Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

bac de décantation, descentes et remontées  (Lu 13281 fois)

amphioxus

  • Messages: 985
bonjour à tous,

mon bac n'est pas assez filtré je pense.
je réfléchis donc à un bac de décantation, qui serait situé sous le bac, et qui aura une taille suffisante.

il n'y aura pas d'osmolateur pour maintenir un niveau d'eau quelconque. le niveau d'eau du bac sera donc très variable.

dans l'idéal, je ne souhaite donc pas avoir de tube de descente dans le bac. le but final est de ne rien voir d'apparent dans le bac. pas de fils, pas de tube, rien.
dans cet esprit, le bac sera percé au fond pour la descente et le refoulement.

aussi, je dois me préocuper de deux problèmes :
1 - le débit de descente vers le bac de décantation doit être régulé, voir coupé, en fonction du niveau dans le bac de décantre, et ce, mécaniquement et automatiquement. en bref, le niveau d'eau dans le bac de décante doit être maintenu constant, même en cas de coupure de courant.
2 - un anti retour doit être installé sur le refoulement pour palier la panne de courant.

j'ai quelques idées en tête, des trucs qu'il me faut bricoler, mais avant de me lancer, je souhaite savoir si quelqu'un à déjà fabriqué ce genre de truc ou si quelqu'un a déjà vu une chose similaire.

Ernest

  • Messages: 34
Bonjour,
en faisant un coude  par l'extérieur remontant au niveau souhaité dans le bac, ça devrait fonctionner, par contre la chute d'eau va être bruyante.

Cyberfish

  • MH
  • Messages: 7081
Salut !
Pour utiliser une décante sous mon 1300L, je peux te dire que c'est pas mal la galère.
Déjà pas évident de régler et de maintenir un réglage fixe entre remontée et descente, surtout avec l'évaporation qu'il peut y avoir dans les 2 parties (le bac et la décante) et avec les problèmes de débit également liés au colmatage des masses de filtration dans les chicanes du filtre.
Ensuite, je me retrouve face à un bouchon dans la descente que je n'arrive pas à faire sauter (probablement un gros escargot coincé dans une partie coudée) ce qui n'arrange rien puisque maintenant je suis incapable de jouer sur le débit de descente.
Bref, sans parler des soucis de débordement que j'ai déjà eu à gérer à l'arrêt de la pompe, malgré le trop plein, je me dis que finalement ce genre de filtre présente quand même pas mal de désagréments.
Cyberfish
Retrouvez toutes mes expériences aquariophiles sur mon site : http://cyberfish.fr

TheDude

  • Messages: 375
  • Si c'est stupide mais que ça marche, ce n'est pas
Voilà pour ma part comment j'ai fait

Aucune galère, pas de bruit, un faible dégasage en co2, zero panne et avec 2 tubes si un escargot se coince dans un, l'autre fonctionne.

Je ne changerai pour rien au monde mon systeme de filtration


amphioxus

  • Messages: 985
merci the dude lebowsky ! j'avais déjà vu ta vidéo au fil de mes recherches, en trouvant bien domage que tu ai tant la boujotte !!  :sifflets:

ok pour le durso, je comprend le principe ainsi que l'effet jacousi quand il n'y a pas assez de perte de charge.

mais dans mon idée, je souhaite aller sur une voie différente.
avec les surverses, durso et compagnie, le point commun est que le niveau d'eau dans le bac est maintenu plus ou moins constant.

alors que je souhaite que ce soit la décante qui soit à niveau constant.
ou plutôt, que le niveau du bac ne soit pas maintenu forcément constant. tout en gardant la sécurité à l'esprit...

dès que j'ai le temps, je fais un p'tit dessin pour expliquer la chose.

TheDude

  • Messages: 375
  • Si c'est stupide mais que ça marche, ce n'est pas
alors que je souhaite que ce soit la décante qui soit à niveau constant.
ou plutôt, que le niveau du bac ne soit pas maintenu forcément constant. tout en gardant la sécurité à l'esprit...

dès que j'ai le temps, je fais un p'tit dessin pour expliquer la chose.

