Eclairage à LED  (Lu 111462 fois)

Teddy77
  • 1484
  • 0
Je teste actuellement la lampe Led eheim 7w sur mon 30l planté, ça donne une belle lumière naturelle et puissante.
On verra d ici quelques mois l évolution. :merci:

ftdc
  • 313
  • 1
Je teste actuellement la lampe Led eheim 7w sur mon 30l planté, ça donne une belle lumière naturelle et puissante.

Les Aqualight, yup. J'ai touché et lu. Il me semble que les LEDs sont poussées aux limites pour le maximum de luminosité, occasionnant une usure prématurée des diodes. Eheim leur donne une durée de vie réduite d'ailleurs. Ce que Eheim ne dit pas est que la qualité de lumière va changer plus rapidement également. Pas moyen de mettre la main sur le spectre de ces bêbètes, mais pour ce que j'en ai vu elles sont faiblardes dans le rouge, les plantes rouges ressortent très sombre. Elles sont en sus rapportées pour avoir un beau gros pic dans le bleu, et un autre dans le vert. Pour la photosynthèse, le vert, ça sert à rien. Le bleu est le plus susceptible de perdre en intensité avec l'usure des diodes, du fait du niveau d'énergie plus élevé à la jonction.

Ce n'est pas parce que c'est joli à l'oeil que le spectre est bon, que le rendu des couleurs est naturel, ni que la photosynthèse est optimale. L'oeil aime bien les lampes à 2400 K. L'indice de rendu des couleurs n'est donné nulle part.

Mais c'est joli, j'en conviens.

Teddy77
  • 1484
  • 0
Pour ce qui est de la luminosité elle me convient parfaitement.
Voici quelques infos
3100 lux
6500 kelvin
7W
20000 h
Pour le reste de tes affirmations,  on verra bien à l usure mais pour un bac de 30l pour moi il n y a pas photo avec de la lampe Led, tant sur le prix que sur la consommation
@+ :merci:

ftdc
  • 313
  • 1
Je vous donne quelques pointeurs, ça vous donnera peut-être des idées. Outre les sites des incontournables Philips ou Osram pour des références diverses, il y a les catalogues suivants :

http://www.ledfox.ch/
http://www.lumitronix.fr/
http://www.top-led.ch/
http://www.sun-groupe.com/catalog/

C'est plus orienté éclairage classique et composants DIY qu'aquario, mais les prix sont en rapport avec la non-spécialisation.

toub
  • 21
  • 0
Petite question aux bricoleurs/electronicien : Pour faire marche une LED comme ça, outre la LED, l'alim et un radiateur (ventilé ?) que faut il ? Lentille et réflecteur ?
Et question montage, on branche sur une alim et c'est terminé ?
Le but n'est pas d'avoir un éclairage variable, juste d'utiliser la LED à puissance maxi (ou plutot nominal, le but n'étant pas de tout faire griller   ;-) ).
Pour un éclairage constant, tu utilises une alim en courant constant(souvent indiquée comme non dimmable), en général lentille et réflecteur sont rassemblés dans un optique. Il est conseillé d'en mettre pour fermer l'angle de diffusion.

Une led possède en gros une tension constante à ses bornes par contre en fonction du courant qui la traverse le flux lumineux devient plus important mais l'efficacité lumineuse(lum/W) baisse. Il y a bien sur une limite de courant que l'on peut faire traverser.

Le montage est vraiment pas compliqué(niveau collège), en gros tu prends la tension de ton alim, tu divises par la tension aux bornes de la led au courant choisi (voir données constructeurs)  et tu as ton nombre de led. Ensuite tu montes tout ça en série (broche + de la première led sur borne + de la 1ere led, borne - de la 1ere sur borne + de la 2nd, etc ...), tu mets une résistance dans cette chaine pour éviter que ça grille (valeur de la résistance = (tension alim - somme des tensions de led) / courant  ). Attention à choisir une résistance pouvant dissiper la puissance ( = valeur de la résistance x courant au carré).

Si tu utilises une alim avec un courant de sortie, tu peux diviser ce courant en mettant en parallèles plusieurs circuits séries identiques.

La partie la plus délicate, pour moi c'est la dissipation, je pense qu'il ne faut pas hésiter à sur-dimensionner cette partie. Surtout si on veut éviter de ventiler.
Pour choisir les éléments, il faut se baser sur la résistance thermique, plus elle est faible, plus l'élément est efficace.
L'élément le moins efficace dimensionnera le système. Un petit article pour comprendre (http://www.sonelec-musique.com/electronique_bases_radiateur_calcul.html), en fouillant tu trouvera pas mal de montage led également.

L'usage d'une pâte thermique est indispensable.

ElTofi
  • 8383
  • 40
...Le montage est vraiment pas compliqué(niveau collège), en gros tu prends la tension de ton alim, tu divises par la tension aux bornes de la led au courant choisi (voir données constructeurs)  et tu as ton nombre de led. Ensuite tu montes tout ça en série (broche + de la première led sur borne + de la 1ere led, borne - de la 1ere sur borne + de la 2nd, etc ...), tu mets une résistance dans cette chaine pour éviter que ça grille (valeur de la résistance = (tension alim - somme des tensions de led) / courant  ). Attention à choisir une résistance pouvant dissiper la puissance ( = valeur de la résistance x courant au carré).
...

