Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

Osmose de l'eau d'un puit  (Lu 45853 fois)

Xavier Homme

  • Messages: 797
bonjour à tous!

quelqu'un a t'il l'expérience de tirer l'eau d'un puits pour l'osmoser ?
je dispose d'un puits qui peut me fournir plusieurs m3 d'eau par jour,
et techniquement, avec un booster pour mettre en pression l'osmoseur,
je pense l'expérience faisable...

quelqu'un a t'il déjà déjà fait cela?
quelles seraient d'après vous les précautions à prendre?
je pense la filtrer et la laisser décanter avant de la passer
au moyen d'un booster dans les pré-filtres classiques anti-sédiments et charbon,
puis l'osmoseur.

un traitement UV serait peut être utile pour l'aspect bactériolgique ? :??:

l'eau de mon puits est dure et chargée en nitrates, et probablement en pesticides... :grr:

vos avis me seraient précieux avant de me lancer dans cette expérience  :sr:




fmagnier Homme

  • MH
  • Messages: 3125
  • Un méchant romain
Bonsoir,

A mon avis il n'y a pas de raison pour que cela ne marche pas. Il faudra juste une pompe solide pour assurer la remonté du puis et la mise en pression.
Si tu a beaucoup de nitrate, l'osmoseur de base risque ne ne pas suffire. Il faudra peut etre un modele plus evolué avec une membrane plus fine. Je suppose que l'on parle d'osmose inverse...
Pour les pesticides un pre-filtre au charbon actif peut etre utile. Il y en a un d'origine sur les osmoseurs de bonne qualité.
Quand aux bacteries, il n'y a pas de soucis. Elle ne peuvent traverser une membrane si fine. Reste le problème du stockage de l'eau osmosée.


gamelle Homme

  • Messages: 425
Et bien, j'ai tenté l'experience d'osmoser l'eau de puits, j'ai pensé au probleme de facture EDF pour garder l'eau sous pression... du coup, j'ai opté pour une pompe avec un ballon surpresseur de 60 litres (j'ai payé l'ensemble 180 euros), ce qui fait que la pompe ne se met en route qu'une dizaine de secondes toutes les 20 minutes ... pas très couteux en électricité donc ...

Le seul bemol qui fait que j'ai temporairement arreté, c'est que le puits est très récent, du coup, il y a beaucoup de particule en suspension, je dois rajouter plusieurs préfiltres pour éviter de flinguer mon osmoseur (j'ai fait les tests avec un vieil osmoseur en partance pour la poubelle)

Xavier Homme

  • Messages: 797
La question devrait être "quelqu'un sait-il si faire cela est intéressant ? "   :roll:

Quelle est ta motivation ?
économiser l'eau ok, mais edf est là pour fournir le jus.
Si personne ne l'as fait c'est que le bilan est désavantageux.... ?
Intéressant à savoir en tout cas.
en tout cas les bactéries ne passent pas normalement !
Peut être une mauvaise bonne idée ?!!  :tong: tu nous fais l'expérience ? !!   :clinoeil:
sauf si l'eau du puits est super clean et que c'est juste pour se rassurer que...

   
ma motivation est double:
  • économique, vu le coût de l'eau de conduite 4 euros le m3 consommé, donc 20 euros le m3 produit,
  • écologique, car rejeter à l'égout de l'eau qui a été rendue potable me semble un non-sens...

comme les deux motivations se rejoignent,
si personne n'a vu de conséquence négative,
je pense effectivement faire l'expérience aux beaux jours,
vu que je risque d'économiser 100 m3 et donc 400 euros d'eau par an,  :lol:
à 0.10 euro le kWh, je serais étonné de devoir dépenser 4000 kWh par an
pour faire cela...

je n'ai effectivement pas d'évaluation de la consommation d'électricité pour la mise en pression... :??:
que consomme un booster? si quelqu'un a une évaluation, bienvenue  :clinoeil:

amha, ce n'est pas parce que personne ne l'a fait que ça condamne l'idée,
sinon on ne ferait jamais rien de nouveau, on serait à l'age de pierre  :tong:


Xavier Homme

  • Messages: 797
Bonsoir,

A mon avis il n'y a pas de raison pour que cela ne marche pas. Il faudra juste une pompe solide pour assurer la remonté du puis et la mise en pression.
Si tu a beaucoup de nitrate, l'osmoseur de base risque ne ne pas suffire. Il faudra peut etre un modele plus evolué avec une membrane plus fine. Je suppose que l'on parle d'osmose inverse...
Pour les pesticides un pre-filtre au charbon actif peut etre utile. Il y en a un d'origine sur les osmoseurs de bonne qualité.
Quand aux bacteries, il n'y a pas de soucis. Elle ne peuvent traverser une membrane si fine. Reste le problème du stockage de l'eau osmosée.

bonsoir,
merci de tes conseils  :sr:

pour la remontée d'eau du puits, je suis déjà équipé d'un groupe gardena
qui maintient le réseau du jardin en pression (3 bars ?) tout l'été pour l'arrosage. :lol:

par contre, je ne peux pas mettre un osmoseur directement dessus:
  • il y a trop de grosses impuretés
  • le groupe se mettrait en sécurité, considérant l'osmoseur comme une fuite :sad:

c'est pourquoi je pense mettre un réservoir qui servirait aussi de décantation,
et un booster entre le réservoir et l'osmoseur.
avec les bocaux 10 pouces de chez Européen-Trading pour les préfiltres,
ce me semble pouvoir le faire.

restent trois questions:
1. consommation électrique d'un booster?  :??:

2. intérêt -ou non- de metttre un adoucisseur à résines (de type ménager)
en amont de la membrane d'osmose inverse pour lui faciliter le travail,
vue la qualité de l'eau du puits ?  :??:

3. qu'entends tu par "membrane plus fine"?
peux tu me donner une référence?
je n'ai jamais vu cette notion sur aucun site marchand....  :??: :??: :??:


Xavier Homme

  • Messages: 797
Et bien, j'ai tenté l'experience d'osmoser l'eau de puits, j'ai pensé au probleme de facture EDF pour garder l'eau sous pression... du coup, j'ai opté pour une pompe avec un ballon surpresseur de 60 litres (j'ai payé l'ensemble 180 euros), ce qui fait que la pompe ne se met en route qu'une dizaine de secondes toutes les 20 minutes ... pas très couteux en électricité donc ...

