Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

CO2 pour stabiliser le pH d'une eau très douce  (Lu 25893 fois)

Alphonsebrown

  • Groupe des Bannis
  • Messages: 2310
CO2? Mais pour quoi faire?

Bin voui on discute!  :-D

Manon des sources

  • Messages: 4133
Co2 pour esperer avoir un pH autour de 6. Mon eau de conduite est trop contraignante. en Correze ca le ferait, ici, c'est trop.
fruit d'aulnes, feuilles de chene, tourbe and co... Insufisant. Il faut que cela reste un loisir.

*-*
Mds, discutons!



CO2? Mais pour quoi faire?

Bin voui on discute!  :-D

Kashmir

  • Messages: 1133
Co2 pour esperer avoir un pH autour de 6. Mon eau de conduite est trop contraignante. en Correze ca le ferait, ici, c'est trop.
fruit d'aulnes, feuilles de chene, tourbe and co... Insufisant. Il faut que cela reste un loisir.

Citation

Lulu,

L'eau osmosée n'est plus un luxe  ;-)
Je ne sais plus dans quelle revue récente j'ai lu que le co2 était utilisé pour anesthésier les poissons.
Bref l'injection de co2 c'est fait pour les plantes pas pour baisser un pH!


-*-
Kashmir qui préfère cramer de l'eau que de cramer les carbonates avec du co2  :colere:
Kashmir qui se demande où sont passés les photos prises même pas fait exprès que l'appareil il s'est déclenché tout seul  :-D
Kashmir qui espère que les Pseudohémiodon ne baigneront pas eux aussi dans cette mixture céhodeuïsée :sifflets:
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Kashmir

  • Messages: 1133
Re,

Comment qu'il fait pour stabiliser quoi le co2  :??:

Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

fmagnier

  • MH
  • Messages: 3125
  • Un méchant romain
Re,
Comment qu'il fait pour stabiliser quoi le co2  :??:
Imaginons un bac avec un KH faible, et un pH naturellement neutre. Comment fixer ce pH vers une valeur legerement acide du type 6-6.5 ?
C'est faisable avec une injection de CO2. Le CO2 donne alors l'acide, un brassage le degaze et donne la contrepartie. Bien sûr il fait un systeme de régulation pour que cela marche (pH metre + EV). Si le KH est suffisament faible (1-2) il faut tres peut de CO2 pour que ce systeme fonctionne. Il permet meme d'avoir un bac au pH stable avec un KH nul ou presque. Mais ca n'est pas a un eleveur de Discus que je vais apprendre cela :-)

L'eau de source ici est dure à marcher dessus, fortement calcique et peu magnesique. Elle a une fois reposée des caracteristique du type KH 9, GH 15-16, pH 8-8.5, EC 400-500uS/cm.
Je l'utilise coupée avec de l'eau osmosée, et je suppose que manon fait de meme. Le plus souvent c'est 50/50. Mais meme ainsi cela donne KH 3-4, GH 5-6, EC 200-250uS/cm, pH 7.5-8. Et oui, elle est surtout calcique, massif du jura bien karstique oblige. Donc faute d'un acide elle reste autours du tampon des carbonates (7.6). Il doit meme y avoir une autre base.


Kashmir

  • Messages: 1133
Il permet meme d'avoir un bac au pH stable avec un KH nul ou presque. Mais ca n'est pas a un eleveur de Discus que je vais apprendre cela :-)

Héhé suis pas éleveur de Discus  ;-), j'ai de ce fait besoin de compléments. Comment il le permet?



Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Manon des sources

  • Messages: 4133
Pas eleveur, gaveur de Discus  :-D
Sont enormes  :ooo: (dans le sens de l'epaisseur hein....)
 :jesorsd:



Kashmir

  • Messages: 1133
Je les nourris pas aux nitrates mes fish  ;-)
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Kashmir

  • Messages: 1133
Oui Serge continue c'est si bon de se faire cirer les pompes  :fou: et puis c'est si rare  :-D

Nan mais malgré tout je n'élève vraiment pas de discus et quand bien même ils sont pas maigres c'est loin d'être des sumos, en conséquence je réitère ma demande de compléments d'informations sur la stabilisation de l'eau au co2 (je dois bien avouer que ça va à l'encontre de mes maigres notions en chimie de l'eau  :fessee:).