Gnééééééééééééééé  :??:

c'est pour ça que pour ma part, j'attendrai encore quelques années, pour que des gens comme Lumirium (dont le matériel m'a déjà largement convaincu), fasse un peu baisser ses prix...

le Do it Yourself, je suis pas équipé pour niveau cérébral  :rire: :jesorsd:

Niclette
  • MH
  • 5374
  • 0
OK, donc rien d'insurmontable avec mes notions.
Au pire il existe des spots tout fait (pour notre tofi allergique au DIY par exemple) :
http://cgi.ebay.fr/50W-20000K-High-Power-4000LM-LED-Floodlight-/220904157136?pt=LH_DefaultDomain_0&hash=item336ee9efd0
Il y a des 100W (270€), 50W (130€) , 20 W (40 €), 10 W (25€) donc déjà pas mal de possibilité pour les non bricoleur comme moi. Amateurs de nanos, à ce prix là ça peut valoir le coup de tenter  ;-)
En bricolant, 3x20W de LED reviennent à 100€ (alim, Leds, radiateur et optique). Comme tu viens de me confirmer toub qu'il n'y a rien de compliquer (juste à passer quelques heures sur le net pour se documenter si le projet passe à la vitesse supérieure), c'est parfaitement envisageable. Reste à voir si je me lancerai dans le bricolage où si je me rabatterai vers un assemblage de spots tout fait (au final pas beaucoup plus cher et plus sur, juste plus encombrant)
Pour l'instant je vais laisser de coté ce projet, je ne sais pas si je vais garder mon bac en l'état (déménagement envisagé). Ce matos me laisse envisager de passer à un bac plus atypique par la suite ( genre 40x40x240 par exemple), chose difficile auparavant avec de l'HQI. On verra quand je serai fixé sur l'avenir du bac ...

A court terme, je vais sans doute tester quelquechose dans ce genre pour remplacer mes tubes actiniques :
http://cgi.ebay.fr/500mm-27W-20000K-LED-1530LM-Aquarium-Fixture-/220960888835?pt=LH_DefaultDomain_0&hash=item33724b9803


ftdc
  • 313
  • 1
C'est même encore plus simple que ce qui est décrit avec le matériel adéquat. En utilisant des drivers de LEDs, il suffit de câbler les LEDs en série et de les brancher sur le driver, basta. La difficulté réside dans l'assemblage : support pour les LEDs, positionnement pour que ça éclaire dans le bon sens, refroidissement adéquat, pas trop moche, etc.

Quant aux drivers, qui ne sont que des alimentations en courant, il convient de les choisir selon leur courant de sortie et leur puissance maximale admissible. D'autres critères de choix sont à considérer comme le nombre de canaux (on branche les LEDs en série, mais si on a 200 LEDs en série et qu'une pète, tout s'éteint, donc on fait des circuits séparés pour éviter d'avoir à tripoter le câblage dans l'urgence lorsqu'il y a un incident, et pour pouvoir allumer et éteindre des circuits à la demande), la tension maximale par canal (qui détermine le nombre de LEDs supportée par canal), etc.

Une adresse pour avoir une idée des choix possibles : http://fr.farnell.com/alimentations-drivers-de-led . Ça en fait pas mal.

Non, en fait, la difficulté réside dans le choix initial des composants. Il y a tellement de drivers, tellement de LEDs aux caractéristiques différentes... un peu la jungle. Mais il existe des recettes toutes faites pour obtenir de bons résultats, des listes de composants prémâchées. Le plus souvent bâties autour de LEDs Cree ou Luxeon (Philips).

Là ou ça peut se compliquer, c'est si on veut piloter la rampe aux petits oignons avec un module Arduino et une interface web accessible de partout dans le monde. ;)

Les solutions toutes faites, ça a du bon.

Niclette
  • MH
  • 5374
  • 0
J'avais jusqu'à maintenant laissé l'idée du DIY de coté car cela supposait d'assembler au moins une centaine de LED  ;-)
Les rampes actuellement dispo sont plutôt haut de gamme, avec éclairage modulable (en température de couleur et en intensité), cycle de lumière ... J'ai eu une lampe lumirium entre les mains, et c'est génial mais c'est couteux.
Des solutions plus simple et économique reste rares. On commence à trouver des tubes LED (pour remplacer les néons), des petites rampes toute simple comme celle montrée dans mon précédent message. Et c'est une bonne chose car cela répond aux attentes du plus grand nombre.

Maintenant que des LED de 10 ou 20 W sont disponibles (les 50W et plus me font un peu peur pour le refroidissement ...) cela suppose d'assembler seulement 10 ou 20 LED, ce qui me semble à ma portée. Sur le site que j'ai précédemment cité, il y a des drivers 3 x 20W, il devient facile de monter 15x20W avec 5 drivers. Avec en plus des LED "hybrides" qui combine 2 type de lumière ( 10000K + actinique par exemple). L'éclairage progressif peu d'ailleurs se faire facilement en allumant successivement les drivers avec un simple programmateur. (c'est moins bien que ce que fait lumirium mais suffisant à mon gout). En cas de panne, il n'y a pas des dizaines de LED à tester, on ne perd que 20% de l'éclairage ...
Cela permet toutefois de mixer 2 ou 3 type de LED pour avoir l'éclairage souhaité.
Reste la question de la tenue dans le temps  :??:
Sans rêver à des durée de vie de 10 ans, si ces LED tiennent la route sur au moins 5 ans sans perdre de luminosité à ce prix là ça le fait !

Si par hasard certains tente le coup (sur un nano par exemple) je serais intéressé d'avoir un retour.

laurent
  • 1252
  • 0
Il me semble que certains montages/utilisations sont visibles sur FNR.


tenshu
  • 2038
  • 0
Il me semble que certains montages/utilisations sont visibles sur FNR.

Ouip et globalement ce qui est le privilégié pour le DIY ce sont des kit avec des LED de la marque CREE (par ce qu'elles comptent parmi les plus efficaces) et un driver (l'équivalent du ballast) Mean Well.
En France on manque d'une excellente boutique comme rapid led. Jetez un coup d'oeuil à leur kit pour vous en inspirer : http://www.rapidled.com/ultra-premium-retrofit-kits/.

Les modules que tu as posté dans la pub que tu as reçu Niclette ont une piètre efficacité, souvent en dessous des T5 et ne parlons pas des HQI.

