Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

CO2 pour stabiliser le pH d'une eau très douce  (Lu 25625 fois)

elverde

  • Messages: 13
une fixette, disons que au grands maux les grands remedes, de toutes facons c'est mort, on ne pourra jamais stabiliser une eau, on sera toujours obligé d'intervenir, enfin moi si on me dis, stabilisé le pH ca veux dire, solution tampon aprés, les tampons neutre, on en a avec des phosphates, en basique des tampons ammonicals, moi je propose acide et bases fortes parce que, les produits de reactions sont inoffensif, et par ce que c'est simple, tandis que si on utilise des tampons il ne faut pas que kil reagissent avec les iosn present dans l'eau, enfin c'est assez contraignant, en plus de ca controler le pH avec un papier pH ca me parait assez peu precis, mais un pH metre c'est pas donné aussi

Anthon Homme

  • Messages: 346
Elverde si tu lis l'anglais, je te conseille vivement de te procurer le livre de Walstad (ecology in planted aquarium) dans lequel tu verras qu'un aquarium c'est un mini-ecosystème mais aussi un mini-réacteur chimique avec un tas de phénomènes complémentaires et parfois contradictoires.   :-)

A titre d'exemple et sans vouloir polémiquer, parmi les diverses propositions que j'ai pu lire de ta part pour réguler un pH, tu proposais d'ajouter de l'EDTA. Hors l'EDTA est un complexant (très utilisé dans les engrais à base de fer) qui ajouté en quantité notable va séquestrer les ions calcium et les rendre difficilement biodisponible. Traduction pour l'aquarium : les poissons (à quelques espèces prêt) risquent de rencontrer des difficultés à former leur squelette durant leur croissance; les invertébrés sont quasi condamnés et les plantes vont végéter. :xx: Comme quoi ce n'est pas une si bonne idée.

L'utilisation d'acides ou de bases fortes pour ajuster ponctuellement un pH, pourquoi pas. Mais cette utilisation aura des conséquences qui font que ces produits sont à déconseiller à l'utilisateur non averti :

- par ajout d'acide fort en quantité trop importante (par exemple la quantité nécessaire pour acidifier une eau au KH initial élevé) tu risques de convertir massivement et brutalement les carbonates présents dans l'aquarium en CO2 et au passage tu risques d'intoxiquer tes poissons le temps que le CO2 en excès ne dégaze,

- les sels de tes acides et bases forts restent dans l'eau une fois ton ajustement ponctuel de pH effectué. Si ça peut n'être pas trop génant pour la potasse dont le potassium sera consommé par les plantes, ça peut l'être davantage pour tout ce qui est soude ou acide chlorhydrique, car le sodium et les chlorures vont s'accumuler dans le bac sans être pratiquement consommé, ce qui va augmenter la pression osmotique du bac et peut incommoder les espèces appréciant les eaux particulièrement douces (en particulier pour les repros sensibles),

- lorsqu'on ajoute petit à petit un acide ou une base forte dans une eau d'aquarium, on va dans la plupart des cas assister à des sauts de pH : tant que les acides et bases faibles du bac joueront leur effet tampon (carbonates, acides humiques, phosphates,...), le pH fluctuera peut. Dès que cette capacité tampon est dépassée, le pH fait un saut. (cf. courbes de dosage d'un acide faible par une base forte pour avoir une idée de ce que ça peut donner : http://chimge.unil.ch/Fr/ph/1ph56.htm ).

 :pint:
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Kashmir Homme

  • Messages: 1135
Hopla le couillon revient.

Bon ben pensant que le co2 auait une incidence quelconque sur mes cuves problématiques (le problème étant tamponnage très bas en pH (2.8-3.4) de certaines cuves peu peuplées en eau bien douce 80µs max), j'ai expérimenté le co2 sur une (puis deux) cuves de mes trois cuves problématiques.

(Je rassure de suite les âmes sensibles en insitant sur le fait que les poissons ne montraient aucun signe de défaillance maintenansesque quant à leur pH de maintien bien faiblard.)

Donc pour l'expérimentation j'ai placé mon kit co2 sur une cuve à 70µs exempte de nitrate et ayant pour pH de base (24h après changement d'eau) 3.3.