Je vois 2 solutions pour que ta décante reste à niveau constant
1 l'osmolation
2 mettre la décante au-dessus du bac

Vivement le dessin :-p

ladenree

  • Messages: 747
Je vois 2 solutions pour que ta décante reste à niveau constant
1 l'osmolation
2 mettre la décante au-dessus du bac

Vivement le dessin :-p

C'est exactement à ce que je pensais...Mais en fait dans l'autre sens...ce qui revient au même...Vous suivez ??
Ben c'est simple, une config classique comme les notres ou tu mettras tes masse filtrante dans le bac et tes plante et poissons dans la décant... :-D :-D

Bon, plus sérieusement, la décant. externe reste, pour moi, bien adapté pour de gros volume avec des systèmes plutot automatisés (changement d'eau notament).
Chez moi, c'est tip-top, à savoir, 2 descentes dont l'une est bridée. Les changement d'eau maintiennent un niveau constant dans le bac et la décant. et le surplus direct à l'égout via trop-plein de la décant...

Dur-dur d'avoir une système fiable si les niveaux du bac ne sont pas constant, puisqu'a ma connaissance, si décant. sous le bac, l'eau du bac descend par gravité via débordement...Et qui dit débordement, dit niveau constant...Si pas de décante via débordement, c'est via vase-communicant, et là ...réglage quasi-impossible si niveau varie, et surtout, si panne de courant, de pompes ou pompe qui à un débit un peu différent, c'est la cata...

Deplus, en bac planté, j'imagine que le dégasage du CO2 n'est pas trop le bien venu, aussi, il faudra un système qui n'entraine pas trop d'air en descendant (ça fait des bulles et du bruit)

J'suis curieux de voir ton schéma ??
1800L après 1 an :

amphioxus

  • Messages: 985
salut,

bon, on est d'accord sur tout.
mais bon, je ne veux pas d'osmolation. c'est comme ça.
et quant à mettre la décante au dessus du bac... n'y pensez même pas.

déjà, avant de vous livrer ce que j'ai en tête, voilà le principe de base hyper grossier :

le plan général :



là on voit bien que sans rien faire de plus, le bac se videra dans la décante (sans bruit certe !) par le descente sans que rien ne l'empêche.

et pour le refoulement, en cas d'arrêt de la pompe, c'est la même chose.

pour le refoulement, on peut déjà imaginer un truc du genre :



maintenant, reste à être sûr de trouver un clapet anti retour ou une electrovanne fiable à 100 %.
mais j'y reviendrais plus tard.

pour la descente, c'est plus subtile. en effet, comme vous l'avez bien dit, il faut que son débit soit identique au refoulement si l'on veut avoir un niveau constant dans la décante.

un truc de ce genre répond au problème :



c'est le niveau d'eau dans la décante qui détermine l'ouverture de la descente.

c'est le principe de base, on est bien d'accord.
reste à savoir s'il est possible d'avoir une solution fiable et sans risque.
sur mon dessin, il y a de forte chance que le moindre bout de feuille ou d'escargot vienne perturber le système en cas de coupure de courant.

on peut imaginer aussi des électrovannes à fermeture par manque de courant pour palier au moindre souci en cas de panne de courant. mais j'aimerai pouvoir m'en passer.

donc en fait voilà, à moins que quelqu'un ait déjà travaillé ce genre d'idée, je vais essayer de creuser la question.

pour la régulation de la descente, j'ai une idée plutôt simple qui doit pouvoir fonctionner. je fais les essais bientôt.



Wein

  • Animateur
  • Messages: 2229
reste à savoir s'il est possible d'avoir une solution fiable et sans risque.

Très honnêtement, non, c'est impossible. Tu cours inévitablement à la catastrophe avec un tel système !