En dehors du DIY, il y a effectivement les marques commerciales de plus en plus nombreuses, avec des produits extrêmement chers à cause de l’absence d'économie d’échelle.
On va pas refaire le match, il y a déjà eu des belles passe d'arme entre lumirium et moi sur ce topic et en privé. Le sujet est un peu sensible visiblement.
Et ça c'est rien a terme les LED vont remplacer les ampoules conventionnelles, imaginez les marchés énormes que ça représente et les tensions que ça représente entre acteurs de ces marchés.

 :merci:

toub
  • 21
  • 0
Gnééééééééééééééé  :??:

c'est pour ça que pour ma part, j'attendrai encore quelques années, pour que des gens comme Lumirium (dont le matériel m'a déjà largement convaincu), fasse un peu baisser ses prix...

le Do it Yourself, je suis pas équipé pour niveau cérébral  :rire: :jesorsd:
Je dois très mal expliquer alors  :rire:  Vu le récent projet que tu as mené, je doute que tu sois pas équipé.

Pour moi la plus value d'un produit "lumirium" ça va être avant la bonne répartition du flux et du spectre du à leur expérience ainsi que la finition du produit.
Quand à la baisse des prix, ça m'étonnerai un peu s'il ne passe pas à un niveau industriel. Difficile de rivaliser avec une économie d'échelle à ce niveau là.

L'utilisation de produit 10 ou 20W, j'avoue que c'est justement ça qui me pose problème, un flux très concentré (nocif pour les écailles ?), un spectre pas forcement au top (irc80).

Enfin pour la durée de vie, je m'inquiéterai plus de l'oxydation du montage que de la durée de vie de la led par elle-même.

Niclette
  • MH
  • 5374
  • 0
Les modules que tu as posté dans la pub que tu as reçu Niclette ont une piètre efficacité, souvent en dessous des T5 et ne parlons pas des HQI.
Citation

1400 lumens en 20W pour du 16000K on ne peut pas parler de piètre efficacité  :sifflets: Il n'y a pas un tube ou un HQI qui arrive à ce niveau même si il n'est pas exceptionnel par rapport à d'autres LED.

L'utilisation de produit 10 ou 20W, j'avoue que c'est justement ça qui me pose problème, un flux très concentré (nocif pour les écailles ?), un spectre pas forcement au top (irc80).
Citation

C'est pas plus concentré qu'un HQI  ;-) Au contraire, on a une bonne quinzaine de sources contre une seule pour un HQI.

Enfin pour la durée de vie, je m'inquiéterai plus de l'oxydation du montage que de la durée de vie de la led par elle-même.
Citation
Rien n'empêche de mettre une vitre ou du plexi entre le montage et le bac  ;-) C'est d'ailleurs le cas sur les rampes lumirium par exemple.

ftdc
  • 313
  • 1
Les T5 les plus efficaces voisinent 100 lm/W daylight (6.5k K).

Les HQI les plus efficaces voisinent 120 lm/W vers 10k K.

Les LEDs les plus efficaces voisinent 140 lm/W en blanc froid (6-7k K).

Les T5 courants 70 lm/W, HQI 100, LEDs 100 aussi. La différence est que naturellement les LEDs ont un flux lumineux focalisé occasionnant moins de pertes.

Donc pour 20 W, un T5 qui ne pousserait pas 1400 lumens serait un fort médiocre T5. Les T8 biolux font mieux que ça. Sans parler des HQI.

Quant à la lumière focalisée, trop ?, il suffit de ne pas utiliser une optique LED 30°. 60 ou 80 c'est bien, et les HQI ont des réflecteurs pour le même genre d'angles. Donc c'est pareil. Avec moins de pertes.

Edit : les T8 ont un rendement optimal à 25°, les T5 à 35°. Les specs sont toutes pour 25°. Dans une gallerie à plusieurs tubes, les T5 seront plus efficaces que seuls, et plus efficaces qu'indiqué dans la datasheet, bien souvent. Donc 1400 lm pour 20 W ça serait vraiment minable.

gomgom
  • 262
  • 0
moi je partirai sur des LEDs pour mon 4200L ... surement des 50W et d'apres tout les calculs que j'ai fais, les LEDs me permettrons de faire une economie de 500W par rapport a des HQI pour la meme somme investie...

Niclette
  • MH
  • 5374
  • 0
Les T5 les plus efficaces voisinent 100 lm/W daylight (6.5k K).

Les HQI les plus efficaces voisinent 120 lm/W vers 10k K.

Les LEDs les plus efficaces voisinent 140 lm/W en blanc froid (6-7k K).
Citation

Voici une liste de différents tubes : http://www.aquabase.org/articles/html.php3/liste-des-tubes-fluorescents=983.html
Des tubes à 100 lumens/W il n'y en a pas un quand on est déjà à 70 lumens/w c'est déjà pas mal  ;-)
Pour les HQI, j'avais listé pas mal de donné ici : http://forum.aquagora.fr/19/l%27ampoule-hqi-%27idale%27-pour-les-bps-existent-elles
ça date un peu mais je ne pense pas que les ampoules aient beaucoup évolué depuis  ;-) Des HQI à 100 ou 120 lumens/W il n'y en a pas, au mieux on est à 80 lumens/W. En en 20000K, il y a des HQI 70W qui ne font pas beaucoup mieux que la LED 20W. Dans ces températures de couleur on est plus à 30 ou 40 lumens par W pour les HQI, les LED que je présente font 2 fois mieux au minimum ! Sachant que l'HQI aura perdu 25% de son intensité avant un an d'utilisation.

Si tu as des références à 120 lumens/W en 10000K je suis impatient de les connaitre, ça me ferait un sacré gain pour mon bac (et je ne serais pas le seul à être intéressé !)   ;-)

ftdc
  • 313
  • 1
Des tubes à 100 lumens/W il n'y en a pas un quand on est déjà à 70 lumens/w c'est déjà pas mal  ;-)

Lumilux de luxe T8 58 W/965, un T8 à 78 lm/W. Le T8 ES 51 W/840 fait encore mieux. T8 !