Le seul bemol qui fait que j'ai temporairement arreté, c'est que le puits est très récent, du coup, il y a beaucoup de particule en suspension, je dois rajouter plusieurs préfiltres pour éviter de flinguer mon osmoseur (j'ai fait les tests avec un vieil osmoseur en partance pour la poubelle)

bonsoir,

merci, tu es le premier que je rencontre à avoir fait ce type d'essai.

as tu une estimation de la consommation d'un booster?
vu le prix du m3 d'eau, il faudrait que ça consomme beaucoup...
mais c'est vrai que ta solution est élégante,
un super booster en quelque sorte  :roll:
peux tu me donner une idée de la qualité de l'eau osmosée que tu as obtenue par ce moyen ?

pour le problème des particules,
je ne vais pas te rassurer, :diable:
mais mon puits doit avoir 250 ans,
et j'en ai aussi...

je pense mettre une colonne de décantation
pour remédier à ce problème. :sr:

fmagnier Homme

  • MH
  • Messages: 3125
  • Un méchant romain
bonsoir,
merci de tes conseils  :sr:
...
c'est pourquoi je pense mettre un réservoir qui servirait aussi de décantation,
Effectivement cela semble la bonne solution. Reste le nettoyage... Un filtre a sable doit aussi tres bien marcher.

et un booster entre le réservoir et l'osmoseur.
avec les bocaux 10 pouces de chez Européen-Trading pour les préfiltres,
ce me semble pouvoir le faire.

restent trois questions:
1. consommation électrique d'un booster?  :??:
Citation
Entre 20 et 50W je pense. Mais avec la solution de gamelle la conso doit etre tres faible.

2. intérêt -ou non- de metttre un adoucisseur à résines (de type ménager)
en amont de la membrane d'osmose inverse pour lui faciliter le travail,
vue la qualité de l'eau du puits ?  :??:
Citation
Le pour c'est que cela prolonge la vie de la membrane. En effet le calcium et le magnesium ont tendance à précipiter quand on les concentre, et c'est le cas a la surface de la membrane. L'adoucisseur les remplaces par du sodium qui n'a pas se défaut.

3. qu'entends tu par "membrane plus fine"?
peux tu me donner une référence?
je n'ai jamais vu cette notion sur aucun site marchand....  :??: :??: :??:
Citation
Il existe plusieurs qualité de membranes, 50 et 100nm je croit. Les osmoseurs tres bon marché sont souvent en 100nm. Avec eux il est difficile d'avoir un taux de NO3 faible si on part de haut. Il ne faut pas espérer descendre sous 10-20mg/l en partant de 50-100 apres quelques mois d'utilisation. Ils sont souvent en 1 ou 2 corps, soit juste la membrane (1 corps) soit un filtre et la membrane.
Les osmoseurs milieu de gamme (150-400€) sont en 50nm, souvent avec plusieurs pre-filtre (mecanique, charbon, ...) et comportent au moins 3 corps. La notion est souvent 'eludé' sur les site marchand.
Les 3 modeles Tunze semblent ok, avec peut etre une reserve sur le premier dans ton usage a cause du filtre meca leger et indissociable du filtre charbon .

[/quote]


Xavier Homme

  • Messages: 797
...
Entre 20 et 50W je pense. Mais avec la solution de gamelle la conso doit etre tres faible.
donc pour 24 heures par semaine,
50 W * 24h * 52 semaines =62400 Wh par an,
ça ferait au max 62 kWh à 0.05euros en heures creuses = 3.12 euros par an  :lol:

Le pour c'est que cela prolonge la vie de la membrane. En effet le calcium et le magnesium ont tendance à précipiter quand on les concentre, et c'est le cas a la surface de la membrane. L'adoucisseur les remplaces par du sodium qui n'a pas se défaut.
donc, ça vaut sûrement le coup, d'autant que la qualité de l'eau obtenue doit être meilleure  :sr:
Il existe plusieurs qualité de membranes, 50 et 100nm je croit. Les osmoseurs tres bon marché sont souvent en 100nm. Avec eux il est difficile d'avoir un taux de NO3 faible si on part de haut. Il ne faut pas espérer descendre sous 10-20mg/l en partant de 50-100 apres quelques mois d'utilisation. Ils sont souvent en 1 ou 2 corps, soit juste la membrane (1 corps) soit un filtre et la membrane.
Les osmoseurs milieu de gamme (150-400€) sont en 50nm, souvent avec plusieurs pre-filtre (mecanique, charbon, ...) et comportent au moins 3 corps. La notion est souvent 'eludé' sur les site marchand.
Les 3 modeles Tunze semblent ok, avec peut etre une reserve sur le premier dans ton usage a cause du filtre meca leger et indissociable du filtre charbon .

Ah là, je découvre !
pour les préfiltres, je suis sur une solution à bocaux 10 pouces, un antisédiments 5microns, et un charbon, capacité 20 m3 pour qq euros  :sr:
mais pour toi les membranes polyamide TFC Filmtec de rechange 100 GPD 
http://www.europeen-trading.com/fiche_produit.php?pid=185 à environ 50 euros sont des 100nm  :??:
pourtant, elles me donnent mieux en conductivité que l'animalerie du coin :
20 microsiemens soit le seuil de mon conductivimètre contre 40 à l'animalerie voisine mesurés avec le même conductivimètre....

crois tu que Tunze vends des membranes de rechange en 50 nm?
et si oui, où les trouver?
mais si la membrane coute 5 fois plus cher, l'intérêt diminue...
dans ce cas, il faut peut être envisager un dénitrateur (un autre de mes projets :fou:)
sur le réservoir/decant pour se débarrasser une bonne fois des NO3 en amont de la membrane,
et garder une membrane à 50 euros qui sort 20 microsiemens à partir d'eau de conduite déjà bien chargée?

gamelle Homme

  • Messages: 425
bonsoir,

merci, tu es le premier que je rencontre à avoir fait ce type d'essai.

as tu une estimation de la consommation d'un booster?
vu le prix du m3 d'eau, il faudrait que ça consomme beaucoup...
mais c'est vrai que ta solution est élégante,
un super booster en quelque sorte  :roll:
peux tu me donner une idée de la qualité de l'eau osmosée que tu as obtenue par ce moyen ?