Donnant en consigne à mon pHmètre asservi à la diffusion de co2 un pH de 3.5, il n'a rien fait le bougre. Forcement il est encore plus benet que moi il a pas voulu diffuser du co2 alors que sa consigne était supérieure à sa valeur mesurée.

J'ai en conséquence été plus fourbe que mon système, j'ai demandé à mon système un consigne à pH 3 (je tiens à rassurer es âmes sensibles, l'espèce en présence étant très prolifique, résistante et n'intéressant personne au point de vue aquariophile, moi elle m'intéresse pour la forme mais là n'ets pas le débat). Ben oui je voulais bêtement voir l'incidence des bulles qui sortent dans le diffuseur et pas celle de celles qui restent dans le diffuseur car la consigne en pH est trop faible.

Bon ben je m'attendai à voir le pH monter tout du moins temporairement pour respecter l'équation je sais plus combien susnommée, que neni le pH il n'a fait que se pèter la gueule jusqu'à la dite valeur de consigne à pH3.

Me disant que j'ai forcement raté une étape dans un processus chimique j'ai réiétéré sur une autre cuve. Sans succès. Où que je diffuse du co2 le pH il fait qu'à baisser (dans ma(mes cuves) en question l'acide carbonique ((nom que je donne sans certitude au co2 dissout dans l'eau) étant majoritaire par rapport aux hydrogénocarbonates (à cause du pH de base)).
Influerait t'il donc differement de ce que bon nombre d'équations préconisent??? L'influence du co2 serait t'elle liée à la doucitude de l'eau en question???

Avec tant d'hypothèses je ne saurai que conclure pour ma part qu'un kit co2 n'aide en rien la stabilisation qu'une cuve en eau douce à un pH bas (bien au contraire), et j'en appelle à toute bonne âme ayant réussi à stabiliser la (même) chose (eau bien douce) à me communiquer ses conditions de "maintien".

Tout maintien théorique s'abstenir  :-D

A+

Ps: si une eau douce c'est Kh5, désolé nous n'avons pas les mêmes valeurs de référence (dixit mon maître à penser M. Bordeau Chesnel)  :-D
Ps2: @Eragorn, Scarface il fait même pas mal  :*ll*: Pampan  :cool:

Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Anthon Homme

  • Messages: 346
Oulà les équations te sont montées à la tête au point d'en perdre ton latin  :fou:

Je m'interroge tout d'abord sur un point. Quand tu dis que le pH de ton bac est à 3,3 , est-il stable à 3,3 ? Si oui, ton véritable problème n'est pas de stabiliser mais d'augmenter le pH d'une eau douce de manière durable ce qui est différent.

La question initiale posée était comment stabiliser le pH d'une eau très douce. Est-ce possible avec du CO2. Je m'auto-cite pour la réponse :roll: :
Le CO2 seul ne stabilisera pas un pH, particulièrement instable sur une eau très faiblement minéralisée. Par contre une injection de CO2 couplée à un pHmètre permet de faire un super boulot sur ce point (tout en restant attentif sur les risques de vidage de la bouteille de CO2 qui se traduit généralement par une explosion du pH vers le haut pour peux que l'aquarium soit bien planté et faiblement peuplé).
Attention aussi à l'étalonnage du pHmètre qui a d'autant plus tendance à dériver que la sonde est vieille.

Autres moyens de stabiliser le CO2 : acides faibles comme ceux apportés par la tourbe ou l'acide phosphorique.
Citation

Appliqué à ton cas assez singulier pour de l'aquariophilie puisqu'en équilibre avec l'atmosphère ton eau a un pH de 3,3 (qu'à tu mis dedans : tourbe, racines, ...) il est évident que l'injection de CO2 régulée par pHmètre ne peut pas te permettre de stabiliser ton pH à une valeur supérieure à celle que tu avais au début. Le CO2 est un acide, il ne permet que de baisser le pH d'une eau et en aucun cas de le remonter (il n'empêche que les réactions exposées restent valables). Ce qui a par contre du augmenter c'est ton KH (mais vu ta conductivité, il va probablement rester à des valeurs non mesurables).

Par contre comme tu le dis toi même, quand tu mets ta consigne à 3 (c'est à dire à une valeur inférieure à celle mesurée par ta sonde), alors le système injecte du CO2 et stabilise ton pH à 3.