Merci d'avance  :merci:
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

serge

  • Messages: 3286
dans ce domaine on a un spécialiste c'est Anton ( pas celui du Tyroll) masi tu ne le trouvera pas dans cette rubrique

Kashmir

  • Messages: 1133
Re,

Perso dans une eau à peu minéralisé j'ai plutôt tendance à lutter pour réhausser le pH que de chercher à faire des bubulles dedans pour le réhausser.

Merci Serge j'ai contacté le Anth, j'espère qu'il apportera ses lumières sur le sujet.

A+
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

fmagnier

  • MH
  • Messages: 3125
  • Un méchant romain
J'essaye d'expliquer autrement alors.
Le CO² ne stabilise rien par lui meme, il est la composante acide d'un mécanisme d'asservissement.
Si tu a une eau extremement douce, son pH va avoir tendance à se balader dans la journée sauf s'il est fixé par quelque chose. Cela peut etre de la tourbe ou tout autre chose qui degage des acide humique. Cela peut aussi etre fait avec du CO² et du brassage.
Le CO² tend à acidifier ton eau. Le brassage tend à dégazer le CO² et donc à ramener le pH au neutre. Ensuite il faut asservir, c'est à dire reculer la quantité de CO² par rapport au pH. Un pHmetre qui commande une EV permet de faire ça.


Kashmir

  • Messages: 1133
Erf,

Ne rien faire reviendrait au "même" non? J'acidifie avec du co2 je dégaze ce co2 par brassage.

J'ai en guise d'exemple à ce que je raconte précédement mon ex-cuve des 46, 120L eau très douce et giga brassée et dans laquelle le pH ne faisait qu'à descendre et pas qu'un peu (-2 points en une semaine). Et ce ne sont pas les diffuseurs de co2 à nageoires qui devaient jouer en quoi que ce soit sur cette alchimie non maîtrisée. Tout est détaillé ici... j'en suis allé jusqu'à incriminer la silice  :-/

Pour moi dissoudre du co2 ne fait que d'autre que de baisser le pH par simple équation d'équilibre entre le co2 dissous et la teneur en hydrogénocarbonate (tampon, KH, tout ça tout ça quoi)... les deux sont pas copains si l'on met l'un on diminue l'autre. Je lis bien souvent que l'utilisation de co2 dans des cuves très faiblement minéralisées est à proscrire (qui plus est si 'on utilise des acides humiques) est-ce à tord ou à raison  :??:

Un chti article fort bien construit ici qui me sert de référence et d'aide à la compréhension de ces phénomènes occultes.

A+
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Niclette

  • MH
  • Messages: 5375
Ta vision du pH est faussée Kashmir car tu as une eau douce disponible au robinet  ;-)
J'ai moi aussi habité au pied des Vosges. L'eau qui sortait du robinet était extrèmement douce. Elle se stabilisait dans le bac à pH largement en dessous de 6 sans problèmes (pour moi c'était 5,5).
Quand on a de l'eau osmosée ou de l'eau déminéralisée qu'on recoupe avec de l'eau du robinet calcaire pour avoir un KH de 3 ou 4, on est dans une autre situation. Il est difficile de baisser le pH de l'eau en dessous de 7 et ça ne se fait pas naturellement. J'en ai fait l'amère expérience quand j'ai quitté l'alsace : mes apistos ont arrêté de se reproduire et ont commencés à être malade dès que je suis revenu à eau déméniralisée + eau du robinet calcaire. Le pH restait à 6,8 /7 malgré mes effort (tourbe, racines, brassage de surface faible ...) pour des poissons qui était habitués à du 5,5. Les quelques jeunes que j'avais obtenu et distribué sont pour la plupart mort avant l'age adulte en étant élevés dans les mêmes conditions.