Aucune idée pour la consommation d'une pompe booster.

Ma pompe est est une 1400W, en majorant la conso, cela donne 30 secondes toutes les 20 minutes, il faut au pire 24 heures pour faire 200 litres d'eau osmosée, soit 4,2kWh pour faire 1000 l d'eau osmosée.

Le problème dans ce genre d'installation est d'évaluer la tenue de la pompe aux arrets/démarrages successifs, elle est prévue pour être montées sur un pressostat, donc je ne m'inquiete pas trop (mon proprio en a une en route sans ballon depuis des années branchée sur un tuyau d'arrosage qui fuit ....), mais c'est à voir à la longue.

Pour la qualité de l'eau, pareil qu'avec l'eau de robinet, la grosse différence réside une fois de plus dans la préfilitration, c'est peut-etre de ce coté que ca va couter le plus cher.

pour le problème des particules,
je ne vais pas te rassurer, :diable:
mais mon puits doit avoir 250 ans,
et j'en ai aussi...

je pense mettre une colonne de décantation
pour remédier à ce problème. :sr:

Citation

Ca ne me rassure pas, en effet  :sad:

Xavier Homme

  • Messages: 797
...

Ma pompe est est une 1400W, en majorant la conso, cela donne 30 secondes toutes les 20 minutes, il faut au pire 24 heures pour faire 200 litres d'eau osmosée, soit 4,2kWh pour faire 1000 l d'eau osmosée.

Le problème dans ce genre d'installation est d'évaluer la tenue de la pompe aux arrets/démarrages successifs, elle est prévue pour être montées sur un pressostat, donc je ne m'inquiete pas trop (mon proprio en a une en route sans ballon depuis des années branchée sur un tuyau d'arrosage qui fuit ....), mais c'est à voir à la longue.

...avec tes données, je trouve plutôt 30 secondes * 3 fois par h / 3600" par h * 24 h * 1400 = O,84 kWh  :??:
donc , à 0,1 euro/kWh, ça fait en gros que le budget annuel pour 200 l produit par semaine donne:
pour 24 h par semaine de 0,84 kWh/semaine * 52 semaines * 0,1 euro/kWh = 4,37 euros/an
donc le prix de 1 m3 d'eau de conduite pour produire 200 *52 = 10 m3 d'eau osmosée  :lol:
peut être que je fais une erreur, mais je ne vois pas où... :??:


Pour la qualité de l'eau, pareil qu'avec l'eau de robinet, la grosse différence réside une fois de plus dans la préfilitration, c'est peut-etre de ce coté que ca va couter le plus cher.


Citation

oui, mais avec les préfiltres à bocaux 10 pouces, http://www.europeen-trading.com/index.php?cid=505
pour 20 m3 consommés le coût est seulement
de 2.30 euro pour l'antisédiments 5 microns,
et 5,75 euros pour le filtre charbon,
donc 8.50 euros pour 20000 litres consommés et donc (pour un ratio eau consommée par eau produite de 5) 4000 litres produits.
budget annuel pour 200l/semaine = 8.5 eur / 4000 l * 200 * 52 = 22 euros par an pour 10 m3

une colonne de décantation ne coute rien que le boulot de la nettoyer de temps en temps,

en coût proportionnel, cela donne donc pour 10000 litres produits :
4.37 euros d'électricité + 22 euros de préfiltres + 2 membranes à 50 euros
126 euros pour 10000 litres,
soient environ 0,0126 euro le litre, soit en majorant: 0,015 euro/litre,
donc effectivement environ 10 fois moins que les 0,15 euros/litre des animaleries  :lol:

cherchons l'erreur....

restent à évaluer l'investissement initial, la durée de vie,
et le coût effectif des membranes (50 nm plutôt que 100 nm),
pour prendre en compte la remarque de fmagnier ci- dessous,
mais il semble qu'il y a de la marge...
en plus, avec l'installatiion projetée, on peut sûrement recycler l'eau du bac,
et arroser les tomates avec le rejet,
(voire même distiller le rejet au soleil, pour revendre l'engrais récupéré à l'agriculture intensive,  :fou:)
façon de rester écolo au maximum  :roll:

gamelle Homme

  • Messages: 425
...avec tes données, je trouve plutôt 30 secondes * 3 fois par h / 3600" par h * 24 h * 1400 = O,84 kWh  :??:

Tout juste, soit 4,2 kWh pour 1000 litres d'eau osmosée (ce que j'ai indiqué), après, chacun adapte à sa conso ;)

Je connais pas mal de personnes (moi y compris) qui consomment plus de 200 litres par semaine  :sifflets:


Xavier Homme

  • Messages: 797
Tout juste, soit 4,2 kWh pour 1000 litres d'eau osmosée (ce que j'ai indiqué), après, chacun adapte à sa conso ;)

mes excuses, je ne t'avais pas bien lu :boulet:
Je connais pas mal de personnes (moi y compris) qui consomment plus de 200 litres par semaine  :sifflets:


Citation



moi aussi, j'en suis plutôt à 3 à 400 litres par semaine,
et ça commence à faire un gros poste dans le budget d'entretien de mon bac,  :gr:
et dans ma conscience de l'environnement  :diable:
d'où mon questionnement sur l'usage d'eau de puits...  :fou:

je pense que je vais creuser (l'idée, car le puits existe déjà....) :rire:
et tenter une expérimentation, car l'idée me semble de plus en plus prometteuse....  :sr:

Anthon Homme

  • Messages: 346
J'ai produit de l'eau déminéralisée via un surpresseur (une pompe avec un ballon qui ne se met en marche que quand la pression du ballon baisse) depuis un puit sans problème pendant 1 an. Il faut par contre prévoir un bon préfiltre à sédiment (le filtre 5µm).

