies de vos crevettes transparentes...

Une autre batardus. Assez élégant, ce costume.



philippe2

Pas s'énerver, pas s'énerver, pas s'énerver....  :diable: :diable:

Le deuxième stent est en attente d'un IRM pour confirmer s'il y a quelque chose à sauver en aval d'une artère coronaire bouchée, suite à un infarctus silencieux ancien (je ne sais pas quand). A l'hôpital, j'ai gagné le droit probable à la pose d'un pacemaker à débriffilateur incorporé, un monstre de techno. Donc des contrats à durée déterminée reconductibles à chaque révision me garantissant de ne pas vous quitter brutalement sur une crise cardiaque.

Mais ils m'ont énervé sur fesse de bouc, la boîte à like. Donc désolé pour vous, le vieux lion pelé n'est pas mort ce soir, je n'ai pas fini de vous enquiquiner. Ici je reste zen. Allez on se calme.  :sifflets:

J'ai posté cette photo sur un groupe FB, ils l'ont likée... Pas m'énerver.

La question portait et porte toujours sur les branchies noires, sur ce specimen choisi pour la transparence de la carapace. Ce qu'on voit est interne. La recherche sur internet avec "branchies noires crevettes" ou "black gill shrimp" renvoie sur la pêche ou l'élevage de crevettes pour nos assiettes où le même genre de phénomèe est rencontré. Virus, parasite, carence en acide ascorbique, si c'est une maladie, elle nest pas simple à identifier. C'est aussi signalé sur des davidi.
Toutes présentes cet aspect, très visible si elles sont peu colorées, tout juste perceptible sur les red les plus colorées.

Sinon, elles vont bien, passent leur temps à bouffer et se reproduisent comme des lapins. J'en donne... à prendre sur place.

En bref, à tous, avez vous déjà observé ça sur les vôtres ? @Zebra-fam, si tu passes par là...



Ouf, je suis plus détendu là.

++++

seb35

Pardon m'sieur car j'ai péché  :ange:
Honnêtement dans la nature avec les changements de température et les inondations ( pour ne prendre que ca pour exemple ) ca montre bien que le faune est capable de s'adapter. Apres des écarts trop importants dans un volume d'eau restreint ( aquarium ) :-/

philippe2

#101
Merci pour le retour,

L'histoire dans mon bac, démarré début Aout 2020. Attente de 3 semaines, puis achat impulsif d'une dizaine de Davidi. Cela n'allait pas au niveau des pompes Turbelle, crépine qui aspirait des specimens jusqu'à 1,5cm. Depuis cette erreur a été resolue. Rachat d'une dizaine... Donc 15 au bataillon, dont des petites de 1cm.
Peuplement par 20 danios (prédateurs), fortes chaleurs cet été (28° dans le bac). Bilan, il n'en restait plus que 6, planquées toute la journée, les danios les cherchaient. Elle sortaient éclairage éteint.
Peuplement final par 9 Sewellia (non prédateurs). Rien pendant deux mois, toujours 6, et toujours planquées de jour. La T° est redesendue de façon plus fréquente à la consigne de 23° et s'y est stabilisée une fois les canicules terminées.
Sauf qu'une fois j'ai vu un alevin de 4mm frétiller dans le gravier, pas identifié tout de suite. Puis d'autres, puis un tas de crevettes juvéniles dans ce gravier roulé de 8 à 12mm environ en granulométrie. L'alevin était le premier d'une belle série de Sewellia.
Donc, depuis cet automne :
T constante à 23° inchangée.
Changements d'eau 20% hebdo, osmosée plus sel Preis, EC 180 200µS/cm depuis le début.
Nourriture sèche du commerce.
Les davidi ont bien grossi, quelques belles mémères.
Alevins de Sewellia dans le gravier, quelques sorties fatales quand il atteignaient environ 7mm.
Pendant tout ce temps le bac a mûri, algues diverses et certainement du développement de biofilm dans le gravier.

Donc pas de repros abouties au delà du stade juvénile, Sewellia comme davidi. Puis sans que je sache pourquoi, cela a explosé. 50 davidi environ hors gravier, dedans probablement au moins autant. En même temps survie de 4 alevins Sewellia hors sol.