La dissolution de CO2 est donc sans doute une très bonne solution pour atteindre et stabiliser des pH autour de 6,5 (pas plus bas, le taux de CO2 pourrait commencer à devenir dangereux pour les poissons) avec une eau de 3 ou 4 de KH. Pour stabiliser en dessous entre 6 et 6,5 il faudrait descendre un peu le KH pour ne pas avoir des taux de CO2 pas trop élevé.
Pas de soucis d'acidose si un pHmètre controle l'injection.
Il n'y a pas d'incompatibilité du CO2 avec les acides humiques, simplement en présence de ces autres acides faibles il est impossible de savoir la proportion d'acidité provenant du CO2. Dans ce cas ce n'est pas gênant. C'est un problème par contre dans les bacs plantés : il se peut que le taux de CO2 soit largement inférieur à ce qui est donné dans les tableau de relation KH/pH -> taux de CO2 et donc insuffisant pour les plantes.


Kashmir

  • Messages: 1133
Re,

Je pense pas que ma vision du pH soit faussée par mon eau du robinet  :-D elle n'a rien de douce, je ne fais pas partie des rares privilégiés d'Alsace à avoir une eau très douce (suis pas au pied des Vosges mais en pleine plaine au bord du Rhin) : 500µS environ un GH dans les 15-18 et un KH pas en reste, des NO3 à gogo suivant les saisons.
Je connais de ce fait un peu les contraintes des dilutions de flottes et osmoses plus que de raison pour maintenir mes poissons dans une eau que j'estime bonne pour eux soit de 40µS à 150µs en fonction des cuves.

Sur la plage de KH dont tu parles (3-4 sur l'eau d'apport) le pH à 7 et plus ne me surprend pas, diluer du co2? pourquoi pas (moi c'est pas). Ca revient à cramer les hydrogénocarbonate à longueur de temps pour baisser le pH... ça baisse oui mais de là à dire que ça stabilise, il y a un pas que je ne franchirait pas. La dureté temporaire étant temporaire une fois que tous les hydrogénocarbonates sont cramés ben y en a plus  :-D et le bon vieux diffuseur de pH bien qu'électoasservie ne pourra pas faire grand chose pour rajouter du tampon à la flotte épurée. Bien entendu à change changement d'eau on rajoutes du tampons et on rebeine du co2 pour rabaisser le pH... la boucle est bouclée et le tout semble stable.

Pour ma part après avoir fait mumuse avec les electrobidules j'ai changé de cap et diminue le KH de l'eau d'apport pour arriver à mes fins. Avec un KH d'apport à 1-2 j'ai une eau acide aux alentours des pH 5.5-6.

Bien que je ne connaisse pas toutes les chimies de l'eau possible, je n'ai jamais entendu parlé jusqu'à il y a peu de gens ayant une eau très faiblement minéralisé et neutre basique. Et si je ne me trompe pas une eau pauvre en KH étant forcément blindée en co2, je ne vois aucun intérêt à en rajouter encore pour avoir une belle elctrovanne en avant plan qui nous indique "oué j'ai le bon pH" et en arrière plan les poissons qui disent "on étouffe ici"  ;-)

A+
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Niclette

  • MH
  • Messages: 5375
Où tu te trompes, c'est que tu ne crame pas les carbonates, c'est un équilibre chimique et tu les transformes simplement pour en diminuer leur concentration mais ils ne disparaissent pas totalement. Dès que tu arrêtes ton injection de CO2 ils se reforment en inversant la réaction. Le but de l'injection n'est pas de supprimer quoi que ce soit, juste de déplacer un équilibre acide pour faire baisser le pH.

Alphonsebrown

  • Groupe des Bannis
  • Messages: 2310
Erf, je savais pas que j'avais lancé un débat stérile sur le CO2 moi  :??:

Kashmir

  • Messages: 1133
Ben pour moi l'est po stérile le débat  :-D

Donc en fait les carbonates ne disparaissent pas, merci pour l'info. Ils participent à la dureté temporaire qu'à mi temps alors  ;-)
En eau bien douce reglée à l'électrovanne et tout le toutim une fois que le pH est passé en deçà de la consigne je l'ai jamais vu remonter, j'auai bien fait d'attendre un poil.

