[Amérique du sud] Un genre à découvrir : les Retroculus

Démarré par Kashmir, 18 06 07, 08:49 AM

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

ElTofi

On discutait comme ça avec Kashmir du problème de l'alimentation pour les Retroculus... pour le moment, sur seulement un mois de maintenance des R. xinguensis, je ne peux pas dire que j'aie rencontré de problème... en fait, ils se jettent sur tout ce qui est vivant (vers rouges, gammares, daphnies, mouches), pas mal aussi sur le congelé (crevettes, larves rouges, larves blanches) et un peu moins sur le sec (paillettes et granulés)...

Une information qui semble ressortir des expériences glânées sur le net et dans le peu de littérature disponible, c'est que la bestiole a besoin sur le long terme d'un apport de nourriture sèche pour l'aspect "vitamines et équilibre" j'imagine  :??:

ça me paraît bizarre qu'un poisson, de surcroît sauvage, ait besoin d'un complément alimentaire "artificiel", non ? J'aimerais lancer le débat sur la question de la diversité alimentaire et des éventuelles carences... Indépendemment du genre ou de l'espèce...

merci de votre participation.

Lucio

 :love: que ce soit les lapidifer ou les xinguensis le genre retroculus abrite pas mal de beautés :love:

Lionel.Adam

C'est po juste.....moi aussi j'en veux.... :cry:


ElTofi

#31
et une petite deuxième...

c'est du petit, petit... ils font à peine 6-8 cms, probablement issus d'une repro en Allemagne... mais au rythme où ils mangent, je ne doute pas qu'ils grandiront très vite... tout y passe :

- larves de moustiques rouges,
- artémias
- flocons (un peu moins facile)
- granulés discus Tetra (ça, ça marche fort)
- alevins de guppy endler's (ça, ça marche très très fort)
- vers de terre rouge (c'est la guerre totale pour la chasse, ils se les piquent dans la gueule)
- lombrics (un peu gros, mais ça les empêche pas de taper dedans)
- miettes de crevettes décongelées

pour le moment, c'est tout ce que j'ai essayé... depuis jeudi passé, c'est déjà pas si mal... on dirait qu'ils ont tout le temps faim ces morfales. Jamais eu des poissons aussi faciles à nourrir... :fou:

ElTofi

#30
bon, ben voilà le résultat de la séance express de shooting de ce matin... la lumière plus tôt d'une heure, ils ont moyennement aimé... mais après 3-4 minutes (et aussi une bonne distribution de miettes de crevettes  :rire:), ils se sont montrés mieux disposés...

c'est pas encore aussi beau que lorsqu'ils seront adultes

, mais c'est déjà assez intéressant (voir le doc joint)

Kashmir


ElTofi

#28
alors, on va dire que c'est d'ici demain soir... tu pourras attendre  :-D  ??? là, je pars...

Kashmir


ElTofi

ben voilà... j'ai réfléchi et la question de la repro, même si elle est pertinente, est un peu prématurée...

j'ai donc documenté à fond (je pense que tout ce que le net peut fournir a été lu, et encore quelques avis de personnes qui les maintiennent) et j'ai fait venir 5 petits R. xinguensis... (merci Kashmir pour les critères d'ID facile)

ils sont depuis 24 heures dans mon grand bac qui a été débarrassé de ses Semaprochilodus (en stand by) et des Geophagus (livrés chez un copain de l'ACL)... ils ont déjà pris leurs aises... des photos bientôt...

ElTofi

ben Kashmir qui a le même genre de configuration que moi les maintient avec succès dans une surface plus petite... alors... mais je prends note de tes réticences et je vais y réfléchir... merci pour l'avis.

Lionel.Adam

En espérant que tes ventouses ne les stresses ppas trop et qu'en cas de repro celle ci ne soit pas aspiré par un pseudacanthicus.

Je trouves que c'est pas une bonne idée, tu devrais plutot t'orienté vers un poissons qui n'occupe pas le fond.

Adam-le-vilain-jaloux  :xx:

ElTofi

#23
petite remontée de topic pour dire que je vais craquer là-dessus aussi  :roll2:...

j'ai décidé de revenir vers une population strictement Xinguienne sur mon 1600 litres (qui ne contient que des ventouses du Xingu). Je vais donc très prochainement me séparer des mes Geophagus sp Tapajos et de mes Semaprochilodus taeniurus (qui ont tous deux trouvé preneurs) et les remplacer par Retroculus xinguensis...

ça devrait se faire d'ici 10-15 jours, selon le fournisseur des Retroculus qui sont encore tout petits 7-8 cms... je vous tiens au courant... :up:

PS : un article sacrément bien fait pour qui parle anglais

Keeping and breeding Retroculus Xinguensis (http://www.cichlidnewsmagazine.com/issues/2007jan/retroculus.html)



Merci Kashmir pour tes premières infos  ;-)

Freddy49

magnifique!

si seulement j'avais un bac de 2m de long dans le salon!!!

Lionel.Adam

Terrible...t'as pas idée comme je t'envie c'est super poipoi. :cry:

Kashmir

Oyé,

Un des lapidifer se colore sympatochement  ;-)




Lionel.Adam

Non, pas a moi, il viennent d'un site internet...

Plus d'infos ici:
http://www.elisanet.fi/katajisto/lapidifer_article2.htm
http://www.cichlidsforum.com/retroculus-xinguensis-vt15675.html
http://www.cichlides.com/forum/ftopic5592.htm

Pascal

Il y en a un qui s'est fait grignoter !!

Pascal

yoyo

superbe leur robe

ils sont à toi?