Lumilux de luxe T5 HO 54 W/965, 78 lm/W aussi. Le T5 HE 35 W/865 fait 88 lm/W à 25°, soit dans les 95 au minimum à la température nominale. Lumilux T5 HE ES 32 W/865 donne du 110 lm/W à température nominale, quand-même.

J'ai pas cherché. J'ai juste pioché quelques tubes chez Osram. Philips a quelques références plus balaises. Mais leur site est lent à mort, j'ai la flemme. J'ajoute que les 840 sont généralement plus efficaces, sensiblement, que les 865.

Les références pullulent.

Quant aux HQI, j'avais vu des chiffres dans un forum anglosaxon, pour des lampes XM je crois. Vite fait, chez Osram http://www.osram.ch/osram_ch/DE/Tools_%26_Services/Downloads/Kundenmagazine/Illuminating_Day/Files/Sportplatzbeleuchtung_HQI-TM.pdf je vois des efficacités au dessus de 90 lm/W voire 100 lm/W sans chercher midi à quatorze heure. OK, ce ne sont pas des 10k K, ce sont des 942. On est assez au dessus des 30 lm/W que tu annonces. Si je retrouve les références, je les posterai ici.

ftdc
  • 313
  • 1
Je teste actuellement la lampe Led eheim 7w sur mon 30l planté, ça donne une belle lumière naturelle et puissante.
On verra d ici quelques mois l évolution. :merci:

Bon, bin vu que cette loupiotte coûte en Allemagne le prix d'un tube T5 en animalerie par chez moi, j'ai passé commande et je vais voir ce que ça a dans le ventre.

J'ai finalement trouvé des indications (sommaires) sur le spectre, et il est assez typique des LEDs blanches fluorescentes. Je suis par contre très dubitatif sur la puissance lumineuse. En Europe j'au vu 1200 lux, aux US 3100 lux, et ce n'est pas pour dire, mais les lux, ça ne m'aide pas vraiment. Je ne connais ni l'angle du faisceau lumineux, ni la distance de mesure. Donc le chiffre ne sert à rien pour en déduire les lumens. Mais si ça dépasse 500 lumens on pourra dire que bibi sera fichtrement surpris.

Niclette
  • MH
  • 5374
  • 0
Quant aux HQI, j'avais vu des chiffres dans un forum anglosaxon, pour des lampes XM je crois. Vite fait, chez Osram http://www.osram.ch/osram_ch/DE/Tools_%26_Services/Downloads/Kundenmagazine/Illuminating_Day/Files/Sportplatzbeleuchtung_HQI-TM.pdf je vois des efficacités au dessus de 90 lm/W voire 100 lm/W sans chercher midi à quatorze heure. OK, ce ne sont pas des 10k K, ce sont des 942. On est assez au dessus des 30 lm/W que tu annonces. Si je retrouve les références, je les posterai ici.
Citation

30 ou 40 lm/W c'est pour du HQI 20000 K. On ne peut pas comparer du 4000K avec du 10000 ou du 20000 K ! Un HQI 4200 K c'est inutilisable en eau de mer et c'est pas forcément bien joli en eau douce.

Concernant les tubes que tu cites, ce sont pour la plupart des longueurs/wattages exotiques par rapport aux standard habituels aquario et ils sont au final encombrant par rapport à leur puissance : les lumilux HE 32W font 1,50m de long ! Outre que c'est peu utilisable sur la plupart des bacs on a au final seulement 3000 lumens pour un encombrement important. Je pense que sur cette dimension bon nombre d'aquario préfèreront un 80W qui ne fait que 70 ou 80 lumens/W mais qui au final sort 2 fois plus de lumens pour un encombrement et un équipement (ballast, douilles ... ), donc un prix d'achat, identique ...
Et pour avoir de réelle performance il faut accepter de descendre dur des tubes en warm white  ou cool white ce que peut d'aquario accepteront de faire.

ftdc
  • 313
  • 1
Bon. J'ai reçu ces loupiottes Eheim, je vais faire une mesure de luminosité à l'arrache pour avoir une idée du niveau d'éclairement réel dans le bac, je vous dirais ce qui en ressort.

Après recherche, j'ai trouvé quelques références de modules multi-LEDs pouvant correspondre à ce qu'utilise Eheim ici. Il se pourrait que l'efficacité tourne autour de 100 lm/W, soit environ 700 lm par module. Quant au spectre, il est typique des LEDs blanches fluorescentes : pic dans le bleu, bosse étalée entre le vert et l'orange avec des niveaux très faibles de cyan et faibles de rouge.

Je vais grossièrement mesurer la quantité de rouge en même temps que la luminosité. Je n'ai pas le matériel idoine, d'où la bricole, mais pour se faire une idée ça suffira.


Finalement, après ces nombreuses recherches, j'en arrive à la conclusion suivante.

Il est fort possible d'avoir un éclairage à LEDs de grande qualité, et efficace énergétiquement. En y mettant soit le prix - un bras et une jambe - soit de la sueur - de quoi remplir un grand bac -.

L'approche DIY est certainement la plus intéressante. L'information ne manque pas sur le net pour trouver des combinaisons de LEDs pour obtenir des spectres vraiment bons pour les plantes, ou pour les coraux pour les amateurs de sel.

Finalement, s'il y a du bon et du mauvais, voire du très bon et du très mauvais, ce n'est pas différent des éclairages à tubes fluo. Il y a aussi du très bon et du très mauvais. La fourchette de prix des éclairages LEDs est juste sensiblement plus étendue que la fourchette de prix des éclairages tubes, et on peut payer vraiment très très cher un truc vraiment très très mauvais.

Il y a par contre quelque chose qui me chiffonne avec les LEDs. Les LEDs de 2009 tournaient autour de 50 lm/W. 2010, 100 lm/W. 2011, 150 lm/W. Les CREE à sortir sont annoncées au delà de 180 lm/W. C'est une technologie en plein développement, développement très rapide. Un éclairage LEDs est donné pour 10 ans, peut-être 15 ans. 1 année avec une technologie superbe suivie de quoi, 9 années de matos dépassé ? La belle rampe à 3 ou 4k € délivrant 150 lm/W d'aujourd'hui ressemblera à quoi lorsque les LEDs seront devenues la norme et les rampes délivrant 250 lm/W coûteront 1000 € ?

