Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

Loricariidés : Hypancistrus spp  (Lu 148 fois)

Véronique

  • Modosaurus
  • Messages: 6167
Informations générales sur le genre Hypancistrus : origines, alimentation, dimorphisme, reproduction, espèces fréquemment rencontrées, etc...

Famille : LORICARIIDAE

Genre : HYPANCITRUS

Hypancistrus sp king tiger L66



Noms communs : Selon les espèces on trouve plusieurs dénominations telles que : royal zebra (L46, L173), Iriri zebra (L250), Queen arabesque (L260), King tiger (L66, L333), Zombie (L70), Inspector (L102), H. contradens (L201), chocolate zebra (L270), H. sp megaclown (L340), H. sp Altamira (L400) etc…

Hypancistrus sp L28


Taille : Selon les espèces entre 7 et 18 cm

Hypancistrus sp L129


Répartition géographique :

Un grand nombre d’espèces proviennent du Brésil (Rio Xingu, Rio Tapajos) quelques unes du Vénézuela, ou du Surinam.

Comportement social :

Ignore les habitants des couches supérieures et de pleine eau, mais peut souffrir d’une concurrence alimentaire si d’autres Loricaridés plus gros sont maintenus dans le même bac. Il est préférable de les maintenir en groupe dans un bac spécifique. Plus le groupe est nombreux, plus les comportements seront naturels, hiérarchisés et intéressants.

Eviter 2 espèces d’Hypancistrus similaires dans le même bac (hybridation possible).

Hypancistrus sp L262 Stardust


Alimentation type :
Omnivore à prédominante carnivore (comprenez qu’il a besoin d’un apport protéiné, tel que : crustacés, poissons, insectes et autres larves)


Dimorphisme :

Les odontodes (soies ou piques osseuses) interoperculaires et sur les nageoires pectorales sont beaucoup plus développées chez les mâles. Le mâle a une tête plus grosse (forme arrondie) que la femelle (forme plus pointue)

Longueur des odontodes sur les pectorales. L46 mâle 1-2 mm femelle pratiquement dépourvue L66 mâle 4 à 8 mm femelle 1 à 2 mm

Reproduction : Possible à condition de les maintenir dans de bonnes conditions et en ayant un groupe hiérarchisé.


Eau et température
: Température en moyenne entre 27 et 30 degrés Eau douce, Ph 7 à 7.5, vérifier l’écosystème d’origine.Conductivité maximum 300 microsiemens.

Bac typique :
Bac avec surface au sol mini de 80x30 cm pour 5-6 individus, fortement agencé en caches de type racines, tubes ou failles rocheuses de manière à ce que chaque individu trouve une (sa) place.

Une très bonne oxygénation de l’eau est indispensable, comme pour beaucoup de Loricaridae (1000 l/h de brassage en plus du filtre par exemple) Les tubes choisis par les mâles sont souvent ceux proches du courant de brassage


Espèces fréquemment commercialisées : Plusieurs Hypancistrus sont menacés par la disparition ou la modification de leur écosystème (par exemple le complexe hydro-électrique sur le Rio Xingu, à hauteur du Belo Monte), mais on trouve régulièrement dans le commerce :

- Le L260 Hypancistrus sp Queen Arabesque


- Le L66 Hypancistrus sp King Tiger (voir photo en haut de page)

et plus rarement, on peut trouver :

- Le L201 Hypancistrus contradens
- le L102, Hypancistrus inspector



- Le L270

- Le L333



- Le L400


©elTofi
Véronique.
www.ivanov.ch