Par ailleurs, je ne comprends pas bien ce qui te dérange avec le système "classique" (le bac se vide dans la décante par débordement, avec soit un perçage haut, soit un perçage bas avec un tuyau qui remonte à la surface). En effet, tu dis ne pas vouloir d'osmolateur. Très bien, tu n'en as pas besoin avec ce système. Le niveau va simplement diminuer progressivement dans la décante en raison de l'évaporation. Il te suffit de compenser de temps en temps ce niveau avec de l'eau osmosée, par exemple une fois par semaine. Ce n'est pas un problème si tu prévois une filtration qui ne nécessite pas de niveau constant. Par exemple, tu peux simplement placer des mousses de filtration verticalement dans ta décantation (les mousses doivent évidemment prendre toute la largeur de la décantation et être suffisamment hautes pour que l'eau ne passe pas au-dessus en niveau haut).

Bref, dis-nous ce qui te gêne avec le système classique ;-)
Laurent C.
KCF 10065

amphioxus

  • Messages: 985
salut wein,

je sais que ce n'est pas gagné, mais je souhaite faire des essais malgré tout.

le but final serait de ne voir aucune technique dans le bac.

et pour la sécurité, je peux toujours faire en sorte de pouvoir fixer simplement et surement des tubes de descente dans le bac pour l'aspiration et le refoulement, avec emboitement sur joints à lèvres.

encore une fois, les dessins que j'ai fait sont simpliste. ils ne représente que l'idée générale.
je vous referais des beaux dessins bientôt.

ladenree

  • Messages: 747
salut wein,

je sais que ce n'est pas gagné, mais je souhaite faire des essais malgré tout.

le but final serait de ne voir aucune technique dans le bac.

et pour la sécurité, je peux toujours faire en sorte de pouvoir fixer simplement et surement des tubes de descente dans le bac pour l'aspiration et le refoulement, avec emboitement sur joints à lèvres.

encore une fois, les dessins que j'ai fait sont simpliste. ils ne représente que l'idée générale.
je vous referais des beaux dessins bientôt.

Salut,
Pour les EV, si ça tombe en panne (ça arrive, non ??) c'est aussi la cata, car, ou normalement ouverte et le bac se vide dans la décante, ou normalement fermé et la décante se vide, les pompe tournent à sec et le bac déborde...

Bref, l'autre solution, tu gardes tes perçages et tuyaux comme prévu sur le schéma dans ton bac et tu les fait remonter jusque sous le niveau d'eau max. du bac...Puis durso et descente jusqu'à la décante externe :
->pas de tuyau visible dans le bac
-> principe de débordement qui se fait à l'arrière du bac, donc non visible



Toutefois, si une feuille venait à boucher la crépine d'aspi dans le bac, la pompe remontrait plus d'eau qu'en aspire la crépine et ...pas top...
L'autre coté parfois utile du débordement standard, c'est qu'on peu "aspirer" de l'eau de surface et de l'eau du fond de manière simultamée...


Et puis quand tu dis

alors que je souhaite que ce soit la décante qui soit à niveau constant.

Citation

et que tu dessines :




un truc de ce genre répond au problème :



c'est le niveau d'eau dans la décante qui détermine l'ouverture de la descente.

c'est le principe de base, on est bien d'accord.




T'es pas en contradiction là  :??: :??: :??:

Et tiens, j'y pense que maintenant :
Pourquoi ne relierais-tu pas, sur les 2 perçages, un gros filtre sous pression type Eheim 2080 ou autres ???
- pas de canne visible,
- pas de risque de débordement,
- on s'en fou des niveaux d'eau
1800L après 1 an :

amphioxus

  • Messages: 985
ah c'est bien, on rentre un peu dans les détails.

non ladenree, je ne suis pas en contradiction. c'est juste que le dessin est simpliste.
un tel systeme maintient un niveau constant correspondant à un débit de refoulement donné.