Lionel.Adam


Kashmir


Florent

Retroculus xinguensis n'est pas endémique du Xingu , il est présent dans le Tapajos également

Galimede

vraiment un joli poipoi :P

Domage que je n'ai pas les moyen pour un grand bac :(

Kashmir

Oulà c'est plus que probable, entre les pompes la décantation dans une cuve avec des Oscar, le tout à l'égout et j'en passe...
Si un jour j'ai des alevins faudrait que ce soient de sacré winner pour survivre la dedans  :-D

Dans cette même cuve j'ai eu de la repro de Steatocranus casuarius sans trop de soucis, on verra bien si les Retroculus se décident.

yoyo

dacodac

petite question:en cas de ponte, tes alevins ne risquent ils pas de se retrouver broyer dans ta pompe de brassage?

Kashmir

#9
Héhé j'ai pas vu mais j'ai lu.

Donc si j'ai bien compris :
- les parents creusent une fosse (très large et très profonde dans le sol)
- ponte puis semence par alternance en petits paquets
- les oeufs sont extrêmement adhésifs (faudrait pas que les oeufs soient 3km en aval quand papa se décide à féconder ;- ) )
- les parents recouvrent les oeufs de sable et de gravier (le gravier dans le bac semble jouer un rôle très important)
- garde parentale (mono ou bi suivant mes lectures) et "nettoyage" des oeufs plusieurs fois par jour
- éclosion au bout de +/- 72h nage libre au bout d'une semaine

yoyo

Ba il n'a pas encore pu observer de repro...

Lionel.Adam

Les retroculus font 25-30 cm adulte, il faut compter un bac de deux mètre de long.
La profondeur d'eau n'est pas bien importante pour eux.

Je suis jaloux de kasmir, j'en veux moi des Retroculus.

Une photo de lapidifer adulte:


Parle nous un peu de son mode de repro si particulier. :oui:

yoyo

Sympa

au fait, quel est le volume minimum pour maintenir des Retroculus?

Kashmir

Des L239 alias "Blue fin panaque"

yoyo

ok

tu as quoi comme ventouses dans le bac, en compagnie de tes Retroculus?

Kashmir

Oui que 30cm de hauteur, dont 29cm de remplissage chez les lapidifer. Sur la troisième photo des lapidifer tu vois une espèce de grille c'est les crépines de la décant qui fonctionnent en version sous marine  ;-)

yoyo

Chapeau :merci:

sympa comme poissonspetite question:ton bac ne fait que 30 cm de hauteur?pour 2m de long et 60 cm de large^^
en tout cas sur les photos sa ne se voit pas :fou:

très beau poisson, tiens nous au courant pour les repro :bump:


Kashmir

#1
Salut,

Je voudrais vous présenter un genre que je maintiens depuis quelques mois: les Retroculus.
Déjà au bout de quelques semaines de maintien j'étais devenu un grand fan, que dire aujourd'hui ? J'adore tout simplement  :-D

Le genre Retroculus comporte trois espèces :
- R. lapidifer (Castelnau en 1855) originaire du bassin du Tocantins et du Capim
- R. xinguensis (Goose 1971) qui comme son nom l'indique est originaire du bassin du Xingu et malgré son nom on en trouve aussi dans le Tapajos (merci Florent).
- R. septentrionalis (Goose 1971) que l'on trouve dans l'Oyapock et dans l'Araguari
Les trois espèces tournent aux alentours des 20cm (SL) adultes, ont une allure de Geophagus un peu plus élancé.

Pour ma part je maintiens des lapidifer et des xinguensis, voici quelques clichés.
Retroculus lapidifer




Retroculus xinguensis


La principale différence entre ces deux espèces se voit au niveau de la caudale: chez le xinguensis cette dernière à des rayures verticales bien régulières ce qui n'est pas le cas des lapidifer.

Comment j'en suis venu à m'intéresser à ce genre :??:
Je cherchai l'année dernière des poissons capable de s'adapter à une vie dans une cuve à loricariidés fortement brassée. Avec un brassage horaire de l'ordre de 40-50 fois le volume Adam m'avait aiguillé vers les genre de rhéophile Retroculus et Teleocichla (je le remercie encore). Pas facile à dégoter mais avec un peu de persevérance tout est possible en tout cas pour les lapidifer et les xinguensis.
Ce sont donc des rhéophiles (amateurs de courant) et pas qu'un peu. Capable de faire du sur place sans peine et presque sans les nageoires devant une sortie de turbelle stream... vraiment impressionant je trouve. Très tonique par moment très calme à d'autre il n'est pas rare de les voir faire tout bonnement la sieste sur une racine, un caillou, sur le sol même en dehors du courant.
Un lapidifer en pleine crise de nerf  :-D


Côté maintenance je maintiens les lapidifer dans une cuve de 200x60x30 avec environ 11m3/h de brassage. L'eau est plutôt douce (180µs) acide (6.3) et chaude (27-30°C). Facile à nourrir (point de vue personnel) ils apprécient particulièrement les artémias, les pâtés aux poissons, les grosses crevettes et les doigts.
C'est vraiment pas des timides, ils viennent manger dans la main, se goinfrent comme des gorets et vont tranquillement digérer une fois la gueule et le début de la panse pleine.

Seul inconvénient que je leur trouve : impossible de prendre les ventouses de cette cuve en photo, dès que j'approche avec l'appreil j'ai un Retro devant l'objectif  :-D

Côté reproduction j'ai pas encore grand chose à vous dire avec mon vécu, mais je suis très très mais alors très impatient de voir une robe de frai.