Je me gratte la tête, mais il semble qu'un bac de quelques mois de vie est favorable pour les davidi. Immature ça ne marche pas trop, trop mûr n'est pas favorable. L'abondance des crevettes semble les protéger des Danios, les attaques ciblées existent encore mais ne se poursuivent pas. Idem pour les quelques alevins de Sewellia.

Précision sur les changements d'eau. Nous sommes entre nous, n'ébruitons pas partout que ma pratique est un mode conseillé de maintenance. Osmoseur dans le garage, donc eau fraîche que je ne laisse pas toujours remonter en t° dans le salon. Impact moins 1° dans le bac, des fois un peu plus de variation. Eau non reminéralisée au remplissage, je soupoudre après du Preis au dessus des pompes. C'est pas joli joli sauf que c'est une vieille méthode permettant de provoquer la ponte de certains fishes.
Je ne sais pas dire si les crevettes aiment, mais celles que je récupère régulièrement dans le filtre ont survécu à ce mauvais traitement à l'eau osmosée à 20µS/cm et froide car le filtre me sert de pompe de remplissage. Voili voilou... Je me sens mieux après ce triste aveu.

++++

PS : je pense que les davidi peuvent pondre plusieurs fois sur la même fécondation, sans en être sûr. On pourra en reparler aussi.

Captain_NEMO

Bonjour,

Je viens de relire ce post intéressant.
J'ai maintenu pendants quelques années (2008-2012) des neocaridina cf zhangjiajiensis "white pearl" (aujourd'hui palmata?) dans un petit bac de 27l. Ce bac n'a quasi jamais accueilli de poissons par crainte de prédation.

En lisant vos échanges concernant les changements d'eau, il m'est revenu en mémoire que j'observais souvent des exuvies le jour suivant un changement d'eau. Or l'accouplement aurait lieu lors de la mue des femelles...Une piste ?

Pour ma part, je changeais régulièrement l'eau mais sans protocole particulier, disons de 10 à 35-40% de 2x/sem à 1x/mois. Eau du robinet dure, si possible tirée la veille.

D'autre part si ces crevettes ont survécu à une temperature de 16°C (très peu actives), au-delà de 30°C c'était l'hécatombe quasi assurée.

J'ai aussi eu des pertes suite à l'adjonction de co2 artisanal.

J'ai eu pas mal de difficultés avec les planaires également, souvent lorsqu'on en voit, c'est déjà bien infesté. Bac traité au Dolthene (suis en Belgique).

Au final, malgré des épisodes avec pertes plus ou moins importantes, sans toujours pouvoir en déceler avec certitude la cause, j'ai eu beaucoup de plaisir à maintenir cette espèce au fil des ans.



A bientôt

philippe2

#99
Merci Lionel. Dommage que le site de pixelmaniac soit fermé. Deux petites pour aujourd'hui :





PS : Il faut cliquer sur les images pour avoir un affichage correct. Je n'ai pas perdu le fil pour la question des sols techniques.


philippe2

Petite récré. Une adorable davidi déselectionnée.







++++

Zebra-fam.

#96
.. Le sol technique tant qu'il n'est pas saturé permet la stabilité de paramètres voulus. Je suppose que c'est cela l'effet tampon.

Le gros problème concernant l'espèce de crevettes (Caridina) pour lesquelles on a besoin de sels spécifiques + stabilité durable, est que dès que ce sol devient saturé on perd les crevettes. Il faudrait être capable d'évaluer sa durée de vie et anticiper le moment de son remplacement.

De ce fait on maintient de moins en moins des Caridina à l'avantage de Neocaridina (Davidi/Heteropoda), qui se contentent sans autre de nos eaux. Z-fam.

philippe2

Bonsoir Lio,

Questions que je me suis posées aussi.
- Minéralisation, peut-être. Encore qu'il existe des sels dédiés pour les crevettes.
- Porosité. Oui, mais bon la pouzzo l'est aussi.
- Tampon, tout à fait possible.
Je vais essayer d'en savoir plus sur un site FB.