A+



Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Anthon

  • Messages: 346
J'essaye d'expliquer autrement alors.
Le CO² ne stabilise rien par lui meme, il est la composante acide d'un mécanisme d'asservissement.
Si tu a une eau extremement douce, son pH va avoir tendance à se balader dans la journée sauf s'il est fixé par quelque chose. Cela peut etre de la tourbe ou tout autre chose qui degage des acide humique. Cela peut aussi etre fait avec du CO² et du brassage.
Le CO² tend à acidifier ton eau. Le brassage tend à dégazer le CO² et donc à ramener le pH au neutre. Ensuite il faut asservir, c'est à dire reculer la quantité de CO² par rapport au pH. Un pHmetre qui commande une EV permet de faire ça.

J'aurais pas dit mieux !

Le CO2 seul ne stabilisera pas un pH, particulièrement instable sur une eau très faiblement minéralisée. Par contre une injection de CO2 couplée à un pHmètre permet de faire un super boulot sur ce point (tout en restant attentif sur les risques de vidage de la bouteille de CO2 qui se traduit généralement par une explosion du pH vers le haut pour peux que l'aquarium soit bien planté et faiblement peuplé).
Attention aussi à l'étalonnage du pHmètre qui a d'autant plus tendance à dériver que la sonde est vieille.

Autres moyens de stabiliser le CO2 : acides faibles comme ceux apportés par la tourbe ou l'acide phosphorique.

Recherche nourriture vivante : cf. ici

Anthon

  • Messages: 346

Sur la plage de KH dont tu parles (3-4 sur l'eau d'apport) le pH à 7 et plus ne me surprend pas, diluer du co2? pourquoi pas (moi c'est pas). Ca revient à cramer les hydrogénocarbonate à longueur de temps pour baisser le pH... ça baisse oui mais de là à dire que ça stabilise, il y a un pas que je ne franchirait pas. La dureté temporaire étant temporaire une fois que tous les hydrogénocarbonates sont cramés ben y en a plus  :-D et le bon vieux diffuseur de pH bien qu'électoasservie ne pourra pas faire grand chose pour rajouter du tampon à la flotte épurée.

C'est plutôt l'inverse qui va se produire : en injectant du CO2 tu préserves le KH (si tu montes le taux de CO2 tu vas même le monter très légèrement (trop légèrement pour que les tests aquario ne puissent le détecter).

Un peu de théorie approximative pour essayer de rester compréhensible du plus grand nombre :

Il y a en permanence dans l'eau équilibre entre les 3 formes suivantes :
H2CO3; HCO3- et CO3²- (en bon français : H2CO3 c'est du CO2 dans de l'eau; HCO3- c'est la composante majoritaire du KH dans un bac d'eau douce et CO3²- c'est la composante marginale de ce KH).

Les réactions chimiques en jeu sont les suivantes :
H2O + CO2 --> H2CO3   ..... équation 1

H2CO3 <=> HCO3- + H+ .... équation 2

HCO3- <=> CO3²- + H+ ..... équation 3

Les équations 2 et 3 sont des équilibres.
Une eau est naturellement équilibrée et tendra toujours vers l'équilibre.
Pour une eau avec un pH inférieur à 8, on peut négliger l'équation 3 dont je ne parlerai pas.

Si j'ajoute du CO2 dans une eau équilibrée, alors l'équation 1 fait que j'ajoute H2CO3.
L'équation 2 impose de rétablir l'équilibre. Une partie du H2CO3 ajouté va donc être converti en HCO3- + H+. Par définition, en ajoutant HCO3-, j'augmente le KH. En ajoutant H+ je diminue le pH.

Recherche nourriture vivante : cf. ici

Kashmir

  • Messages: 1133
Re,

Oulà ben je passe vraiment pour un couillon  :sifflets:

Tant qu'à faire je vais m'enfoncer un peu plus encore.
Sur les courbes de teneur des formes des "carbonates" en fonction du pH, il ya pourtant une augmentation de la teneur en H2CO3 lorsque le pH baisse.
Les H+ libérés par l'équation 2 faisant baisser le pH je m'imagine qu'il doit y avoir une réaction inverse pour générer du H2CO3 et ainsi respecter la courbe d'équilibre susnommée non? Et par là même un chti cramage du KH non?

