INTERVIEW CAPA 2018 - Eric Bonnaud  (Lu 417 fois)

Karine

  • Capa
  • Messages: 454
  • Total j'aime: 3
 


Pourrais-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Bonjour,
je m'appelle Eric Bonnaud, je suis originaire du côté d'Avignon, je travaille dans une boutique de bijoux, maroquinerie, horlogerie à Montpellier où je suis venu vivre au départ pour faire les beaux-arts après avoir fait quatre ans de stylisme à Sète et à Cannes. J'ai longtemps fait de la création de bijoux fantaisie et aujourd'hui je passe mon besoin de créativité principalement dans l'aquascaping.


Peux-tu nous d’écrire ton parcours en aquariophilie-aquascaping ?

Comme je le disais, aujourd'hui je vis à Montpellier, mais j'ai aussi vécu à Strasbourg de 2010 à 2013.C'est à ce moment là que je me suis réellement lancé dans l'aquariophilie, même si enfant j'ai toujours eu des aquariums. Avec mon copain de l'époque on a investi dans un 300L, n'ayant que les maigres connaissances de mon enfance je suis allé fouiller sur internet à la pêche aux infos parce que je voulais faire les choses "bien" et je suis tombé sur le forumaquariophilie.org qui était super pour son chat qui permettait des échanges instantanés. C'est grâce à ce forum sur lequel je suis devenu modérateur par la suite et avec le concours de ses membres plus expérimentés que j'ai appris tout ce que je sais de l'aquariophilie. Je me suis totalement plongé dans cette passion jusqu'à avoir une dizaine de bacs qui me permettaient de maintenir une infime partie des espèces qui m'intéressaient.
Assez rapidement j'ai entendu parler de ce truc qu'ils appelaient "aquascaping" ... avec le recul je me rends compte que ça réunissait plusieurs de mes centres d'intérêt :
les poissons, plus globalement l'univers aquatique avec ses plantes et tout ce que ça comporte ET la dimension esthétique et créative.
Néanmoins je n'y suis arrivé pleinement qu'en 2015 avec "watersong". Jusqu'alors je faisais passer en priorité les besoins plus ou moins spécifiques des poissons et ensuite les questions esthétiques parce que malgré tout ça me démangeait quand même toujours un peu, mais sans jamais vraiment pousser le truc jusqu'au bout.
Mais lorsque que je suis revenu vivre à Montpellier, j'ai monté "watersong" courant 2014 avec cette fois la volonté de faire un bac purement aquascaping et donc une population sans exigences particulières. C'est cette année que j'ai eu l'assurance de présenter mon projet sur AquAgora ( que je suivais toujours de loin malgré tout ) et que j'ai été contacté pour intégrer la FACT.


Peux-tu nous parler du processus créatif qui sous-tend la conception de tes bacs en aquascaping ?

Je n'ai pas vraiment de méthode pré-établie, je n'ai peut-être pas assez de bacs à mon actif pour ça d'ailleurs !
Pour "watersong" l'idée de départ était d'avoir une grotte et un look très naturel, sans plus de concept que ça. (Arriver déjà à faire un joli bac naturel bien équilibré etc, n'est pas forcément chose facile, mais ça peut être un vrai bonheur). Le reste s'est construit et a été modifié, amélioré en cours de route avec l'aide de la FACT.
Ensuite, dans cette même cuve j'avais lancé un projet avec cette même idée de look naturel mais je n'ai pas pu le mener à terme. Je l'avais malgré tout présenté au CAPA 2017.
Pour "once upon a time", le dernier, ça été différent, déjà je passais d'un format 220*40*40 à 120*60*50, tous mes repères étaient en vrac ! Mais surtout pour cette nouvelle cuve et ce nouveau projet, je voulais mettre l'accent sur le hardscape et faire de vrais efforts sur ce point. J'ai d'ailleurs passé deux mois à la réalisation. Je voulais tenter quelque chose d'un peu plus créatif et essayer de créer une ambiance. Quand je parle d'ambiance, les mots qui pour moi raisonnent sont "heroic fantaisy","bande dessinée","science fiction","warcraft" etc ... mais aussi "nature". Ce qui m'intéresse là dedans c'est l'opportunité de pouvoir créer un univers propre. Je suis très admiratif et très attentif sur les créations d'univers qu'on peu voir dans certains films de science fiction ou d'anticipation. C'est une chose qui m'interpelle et qui m'intéresse de tenter à moindre échelle de recréer dans un paysage aquatique, tout en gardant une notion de nature qui est très importante pour ne pas tomber dans le kitch.
Créer un paysage de nature inventée ... ce qui ne m'empêchera pas de revenir à une nature plus classique le jour où j'en aurai envie. J'ai de toute façon encore beaucoup de boulot dans ce domaine pour atteindre une qualité satisfaisante et les pistes possibles sont infinies, bien que forcément limitées par sa propre créativité !


Je reviens sur tes sources d’inspiration. Y a-t-il des domaines artistiques qui sont en articulation avec ta pratique de l’aquascaping ?

Et bien comme dit au dessus, peut-être le cinéma du coup ( et le reste ) mais enfin la nature reste quand même ce qui articule le tout. Si on s'en éloigne trop ou d'une manière inappropriée, le paysage ne fonctionnera pas. Il faut trouver le bon dosage entre créativité et idée de nature.
L'observation du travail passé et présent de tous les aquascapers du monde entier est aussi bien entendu très importante. J'ai toujours beaucoup observé les bacs qui me plaisaient et même ceux que je trouvais moins réussis en essayant de déterminer et d'isoler les éléments qui font que ce paysage fonctionne et pas celui là, ce qui fait sa particularité, son originalité, sa force... ainsi on peu arriver plus ou moins à se constituer une palette d'éléments créatifs ou plastiques dans les quels on peu éventuellement piocher puis les mixer, les modifier, les accentuer etc ... et ainsi se les approprier sans pour autant copier, ça n'aurait aucun intérêt. Un travail n'aura jamais plus de force que s'il vient du plus profond de soi et qu'il nous appartient pleinement.