si le débit de refoulement est faible, le niveau dans la décante remonte légerement pour appliquer une valeur d'ouverture correspondante.
si le débit de refoulement est important, le niveau dans la décante baisse en fonction.
mais si le débit de refoulement est constant, le niveau le sera aussi.

sur le plan, j'ai juste indiqué le niveau de fonctionnement normal (en orange), et en rouge le niveau hypothétique en cas d'arrêt de la pompe de refoulement.

le seul souci de ce principe, c'est d'avoir l'assurance qu'il soit fiable dans le temps. c'est la-dessus que je travaille.

pour ce qui est de faire remonter le descente comme tu l'as dessiné, ça répond qu'en partie à ce que je cherche. sans compter que sans deuxième descente pour gérer les pertes de charges, le durso risque d'être difficile à régler.

imagine le bac au milieu d'une pièce. sans aucun fils ou tubes autour... ou dedans... et en fonctionnement !
voilà le deal !

ladenree

  • Messages: 747
Salut,
J'avais ajouté cela pendant que tu écrivais :

"Et tiens, j'y pense que maintenant :
Pourquoi ne relierais-tu pas, sur les 2 perçages, un gros filtre sous pression type Eheim 2080 ou autres de volume de 30 à 60L ???

http://www.koitech-shop.com/Filtre-Aquaking-Pression/Filtre-Aquaking-p-645.html

- pas de canne visible,
- pas de risque de débordement,
- on s'en fou des niveaux d'eau"


c'est à mon sens la solution la plus "viable" dans ton cas...

Pour moi, j'ai quand même de gros doutes sur la fiabilité de ton système (étanchéité de ta descente en cas de panne électrique, feuilles ou escargots) que se soit via des robinets à flotteur ou des EV...

D'autre part, une 2eme descente peut-être annéxé au durso via un autre T ...ça fait de la tuyauterie, mais c'est à l'extérieur du bac et le tout peut-être casé derrière le bac...Mais il est certain que sans compléter l'évaporation, le niveau d'eau va diminuer dans la décant. et le débit des pompes diminuera sensiblement --> réglage impossible de la décente sans bruit  sur plus ou moins 24h...

Peux-tu préciser pourquoi tu ne souhaites pas de niveau constant dans le bac ??
Comment prévois-tu de gèrer-tu l'évaporation ??
1800L après 1 an :

amphioxus

  • Messages: 985
salut,

oui en effet j'ai^pensé à l'utilisation d'une décante sous pression.
mais j'aurais dans ce cas le circuit UV, CO2, chauffage à réaliser à l'extérieur comme aujourd'hui, avec batterie de raccords, vannes et dérivation pour n'avoir qu'une seule pompe de remontée. (et les fuites qui vont avec parfois !)

le principe de la décante atmosphérique m'intéresse à plus d'un titre pour ça. avec en plus, la possibilité d'augmenter ma capacité de filtration et d'avoir un petit refuge à bébé crevette...

concernant le niveau d'eau, mon bac ouvert fait 465 litres sans aucun renfort. je le rempli donc comme je veux. de ras bord à - 5 ou 10 cm des bords.
quand je dois tailler les plantes, j'aime bien le faire lors d'un changement d'eau à moins 10 ou moins 15 cm des bords supérieurs. (il manque donc entre 80 et 100 litres)
le bac peut rester comme ça des heures. voir des jours en fonction de mon humeur.

si je devais choisir un niveau définitif, je serais bien embêté ! entre ras bord et quelques cm en moins...

concernant l'étanchéité du système de descente, je vais expérimenter le principe d'un cone en verre (genre flûte à champagne) sur joint à lèvre. à l'instar de l'étanchéité de mon chauffage externe qui fonctionne sans fuite depuis un an. et je ferais des essais sur une colonne d'eau de 2 ou 3 m pour déterminer la taille du flotteur à prendre en compte. bref, j'ai de quoi avancer et éprouver sans toucher au bac pour l'instant.

