Un problème sur le site ?  Merci d'adresser un message à contact.aquagora@gmail.com, ou sur facebook, merci.

Besoin de conseils pour demarrage.  (Lu 1816 fois)

Bonsoir

Je vais bientot récupérer un aquarium ce qui va etre pour moi l occasion de faire mes debuts d aquariophile. Du coup je passe un peu de mon temps libre à lire et apprendre afin de réalisé un bac plante. Les choses se précisant le besoin en conseils se fait ressentir.

Concernant le materiel :
-le bac , un Osaka 320  soit 300 litres "utiles" à priori.
-l eclairage se compose de la rampe d origine couplee a une seconde identique soit 54w*4
-la filtration : JBL 900
-un chauffage de 150w

Il y aura aussi divers "petits" materiels mais la je n ai pas le details exact.

J ai donc besoin de conseils afin de completer au mieux cette base.

 D apres mes nombreuses lectures je commence un peu a me faire une idee des besoins pour un bac plante et voila ce que je pense :
-l eclairage est ok : 300/216 soit un ratio de 1.38w / l
-filtration insuffisante a completer ( avec quoi ?)  afin d ameliorer le brassage du bac aussi
-sol ? des sols tres ( surtout trop ) techniques pour un debutant donc a oublier pour le moment. Des sols "double couche" substrat/gravier mais c est pas forcement le mieux dans le temps vu que le substrat s epuise.  Sinon des sols qui se rechargent type manado / flourite.
-ajout d un systeme CO2 type industriel vu le volume du bac.

Bon ben place a vos conseils maintenant et d avance merci.

A+
bonsoir et bienvenue dans le monde aquariophile ;-)
je laisserais les vrais experts du site te donner leurs bons conseils pour ce qui est du materiel,fertil harscape etc...,
cependant ton ratio d'eclairage fait plutot 216w/300l soit 0.74w/l ,mais c'est deja suffisant pour faire pousser dans de bonnes conditions un bon nombre de plantes,avec fertilisation et co2.
pour le co2,bien sur un type industriel me parait un bon choix(certes plus couteux)mais bien plus efficace par sa regularité de diffusion.
et juste une chose que je te donnerais comme conseil pour un premier aquarium,c'est de constituer ta plantation par des plantes a croissance "facile"
tout d'abord pour se faire la main avec les notions de parametres de l'eau,fertilisation,taille des plantes...afin d'avoir sans trop de difficultes des plantes saines,que tu verras sans doute pousser a vue d'oeil. :oui: :oui:
je sais que tu trouveras parmis les membres du site de tres tres bons conseillers.n'hesite pas a poser des questions.

Bonjour ! Bienvenue au pays des écailles :)

Je commencerais par une question : as-tu du temps libre chaque semaine pour un entretien du bac, et ce à long terme ? La réponse à cette question déterminera les options qui s'offrent à toi.

Qui dit bac planté, pour être synthétique, dit soit bac low tech sans injection de CO2, soit bac high tech avec injection de CO2. Le premier demande très peu d'entretien, des changements d'eau espacés (nécessairement espacés), une taille des plantes rare et en faible quantité, peu d'engrais, peu de lumière (tu en as déjà trop avec 200 W), peu d'argent de fonctionnement. Quant au second, ma foi, c'est l'inverse : de l'entretien régulier, de grands changements d'eau, taille fréquente, de la lumière, du CO2 et des engrais en conséquence, un brassage sensiblement plus important, un réglage plus long et délicat, et un coût de fonctionnement nettement supérieur.

J'ajoute qu'un bac high tech va être vite rempli de verdure, et il sera nécessaire de tailler très très fréquemment pour conserver une certaine esthétique. Des tailles espacées impliquent de grosses tailles et donc une phase avec trop peu de verdure en attendant que ça repousse suivie de trop de verdure en attendant que ça soit taillé. Bref, il faut tailler souvent.

Un bac low tech prendra plus de temps pour s'étoffer, mais conservera une esthétique stable dans le temps, les tailles étant peu fréquentes et de volume réduit.

Chaque option a son intérêt. Et ses défauts.

Et pour situer la différence, un bac avec CO2 en quantité "réglementaire" et éclairage adéquat poussera 10x plus rapidement qu'un bac sans CO2. Peut-être 5x pour certaines plantes, peut-être 20x pour d'autres. La différence est considérable dans tous les cas.

Ceci donc pour la technicité du bac.


De l'éclairage... je l'ai mentionné, sans CO2, tu as déjà trop de lumière dans le bac. Trop de lumière profitera aux algues et non aux plantes. A diminuer donc, 2 tubes devraient suffire s'ils sont bien choisis. Avec CO2, ma foi, il n'y a pour ainsi dire jamais trop de lumière. Plus de lumière implique plus de CO2, plus d'engrais, plus d'entretien, plus de tout. 4 tubes sont suffisants. 8 et tout ira plus vite. Tu vois le schéma. 4 tubes 965 Philips ou Osram conviendront parfaitement. Si tu veux plus de technique, 1 tube skylight 8000 K (880), 1 tube blanc chaud (840) et 2 tubes 965 feront encore mieux l'affaire, avec un peu plus de puissance dans le bleu et dans le rouge, pour la photosynthèse.