Peux-tu nous en dire plus sur la partie technique de ton bac ?
Rien de particulier, j'ai deux filtres, un de 900L/H et un de 750L/H ( c'est pas assez et vais investir prochainement )
J'éclaire avec deux rampes leds chihiro que je trouve top. Jusqu'ici j'éclairais avec des tubes T5 que je ne regrette pas du tout !
Coté sol : aquasoil et sable, mais j'ai trouvé sur aquadesigner des sables aux couleurs un peu différentes que les basiques, que je trouve très intéressants. Il y a les blanc, gris et beiges classiques mais il y a aussi des jaunes qui peuvent aller jusqu'au ocre que j'aime beaucoup et que j'ai choisi pour le nouveau projet en cours.
Pour les pierres ce sont des yama stone ou frodo stone selon où l'on se fournit, que j'ai mixé avec quelques ohko dans le fond.
Le bois c'est aussi un mix de racine araignée et de bois de cade, une espèce de génévrier qui pousse dans la guarrigue.


Le CAPA et l’aquascaping s’inscrit dans une tradition de concours. Qu’en penses-tu ?

Pour moi les concours en aquascaping ne sont pas forcément et seulement un but, comme une priorité d'être primé, mais c'est aussi l'étape finale et logique d'un projet. Ca fait  à mon avis partie de la vie d'une création artistique. Il y a la création du hardscape, la plantation et sa maturation, l'étape de la photo qui immortalise le paysage et en toute fin l'exposition qui dans le domaine existe grâce aux concours. Comme quelqu'un qui ferait de la peinture ou de la céramique pour son plaisir sans forcément être un professionnel coté, dont ses oeuvres finiraient sur un mur. Peu importe si c'est le mur du restaurant d'un ami de son beau frère, c'est juste l'aboutissement logique de montrer ce qu'on fait et d'être jugé, critiqué pour avoir un retour et un oeil extérieur. C'est toujours intéressant voire enrichissant pour les projets à venir.


Le CAPA est donc un concours français. J’entends parfois parler d’école française. Quel est ton point de vue à ce sujet ?
  Quel regard portes-tu sur l’aquascaping aujourd’hui ?

Je ne sais pas ... cette année un membre du jury du CAPA a souligné le fait qu'il n'y avait pas vraiment de cohérence, comme un style identifiable dans les paysages français qu'il avait vu. D'une part je ne sais pas si c 'est vrai, d'autre part je ne sais pas si c'est une bonne ou mauvaise chose d'avoir une cohérence, pour ne pas dire une ressemblance entre les bacs d'un pays à un autre. Tout dépend le degrés de "cohérence". Personnellement je trouve ça plutôt intéressant que chacun chez nous ait plus ou moins sa propre identité et qu'on ait tous des approches plus ou moins différentes. Nous n'avons pas tous les même points forts, ni les même points faibles et chacun joue sa carte avec ce qu'il a et ce qu'il est.
La question me fait penser aux bacs brésiliens qui eux pour le coup ( pour la plupart ) se ressemblent énormément. C'est le même travail dans des versions différentes réalisé par des personnes différentes et ce depuis déjà quelques années. Est ce que ça a de l'intérêt ? Sur le plan créatif personnellement ça ne m'intéresserait pas du tout de faire la même chose que mes camarades. Après est ce qu'on ne peu pas se dire que quelque part ils ont créé une forme de classicisme ? On commence d'ailleurs à voir ailleurs que chez les brésiliens ce style apparaître de ci de là ... en ça on pourrait éventuellement penser que c'est une bonne chose d'être identifiable d'un pays à un autre et peut-être du coup faire référence. Mais pour ce qui est de "l'école française", je suis plutôt content qu'il y ait plusieurs approches et plusieurs identités. Je m'ennuierais un peu de voir les galeries du CAPA avec trop de bacs qui seraient tous la même chose en pas pareil.


Des projets pour 2019 ?

Oui je suis sur un nouveau projet qui sera bien différent du précédent. Je m'essaie encore à autre chose pour ce troisième paysage, pas sûr que ce soit réussi, mais on verra ça en 2019 !  ;-) 


philippe2

  • Animateur
  • Messages: 3713
  • Total j'aime: 31
Bonjour,

Sympa. Qui a réalisé cet interview ? Est il publié ailleurs qu'ici et sur FB ?





Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7821
  • Total j'aime: 60
  • Taliban de l'aquariophilie
Merci pour cet interview.

texou

  • Capa
  • Messages: 1653
  • Total j'aime: 11
C'est top ça dis donc!  :cool:

Karine

  • Capa
  • Messages: 454
  • Total j'aime: 3
Bonjour,

Sympa. Qui a réalisé cet interview ? [size=78%]Est il publié ailleurs qu'ici et sur FB ?[/size]


L'interview a été faite par l'équipe du capa et un lien renvoyant sur le forum a été publié sur facebook  ;-)  !


Merci Eric d'avoir joué le jeu et encore félicitation pour ce très beau bac !

Benbeno

  • Messages: 99
  • Total j'aime: 5
Merci pour cette interview de toutes les oeuvres présentée à la CAPA celle ci est ma préférée. J'espère un jour arriver à un tel résultat :-)

erikstras

  • Messages: 294
  • Total j'aime: 0

Buul

  • Messages: 856
  • Total j'aime: 14