Pour les problèmes de dépots au niveau de la membrane, vu que l'eau est gratuite tu peux te permettre d'avoir un faible ratio eau osmosée / rejet ce qui évite les problèmes de surconcentration de sels de calcium au niveau de la membrane (j'ai procédé ainsi sur une eau qui devait avoisiner les 50°F de TH).



Recherche nourriture vivante : cf. ici

Xavier Homme

  • Messages: 797
J'ai produit de l'eau déminéralisée via un surpresseur (une pompe avec un ballon qui ne se met en marche que quand la pression du ballon baisse) depuis un puit sans problème pendant 1 an. Il faut par contre prévoir un bon préfiltre à sédiment (le filtre 5µm).

Pour les problèmes de dépots au niveau de la membrane, vu que l'eau est gratuite tu peux te permettre d'avoir un faible ratio eau osmosée / rejet ce qui évite les problèmes de surconcentration de sels de calcium au niveau de la membrane (j'ai procédé ainsi sur une eau qui devait avoisiner les 50°F de TH).



Ah merci, Anthon  :sr:

as tu eu des problèmes de nitrates comme ceux qu'évoque fmagnier ci-dessous?

cordialement

Xavier Homme

  • Messages: 797
'tain c'est cher chez toi ! c'n'est pas plus vers les 2,7 euro me M3 ? (faut que je matte ma facture !)
oui, regardes ta facture, parce que la moyenne nationale française est même un peu au dessus de 4 euros, si je ne me trompe, et ça ne va faire que monter dans l'avenir...
Pourquoi un non sens ? l'eau rejeté est non potable, mais bonne pour le jardin. S'il faut investir 600 euro au lieu de 100, il faut de gros besoin comme cela semble le cas pour vous pour que cela soit valable non ? et puis tout cela est vite bouché, à changer, à jeter, à entretenir, jsais pas, vous pensez vraiment que c'est un bon plan ? tu ne risque pas d'économiser grand chose la première année, mais les suivantes c'est bien possible, sauf si du matos tombe en panne etc...
Citation
mon jardin consomme beaucoup moins que mon bac, c'est tout le problème.
en fait mon bac consomme presque autant que le reste de la maison, et le jardin est déjà arrosé avec l'eau du puits.
actuellement, le bac consomme 100 m3 d'eau de conduite par an, et ça me coute 400 euros/an d'eau et 150 euros de remplacement des préfiltres et menbranes pour produire environ 20 000 litres d'eau osmosée à raison de 3 à 400 litres par semaine...

c'est un peu la difficulté du discus, les changement d'eau. il y a des gars qui n'arrêtent quasiment jamais leur osmoseur...
va un peu voir là : http://santaremdiscus.free.fr/index.php?lng=fr

mais tu as raison, le raisonnement doit inclure les couts de maintenance de l'installation, en plus de l'investissement initial et du cout proportionnel de production.
En première évaluation, pour cette consommation, j'espère pouvoir diminuer le budget annuel de 550 à 150 euros par an sur  deux ou trois ans, amortissement de l'installation, maintenance et cout de production inclus....

HS
Tapez pas hein.., je veux juste jouer un peu à l'avocat du :diable: chacun fait ce qu'il veut après tout, rien que pour le plaisir de bricoler un truc soit mm etc, je le comprends !!!  :clinoeil:
Citation

meuh non on va pas te taper, on a été jeunes aussi,  :rire: et peut être même plus insouciants   :clinoeil:

j'ai commencé avec une bassine en zinc de 100 litres enterrée dans le jardin, pleine de jolis poissons rouges gagnés à la loterie de la fête foraine du village (1 Nouveau Franc, donc 0,15 euros pièce, à tous les coups on gagne!), je mettais de l'eau du robinet au début, et la pluie servait à compenser l'évaporation, l'eau ne coutait que 0,05 euros le litre, mais c'était 0,3 Nouveaux Francs, et personne ne t'en veux de ne pas le savoir, :rire: c'était en 1960 ....

ton bac en bois, à l'eau de mer, qui est magnifique, :sr:
dans 20 ans, sans parler de 47 ans, tu crois qu'il sera devenu quoi? :ooo:
et il t'a déjà couté combien et il t'aura couté combien? :diable:

HS off

cordialement

Anthon Homme

  • Messages: 346
as tu eu des problèmes de nitrates comme ceux qu'évoque fmagnier ci-dessous?

Non pas de problèmes de mon côté.

S'il est vrai que les nitrates sont parmi les premiers ions à fuir des membranes d'osmose, il faut voir que la majorité sont retenues par la membrane (de mémoire au moins 90%).
Si on part d'une eau de puit à 50mg/L de nitrate (ce qui est beaucoup, même s'il peut exister bien pire), on ne passe donc pas les 5mg/L dans l'eau osmosée.
Il est vrai que cette valeur n'est pas négligeable mais elle est rarement rédhibitoire.

Tu as analyser l'eau brute de ton puit ?
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Anthon Homme

  • Messages: 346
Tu as pensé à une utilisation permettant de recycler l'eau de ton bac telle qu'exposée ici ? http://www.aquasquale.com/V3/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=7998&start=12
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Xavier Homme

  • Messages: 797
Tu as pensé à une utilisation permettant de recycler l'eau de ton bac telle qu'exposée ici ? http://www.aquasquale.com/V3/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=7998&start=12

oui, j'y pense effectivement, car l'eau de sortie de mon bac est de bien meilleure qualité que l'eau de mon puits...
je pourrais donc déverser le trop plein de mon bac dans la réserve d'eau du puits  :roll:

cordialement

Xavier Homme

  • Messages: 797
Non pas de problèmes de mon côté.

S'il est vrai que les nitrates sont parmi les premiers ions à fuir des membranes d'osmose, il faut voir que la majorité sont retenues par la membrane (de mémoire au moins 90%).
Si on part d'une eau de puit à 50mg/L de nitrate (ce qui est beaucoup, même s'il peut exister bien pire), on ne passe donc pas les 5mg/L dans l'eau osmosée.
Il est vrai que cette valeur n'est pas négligeable mais elle est rarement rédhibitoire.

Tu as analyser l'eau brute de ton puit ?