Autre point pour vraiment m'enfoncer encore un peu plus. Dans une cuve uniquement peuplée et sans diffusion de co2 autre que celle des poissons, sans apport d'hydrogénocarbonates par changement d'eau, le KH ne fait qu'à chuter et le pH qu'à baisser. Je me suis toujours dit que c'était un conséquence de la diffusion de co2 par les poissons. Et une fois tous les poissons mourruent à cause d'une maintenance idiote puisque qu'inexistante, le KH/PH il remonte pas. Me trompes-je?

Merci de m'enfoncer plus avant  :-D



Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Anthon

  • Messages: 346
Re,

Oulà ben je passe vraiment pour un couillon  :sifflets:
Il n'y a pas de questions idiotes !  :rire:

Tant qu'à faire je vais m'enfoncer un peu plus encore.
Sur les courbes de teneur des formes des "carbonates" en fonction du pH, il ya pourtant une augmentation de la teneur en H2CO3 lorsque le pH baisse.
Citation

Si je reprend l'équation 2, quand le pH baisse c'est que j'ajoute des H+. Si les H+ augmente, pour ramener l'équilobre l'équation 2 conduit à consommer une partie de ces H+ associée à du HCO3- pour former du H2CO3.
Dans le cas où j'ajoute des H+ (par l'intermédiaire d'un acide quelconque), on va donc effectivement bouffer une partie du KH pour le transformer en CO2 (c'est ce qui se passe par exemple quand on ajoute de la tourbe). Ce n'est pas contre pas vrai pour l'ajout de CO2 où la réaction se fait dans l'autre sens.

Autre point pour vraiment m'enfoncer encore un peu plus. Dans une cuve uniquement peuplée et sans diffusion de co2 autre que celle des poissons, sans apport d'hydrogénocarbonates par changement d'eau, le KH ne fait qu'à chuter et le pH qu'à baisser. Je me suis toujours dit que c'était un conséquence de la diffusion de co2 par les poissons. Et une fois tous les poissons mourruent à cause d'une maintenance idiote puisque qu'inexistante, le KH/PH il remonte pas. Me trompes-je?
Citation

Pas facile de répondre à cette question comme ça.

Les plantes et les algues consomment du CO2 ce qui conduit (si tu as bien suivi le fonctionnement de l'équation 2  :*ll*:) à bouffer une partie du KH si on ne compense pas par un ajout de CO2.
Cet ajout de CO2 peut se faire par la voie naturelle par diffusion du CO2 de l'air dans l'eau (de mémoire une eau pure en équilibre avec de l'air ca te donne à peu près du 0,5 mg/L de CO2 dans l'eau et un pH autour de 6,5. Cependant si le brassage est faible, l'apport par l'air peut très bien être plus lent que la consommation par les végétaux.
Autre bouffeur de KH conduisant au même résultats : les bactéries du cycle de l'azote.

Une fois tous les poissons morts, les algues et les bactéries vont continuer à vivre tant qu'elles auront à bouffer donc le phénomène perdure. En admettant que tu stérilises l'ensemble pour tuer les algues et les bactéries, alors ton eau va voir sa concentration en CO2 s'équilibrer avec celle de l'air et avec le KH résiduel.
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Kashmir

  • Messages: 1133
 :cry:

J'y comprends plus rien moi.  :timide:

A te lire en diffusant du co2 je verrai presque mon pH mètre indiquer un pH plus haut. Par retour de l'équation 2 que je n'ai jamais observé.  :-/

Ajouter du co2 avec un bulleur augmenterai la teneur en HCO3- et ajouter du co2 avec des diffuseurs à nageoires ou autre organisme vivant générateur d'o2 tendrai à le réduire.  ;-(

Et puis moi qui croyait que le co2 de l'eau il se dégazait dans l'air, ben vlà que maintenant l'eau pompe du co2 de l'air.   :cry:

