Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

Eheim Pro II 2028 : tutoriel démontage illustré  (Lu 143 fois)

Buul

  • Messages: 513
Rédigé par Matien - Publié par Véronique – 16 février 2009 — 2 commentaires

Descriptif en images du démontage-nettoyage-lubrification-remontage d’un filtre Eheim 2028



Tout d’abord, voila la tête motrice en question. Elle provient d’un filtre Eheim 2028 (la diffèrence avec le 2026 est liée au volume de la cuve et au nombre de paniers. la tête motrice est la même)





Allez, on commence le démontage, en enlevant le cache. Il suffit d’insérer un tournevis dans la petite fente et d’appliquer une pression légère pour décrocher un petit ergot.



Sous le cache, vous remarquerez les 3 vis qui tiennent le moteur de pompe, ainsi que celle qui est recouverte de peinture —> la peinture est cassée (la pompe aura été démontée) et la garantie EHEIM est annulée. Alors attention, ne faites cette manipulation que si votre pompe est hors garantie ou que vous ne voulez pas faire intervenir EHEIM à l’avenir.



Bon, on continue avec le démontage du couvercle, en enlevant les 2 vis noires sur le dessus



puis les 4 petites vis brillantes sur le dessous



Voila à quoi la tête ressemble sans son couvercle :



Maintenant, on va dévisser les 2 petites vis qui maintiennent le fil :



Et ensuite on va s’attaquer à celles qui tiennent le moteur de pompe.



Voila le capot posé sur ses ressorts, les 3 vis démontées.



Une fois le capot enlevé, on enlève les 4 ressorts. Il ne sont pas maintenus autrement que par la pression exercée par le capot et ses 3 vis.



Ensuite, il faut faire descendre le moteur dans sa chemise, en appliquant une pression régulière pour éviter qu’il ne se mette de travers.



Alors, on enlève le palier supérieur



Puis le coussinet en caoutchouc



Puis le rotor



Puis l’axe du rotor et le 2ème coussinet



Et maintenant on va attaquer le point délicat de ce démontage : il nous faut sortir l’évacuation du moteur de pompe. C’est une pièce en plastique rigide et fragile. Il faut donc intervenir avec délicatesse sous peine de casser la pièce (et là, ça craint : celle là non plus n’est pas détaillée chez EHEIM...)



Il faut arriver à déclipser les 2 petits ergots qui la maintiennent en place sans les casser (j’insiste, c’est fragile...) Ce que je fait, c’est de décoller avec un tournevis plat l’ergot d’un coté, puis de l’autre. une fois qu’ils sont décollés (mais toujours en place) je recommence en donnant en plus le mouvement de translation qui permettra à la pièce de sortir.



Il ne reste qu’a sortir le joint de sa gorge, ce qui est facile étant donné sa souplesse.



on, petite séquence de nettoyage (sans photos) avant d’attaquer le remontage.

.../... Allez, on est repartis !

On commence avec l’application de la vaseline dans la gorge qui accueillle le joint torique. Sur le conseil de Little, j’ai été généreux... Normalement, je n’en aurais pas mis autant, mais vu qu’apparement la dernière fois ce n’était pas suffisant...



Bon, on va remettre le joint en place !



Ca y est, c’est fait ! J’en ai profité pour étaler le surplus de vaseline partout sur le joint. Bref, il baigne dedans..



j’applique une bonne couche de vaseline dans la chemise :



Voila, c’est fait :



Bon, on attaque la partie délicate du remontage : le remise en place du moteur de la pompe dans la tête, en prenant garde de ne pas déformer ce foutu joint torique... Sans outillage particulier, le plus simple, c’est le le faire rentrer comme sur la photo :



Ça permet de se servir du chanfrein comme d’un guide qui va permettre de faire coulisser le joint sans qu’il ne sorte de sa gorge. Et voilà, il est dedans :





Maintenant, on effectue le remontage de l’évacuation de la pompe (beaucoup plus facile que le démontage





Et on attaque le remontage du capot du moteur, en commençant par remettre les ressorts en place et en maintenant le moteur en position haute



Il faut maintenant remettre le capot ainsi que les 3 vis. Pour cela, il faut maintenir le capot enfoncé (en comprimant les 4 ressorts) le temps de remettre les vis.



Puis on remet la fixation du fil. Attention à laisser suffisamment de longueur pour permettre le mouvement du moteur.



Une fois tout cela fait, on continue le remontage : ici l’axe de pompe et le coussinet inférieur



Le coussinet supérieur



Puis le palier



et voilà ! Ca commence à ressembler à une tête de pompe...



on remet en place le cache vis sur le dessus de la pompe (attention aux détrompeurs : les 2 ergots n’ont pas la même largeur)



Puis on le clipse



Maintenant la remise en place du couvercle...



... en faisant attention de ne pas coincer le câble



et on peut remettre les vis du dessus...



Puis les 4 du dessous. Attention de ne pas trop les serrer, elles sont au moins aussi fragile que le plastique qu’elles maintiennent.



j’en ai profité pour mettre de la vaseline sur le joint de cuve également :



Et j’ai remonté la pompe. Un petit coup de chiffon sur les débordements de vaseline



et voilà c’est fait !!!!!!!!!

Une petite photo des outils et du matèriel nécessaire à l’opération :





Cet article illustré réalisé par Matien pour AquAgora , est sous un contrat Creative Commons.