+++

Lio

#94
effet tampon ?
Apport minéraux nécessaire ?
L'aspect poreux du sol, serait un "garde manger", composé de micro algues ? 

philippe2

Bonjour,

Je poursuis sur ce vieux fil. Je vois que la maintenance sur "sol technique" est devenu un must pour les crevettes d'eau douce. L'eau osmosée aussi.
Au dela d'un effet de mode plus que probable, qu'est-ce qui justifierait cette méthode selon vous ?

+++

Zebra-fam.

..J'ai constaté que même les RC entre-elles sont cannibales avec leurs congénères affaiblis/malades/mourants. Je ne serais pas plus étonnée que ça si les japonica fasse de même. Surtout lors de maintenance inadaptée ou si mal nourries.. Z-fam.

philippe2

Vu sur FB https://www.facebook.com/groups/1198313903638790/?fref=nf

Prédation de RC par des japonicas ???

Je ne sais quoi en penser.

+++

philippe2

#90
Bonjour,

Je continue sur ce sujet (ne souhaitant pas disperser les constats, témoignages et avis).
Constat personnel, contexte :
- Filtres dédiés à la diffusion de CO2 dans la canne d'aspiration.
- Filtres équipés d'un système de Tés avec robinet pour la vidange et le remplissage. Toujours sur la canne d'aspiration.
- Remplissage du bac par le filtre avec de l'eau osmosée à 25µS/cm pour environ 100 à 200 dans les bacs.
- Eau osmosée température entre 15 à 20° pour 25° dans les aquariums.

Donc écart important et brutal de minéralisation et de température de l'eau qui rentrait dans le filtre où ces juvéniles étaient. Cela ne m'a pas empêché d'en récupérer des tas. Les filtres étaient d'ailleurs "nettoyés" surtout pour les récupérer.

++++


Zebra-fam.

..Dans mon cas, les RC/Sakura vivent avec mes Hypancistrus Zébra (HZ), où il fait 27-28°C. Je n'ai jamais constaté de pertes à cause de la température, ni à cause des venturis  (à l'année!), mais une forte diminution lorsque j'ai stoppé les changements d'eau dans un bac (240l) en "low-tech".

Ses paramètres étaient pourtant normaux (comme pour tous mes autres bacs), quasi identiques à l'eau du robinet d'ici: 320mS, KH 6, GH12, pH 8.. Z-fam.

philippe2

Re Luc_Philou, et bonjour à tous.

As-tu mesuré les paramètres tels que GH, KH, ou conductivité ?

Luc_Philou

Merci a toi aussi et toutes tes contributions. J'aime les crevettes et donc ce fil.  Si je ne me retenais pas je me lancerais dans plusieurs especes.  Les red bee sont fantastiques et j aimerais tenter un jour la repro d'amano.
Pour te repondre : je suis au Philippines. Tu passe l'indonesie,  descend un peu et tu y arrive. 
La temperature de saison chaude d avril a juin est entre 38 et 40 degres.  Elle est max de 36 dans les bacs grace aux ventilateurs. Cela ne semble pas alterer la faune mais il faut retenir que j'ai des souches elevees localement.  Je ne sais pas ce que cela donnerait avec des souches aclimatees en France.
Mes mousses par contre souffrent beaucoup de la chaleur et il m'arrive d'avoir a les refaire apres l'ete.

philippe2

Bonjour Luc_Philou, et à tous.

Ce type de témoignage est utile, c'est pour cela que je t'avais sollicité sur le fil du 350l.
36° en milieu tropical cela ne me choque pas (dans quel "coin" de notre sphère, sans vouloir être indiscret. Asie, Amérique centrale ?).

Ces 36° en valeur maxi c'est une sacrée info (heureusement que je suis assis), on suppose que c'est la température extérieure mais aussi dans tes bacs ? Donc ces crevettes supportent des températures très élevées suivant nos critères métropolitains.
Cela confirme des constats personnels avec un poubellarium exposé en plein soleil une partie de la journée, avec plus de 30° en température d'eau au maxi (dans le Nord de la France).
On va se garder de conclure que ces Red cherry se foutent de la température. Leur tolérance doit être aussi plus grande avec les autres conditions optimales.