Bon hop maintenant je me tire une balle et après je vais me coucher  :-D





Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Eragon

  • Messages: 1350
  • ventousard
pan !
je n'ai pas la prétention de vouloir vous donner de solution , par contre je peux vous donner des pistes ... ;-)
http://forum-francevivipare.bbfr.net/
ça ne vas plus tarder  :diable: 27-05-08

fmagnier

  • MH
  • Messages: 3125
  • Un méchant romain
J'y comprends plus rien moi.  :timide:
A te lire en diffusant du co2 je verrai presque mon pH mètre indiquer un pH plus haut. Par retour de l'équation 2 que je n'ai jamais observé.  :-/
Ajouter du co2 avec un bulleur augmenterai la teneur en HCO3- et ajouter du co2 avec des diffuseurs à nageoires ou autre organisme vivant générateur d'o2 tendrai à le réduire.  ;-(
Et puis moi qui croyait que le co2 de l'eau il se dégazait dans l'air, ben vlà que maintenant l'eau pompe du co2 de l'air.   :cry:
Le truc c'est que tu prend chaque processus de façon indépendante et l'eau comme qqc de statique, ça ne marche pas comme ça. Il faudrait plutôt le voir comme un ensemble de processus qui se contrarient, mais qui restent actifs tout le temps.

Si je prend l'exemple du CO² dans l'eau, dans le même temps du CO² de l'air se dissout dans l'eau et du CO² de l'eau se dégaze dans l'air. Ce qui change c'est le ratio entre les 2. Un equilibre se crée car moins il y a de CO² dans l'eau, moins il dégaze. Plus il y a de CO² dans l'air, plus il a tendance à se dissoudre. Bien sûr d'autres facteurs interviennent (pression, temperature, ...)
Une autre façons de voir les choses et de voir H²CO3 comme instable. A chaque seconde il y a une probabilité p que chaque molécule se dissocie en H²O+CO². Et de la même façon quand H²O et CO² sont en contact, il y a une probabilité p' qu'ils s'associe en H²CO3. C'est un tirage sans remise, chaque molécule est indépendante. Quand ont est à l'équilibre, les deux se contrarie exactement, il y a autant de H²CO3 -> H²O + CO² que de H²O + CO² -> H²CO3.
Quand tu cherche a dissoudre plus de CO², tu met d'une façon ou d'une autre du CO² en contact avec l'eau. Tu augmente donc H²O + CO² -> H²CO3. Le nombre de H²CO3 augmente donc, ainsi que le nombre de H²CO3 -> H²O + CO². S'il n'y avait pas d'autres réactions il ne se passerait donc rien.
Mais H²CO3 augmentant, la probabilité de H²CO3 -> HCO3- + H+ augmente aussi, car il s'agit aussi d'une réaction d'équilibre. Anthon a utilisé la notation "<=>" pour indiquer que la réaction existe dans les deux sens au même moment.
Comme la part de CO² impliqué dans HCO3- ne peut plus se dégazer, la qt de CO² dans l'eau augmente. Là aussi jusqu'a un equilibre, le pH baisse (H+ augmente).
 


Kashmir

  • Messages: 1133
Le truc c'est que tu prend chaque processus de façon indépendante et l'eau comme qqc de statique.

Mea culpa j'essaye juste de comprendre la dynamique de certaines de mes cuves  :??:
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Anthon

  • Messages: 346
Pour essayer d'illustrer encore autrement la complexité de ce qui se passe quand tu ajoutes du CO2 :

Admettons (c'est purement théorique) que dans un bac tous les paramètres physicochimiques soient complètement stables.
Il y a donc équilibre parfait, par exemple, entre le CO2 qui entre dans l'eau (produit par les différents organismes du bac mais aussi issu de l'atmosphère) et celui qui sort de l'eau (par exemple pour être fixé par les plantes).

Si dans ce bac je décide d'ajouter 100 molécules de CO2, alors toute une série de réactions vont se produire pour aller vers un nouvel équilibre.

Parmi ces réactions, celle de l'équation 1 nous dit que le CO2 va avoir tendance à se lier à l'eau pour donner du H2CO3. Admettons que 50 des molécules ajoutées réagissent selon cette réaction; les 50 autres restant sous forme de CO2 dans l'eau.