Du sol... si tu as les moyens, de l'ADA Aquasoil. Si tu as un peu moins de moyens, du Flourite ça sera top. Si les moyens manquent, l'akadama reste une solution intéressante mais sa durée de vie est un peu aléatoire. Il fond avec le temps. Un bonsai se rempote de temps en temps, un aquarium est plus délicat à "rempoter". Evite le manado, je parle par expérience. C'est pas mal pour un bac peu planté et plat, si rincé correctement et la partie la plus légère éliminée, c'est pénible pour un bac très planté ou avec des reliefs. Trop léger. Evite les sols à couches, les machins supposés riches avec de la terre dedans tout ça tout ça. C'est plus une source d'emmerdement qu'autre chose.


Du CO2 pour terminer... j'en parle plus haut, tu as déjà une idée des conséquences. Quant au choix du matériel, le top du top est un détendeur à deux étages d'un marchant de gaz pro, équipé d'une valve à pointeau de précision (genre une valve Ideal 51-2-1) ou d'un régulateur de débit électronique. Compte entre 500 et 1'000 € pour une telle solution. Je plaisante un peu. C'est peut-être une solution pour quelqu'un d'expérimenté et pour alimenter plusieurs bacs, c'est clairement démesuré comme solution première pour un bac de taille moyenne. Non, un kit détendeur Tunze ou JBL marche de façon tout à fait satisfaisante, sur une bouteille rechargeable brasserie ou d'un gazinier. J'ai lu beaucoup de bien de Lunapet également, je suis en train d'y penser moi-même pour faire mumuse dans le bac de ma fille. Oublie les solutions à régulation par pH, c'est à la fois coûteux et néfaste aux plantes. N'oublie par contre pas l'électrovanne pour couper le CO2 lorsque la lumière est éteinte (avec un décalage temporel cependant), les plantes ne consomment pas de CO2 sans photosynthèse, le compte-bulle, le diffuseur de CO2, le drop checker indispensable, et le tube spécial CO2 pas-en-silicone-qui-fuit. Ça en fait du matos tout ça.


Et non, je ne termine pas sur le CO2. Je termine sur la mise en route. Dans les deux cas low / high tech, commence avec des plantes pas chères à pousse rapide. Elles seront remplacées progressivement lorsque les phases à algues seront passées. Tu peux la jouer de deux façons : très fourni en verdure, ou pas. Beaucoup de verdure de démarrage permet d'introduire sans risque quelques poissons mangeurs d'algues pratiquement dès la mise en eau (selon les plantes de départ). Les poissons vont produire des déchets qui vont alimenter les plantes et les bactéries dès le départ. Les plantes vont en particulier absorber l'ammoniac aussitôt que produit. Et tout le monde est content : les plantes, les poissons, l'aquariophile et la douce moitié (masculine ou féminine) de l'aquariophile. Sans CO2, il faut rester prudent car la capacité d'absorption reste basse. Avec CO2 (injecté dès la mise en eau), pas de risque, les plantes vont bouffer l'ammoniac à toute vitesse, protégeant les poissons d'une intoxication à l'ammoniac évidemment, mais aussi aux nitrites qui seront en principe jamais mesurables. Je sais, ça va un peu à l'encontre de ce qu'on peut lire partout, mais ce qu'on lit partout concerne la grande majorité des aquariums en démarrage, à savoir avec très peu de plantes.


Vala. :)
Bonjour

bon je vais m orienter sur l option high tech qui je pense offre plus de possibilitées meme si ca demande un peu plus d investissement.

Pour le sol, visuellement j ai une preference pour le flourite qui donne un rendu moins uniforme.
Il me semble que le flourite de "base" est un melange des autres flourites ( rouge noir ) ?  si ce n est pas le cas il est peut etre interessant de faire son melange soit meme ?
Pour la quantite il faudrait partir sur combien de sacs  ?  4 voir 5  peut etre ?

Sinon pour le CO2 a trouver alors  : detendeur, diffuseur, compte bulle, dropchecker et un fournisseur pas cher pour le CO2.
Si vous avez du materiel a me conseiller, ca m evitera surement d acheter des trucs bof car je suppose que comme partout, tout ce qui se fait n est pas au top et que certaines choses marchent mieux que d autres.

Pour la filtration / brassage une JBL 1500 est ce suffisant en complement de la JBL 900 ? J ai vu aussi que certains utilisent des pompes de brassage afin d eviter les zones mortes dans le bac.

Je vais mettre un oeil du cote des plantes aussi, voir  ce qui se fait et ce qui me plait aussi.

Et a voir aussi la " nourriture " pour la verdure.

Bon allez hop au boulot mais pour le moment ca va etre le ménage  :grr: :grr:

A+