ça vous intéresse toujours que je fasse des essais ?

ladenree

  • Messages: 747
salut,

oui en effet j'ai^pensé à l'utilisation d'une décante sous pression.
mais j'aurais dans ce cas le circuit UV, CO2, chauffage à réaliser à l'extérieur comme aujourd'hui, avec batterie de raccords, vannes et dérivation pour n'avoir qu'une seule pompe de remontée. (et les fuites qui vont avec parfois !)

le principe de la décante atmosphérique m'intéresse à plus d'un titre pour ça. avec en plus, la possibilité d'augmenter ma capacité de filtration et d'avoir un petit refuge à bébé crevette...

concernant le niveau d'eau, mon bac ouvert fait 465 litres sans aucun renfort. je le rempli donc comme je veux. de ras bord à - 5 ou 10 cm des bords.
quand je dois tailler les plantes, j'aime bien le faire lors d'un changement d'eau à moins 10 ou moins 15 cm des bords supérieurs. (il manque donc entre 80 et 100 litres)
le bac peut rester comme ça des heures. voir des jours en fonction de mon humeur.

si je devais choisir un niveau définitif, je serais bien embêté ! entre ras bord et quelques cm en moins...

concernant l'étanchéité du système de descente, je vais expérimenter le principe d'un cone en verre (genre flûte à champagne) sur joint à lèvre. à l'instar de l'étanchéité de mon chauffage externe qui fonctionne sans fuite depuis un an. et je ferais des essais sur une colonne d'eau de 2 ou 3 m pour déterminer la taille du flotteur à prendre en compte. bref, j'ai de quoi avancer et éprouver sans toucher au bac pour l'instant.

ça vous intéresse toujours que je fasse des essais ?

Moi, ouai...notamment pour la taille du flotteur...(p-être un appli vers un système de chauffage solaire DIY)
1800L après 1 an :

ElTofi

  • Animateur
  • Messages: 8135
quand j'ai vu l'auteur, le sujet et les croquis, je me suis dit : "un sujet technique, très peu pour moi"...

et puis, j'ai vu que le débat décollait...

du coup, j'ai pris le temps de le lire... et je me suis surpris à comprendre de quoi ça parlait... Le moins qu'on puisse dire, Amphioxus, c'est que tu aimes sortir des schémas standards... c'est beau, la créativité... y'a un créneau  :oui:

hop, dans mes topics suivis... des fois que je continue à comprendre... je pourrais peut-être apprendre des trucs applicables chez moi... et qui sait, modifier un jour la filtration de mon bassin...
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Wein

  • Animateur
  • Messages: 2229
Bon, je vous avoue que je n'ai pas tout lu... Mais, en effet, un système comme celui-là fonctionne très bien et est absolument sûr (si la tuyauterie est bien faite, évidemment) :



Et là, rien de visible dans le bac...
Laurent C.
KCF 10065

ladenree

  • Messages: 747
Bon, je vous avoue que je n'ai pas tout lu... Mais, en effet, un système comme celui-là fonctionne très bien et est absolument sûr (si la tuyauterie est bien faite, évidemment) :

Et là, rien de visible dans le bac...

Sauf que ça fonctionne (le débordement dans le "durso") que si la hauteur d'eau du bac est au max...
Ce que ne souhaite pas notre ami quand il fait son entretien qui dure parfois plus d'une journée...Et donc pas de filtration possible pendant ce laps de temps... ;-)
1800L après 1 an :

Wein

  • Animateur
  • Messages: 2229
Ce que ne souhaite pas notre ami quand il fait son entretien qui dure parfois plus d'une journée...Et donc pas de filtration possible pendant ce laps de temps... ;-)

