Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

Osmose de l'eau d'un puit  (Lu 46589 fois)

Xavier

  • Messages: 797
salut, Anthon,

pas le temps d'analyser tout ce que tu me dis, je pars en province pour quelques jours...

je te recontactes à mon retour

cordialement

Xavier

Kashmir

  • Messages: 1128
Salut,

Voici comment ça fonctionne chez moi. J'ai un puit dans la fishroom et une pompe de relevé (classique h=40m) qui y puisse de l'eau de nappe.
Avant la pompe j'ai installé un préfiltre à grosses particules (maille de 200µm).
En sortie de pompe j'ai un v.
-Eau osmosée : une branche part vers l'osmoseur en direct (ce dernier a tout de même une cartouche à sédiment et charbon actif).
-Eau filtrée : l'autre branche traverse une cartouche filtre 5µm et une cartouche de charbon actif disposant d'un système antiredéposition de bactérie.
Au final je réuni les deux branches et adapte le débit de l'eau filtrée pour réguler la dureté voulue.

Points qui me semblent important :
- la qualité de l'eau de nappe évolue pas mal chez moi au fil des mois. Avec mon système faut que je contrôle de temps à autres la dureté du mélange.
- je suis obligé de laisser un filet d'eau en permanence en direct de la pompe vers les égouts. Sinon la pompe ne débite pas assez et chauffe ce qui pourrait être un plus pour l'osmose si j'arrivai à maitriser la température de l'eau en sortie de pompe. A défaut je préfère avoir une eau froide qu'un eau à température variable.
- ma femme bosse chez EDF.
- c'est un pote qui m'a tapé le puit.
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Anthon

  • Messages: 346
Salut,

Voici comment ça fonctionne chez moi. J'ai un puit dans la fishroom et une pompe de relevé (classique h=40m) qui y puisse de l'eau de nappe.
Avant la pompe j'ai installé un préfiltre à grosses particules (maille de 200µm).
En sortie de pompe j'ai un v.
-Eau osmosée : une branche part vers l'osmoseur en direct (ce dernier a tout de même une cartouche à sédiment et charbon actif).
-Eau filtrée : l'autre branche traverse une cartouche filtre 5µm et une cartouche de charbon actif disposant d'un système antiredéposition de bactérie.
Au final je réuni les deux branches et adapte le débit de l'eau filtrée pour réguler la dureté voulue.

Points qui me semblent important :
- la qualité de l'eau de nappe évolue pas mal chez moi au fil des mois. Avec mon système faut que je contrôle de temps à autres la dureté du mélange.
- je suis obligé de laisser un filet d'eau en permanence en direct de la pompe vers les égouts. Sinon la pompe ne débite pas assez et chauffe ce qui pourrait être un plus pour l'osmose si j'arrivai à maitriser la température de l'eau en sortie de pompe. A défaut je préfère avoir une eau froide qu'un eau à température variable.
- ma femme bosse chez EDF.
- c'est un pote qui m'a tapé le puit.

Salut

Dans ton cas tu pourrais résoudre ces problèmes de surchauffe (et d'usure de la pompe et de consommation électrique, même si pour toi...  ;-)) en remplaçant celle-ci par un petit surpresseur. Le principe de fonctionnement : une pompe rempli un petit ballon jusqu'à une pression donnée. Une fois cette pression atteinte, un pressostat coupe automatiquement la pompe pour ne la redémarrer que si la pression chute de 0,5 à 1 bar.

J'utilisais un système assez similaire au tiens mais qui à priori ne serait pas adapté au cas de Xavier (eau de puit très chargée en NO3 et objectif de produire une eau quasi dépourvue de ces NO3).
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Xavier

  • Messages: 797
...

Je passe sur le coût du bâtiment, de la mise hors gel du local et sur le coût pour enterrer la distribution d'eau vers l'aquarium (histoire de mettre cette distribution hors gel).

Coût total :
1400€ d'investissement

Consommables (14m3/sem traversent OI1; 2m3/sem traversent OI2 et 500L/sem d'eau osmosée sont produits) :
83€/an de filtres 5µm
104€/an de CA
213€/an de membranes
total : 400€/an

Electricité :
1kWh/m3 pompé
P1 et P2 pompent chacune 14m3/sem soit 758 m3/an
P3 pompe 2m3/sem soit 104m3/an
P4 pompe 500L/sem soit 26m3/an
Total : 1616 kWh/an soit 100€/an

Autrement dit un tel système revient sensiblement au même que le système actuel en terme de coûts de fonctionnement. Comme il faut en plus ajouter les coûts d'investissement et de maintenance, un tel système n'est pas viable pour les débits considérés.

Le fait d'ajouter ou non un dénitrateur ne changera rien puisque l'origine du coût vient surtout de la nécessité d'avoir un premier étage d'osmose débitant énormément pour alimenter le deuxième étage. Comme de plus l'eau de départ est très chargée, ce gros débit se traduit par des coûts de préfiltration prohibitifs.



pfou!

de nos jours, pour 1 MEUR, t'as plus rien :non: :non: :non:

je pense appliquer une approche un peu différente, et j'en reparlerais quand ça marchera.  :-D

merci à tous de vos conseils et éclairages.

cordialement

Xavier :-)

Anthon

  • Messages: 346
A mon avis le plus simple pour toi (et le plus économique) c'est de partir avec puit --> petit surpresseur --> osmoseur et de voir ce que tu peux faire ensuite des NO3 restants (je pense que des kati-ani derrière l'osmoseur auraient le meilleur résultat pour un coût économiquement acceptable).

Si tu veux utiliser des résines spécifiques pour nitrate, alors utilises les avant osmoseur (ça échange les NO3 contre des Cl- donc autant éliminer ensuite ces Cl- à l'aide de l'osmose).

Si tu veux utiliser un dénitrateur hétérotrophe alors là aussi mieux vaut le placer avant la membrane.

Si tu veux faire un gros filtre aquaphonique en intérieur alors fonce ;)!

Si tu veux tenter le recyclage d'une partie de l'eau du bac sur osmose inverse, alors je suis preneur de ton retour d'expérience car c'est ce que je compte mettre en oeuvre sur mon prochain bac.
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Xavier

  • Messages: 797


Si tu veux tenter le recyclage d'une partie de l'eau du bac sur osmose inverse, alors je suis preneur de ton retour d'expérience car c'est ce que je compte mettre en oeuvre sur mon prochain bac.

merci, Anthon, pas de problème,

le retour d'expérience sera fait, mais sans doute à la fin de l'été....

cordialement

Xavier