Il y a peut être la solution de mettre deux membranes en série -avec des boosters- pour avoir 99% et donc sortir de l'eau à 0,5 mg de NO3 par litre...

l'analyse de l'eau de mon puits, oui mais j'ai égaré les résultats  :sad:
je les referais en remettant ma pompe en service au printemps, parce que mon puits est fermé par une grossse plaque de béton, et c'est tout un boulot de l'ouvrir...
de mémoire, les taux étaient exhorbitants,  :ooo: alors que j'habite à moins de cinq kilomètres d'un captage de la compagnie des eaux...
ils doivent capter plus profond que mon puits qui n'est qu'à sept mètres.

Anthon Homme

  • Messages: 346
Il y a peut être la solution de mettre deux membranes en série -avec des boosters- pour avoir 99% et donc sortir de l'eau à 0,5 mg de NO3 par litre...
C'est effectivement une possibilité. Par contre je répète ce que j'ai dit préalablement, pour ce genre de configurations mieux vaut des petits surpresseurs que des pompes boosters (pour ne pas que la pompe tourne non stop). Attention aussi pour le choix de la pompe qui doit reprendre l'eau entre les deux osmoseurs. Celle-ci ne doit pas être corrodée par de l'eau osmosée (donc la choisir autant que possible en inox ou plastique et éviter si possible acier et fonte). Attention enfin à faire un système qui arrête cette pompe en cas de manque d'eau en amont.

de mémoire, les taux étaient exhorbitants,  :ooo: alors que j'habite à moins de cinq kilomètres d'un captage de la compagnie des eaux...
ils doivent capter plus profond que mon puits qui n'est qu'à sept mètres.
Citation
Si les taux en nitrate sont extrèmenent élevés, méfie toi quand même de cette eau. Assure toi que tu as une bonne prottection de tes membranes au charbon actif histoire de capter autant que possible les polluants organiques tels que pesticides.
Compte tenu de toutes tes données, je partirait plutôt sur un système de ce type :


Différence par rapport au dessin : tu remplaces l'arrivée d'eau de ville par de l'eau de ton forage et tu remets l'ensemble des eaux usées de ton aquarium dans le bac.
Pour la déconcentration dans le bac, tu peux remplacer la consommation de la chasse d'eau par n'importe quelle autre consommation (arrosage du jardin ou autre).
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Cyberfish Homme

  • MH
  • Messages: 7134
Salut !
Perso, je me lance dans la construction de notre maison et il nous est imposé une réserve de 5m3 d'eau de pluie.
Je prévois donc de taper là dedans pour mes aqua, l'eau de nos WC et pour les machines à laver (linge et vaisselle).
Je prévois donc de l'osmoser pour les premiers et les derniers (les WC suivront).
Je pense que le rendement sera bon vu la qualité de l'eau de pluie. Je prévois donc de faire une réserve d'un m3 avec un surpresseur en sortie.
Je vais donc mettre l'osmoseur en sortie de cuve de rétention (avec un autre surpresseur). Le rejet reviendra vers cette même cuve ce qui évitera encore les pertes.
Je prévois aussi une série de filtre (entre autre charbon) en arrivée de gouttière pour éviter les surprises et surtout limiter les risques de croupissement de l'eau dans la cuve de 5m3.
Qu'en pensez vous ?
Cyberfish
Retrouvez toutes mes expériences aquariophiles sur mon site : http://cyberfish.fr

Cyberfish Homme

  • MH
  • Messages: 7134
Je viens juste de tomber sur ça : http://fr.biz.yahoo.com/13032007/202/le-prix-de-l-eau-augmente-plus-vite-que-l.html.
Voilà qui étaye encore nos projets !
Cyberfish
Retrouvez toutes mes expériences aquariophiles sur mon site : http://cyberfish.fr

Xavier Homme

  • Messages: 797
Salut !
Perso, je me lance dans la construction de notre maison et il nous est imposé une réserve de 5m3 d'eau de pluie.
Je prévois donc de taper là dedans pour mes aqua, l'eau de nos WC et pour les machines à laver (linge et vaisselle).
Je prévois donc de l'osmoser pour les premiers et les derniers (les WC suivront).
Je pense que le rendement sera bon vu la qualité de l'eau de pluie. Je prévois donc de faire une réserve d'un m3 avec un surpresseur en sortie.
Je vais donc mettre l'osmoseur en sortie de cuve de rétention (avec un autre surpresseur). Le rejet reviendra vers cette même cuve ce qui évitera encore les pertes.
Je prévois aussi une série de filtre (entre autre charbon) en arrivée de gouttière pour éviter les surprises et surtout limiter les risques de croupissement de l'eau dans la cuve de 5m3.
Qu'en pensez vous ?

ça marchera surement, mais quelle quantité d'eau de pluie comptes tu récupérer?
dans ta région, la pluviométrie est de la classe 1000 litres par m2 et par an, évidement pas répartis uniformément dans l'année,
donc je crains que ton réservoir de 5 m3 ne soit en trop-plein en automne et en hiver, et vide le reste de l'année...
c'est une bonne idée, mais qui doit probablement être complétée par une autre solution en période sèche.

mon puits, depuis dix ans, m'a toujours sorti plus de 1 m3 par jour, même en fin d'été, quand le niveau est au plus bas  :lol:

cela dit, j'imagine aussi de compléter mes installations avec de l'eau de pluie, à voir comment la filtrer... :sr:
le problème de l'eau de pluie, c'est la qualité variable due à la pollution atmosphérique, elle même très variable.

il faut être très prudent: en 1986, j'avais uniquement un 240 litres qui était à l'eau de pluie, décantée et filtrée sur perlon.
j'ai cru que ceux qui disaient que le nuage de Tchernobyl s'était arrêté à la frontière, pour contourner la Fance,  :grr:
et j'ai eu l'année suivante une mortalité record dans ce bac... tous mes scalaires entre autres  :colere:
c'est à cette époque que j'ai arrêté l'eau de pluie  :grr:
il faut voir comment se débarrasser des polluants, et je ne suis pas certain que le charbon actif soit suffisant pour l'iode radioactif  :??:

cordialement


Xavier Homme

  • Messages: 797
Je viens juste de tomber sur ça : http://fr.biz.yahoo.com/13032007/202/le-prix-de-l-eau-augmente-plus-vite-que-l.html.
Voilà qui étaye encore nos projets !