Bref, LEDs oui, mais DIY. Sinon, pour l'eau douce, l'alternative est le T5.

Edit: Juste mon avis hein. Rien de plus. ;)

tenshu
  • 2038
  • 0
Bah ça me semble être un bon résumé. :up:

ftdc
  • 313
  • 1
Je suis en train de passer en revue mes mesures, et premières constatations en vrac en considérant l'ensemble de loin...

Compétiteur 1 : un T8 donné pour 4200 K et 950 lumens, avec réflecteur, dans sa gallerie fermée, à 3 cm de l'eau
Compétiteur 2 : les loupiottes Eheim, bac ouvert, à 3 cm de l'eau également

- La luminosité est nettement supérieure
- La couleur est nettement plus blanche
- La pénétration est nettement supérieure

Par nettement j'entends visible à l'oeil nu + mémoire visuelle (pas de comparaison côte à côte). C'est donc que c'est flagrant.

Je reviens dans un moment avec des chiffres.


Température de couleur.

J'utilise une charte grise comme point de référence + charte couleurs pour comparaison après correction.

Le tube est mesuré à 4100 K, ± 100 K.
Les LEDs à 6600 K.


Luminosité.

N'ayant pas de luxmètre, je ne peux que considérer le tube comme point de référence à 950 lumens et extrapoler les lumens délivrés par les LEDs. L'écart entre les deux par contre est une donnée objective.

Et cet écart est de 2.93. Les LEDs délivrent 3 fois plus de lumière.

Je me livre à un exercice de haute voltige en estimant en équilibriste les lumens délivrés par les LEDs. Je vais supposer que le réflecteur redirige 70% du flux lumineux vers le bac. La moitié allant vers le bas, 475 lumens, et 70% de la moitié allant vers le haut, 330 lumens. 810 lumens pour éclairer le bac. Quant aux LEDs, 100% du flux est dirigé vers le bas. 2400 lumens ?

Je pense que cette valeur estimée est trop élevée, mais pas forcément de beaucoup. On doit tourner autour de 2000 lumens, soit une efficacité d'environ 100 lumens par W, correspondant aux modules multi-LEDs dont j'ai trouvé les datasheets.

Notez bien que je ne prétends pas que l'efficacité de ce tube soit trois fois inférieure aux LEDs. Beaucoup de lumière est perdue avec le tube, les LEDs étant beaucoup plus focalisées. L'efficacité vient aussi de ce point.


Pénétration.

Pas de mesure, juste une constatation visuelle en comparant des photos côte à côte. Le tube éclaire fortement le haut du bac, et la perte de luminosité est importante avec la profondeur. Faible, certes, 32 centimètres d'eau. Mais la variation est néanmoins tout à fait visible. Les LEDs, ma foi, ce n'est pas flagrant. Si avec le tube on a l'impression que les feuilles supérieures brûlent et les feuilles inférieures sont dans l'ombre, il n'en est rien avec les LEDs. L'éclairement est beaucoup plus constant. La correction d'exposition de Lightroom me le confirme sur des crops à diverses profondeurs. Il y a près d'un diaph d'écart avec le tube, 0.2 avec les LEDs.

Je pourrais utiliser ma charte grise pour prendre des points de mesure à diverses profondeurs, mais j'avoue que j'ai la flemme. Ce n'était nullement le but de cette comparaison.


Spectre.

2 approches. Premièrement, la charte de couleurs comporte quelques couleurs de référence dont je connais les caractéristiques. Je peux donc me faire une idée de la quantité de lumière émise dans chaque fourchette correspondant à chaque patch de ma charte. Deuxièmement, je connais les courbes de mon capteur photo et de la même manière je peux me faire une idée de la lumière émise dans chaque couleur.

Ne serait-ce que par la température de couleur on devine que les LEDs sont beaucoup plus présentes dans le bleu. Et ça ne manque pas, il y a en effet une forte émission de bleu. Je verrai ces prochains jours comment les algues vont aimer ça. J'espère pas trop. D'un autre côté, le bac prends un peu le soleil dans la journée, j'ose espérer que ça ne va pas m'exploser à la figure.

Dans le vert, ma foi, c'est très correct. Ça participe de l'équilibre et de la justesse des couleurs. La luminosité apparente est comparable au bleu. Cette comparaison ne rends pas compte de l'étroitesse du pic bleu et de l'étalement dans le vert, mais qu'importe.

Et le rouge, aaah, le rouge. Jaune orangé d'abord. Là encore, la luminosité est excellente, comparable au vert. La photosynthèse va se satisfaire de la portion droite de cette fourchette.

Le rouge donc. Comme prévu, ça craint. Un bon diaph de moins que dans l'orangé. Mais ça craint moins que je craignais. Je m'attendais plutôt à deux diaphs voire plus. Bref, moitié moins de lumière dans le rouge que dans l'orange, mais c'est mieux que le quart.

Les plantes rouges ou roses ressortiront plus sombres. Je l'avais déjà noté en magasin, donc je ne suis pas surpris ni déçu. Au contraire même, c'est moins moche que dans mes prévisions.


Une conclusion ?

Elles sont très bien ces loupiottes. 21 W, dans les 35-40 lumens par litre, lumière visuellement plaisante, spectre correct (quoique ce pic bleu, méfiance)... Ce n'est pas une solution pour éclairer un bac de 1000 litres, mais jusqu'à 60L, c'est pas mal du tout.

L'expérience est intéressante. Je verrai comment se comporte les végétaux dans le bac, sachant que je fertilise mais que je n'injecte pas de CO2. Je vais peut-être ressortir le détendeur du placard... A voir. Si je vois que les algues chicanent, je diminuerais l'intensité le temps que les plantes s'adaptent, avant de rebalancer le jus complet. Avec la météo je vais au moins éviter le soleil, la synchro est amusante (sauf la synchro avec les vacances).