Ce n'est pas un problème ! Un bac équilibré "tient" très facilement une journée sans filtration. Et il n'y a pas de risque pour les bactéries du filtre, vu que c'est une filtre ouvert: il n'y a pas de risque d'asphyxie des bactéries. Par prudence, il est même possible de mettre en route une petite pompe à aire branchée à deux ou trois diffuseurs entre les plaques de mousse filtrante, le temps de l'intervention.
Laurent C.
KCF 10065

amphioxus

  • Messages: 985
bon, j'entend bien tout ce que vous dites.

pour autant, je reste sur mon idée pour voir jusqu'ou je peux l'amener.

déjà, désolé Eltofi, mais pour être dûr de quoi que ce soit, j'ai besoin de passer par les calculs.
et ça va commencer par ça.

déjà, les postulats :

le débit de filtration sera de 4 fois le volume du bac
dans le mesure du possible, afin d'éviter tout bruit de circulation, la vitesse de circulation ne sera pas supérieur à 1 m/s
le bac aura des tubes de remonté et de descente (pour la sécurité) à l'intérieur du bac mais qui seront simplement démontable temporairement sans que cela ne soit un problème pour quoi que ce soit pour son fonctionnement
le volume de la décante sera suffisant pour contenir toute l'eau de surverse (quand les tubes de descente sont en place) en cas de défaillance des organes de fermeture ET/OU d'arrêt des pompes.

voilà, je pense que cela plaira à tous.

mon bac fait 465 litres brut, je pense prendre 428 litres net.
soit un débit Q de filtration de 1700 l/h

remener à une vitesse d'écoulement V de 1m/s

en application de la formule S=Q/V je trouve une section S de passage de 4.72 cm²
soit un diamètre de tuyauterie de 24.5 mm

les tuyauteries seront donc réalisée en DN32 qui font 27.8mm intérieur.

évaluation des pertes de charges pour le refoulement :

la pompe de refoulement sera choisi en fonction de la perte de charge due à la hauteur de la colonne d'eau statique et celle due aux pertes de charge linéaires et accidentelles du à la tuyauterie.

la hauteur d'eau statique est de 130cm
les pertes de charge de la tuyaurerie attendu sont liées aux coudes, vanne, clapet anti retour, union. je les calcule via l'abaque de dariès avec prise en compte des pertes de charge locales.
cela me donne 10 cm de perte de charge par mètre de conduite.
la longueur de la conduite de refoulement est prévue inférieur à 1.20m
la hauteur d'eau liée aux pertes de charge est donc de 12 cm

la hauteur totale de la colonne d'eau de refoulement est donc de 142 cm.

choix de la pompe :

la pompe à acheter aura une performance de 1700 L/H à 1.5m.

je passerai à la descente plus tard car j'ai mon café qui m'attend.

amphioxus

  • Messages: 985
bon, la suite.

concernant la descente, je pensais partir sur ce type d'obturateur à flotteur :



les deux choses que j'ai à déterminer, c'est le diamètre D de passage dans le joint, et V, le volume du flotteur.

pour le diamètre de passage, dans la continuité du message précédant, il ne sera pas inférieur à 24.5 mm.

allez, mettons que je parte sur 27mm.

la hauteur d'eau à prendre en compte sera de 130cm.

détermination de la force d'application sur le cone de verre pour obturer la descente :

la surface de passage du joint caoutchouc est de : 5.72 cm²

la pression est de 130 mbar/cm²

la force d'appui sur le diamètre de passage est donc de 0.13 x 5.72 = 0.74 kg.

le poids estimé de l'installation flottante est en gros 200gr.

le volume du flotteur devra donc déplacer 0.74 + 0.2 = 0.94 litre d'eau.
j'applique un coef de sécurité de 50 %, c'est suffisant

soit un volume V du flotteur de 1.4 litre

le flotteur pourra donc être un cube de 15 cm de coté et 10 cm de haut.

je vais donc maintenant passer à l'expérimentation !

mais il me faudra un peu plus de temps !