ben oui, ça confirme bien notre démarche  :lol:

cordialement

Xavier Homme

  • Messages: 797
C'est effectivement une possibilité. Par contre je répète ce que j'ai dit préalablement, pour ce genre de configurations mieux vaut des petits surpresseurs que des pompes boosters (pour ne pas que la pompe tourne non stop). Attention aussi pour le choix de la pompe qui doit reprendre l'eau entre les deux osmoseurs. Celle-ci ne doit pas être corrodée par de l'eau osmosée (donc la choisir autant que possible en inox ou plastique et éviter si possible acier et fonte). Attention enfin à faire un système qui arrête cette pompe en cas de manque d'eau en amont.
salut Anthon,

oui, tu as parfaitement raison, je prends en compte ta remarque dans le projet  :sr:

Si les taux en nitrate sont extrèmenent élevés, méfie toi quand même de cette eau. Assure toi que tu as une bonne prottection de tes membranes au charbon actif histoire de capter autant que possible les polluants organiques tels que pesticides.
Citation

oui, il faudra certainement dimensionner les pré-filtres et leur maintenance en conséquence.

Compte tenu de toutes tes données, je partirait plutôt sur un système de ce type :
Citation
là, tu es dur, parce que l'image fait 150 par 90 pixels, alors on ne peut pas lire les légendes ni les flèches...
proposes tu de recycler le rejet de l'osmoseur?
Différence par rapport au dessin : tu remplaces l'arrivée d'eau de ville par de l'eau de ton forage et tu remets l'ensemble des eaux usées de ton aquarium dans le bac.
Citation

oui, bien sûr, l'eau de rejet du bac est meilleure que celle du puits, mais ça fera un réservoir et une pompe de plus....


Pour la déconcentration dans le bac, tu peux remplacer la consommation de la chasse d'eau par n'importe quelle autre consommation (arrosage du jardin ou autre).
Citation

oui, bien sûr, cela fait partie du projet... :sr:

cordialement

Anthon Homme

  • Messages: 346
Salut !
Perso, je me lance dans la construction de notre maison et il nous est imposé une réserve de 5m3 d'eau de pluie.
Je prévois donc de taper là dedans pour mes aqua, l'eau de nos WC et pour les machines à laver (linge et vaisselle).
Je prévois donc de l'osmoser pour les premiers et les derniers (les WC suivront).
Je pense que le rendement sera bon vu la qualité de l'eau de pluie. Je prévois donc de faire une réserve d'un m3 avec un surpresseur en sortie.
Je vais donc mettre l'osmoseur en sortie de cuve de rétention (avec un autre surpresseur). Le rejet reviendra vers cette même cuve ce qui évitera encore les pertes.
Je prévois aussi une série de filtre (entre autre charbon) en arrivée de gouttière pour éviter les surprises et surtout limiter les risques de croupissement de l'eau dans la cuve de 5m3.
Qu'en pensez vous ?
Ton installation me semble viable. Je te suggère juste d'ajouter une arrivée d'eau de ville dans le stockage d'eau de pluie, cette arrivée étant commandée avec un robinet de type "chasse d'eau" (robinet à flotteur) situé à mi-hauteur du bac (voir plus bas). De cette façon tu es-sûr qu'en cas de manque ponctuel d'eau, tu as un appoint automatique.

Deuxième point, il ne faut surtout pas que tu mettes tout en eau osmosée. Le fait d'alimenter la chasse d'eau en eau non osmosée te permet de déconcentrer ton bac (même peu chargée, l'eau de pluie n'est pas totalement dépourvue d'impuretés; les rejets de l'osmoseur concentrent ces impuretés).

Je me demande si c'est nécessaire de consommer de l'électricité pour osmoser l'eau du lave linge ou du lave vaisselle. A mon avis un simple passage sur préfiltre et charbon serait suffisant.
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Anthon Homme

  • Messages: 346
là, tu es dur, parce que l'image fait 150 par 90 pixels, alors on ne peut pas lire les légendes ni les flèches...
J'ai corrigé, il suffit de cliquer sur l'image.

Ce que je te propose c'est le schéma suivant :

L'osmoseur est alimenté par une cuve via un surpresseur (n°1).
Le concentrat de l'osmoseur est renvoyé dans la cuve.

Dans cette cuve on remet l'eau usée des aquariums qui a l'avantage d'être peu minéralisée.
On peut ensuite compléter avec de l'eau de ville ou, mieux dans ton cas, avec de l'eau en provenance du puit (effectivement ceci nécessite un deuxième surpresseur). Cet ajout d'eau se fait via un robinet de chasse d'eau placé à mi-hauteur de la cuve.

Pour renouveller l'eau de ce bac,  le surpresseur n°1 sert aussi à arroser le jardin ou à alimenter une chasse d'eau.

En terme de coûts d'investissement tu ajoutes :
1 surpresseur
1 cuve (genre une poubelle ça doit le faire)
1 robinet de chasse d'eau

Avec un peu de récupération, je suis sûr que tu peux t'en tirer pour moins de 200€ pour le tout (ce n'est pas négligeable).
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Xavier Homme

  • Messages: 797
J'ai corrigé, il suffit de cliquer sur l'image.
merci c'est beaucoup plus lisible  :sr:
Ce que je te propose c'est le schéma suivant :

L'osmoseur est alimenté par une cuve via un surpresseur (n°1).
Le concentrat de l'osmoseur est renvoyé dans la cuve.
Citation
je suis quand même un peu perplexe pour ce qui est de ré-osmoser le concentrat,
parce que le système diverge :
le dernier concentrat sera toujours plus chargé que le précédent,
et cela rendra la vie de plus en plus impossible à la pauvre membrane,
et la qualité de l'eau osmosée de plus en plus mauvaise
alors que dans le projet, l'eau étant gratuite, on peut augmenter le ratio concentrat/eau osmosée, et ensuite:
  • arroser le jardin avec
  • l'utiliser pour la maison en réseau non potable
  • la mettre dans un puisard, auquel cas elle retourne dans la nappe phréatique après filtrage par le sol
Dans cette cuve on remet l'eau usée des aquariums qui a l'avantage d'être peu minéralisée.
Citation

ça oui, j'adhère  :sr:



On peut ensuite compléter avec de l'eau de ville ou, mieux dans ton cas, avec de l'eau en provenance du puit (effectivement ceci nécessite un deuxième surpresseur). Cet ajout d'eau se fait via un robinet de chasse d'eau placé à mi-hauteur de la cuve.