Autre infos intéressantes de ta part (entre autres).
Présence d'algues.
Cycle d'expansion et de stabilisation de la population.
Changements d'eau réguliers.

Merci beaucoup pour cette contribution.  :merci:

Et à tous de poser ses questions et à contribuer sur ce fil.

A+,




Luc_Philou

Bonjour Philippe,

Puisque l'évolution de mes crevettes Red Cherry t'intéresse voici ce que j'ai noté.

Mes premières 6 Red Cherry ont été mise dans un 180 Litres aux alentours de Juin 2016, puis une dizaine de plus 2 mois plus tard (histoire d'avoir différentes souches). Apres multiplication j'en ai transféré une dizaine dans mon 350 Litres en Février 2017. La population actuelle est entre 60 à 80 dans le 180 litres et plus de 200 dans le 350 litres. Durant cette période j'en ai également échangé une bonne cinquantaine avec des marchands contre des plantes.

L'eau des deux bacs on a peut prêt les mêmes caractéristiques. PH entre 6.7 et 7.2. Pas ou peu de Nitrates. Changement d'eau  hebdomadaire de 10 à 15% du contenu avec en partie d'eau de conduite et partie d'eau filtrée.
Vivant en zone tropicale, je n'utilise pas de chauffage (mais des ventilateurs d'aquarium pendant la saison chaude). La température évolue de :
-   24 a 26 degrés de Décembre a Mars.
-   30 a 36 degrés de Avril a Juin
-   28 a 30 Degrés de Juillet à Novembre

Nourriture : Mes bacs ont tous des algues (cornes de cerf), j'en laisse grossir des paquets dans de coins caches du décor, et les crevettes s'y concentrent souvent pour le casse-croute. Je les nourris également de granules spéciaux tous les deux ou trois jours (Le soir) pour améliorer l'ordinaire.

Reproduction :
J'ai noté que, après une reproduction rapide pendant les premiers mois du bac (Pendant laquelle il y a des bébés crevettes dans tous les recoins) puis la population a tendance à se stabiliser. Nettement moins de femelles gravides et de larves.
La reproduction s'interrompt pendant les mois « frais » lorsque la température descente sous les 28 degrés.
L'année dernière, suite à un incident, la moitié de la population de crevettes du 350 litres est morte. Eh bien après cela, la reproduction, qui était très limitée depuis plusieurs mois, a repris a fond jusqu'à ce que la population retrouve son niveau antérieur.

J'en viens a cette conclusion : Comme certaines espèces a l'état sauvage et parfois en aquaculture, la population de crevettes vas se limiter en fonction de l'espace vital et de la nourriture disponible.

J'espère que ces notes vous sont utiles et faites-moi savoir si vous avez des remarques corroborant ou démentant ma conclusion ?

philippe2

Re sur ce fil,

Que Glaser ait raté cette repro est possible. Je ne sais d'ailleurs pas s'ils ont vocation à faire de l'élevage. Et ils ne sont pas les seuls au monde.

Leur source d'approvisionnement, Taiwan, m'interpelle. S'agit-il d'une espèce locale différente, d'une espèce invasive, ou d'élevage (ou au moins une tentative de la même espèce ou d'une autre).
S'il s'agit de Micratya poeyi, celle ci est présente dans les bassins d'eau douce qui se jettent en mer Caraïbe. Continents du centre de l'amérique, et arc des îles antillaises.

Elle n'est mentionnée sur la "red list" concernant le statut des espèces éventuellement menacées qu'en préoccupation mineure.

Je continue de fouinasser.

A+,


Zebra-fam.

.. Glaser a peut-être loupé cette repro? Z-fam.

philippe2

#81
Bonjour,

A Z-fam, et à tous.

Pour la taille des oeufs, je pense qu'il faut le prendre comme un indice.
1/ Stade larvaire planctonique à l'éclosion (avec éventuellement passage en eau plus ou moins salée), petits oeufs en grand nombre. C'est typique de la crevette Amano.
2/ Eclosion de micro crevettes formées après leur développement complet dans l'œuf, sans stade planctonique. Gros œufs moins nombreux. C'est typique des Neocaridina.