Icemanhot

  • Messages: 1543
ça à l'air bien pensé  :up:, mais ce système va ds le bac ou dans la décante ?
"Connaitre son Ignorance est la Meilleure part de sa Connaissance"

CAF de 7!!!!! ;)

ladenree

  • Messages: 747
hummmm, et que se passe-t-il si un escargot se coince entre tes 2 tubes qui coulissent l'un dans l'autre ???
1800L après 1 an :

gomgom

  • Messages: 262
Je vois que tu veux rien dans le bac, as tu pensé a une surverse externe ?

ladenree

  • Messages: 747
Je vois que tu veux rien dans le bac, as tu pensé a une surverse externe ?
Salut, comme toute surverse, elle ne fonctionne que si le niveau du bac est constant et  à son niveau max...
Ce qui ne sera, de toute évidence, pas toujours le cas ici... ;-)
1800L après 1 an :

amphioxus

  • Messages: 985
salut,

gomgom, non, pas surverse externe. rien dans le bac, rien autour.
ladenree, pour que l'escargot bloque le passage, il faudrait d'abords qu'il passe la grille de la crépine.
à moi de faire en sorte qu'elle soit de maille adaptée. mais on verra ça plus tard.

bon, j'ai fait quelques réalisations :

d'abords, le flotteur, en PVC :





qui pèse un peu plus de 600 gr finalement



au finale, le bilan final est :
déplacement d'eau du flotteur : 2 litres (4 tubes de 80cm en 10cm de haut)
poids du flotteur : 600 gr
soit une force verticale en retombée : 600 gr
force verticale de fermeture : 1.4 kg

ce qui est deux fois plus que nécessaire. donc je poursuit avec l'obturateur en verre :



oui c'est une ampoule, neuve en plus... je n'avais que ça sous la main. je verrais plus tard pour le remplacer par autre chose.

l'extrêmité du tube de descente avec l'union porte joint :



le joint (standard DN32) :



le montage complet :



je passe aux essai sur colonne d'eau de 2m demain si j'ai le temps (et s'il fait beau car je ferais ça dehors !)

Icemanhot

  • Messages: 1543
ce dispositif va ds la décante ?
"Connaitre son Ignorance est la Meilleure part de sa Connaissance"

CAF de 7!!!!! ;)

Wein

  • Animateur
  • Messages: 2229
ce dispositif va ds la décante ?

Oui, au niveau de l'arrivée d'eau dans la décantation.

En tout cas, c'est un impressionnant bricolage ! Personnellement, je ne dormirais pas tranquille si j'avais un bac équipé de la sorte: un dysfonctionnement de ton flotteur, et tu te retrouves avec ton bac qui se vide dans ton salon, après avoir rempli la décantation... Mais c'est toi qui voit :-)

Quoi qu'il en soit, merci de nous faire suivre l'affaire, c'est très intéressant ;-)
Laurent C.
KCF 10065

Icemanhot

  • Messages: 1543
 :merci: :pint:
"Connaitre son Ignorance est la Meilleure part de sa Connaissance"

CAF de 7!!!!! ;)

genron

  • Messages: 3015
Perso je trouve que tu te casses bien la tête pour pas grand chose, trop de technique dans la décante c'est multiplier les risques de problèmes et comme dit l'ami Murphy : si tu penses qu'il pourrait y avoir une merde, il y a de grandes chances que t'en ais une !

Quand je réfléchissais à une décante d'eau douce c'est un perçage bas, un siphon/durso et op dans la décante. Pour avoir un volume fixe dans la décante un osmolateur , pour éviter le siphon de retour le rejet près de la surface. Le seul dimensionnement c'est la hauteur de sécurité afin qu'en cas de coupure de courant la décante puisse absorber le trop-plein venant du bac.  Ultime sécurité : une surverse à la décante direct aux égouts.

Et au final j'ai acheté un filtre chinois , un JBL e1501greenline et je les ai mis en SERIE. Seul le JBL est alimenté
V (filtration) :  50L
Débit (filtration) : supérieur à 1000L/h
Conso :  20W
Prix : 150€ le JBL + 50€ le chinois
C'est quand on sait d'où l'on vient qu'on peut savoir où on va.