Pour renouveller l'eau de ce bac,  le surpresseur n°1 sert aussi à arroser le jardin ou à alimenter une chasse d'eau.

En terme de coûts d'investissement tu ajoutes :
1 surpresseur
1 cuve (genre une poubelle ça doit le faire)
1 robinet de chasse d'eau

Avec un peu de récupération, je suis sûr que tu peux t'en tirer pour moins de 200€ pour le tout (ce n'est pas négligeable).

Citation

oui, et comme l'objectif est d'économiser 400 euros par an, tout en préservant l'environnement  :lol:

Xavier Homme

  • Messages: 797
Ton installation me semble viable. Je te suggère juste d'ajouter une arrivée d'eau de ville dans le stockage d'eau de pluie, cette arrivée étant commandée avec un robinet de type "chasse d'eau" (robinet à flotteur) situé à mi-hauteur du bac (voir plus bas). De cette façon tu es-sûr qu'en cas de manque ponctuel d'eau, tu as un appoint automatique.

Deuxième point, il ne faut surtout pas que tu mettes tout en eau osmosée. Le fait d'alimenter la chasse d'eau en eau non osmosée te permet de déconcentrer ton bac (même peu chargée, l'eau de pluie n'est pas totalement dépourvue d'impuretés; les rejets de l'osmoseur concentrent ces impuretés).

Je me demande si c'est nécessaire de consommer de l'électricité pour osmoser l'eau du lave linge ou du lave vaisselle. A mon avis un simple passage sur préfiltre et charbon serait suffisant.

+1  :clinoeil:

Anthon Homme

  • Messages: 346
merci c'est beaucoup plus lisible  :sr:je suis quand même un peu perplexe pour ce qui est de ré-osmoser le concentrat,
parce que le système diverge :

Petites précisions sur le principe :
1) tu "amorces ton système" à l'eau de puit avec concentrat perdu (réutilisé pour le jardin ou autre).
2) ensuite tu fais tourner le système avec l'eau issue de tes aquariums, complétant simplement cette eau avec l'eau du puit. Cette fois tu pars d'une eau peu chargée ce qui t'autorise à être en concentrat récupéré.
3) au bout d'un moment ton concentrat va effectivement se concentrer. Pour éviter une sur-concentration, tu élimines régulièrement une partie du concentrat par exemple pour arroser le jardin (tu l'élimines quand la conductivité de l'eau osmosée commence à augmenter). Tu complètes la différence avec de l'eau de puit.

Remarque qui me revient pour l'osmoseur en extérieur :
En été essaye de mettre ton osmoseur à l'abri du soleil. Quand la membrane (et surtout l'eau) chauffe, le débit à travers la membrane augmente mais la qualité de l'eau osmosée obtenue diminue.


Recherche nourriture vivante : cf. ici

Xavier Homme

  • Messages: 797
Petites précisions sur le principe :
1) tu "amorces ton système" à l'eau de puit avec concentrat perdu (réutilisé pour le jardin ou autre).
2) ensuite tu fais tourner le système avec l'eau issue de tes aquariums, complétant simplement cette eau avec l'eau du puit. Cette fois tu pars d'une eau peu chargée ce qui t'autorise à être en concentrat récupéré.
3) au bout d'un moment ton concentrat va effectivement se concentrer. Pour éviter une sur-concentration, tu élimines régulièrement une partie du concentrat par exemple pour arroser le jardin (tu l'élimines quand la conductivité de l'eau osmosée commence à augmenter). Tu complètes la différence avec de l'eau de puit.
je vais y réfléchir.
ce qui me rend perplexe, c'est qu'il y aura cinq a dix fois moins d'eau du bac que de concentrat.
il faut que je fasse une évaluation plus précise, parce que la  sur-concentration va effectivement colmater la membrane plus vite...
Remarque qui me revient pour l'osmoseur en extérieur :
En été essaye de mettre ton osmoseur à l'abri du soleil. Quand la membrane (et surtout l'eau) chauffe, le débit à travers la membrane augmente mais la qualité de l'eau osmosée obtenue diminue.

Citation

je suis en train de construire un atelier/abri de jardin/(peut-être bien) centrale d'épuration, alors rien ne sera au soleil.
par contre, tu fais bien de me prévenir, mais ce qui m'étonne, c'est que j'ai la doc de la membrane filmtec TW30-1812-100,
que je compte employer, et elle est spécifiée pour être opérationnelle jusqu'à 45°C et 21 bars, en faisant mieux que 90% d'élimination.
j'étais presque prêt à imaginer un chauffe eau solaire pour améliorer les rendements....

Anthon Homme

  • Messages: 346
Peux-tu nous en dire plus sur ton utilisation d'eau aquariophile histoire que j'essaie de trouver les arguments pour te convaincre ?
- combien d'eau osmosée ajoutes-tu par semaine (3 à 400L je crois) ?
- comment la reminéralises tu (sels ou ajout d'eau de conduite) ?
- quelle conductivité a ton eau de puit et l'eau de tes bacs à discus lorsque tu la changes ?
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Xavier Homme

  • Messages: 797
Peux-tu nous en dire plus sur ton utilisation d'eau aquariophile histoire que j'essaie de trouver les arguments pour te convaincre ?

bien sûr, mais ma conviction devrait se faire d'elle-même quand je mettrais tout sur papier pour  concrétiser la conception du projet avant de foncer dans une réalisation.
rassures toi, Anthon, je ne rejette à priori aucune idée. :sr:
simplement, en ce moment je les accumule avant de les trier pour mettre le projet au clair  :fou:
à l'heure où nous parlons, il y a eu deux idées émises ici qui me semblent intéressantes si on les prend isolément , mais elles ne sont pas forcémentcohérentes ni même compatibles:
1. recycler le concentrat, qui conduit à compliquer/diminuer la vie de la / des membrane(s),
2. augmenter fortement le ratio rinçage/production de la / des membrane(s) pour lui faciliter/prolonger la vie

- combien d'eau osmosée ajoutes-tu par semaine (3 à 400L je crois) ?
Citation

oui, mais mon eau osmosée est trop chargée en NO3 (approx 3-4 mg/l en ce moment).
c'est justement ce sujet d'insatisfaction qui m'a conduit à proposer ce fil  :sr:
en fait, je mesure le taux de NO3 de mon bac avant l'échange, et je mets la quantité qu'il faut pour descendre vers 10 mg/litre...
le week end dernier, j'ai mis 500 litres, mais ma membrane est peut être en fin de vie, sans que la conductivité en sortie ne soit encore affectée.