Bien sûr si ton objectif est de stabiliser ton pH à une valeur supérieure à 3,3 cette méthode ne peut être appliquée. Dans ce cas la seule solution que je vois pour remonter ce pH tout en évitant d'exploser la conductivité, c'est d'éliminer une partie des sources d'acide organiques (issus de la tourbe, des racines, feuilles de chêne, ...) pour que ta valeur d'équilibre se stabilise au dessus de 3,5. Ensuite tu pourras rééquilibrer à 3,5 avec le CO2 régulé.

Ce qui sera problématique dans ton cas c'est si l'acidité provient d'éléments inamovibles du bac qui, tant qu'ils ne seront pas rincés, continueront à larguer leurs substances acides ce qui t'empêche d'atteindre un pH supérieur.
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Kashmir Homme

  • Messages: 1135
Re,

Disons que le pH est quasi-stable à 3.3 sur deux semaines sans changements d'eau, mais que au fil des mois il tend à baisser.

Suite à un changement d'eau il remonte vers 4.5 et à peine 24h après il est redescendu à sa valeur de stabilité.





Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Anthon Homme

  • Messages: 346
tu peux nous décrire le contenu du bac et ce que tu y ajoutes ?
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Kashmir Homme

  • Messages: 1135
Re,

Sans soucis  :oui:

Et bien c'est une cuve de 70x40x30 filtrée par HMF sur exhausteur.
La photo est pourrie mais c'est cette cuve.


Donc un peu de sable de silice, quelques chtiotes racines, une microtouffe de mousse de java, un brin d'anubia, des tubes en terre cuite et une cuve de repro accrochée sur la face avant tournant sur petit exhausteur. Côté pop une troupe de L184 de modeste taille et une floppée de jeunes, depuis peu des Apistogramma uaupesi.

L'eau y est bien douce et l'eau neuve apportée massivement une fois que la conductivité à grimper de 30-40µs avec la pollution. Soit environ 50% par semaine en une fois.

Mis à part l'eau j'y apporte de la nourriture sèche et congelée.

A+
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Anthon Homme

  • Messages: 346
Pas de tourbe ou d'autre source potentiel d'acidité que ta racine et la nourriture des poissons ?
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Kashmir Homme

  • Messages: 1135
Re,

J'avais ajouté un filoche de tourbe au moment ou le pH était descendu sous les 4, j'avais eu oui dire que la tourbe tamponnant dans les 5-5.5... ça n'a rien changé et je l'ai laissé.

Désolé pour l'oubli.

A+
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Anthon Homme

  • Messages: 346
Bizarre, bizarre  :fou:

Question bête : tu es sûr de ton pHmètre ?

Les résultats avec la tourbe sont très variable d'une tourbe à l'autre. Difficile de pronostiquer le pH vers lequel cette tourbe doit stabiliser ton pH. L'acidité vient peut être d'une de tes racines ainsi que de ce sachet de tourbe ?

Ton eau déminéralisée tu la produit sur osmoseur ou sur résines type kati-ani ?

Simple remarque au passage : vu ton filtre à exhausteur, la régulation de pH avec CO2 (pour abaisser le pH) engendrerait une grosse consommation de CO2 dans ton cas car une bonne partie du CO2 que tu injectes va dégazer à travers ton filtre.
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Kashmir Homme

  • Messages: 1135
Héhé,

La question n'est point bête. En fait ce que vaut mon pH mètre sous 4 j'en sais fichtre rien. J'ai des étalons 4, 5 et 7 mais rien de plus acide.

L'eau "pure" passe par osmoseur.

Pour l'origine de l'acidité j'ai ma chtite idée, mais ça semble pas si simple. Des cuves de ce type j'en ai six à la queue leuleu. Je n'observe le phénomène que sur trois, alors que pour simplifier le décor et la densité de pop est la même dans les 6. Donc l'idée c'était le colmatage du HMF et le mulm excessif, sur les trois cuve ou j'ai remplacé le HMF (mousse changée) le pH est bien remonté sur une (vers les 5.7) et moins sur les deux autres (vers 4.5).

A+
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Anthon Homme

  • Messages: 346
Tu veux dire que tu as 6 cuves en série ?

