Quel osmoseur ?  (Lu 431 fois)

Lio

  • Admin.
  • Messages: 1411
  • Total j'aime: 34
Bonjour,

J'aimerais quelques avis sur l'achat d'un nouvel osmoseur. Le mien a fait son temps, et cela m'embête de devoir changer à chaque fois le bloc entier et pas uniquement la/les cartouche(s), comme la membrane (osmoseur aquariopure 125gpd).

Quelques questions en vrac:
Faut-il une pompe booster ? Mon réseau varie entre 2 et 4bars (pompé de la nappe).
Quelle est la cartouche qui filtre les Sio2, celle des sédiments ? Faut-il une cartouche spécifique ?
J'aimerais pouvoir tirer environ 100l/jour, et avoir un rapport proche des 1:1, comme sidestream.
Combien d'étages ?

Merci





philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3717
  • Total j'aime: 31
Bonjour @Lio :

Mes commentaires, un peu en vrac.

Changement des cartouches complètes ou des membranes, ou bloc entier. Je suis partagé. Changer une membrane seule implique d'avoir aussi des joints de rechange disponibles aux bonnes dimensions. Et des précautions (ne pas vriller le joint au montage, etc..).
De plus il faut avoir des raccords encliquetables et du tuyau 1/4 " sous le coude pour le tuyautage.

Pompe booster ? Pas facile de répondre. Ce qu'on peut en attendre est un bon résultat à neuf, mais quel impact sur la durée de vie de la membrane ? Même commentaire sur la pompe à perméat. La membrane est balayée par ce qui va "à l'égout" pour ne pas qu'elle ne se colmate trop vite (à l'image d'un coup de karcher sur une grille d'égout pour tout remettre dans le caniveau et laisser l'eau passer).

Pour les SiO2, cela dépend. Un filtre à sédiment va capter les plus grosses particules, mais ce qui est dissous va passer partiellement par la membrane. Après il existe des filtres à résine qui se branchent en aval de la membrane d'osmose. Mais est-ce nécessaire ? Tu parles de pompage dans la nappe, c'est un puits privé ou le réseau ?

100l/jour. C'est atteignable facilement mais pose la question du transfert de l'eau vers les bacs, et éventuellement du stockage.

Nombre d'étages de filtration. 5 sur mon vieux bidule acheté d'occase réinstallé rénové à l'identique. Plus anciennement 3 sur un autre il y a plus de dix ans et qui a fonctionné très bien sur 3 ans. Cela dépend à mon avis de la qualité de l'eau de conduite.

Voili voilou...

Lio

  • Admin.
  • Messages: 1411
  • Total j'aime: 34
Hello @philippe2
Je parle d'un puits privé oui. En ce moment avec l'osmoseur, je suis à 45µs sur l'eau de sortie mais entre 3 et 6ppm pour le Sio2, d'où ma vigilance sur ce point.

J'ai un bac de 90l qui sert de stockage également.

Je viens de trouver ces deux liens, l'un propose une double cartouche charbon, l'autre un double sédiment, je ne sais pas du tout lequel choisir:
https://www.ebay.de/itm/5-Stufige-Umkehrosmose-Osmose-Osmoseanlage-RO50-E00-50GPD-Wasserfilter-NSF-3-2G/372071789531
https://www.ebay.de/itm/5-Stufen-Umkehrosmose-Anlage-Wasserfilter-Germany-Membran-75-GPD-NSF-RO5/263248966761

Merci

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3717
  • Total j'aime: 31
Quelques réponses dans les limites de mes capacités sur la question de base.

Les variations de pression que tu annonces me faisaient bien penser à une pompe de puisage de type surpresseur (vécu dans un passé pas si lointain dans une vieille ferme non reliée au réseau d'eau potable). Le réservoir d'origine de ces machins est petit, doit être remis en pression d'air périodiquement.  Mais dans la mesure où il n'est pas possible d'intervenir sur la bête sur ses seuils de mise en route et d'arrêt, une pompe booster permettrait de réguler la pression quand elle est au plus bas.
Est-ce indispensable, je ne sais pas.
Edit 1 : dans un contexte d'alimentation au puits, l'eau est gratuite (enfin presque parce que le surpresseur consomme de l’électricité quand il tourne, etc..). Cela suivant tes critères écolo ou budgétaires, peut rendre le taux de rejet final comme secondaire ou pas.

Stockage. Eviter l'exposition à la lumière (sinon du vert sur les parois à un moment) : phénomène rencontré dans le Nord avec 4 bacs, jamais en région parisienne ou les bidons étaient séchés périodiquement (besoins en eau plus faible, 60l dans la semaine).

Silicates SiO2 : ce serait intéressant de savoir ce qu'il sort du puits.
Est-ce grave Docteur ? En quoi ces silicates te gênent ?

Mon modeste avis. Sans aller jusqu'à un post-traitement aux résines, mais avec un ensemble avec 5 filtres, où l'interface des cartouches est identique pour les deux gros verticaux à l'entrée te permettrait de tester les impacts relatifs sur les silicates d'une cartouche charbon ou d'un filtre "mécanique". A voir aussi sur la durée.

++++




Lio

  • Admin.
  • Messages: 1411
  • Total j'aime: 34
Avec ton avis, je me suis construit le mien :-)
Cad, pas de pompe booster, puis au pire je verrais bien si besoin est.
Pour le taux de rejet final, c'est vrai, peu importe, à vrai dire l'eau retourne à la terre puis à la nappe, la boucle est bouclée.
Pour la question de stockage c'est à la cave, rarement de la lumière, pauvres souris...
Pour les silicates, je commence à faire le rapprochement entre taux SiO2 et algues pinceaux... Ou bizarrement il ne me reste plus que ce paramètre, qui pourrait avoir un impact sur les algues.

Par contre désolé, je n'ai pas tout compris dans ta dernière remarque. Le post-traitement aux résines peut s'avérer très peu utile, mais concernant les cartouches verticales ? C'est la ou je bute.

Merci

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3717
  • Total j'aime: 31
Pour les cartouches verticales, je parlais des deux préfiltres d'un osmoseur "standard top moumoute" avec 5 étages où tu pourrais tester l'impact du charbon actif ou du filtre mécanique (par comparaison pour les tests, les cartouches sont interchangeables et substituables). Ces cartouches se changent assez facilement avec la clé qui va bien pour dévisser le corps de filtre (et avoir des joints d'avance pour ne pas se trouver en rade avec une fuite).
+++