Niclette
  • MH
  • 5374
  • 0
Bon pour moi la question des LED devient un peu plus pressante :
Mon ballast électronique d'HQI vient de lacher (en plein pendant mes vacances donc plus de lumière sur le bac pendant au moins 5 jours  :roll2: )
J'ai un ballast ferromagnétique en dépannage mais j'ai préféré ne pas le faire mettre en service par la personne qui s'occupait du bac pendant mon absence ( entre le risque électrique, le risque de faire un mauvais branchement et de faire sauter le différentiel ou pire et au final se retrouver avec un bac sans brassage et sans chauffage ...).
Au final pas de casse pour l'instant, je suis reparti sur des durées d'éclairage plus faible pour ne pas trop stresser les coraux.
Le ballast ferromagnétique est en service mais avant d'investir 150€ dans un nouveau ballast électronique je me posais la question de faire évoluer mon éclairage ...
Actuellement 1x400W pour un bac de 120x70x60 ce n'est pas satisfaisant (le bac a été acheté comme ça à un bon prix sinon j'aurais fais différemment). J'ai donc l'idée d'en changer.
Je pourrais éventuellement passer en 2x250W HQI mais vu le prix d'une rampe les LED sont de plus en plus pertinente.
Sachant qu'on peu espérer raisonnablement baisser de 40% la conso électrique ( 250W de LED environ pour remplacer un HQI de 400W, les chiffres des différents constructeurs "sérieux", y compris les petites sociétés françaises, tournent autour de 250-300W pour un bac comme le mien), qu'on économise sur le prix des ampoules, je peux "économiser" 200 à 250€ par an par rapport à la solution actuelle. Investir 1500 € dans une solution économe à l'usage ne me semble donc pas une folie (enfin pas une trop grosse folie) .
Si je m'oriente vers une solution "commerciale" des LED, mon choix s'orientera de toutes façons vers des modules séparés (giesmann teszla, ecotech radion) plutôt que dans une rampe tout en 1. En cas de panne cela permet de conserver une partie de l'éclairage fonctionnel ( à force on devient prudent  :roll: ). Cela permet également si les LED ne tiennent pas toutes leurs promesses de rajouter facilement un module supplémentaire. Je vais également voir ce que lumirium peut me proposer  ;-)
Reste également la solution DIY pour diviser le cout par 2 (mais multiplier les soucis pour la réalisation)
On va laisser murir le projet quelques temps pour choisir une solution d'ici 1 mois et avoir le matos pour cet été.

ftdc
  • 313
  • 1
Il y a une inconnue avec les LEDs actuellement : l'évolution dans le temps en puissance et en spectre. Pour les LEDs monochromatiques, le problème du spectre se pose peu, elles ne vont pas changer de couleur du tout au tout. Quid de la puissance lumineuse ? Personne ne sait. Les fabriquants extrapolent en vieillissant les composants artificiellement, ce qui est connu pour ne pas être une solution fiable pour ce qui est des composants électroniques.

Investir de lourdes sommes dans un système qui sera dépassé techniquement dans 2 ans, et dont on ne connaît pas le comportement dans la durée... Pour ma part j'ai fait mon choix, mon prochain grand bac (eau douce) sera éclairé en T5.

Ceci dit, je voulais partager un lien : http://www.econlux.de/tier_und_pflanzenbeleuchtung-solarstinger_aquarienbeleuchtung:de_de . Je ne sais pas du tout si ce serait une solution intéressante pour ton cas, comme point de départ facile pour construire un éclairage sur mesure. Mais j'en ai vu éclairer tous les aquas d'un magasin d'écailles, dont plusieurs grands bacs de démonstration plutôt costauds (eau douce et eau salée). Très nombreux modules mais lumière très régulière et puissante (dixit mon appareil photo). Le prix est variable, mais plutôt dans la fourchette basse.


Je profite de ce message pour dire du bien de mes petites loupiotes Eheim. Ça bulle bien, et je garde le contrôle sur les algues vertes qui ont débarqué avec l'éclairage beaucoup plus puissant. Le carbone liquide fait des miracles. Pour ma part j'ai trouvé ma solution petits bacs. Pour les grands, rampe Paradiso ;).

Niclette
  • MH
  • 5374
  • 0
Si on attend toujours la prochaine génération, on achète jamais c'est comme en informatique  ;-) Il y a un moment où quand le besoin existe et l'offre en adéquation avec les besoins techniques et le budget il faut y aller ...
Une rampe HQI 2x250W ou T5 8 ou 10 x54W coute de toutes façon déjà la moitié du prix d'une rampe LED avec un changement d'ampoules/tubes qui fait qu'au bout de 5 ans la différence n'existe déjà presque plus.
Si on ajoute la différence de conso, les LED sont rentables au bout de 3 ans. La rampe giesmann est garantie deux ans, ça couvre déjà une bonne partie de l'amortissement. Les LED tiendront leur promesses sur cette période de 3 ans, il n'y a guère de doute là dessus, la question est plutôt de savoir si il faudra les changer dans 5, 7 ou 10 ans. Même si au final ce n'est que pour 5 ans, je ne perd pas d'argent. Pour moi, je peux sauter le pas maintenant car financièrement c'est au minimum équivalent, au final peut être gagnant avec les LED. (et aussi parce que je peux me permettre de sortir les 1500 € tout de suite et non pas étalés sur 3 ou 4 ans sous forme d'ampoule et de conso électrique). Quitte à envisager de changer, autant aller vers les LED.
Je ne suis pas insensible également au made in germany (ou france) que je préfère au made in china pour une rampe  ;-) Je ne suis pas insensible non plus au désign de ces rampes LED  ;-)
Par contre le vieillissement des LED me fait justement hésiter sur la solution DIY : je n'ai pas la garantie de faire travailler la LED correctement (en tous cas avec mes connaissances) et donc de la maintenir dans la durée.