Qu'appelle tu HMF ? Filtre à exhausteur ?
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Kashmir Homme

  • Messages: 1135
Re,

Non ce sont six cuves indépendantes mise l'une à côté de l'autre.

Le HMF c'est la filtration sur pain de mousse . L'exhausteur juste le moyen que j'ai choisi de faire passer l'eau d'un côté de la mousse à l'autre, ce qui génère le flux dans le pain filtrant.

A+
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Anthon Homme

  • Messages: 346
Je ne connaissais pas le nom de la filtration HMF, même si le principe semble vieux comme l'aquariophilie.
Si j'ai bien compris, l'un des objectifs de cette filtration est d'avoir une vitesse de filtration suffisament lente pour permettre une dénitrification.
Le problème c'est qu'à un pH comme le tiens je ne pense pas que cette dénitrification soit possible (du moins avec un rendement notable) et il faut savoir que la dénitrification est consommatrice de KH (elle risque de consommer le peu d'hydrogénocarbonates qu'il y a dans ton bac).

C'est également très possible que le mulm ait un effet acidifiant, surtout que vu ta population on doit y retrouver des particules qui proviennent tout droit des racines lorsque tes poissons les racles ? Cette hypothèse semble en tous cas se confirmer sur tes cuves d'élevage avec de la mousse neuve (avec moins de mulm ou du mulm qui séjourne depuis moins longtemps dans le filtre ?) . Peut être faudrait-il envisager (si possible bien sûr) d'augmenter ta capacité de filtration, par exemple avec un deuxième filtre de la sorte (ou tout du moins en commençant par changer les mousses de ceux dont elle n'a pas été changée) et éventuellement d'évacuer la majorité du mulm plus souvent.

Il faut bien garder à l'esprit que sur des eaux à si faible conductivité, le pH est une donnée particulièrement instable et qu'un rien va le déstabiliser.

Si par une amélioration de la filtration (en virant une bonne partie du mulm par exemple) tu parviens à stabiliser ton pH au dessus de 5, il sera ensuite envisageable (mais en remplacant l'exhausteur par une pompe mécanique si tu ne veux pas sur-consommer) de réguler ton pH à une valeur précise inférieure à 5 par le système du CO2 avec pHmètre. Mais tes résultats de repro ont l'air de suggérer que ce n'est pas indispensable :-D
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Kashmir Homme

  • Messages: 1135
Re,

Pour le HMF c'est en effet vieux comme l'aquariophilie. Mais le nom n'a été "déposé" que récemment.
Le gars qui a donné le nom a fait quelques simulations pour déterminer le flux optimum pour la dénitrification, ses conclusions : il ne faut surtout pas que le flux soit trop faible et le pouvoir diminue légèrement à vitesse élevée. L'idéal étant de mémoire une vitesse de l'ordre de 6 à 15cm par minute au travers de la mousse.

Tu as certainement raison quant au fait qu'il serait salutaire de rincer le filtre plus souvent. C'est d'ailleurs le seul défaut que je trouve au HMF, il se colmate si mal qu'on en oublierait presque de l'entretenir   :oui:

Augmenter la capacité de filtration ne me semble pas nécessaire dans mon cas. Sauf dernièrement ou je me suis tappé un pic après mousse changée et comptant uniquement sur le pouvoir du sol et décor, un HMF lancé dénitrifie tout ce qu'il peut (même en eau acide de chez acide) et encaisse bien les excès de nourriture.

Même si j'arrivai à stabiliser au dessus de 5 en pH, je ne mettrai pas de co2. Faut pas déconner quand même :-D
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Anthon Homme

  • Messages: 346
Ton objectif c'est quel pH ?
Recherche nourriture vivante : cf. ici

Kashmir Homme

  • Messages: 1135
Re,

Inférieur à 6 et supérieur à 4.
Les poissons semblent pas mal en dessous, mais c'est psychologique  :oui:
Kashmir

Amateur de loris, corys et cichlidés

Anthon Homme

  • Messages: 346
Tu as effectivement aucun intérêt à t'embêter au co2. Quelques nettoyage du filtre un peu plus fréquents et ça doit rentrer dans l'ordre.
Recherche nourriture vivante : cf. ici