Ce n'est qu'un constat aquariophile, qui a une logique mais n'a pas l'ambition d'être une vérité scientifique.

L'article d'Aquarium Glaser date de 2009. Il y est fait mention d'un prix élevé, et de Taiwan pour la provenance. Puis plus rien...

Cela pose question. On trouve de façon archi courante de la Japonica ou des Macrobrachium, ainsi que des Atya pour pas très cher. Leur maintenance et l'élevage y sont donc maîtrisés en aquaculture.

Pour les Micratya, ce qu'on trouve sur internet est une reproduction avec développement planctonique.

Un tas de fiches sur différents sites. Avec sûrement pas mal de copiés-collés d'un site à l'autre, cette "abondance d'informations" histoire d'enrichir une base de données n'a probablement que quelques sources. Enfin c'est habituel sur certains forums.

Mais pas de fournisseur qui en propose, de ces Micratya (espèce connue sous le nom de petit bouc aux Antilles).

A+,






Zebra-fam.

#80
.. Je n'avais jamais entendu dire que selon la taille des œufs on a ou pas une phase planctonique et donc pas besoin de passage par l'eau saumâtre! Si c'est le cas, vu la quantité d'œufs que porte la femelle, cette espèce filtreuse sera rapidement sur le marché. Je m'en réjouie!  Z-fam.

philippe2

#79
Bonjour,

Est-ce que quelqu'un connaît ?
[/url]
https://www.aquariumglaser.de/en/fish-archives/bamboo_shrimps_actually_spawned_en/

A+,

Edit : un article ici en vietnamien. Partiellement traduit via Google mon ami. Les quelques photos sont magnifiques :
http://tepcanh.blogspot.com/2013/12/ve-ep-tep-canh-loai-tep-vot-micratya.html

Les derniers paragraphes n'ont pu être traduits, je vous livre ce que me raconte Google. En respect pour le découpage des paragraphes du fil original.

Leurs noms proviennent de formes d'alimentation hautement spécialisées. Les fils de soie, caractéristiques des crevettes, sont beaucoup plus longs que les crevettes et ont la forme d'un éventail. Ils utilisent ces colombes pour filtrer les petites particules d'aliments telles que les larves de moustiques, Daphnia bore et Cyclops, ainsi que les algues dans l'eau. Mais ne vous inquiétez pas, cette forme spécifique n'est pas dangereuse pour la pêche.
Vivant principalement dans des cours d'eau rapides sous les tropiques. Ils s'accrochent au rocher, font face à l'eau, les jambes et le plus fort. Ils se produisent rarement sur des terrains sableux ou vaseux, ce qui est typique des zones en aval.
Lors de l'agriculture dans l'étang, il est important de faire attention à leur fort débit et à leurs niveaux élevés d'oxygène dissous. Donc, à côté du filtre, une pompe est nécessaire pour créer le flux dans le réservoir.
Adaptées aux courants stricts, ces espèces de crevettes ont des besoins en oxygène très élevés, qui ne peuvent pas être reproduits dans des aquariums denses. Bien entendu, leur distribution naturelle ne présente pas une densité élevée de plantes aquatiques.

En savoir plus sur le comportement, la lecture, le comportement, le silence et la vie


Le dernier chapitre partiellement traduit dit ceci :
Voir plus de détails sur ce qu'il faut savoir pour vivre dans les Caraïbes et le savoir-faire des êtres chers.

Ces photos ont donc très probablement prises aux Antilles, ce qui est implicite, où s'établit avec succès une belle communauté asiatique. L'espèce dont il est question est donc très probablement Micratya poeyi.

Ce qui m'interpelle, ce sont la taille des œufs. Entre la photo d'aquarium glaser et ce bout de reportage.

De toutes façons, et quelles que soient ces crevettes, il va falloir que je me gratte pour en avoir.

:cool:

philippe2

#78
Et bien merci pour ces informations.  :merci:

Confus d'avoir interprété de travers. L'essentiel est que la vérité soit rétablie.