- comment la reminéralises tu (sels ou ajout d'eau de conduite) ?

Citation
sels minéraux (deux sortes, un GH et un KH) pour obtenir GH3 KH2 en final.
en fait, mon osmoseur coule directement dans la sortie de ma décant (juste dans le compartiment de la pompe de remontée) pendant 12 à 24 heures,
et je mets les sels minéraux (dilués) en goutte à goutte à l'entrée de la décant toutes les 4 à 6 heures pour rester dans la fourchette 200 à 250 microsiemens / cm,
et finir l'échange un peu au dessus de 200 microsiemens / cm.
mon bac a un trop plein qui va aujourd'hui directement à l'égout, comme le concentrat de l'osmoseur... :gr:
je vérifie après 24 heures pour corriger si besoin (mais c'est rare maintenant que je suis rodé)
comme les variations sont lentes (je mets 17 l/h et le bac fait 1100 litres nets en incluant la décant) pas de problème, tout mon petit monde supporte très bien, et mes thermoplongeurs (1 kW)  étalent sans problème le maintien de la température même en hiver où l'eau osmosée sort à 8°C. :lol:

- quelle conductivité a ton eau de puits et l'eau de tes bacs à discus lorsque tu la changes ?
Citation

pour le puits, il faudra attendre que je l'ouvre cette année, parce que je n'avais pas encore de conductivimètre quand je l'ai mesuré il y a deux ans  :bof:
en plus, je ne remets pas la main sur les mesures... de mémoire, j'étais au delà de GH 30, donc probablement 2000 microsiemens / cm ou plus....  :colere:

pour le bac à discus, je t'ai répondu plus haut, environ 200 microsiemens / cm
(bon sang, comment on fait un MU grec ici :colere:)

si je n'ai pas été assez clair, n'hésites pas... :sr:



cordialement,

Xavier  :sr:

Anthon Homme

  • Messages: 346
1. recycler le concentrat, qui conduit à compliquer/diminuer la vie de la / des membrane(s),
2. augmenter fortement le ratio rinçage/production de la / des membrane(s) pour lui faciliter/prolonger la vie

Attention dans ce que je te proposais il y avait une différence fondamentale entre 1 et 2.
En 1 tu osmoses à partir de l'eau de l'aquarium + appoint d'eau de puit avec recyclage du concentrat alors qu'en 2 tu ne travailles qu'avec de l'eau de puit.
Celà dit vu ton installation actuelle la solution 1 me parait assez délicate à mettre en oeuvre.

Une alternative qui me semble intéressante (mais qui a un coût) serait la suivante :
- installer une petite cuve d'une cinquantaine de litres sous l'aquarium. Dans cette cuve tu renvois l'eau du trop plein de ton aquarium (soit environ 15L/h sachant que tu entres aujourd'hui 17l/h et que tu as des pertes par évaporation).

- installer des contacts à niveau en haut et en bas de la cuve, le haut démarre la pompe et le bas l'arrête.

- installer une petite pompe (type booster) qui vient pomper dans la cuve pour alimenter un petit osmoseur.

- l'eau osmosée produite est directement renvoyée vers ta décantation.

- 1/3 du concentrat de ce petit osmoseur est renvoyé à l'égout et le reste vers la petite cuve. Avec ce ratio là tu peux considérer qu'en moyenne l'eau qui traversera cet osmoseur sera environ 4-5 fois plus chargée que celle de ton bac soit quelque chose de comparable à l'eau que tu utilises actuellement pour produire ton eau osmosée (en jouant sur le ratio que tu renvoies à l'égout par rapport à celui que tu recycles, tu peux ajuster ce paramètre).

- bilan sur ce petit osmoseur : 15L/h tombent dans le système. Environ 11-12 L/h sont renvoyés vers le bac sous forme d'eau osmosée et 3 ou 4 sont envoyés à l'égout.

- bilan sur l'ensemble du bac :
a) tu sors 3-4 L/h à l'égout via le recyclage de l'eau du bac;
b) tu perds 2L/h sous forme d'évaporation

Il te faut donc ajouter 5 à 6L/h d'eau osmosée neuve (au lieu des 17 précédents) soit une division de la consommation d'eau par 2 à 3.
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Cyberfish Homme

  • MH
  • Messages: 7134
Salut !
J'avais effectivement prévu une arrivée d'eau de conduite dans la cuve de récupération d'eau de pluie pour éviter les risques d'assèchement.
Dans mon cas, je rejoins effectivement l'idée que j'aurais des périodes en débordement et d'autre à sec. Mais la cuve est là donc autant s'en servir autant que possible.
Concernant la qualité de l'eau de pluie, je place justement l'osmoseur pour être tranquille et ainsi limiter au maximum les risques de pollution.
De plus, j'utiliserais l'eau osmosée pour le circuit des WC et des machines à laver justement parce que j'aurais trop d'eau osmosée par rapport à mes besoins aquariophiles. Ainsi, je suis sûr que l'eau ne stagne pas et que l'osmoseur tournera régulièrement.
Sinon, tu indique un retour de l'eau de tes changements vers la cuve que tu traite. Je ne sais pas si c'est une bonne idée. Même peu minéralisée, elle contient quand même une charge bactérienne qui risque de croupir l'eau en question.
C'est d'ailleurs un point qui m'inquiète un peu.
Cyberfish
Retrouvez toutes mes expériences aquariophiles sur mon site : http://cyberfish.fr