Mais au final ce sera peut être un ballast électronique et 2 rampes led actiniques pour 250€ (mais avec une solution qui ne me satisfait pas)

Adam
  • Modosaurus
  • 7974
  • 115
  • Taliban de l'aquariophilie
Là on est dans le cas extr^me d'un éclairage d'aquarium récifal, mais c'est vrai que le budget annoncé est rédibitoire (même avec l'amortissement dont tu parles).

ElTofi
  • 8383
  • 40
pour mon bassin, j'envisage à moyen terme de changer mes rampes (quand les ampoules HQI auront vécu) par du LED type Lumirium avec gestion électronique de l'éclairage... mais pour ça, va falloir mettre des sous de côté... c'est sûr...

gomgom
  • 262
  • 0
Sors le chéquier ^^ pour mon bac, alpheus me demande 6500€ et lumirium 9000€...

tenshu
  • 2038
  • 0
pour mon bassin, j'envisage à moyen terme de changer mes rampes (quand les ampoules HQI auront vécu) par du LED type Lumirium avec gestion électronique de l'éclairage... mais pour ça, va falloir mettre des sous de côté... c'est sûr...

Des détails intéressant à ce sujet?
Genre en quoi c’est particulièrement intéressant pour un bassin?
Pourquoi Lumirium?

Si c'est pour régulièrement lâcher le nom de la marque qui te prête/t'a prêtée du matos, je trouve le procédé moyen...
Ou alors tu signales que c'est un message publicitaire  :up:


Niclette tu devrais peut être consulter les forum genre France Nano Récif.
Il y a pas mal de DIYer là bas qui pourront te conseiller.
De toute façon en DIY le tout c'est de choisir un intensité raisonnable pour ses LED et de sur dimensionner le dissipateur.
A noter que malgré le prix des frais de port les dissipateurs proposés récemment par rapidled peuvent pas mal faciliter la bricole :


ElTofi
  • 8383
  • 40
Tenshu,

Tu noteras que j'ai écrit "de type Lumirium", pour mentionner non pas la marque, mais le type de rampes auxquelles je pense, avec gestion électronique des variations d'intensité et de qualité de lumière... et aussi parce que je suis assez convaincu, malgré le prix quasi prohibitif... que ce soit cette marque ou une autre... Depuis quand le fait de mentionner une marque est un problème ici ? Le nombre de posts où l'on parle de Eheim ? de JBL ? de Hikari ? de Juwel ? etc...

Ce d'autant plus que tes informations sont erronnées... Lumirium ne m'a jamais rien prêté, ni même loué... seulement convaincu par démonstrations sur d'autres bacs... et accessoirement établi un devis "hors de propos et de priorités" en son temps...

Je ne t'ai pas vu réagir à la mention de la marque Giesman faite par Niclette... Ce qui me fait penser qu'il s'agit là d'un litige de personnes, non ? donc, complètement hors de propos sur notre forum... enfin, si j'en crois la charte d'AquAgora... allez, on remballe les sous-entendus acerbes (de mon côté aussi, j'avoue être parfois un peu "piquant") et on se concentre sur le sujet du topic, d'accord...

Et pour répondre à ta question, cet éclairage de "type Gestion électronique automatisée des aubes-midi-crépuscules" me permettrait d'avoir une ambiance "sous canopée" avec seulement 3 rampes de petite dimensions (équivalent 60W), réparties sur la longueur, qui me produirait des puits de lumière diffuse, qui éclairerait aussi bien mon mur végétal que ma colonne d'eau... Voilà  :bisou: :bisou: :bisou:


MiniCooler
  • 1917
  • 0
J'ai actuellement un bac planté de 84L (60x35x40) éclairé par un HQI de 70W 8000°K Watergrass. Tout fonctionne bien mais j'avoue lorgner du côté des LEDs, d'autant plus que j'ai en projet un gros bac planté...

Si bien qu'après avoir lu plein de choses et glané des tas de renseignements, je suis parti sur un test (ou deux).
Equiper mon "petit" bac de 2 spot à led de 10w 10000°K chacun. Ce sont des matrices de led et leur encombrement réduit rend leur intégration facile et leur cablage à la portée de tous.

Il m'aura fallu acheter 2 LEDs, 2 radiateurs, 2 drivers et une alimentation. A cela s'ajoute de quoi faire une rampe ou des spots (deuxième solution pour moi) et le cout de revient est de l'ordre de 60 euros pour une version 2x10W 10000°K et 1600lumen. J'obtient le même effet moiré de l'HQI, une lumière à peu près équivalente en terme de rendu. Seule la puissance lumineuse est moindre. Mais faut dire aussi que j'ai tapé assez bas là  :ange: Du coup, je vais faire le test avec des LEDs de 20w et si cette solution me convient, ce sera quand même la moitié de la consommation de l'HQI.

Tout ça pour dire que si les rampes du commerce sont de plus en plus intéressantes, le DIY reste encore beaucoup plus abordable. Quand à la sécurité du montage, il consiste, dans mon cas, à relier 3 modules ensemble; point de conception compliquée. Il suffit d'acheter les modules adaptés, de les relier et zou c'est parti.

Alors certes je n'ai pas de module de gestion du lever/coucher de soleil. C'est vrai que c'est assez bluffant comme truc. Mais je n'avais pas cela non plus sur ma rampe T5 ou sur l'HQI...
Les rampes du commerce restent, pour moi, encore bien trop chères...

ftdc
  • 313
  • 1
Je l'ai évoqué sous diverses formes plus avant dans ce thread, les LEDs de puissance sont une technologie relativement neuve et en plein développement.

Les solutions commerciales sont dès lors de deux types :

- des designs c##çus pour durer, qui seront vendus quelques années sans grosse évolution. Le problème de l'obsolescence technologique se pose de façon criante. Ces solutions sont la plupart du temps déjà dépassée, sauf peut-être au moment de leur sortie sur le marché. Et encore, car sinon le prix serait très élevé.