Sur les 50 molécules de H2CO3 que j'ai formé, l'équation 2 nous dit que, pour forcer l'équilibre, une partie de ces molécules vont donner du H+ et de l'HCO3-. Admettons que cette réaction concerne la moitié des molécules. Il va donc nous rester dans l'eau 50 molécules de CO2, 25 de H2CO3 et 25 de H+.

Ce que je n'ai pas dit dans les posts précédents c'est qu'il existent de très nombreux autres équilibres du type de l'équation 2 dans un bac. Par exemple il y a l'équation 4 dans laquelle on a un équilibre sur les diverses formes de phosphates : H3PO4<=>H+  + H2PO4-.
Comme au dessus on a ajouté 25 H+ dans le bac, l'équation 4 va tendre à se rééquilibrer en formant du H3PO4. Admettons que sur les 25 H+ ajoutés tout à l'heure, 5 H+ réagissent selon cette réaction. Il ne nous reste plus alors que 20 H+ en excès par rapport au départ.

problème : l'équation 2 avait conduit à un équilibre entre H2CO3 et HCO3 pour une présence de 25 H+. Mais l'équation 4 m'a bouffé 5 de ces 25 H+. Du coup l'équilibre de l'équation 2 va se redéplacer dans l'autre sens pour reformer des H+. Sauf qu'en reformant des H+, on redéplace l'équilibre de l'équation 4, etc, etc.  :fou:

Si tu ajoutes à celà le fait que sur mes 100 molécules de CO2 du départ, 50 molécules n'avaient pas réagit et avaient donné du CO2 dissous et si tu ajoutes à celà le fait que le CO2 tend vers l'équilibre avec le CO2 dans l'air, ça fait qu'une partie de ces 50 molécules vont petit à petit dégazer dans l'air. Et en dégazant, on redéplace l'équilibre de l'équation 1, ...

Tu ajoutes à celà que les différentes réctions se font plus ou moins vite, que les végétaux, les bactéries et les poissons sont tous de mini usines chimiques ambulantes, tu obtiens un beau bazar !

Des réactions comme celles citées, dans n'importe quel aquarium on peut en empiler des centaines !

C'est d'ailleurs ce qui fait qu'il n'y a pas deux bacs pareils.
Recherche nourriture vivante : cf. ici

coolmind

  • Messages: 2454
[...]
Tu ajoutes à celà que les différentes réctions se font plus ou moins vite, que les végétaux, les bactéries et les poissons sont tous de mini usines chimiques ambulantes, tu obtiens un beau bazar !

Des réactions comme celles citées, dans n'importe quel aquarium on peut en empiler des centaines !

C'est d'ailleurs ce qui fait qu'il n'y a pas deux bacs pareils.
Bravo à Anthon et à Fred!

Là chapeau bas. Avec tous ces explications, on arrive à commencer à saisir un peu ce qui se passe dans nos bacs.

Anthon, j'aime bien tes 2 conclusions!!!! ;-) :-D :-D

CQFD!

Kashmir

  • Messages: 1133
Et re pan  :-D
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Eragon

  • Messages: 1350
  • ventousard





ne bouge pas Kashmir sa ne fait mal qu'a la première et puis tu est "" de la famille" je ne voudrais pas que tu souffre  :-D
je n'ai pas la prétention de vouloir vous donner de solution , par contre je peux vous donner des pistes ... ;-)
http://forum-francevivipare.bbfr.net/
ça ne vas plus tarder  :diable: 27-05-08

elverde

  • Messages: 13
si vous ovulez regulez le pH pourquoi ne pas ajouter une base forte dans l'eau, le calcul est simple a faire et de la soude on en toruve dans les grandes surfaces...

Squirrel

  • Messages: 454
j'crois qu'il y a une faute de frappe........ :timide:
C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas (Victor Hugo)

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 2711
si vous ovulez .........

Pas possible pour une bonne partie des membres, d'ovuler........

elverde

  • Messages: 13
loool, oui c'est vrai exact, désolé, je vais m'efforcer de faire plus attention :d

Anthon

  • Messages: 346
Elverde tu ferais pas une fixation sur les bases fortes ?  :ange:

Encore une fois, non une régulation de pH viable sur le long terme par ajout ponctuel d'une base forte en aquarium est impossible.
Recherche nourriture vivante : cf. ici