- des designs "sur commande", qui sont construits pratiquement à la pièce ou au mieux en séries limitées avec ce qui se fait de mieux sur le moment. L'obsolescence technologique ne se pose qu'après achat (comme avec les ordinateurs très haut de gamme dépassés par le milieu de gamme en quelques mois).

Il est certain que techniquement le second type est très intéressant. Et comme un ordinateur très haut de gamme, il y a des cas où une telle solution est vraiment la meilleure (techniquement). Mais économiquement parlant, c'est un produit de luxe. Bien qu'on puisse tenter de justifier l'investissement de multiples façons, c'est une dépense qui n'est pas amortie sur le temps d'utilisation réel. Le très haut de gamme n'est jamais amorti. Il revient pratiquement toujours moins cher d'acheter du milieu de gamme à intervalle rapproché que de tenter de faire durer du haut de gamme qui sera dépassé par le milieu de gamme de génération suivante.

Admettons-le : c'est un produit de luxe. Et en soit, ce n'est pas un problème. Si quelqu'un a envie de se faire un gros plaisir de luxe, go. Notre culture bizarre nous pousse à nous justifier de l'achat de biens déraisonnables, parfois même envers nous-même. Alors disons en guise de justification que sans ces produits de luxe, il n'y aurait pas d'innovation ni d'avances technologiques. Les panneaux solaires se sont développés parce qu'il y a eu des gens assez timbrés pour acheter des panneaux peu efficaces et très coûteux, ce qui a permis de développer des panneaux plus performants moins coûteux. Il en va de même avec les LEDs pour l'éclairage en général, et il en va de même pour les solutions à LEDs pour l'éclairage de nos bacs.

Mais si vous lorgnez les LEDs pour des raisons économiques, passez votre chemin et prenez des T5.

Tiens, moi, pour le bac de ma fille. J'ai claqué 120 € dans des loupiottes LEDs. Ces 120 € auraient financé l'éclairage en T5 de ce bac pour les 5 prochaines années, gallerie et électricité comprise. Bah, 120 € ce n'est pas du luxe. Bin si, c'est du luxe. Pas coûteux, c'est un bac léger et low tech. Mais du T5 dans le couvercle aurait fait aussi bien sinon mieux pour sensiblement moins cher.

Pourquoi est-ce tellement un problème que d'admettre que ce sont des produits de luxe ?

Edit: ah ah ah, le filtre anti-mots cochons qui me masque "c o n ç u s"

Adam
  • Modosaurus
  • 7974
  • 115
  • Taliban de l'aquariophilie
De mon point de vue, le rampe des gros fabricant qui atteignent ces 1500, 6000, 9000€...c'est absurde.
La simulation du lever/coucher du soleil, ça va interesser qui dans nos bacs?!
Suffit de mettre 2-3 minuteur et tu l'as ton lever/coucher de soleil, les poipoi il s'en satisferons tout autant.

A part pour du DIY, je trouve que ce petit monde de la led est vraiment élitiste (et encore le DIY, faut savoir le faire, c'est pas à la porté de tout le monde) et qu'il ne se concentre pour le moment que sur les plus aisé d'entre nous.

Si j'avais un gros bac planté, ou un gros palu comme le tofi, je partirais plus surement sur des spot horticole à économie d'énergie.

C'est bien gentil de relativiser l'investissement sur le fonctionnement, mais y'a un moment ou l'investissement deviens bien trop important.

Si la technologie led se comprends sur des nano bac, elle est loin d'être au point pour les gros.

ElTofi
  • 8383
  • 40
...Si j'avais un gros bac planté, ou un gros palu comme le tofi, je partirais plus surement sur des spot horticole à économie d'énergie.

ce d'autant plus qu'on m'en a offert un gros de spot horticole 1000 W (ok sans doute pas à économie d'énergie), ampoule neuve, qui traîne dans son carton depuis plusieurs mois... vous avez dit "inadmissible" ?

ftdc
  • 313
  • 1
A part pour du DIY, je trouve que ce petit monde de la led est vraiment élitiste (et encore le DIY, faut savoir le faire, c'est pas à la porté de tout le monde) et qu'il ne se concentre pour le moment que sur les plus aisé d'entre nous.

Le petit monde de la LED n'est pas entièrement élitiste, il ne faut pas généraliser. Les bouboules LED Eheim que j'ai achetées ne sont en rien élitistes et coûtent le prix des ampoules LED haut de gamme Philips, celles avec une forme si étrange. Les barrettes Solar Stinger dont je parlais plus haut ne sont pas non plus élitistes, elles sont même plutôt bon marché. OK, ni l'une ni l'autre ne font appel aux dernières LED CREE de puissance tout ça tout ça. C'est ce que je disais, ces produits à prix raisonnables se situent dans une catégorie de produits de technologie actuelle, d'un design destiné à durer quelque temps, et ils seront dépassés dans 6 mois si ce n'est pas déjà le cas. Ces produits sont cependant de qualité.

L'autre catégorie, les petites séries à la pointe, forcément, ce n'est pas le même prix. Il en allait de même avec les voitures électriques il y a quelques années. Avec le temps, les investissements possibles grâces aux "plus aisés d'entre nous", la technologie évolue, s'améliore, se démocratise, etc. Et devient une commodité. Les fluocompactes coutaient un bras lorsque j'ai acheté mes premières, et elles mettaient 20 minutes à atteindre leur plein rendement. Il s'agit aujourd'hui de l'ampoule domestique de base.

Bref, heureusement qu'il y a de doux dingues pour acheter ce genre de choses, et des "élitistes" pour les fabriquer et oser les vendre.

Mais c'est clair que la seule justification sensée pour mettre le prix d'une voiture dans l'éclairage d'un bac, c'est "j'en avais envie ma bonne dame". Elle n'est pas honteuse cette justification.