Wein

  • Animateur
  • Messages: 2229
Perso je trouve que tu te casses bien la tête pour pas grand chose, trop de technique dans la décante c'est multiplier les risques de problèmes et comme dit l'ami Murphy : si tu penses qu'il pourrait y avoir une merde, il y a de grandes chances que t'en ais une !

Quand je réfléchissais à une décante d'eau douce c'est un perçage bas, un siphon/durso et op dans la décante. Pour avoir un volume fixe dans la décante un osmolateur , pour éviter le siphon de retour le rejet près de la surface. Le seul dimensionnement c'est la hauteur de sécurité afin qu'en cas de coupure de courant la décante puisse absorber le trop-plein venant du bac.  Ultime sécurité : une surverse à la décante direct aux égouts.

+1  :oui:

Et au final j'ai acheté un filtre chinois , un JBL e1501greenline et je les ai mis en SERIE. Seul le JBL est alimenté
V (filtration) :  50L
Débit (filtration) : supérieur à 1000L/h
Conso :  20W
Prix : 150€ le JBL + 50€ le chinois

Je suis pas fan de l'idée de mettre des filtres extérieurs de ce type en série. En effet, il ne doit plus y avoir beaucoup d'oxygène disponible pour les bactéries quand l'eau arrive dans le second filtre... Du coup, au mieux le second filtre n'est pas très efficace, au pire il devient dangereux quand les filtre deviennent très chargés: le second filtre risquant de se trouver un anaérobie. Ok, c'est très théorique, mais deux plus petits filtre extérieurs en parallèle me semblent une meilleure idée, avec en plus l'avantage de la sécurité, dans la mesure où si l'un des deux tombe en rade, le second filtre continue à assurer le minimum vital.
Laurent C.
KCF 10065

amphioxus

  • Messages: 985
Perso je trouve que tu te casses bien la tête pour pas grand chose, trop de technique dans la décante c'est multiplier les risques de problèmes et comme dit l'ami Murphy : si tu penses qu'il pourrait y avoir une merde, il y a de grandes chances que t'en ais une !

Quand je réfléchissais à une décante d'eau douce c'est un perçage bas, un siphon/durso et op dans la décante. Pour avoir un volume fixe dans la décante un osmolateur , pour éviter le siphon de retour le rejet près de la surface. Le seul dimensionnement c'est la hauteur de sécurité afin qu'en cas de coupure de courant la décante puisse absorber le trop-plein venant du bac.  Ultime sécurité : une surverse à la décante direct aux égouts.

Et au final j'ai acheté un filtre chinois , un JBL e1501greenline et je les ai mis en SERIE. Seul le JBL est alimenté
V (filtration) :  50L
Débit (filtration) : supérieur à 1000L/h
Conso :  20W
Prix : 150€ le JBL + 50€ le chinois


salut genron,

pas sur qu'un durso + osmolateur soit plus simple... (réglage du durso, installation arrivée d'eau, évacuation et capteur de niveau pour l'osmolateur, sans compter les raccords, shut off, vannes, tubbing etc, etc...)
et 200 € pour des filtres qui auront un débit de toute façon insuffisant... non !
par ailleurs, je rejoins le point de vue de Wein sur les montages de filtres en série. mais c'est juste un point de vue.

vous avez perdu de vue (ou pas lu) les postulats !
ce régulateur de descente à flotteur sera sécurisé (bientôt des dessins !)
et surtout, puisqu'il maintient une contre pression, le durso n'est plus utile. c'est sans doute ça finalement le plus important.




ladenree

  • Messages: 747
Autant je reste sans voix devant ton génie, ta créativité et la conception du proto  :merci: :merci:,

autant je reste toujours inquiet sur le fonctionnement, à long terme, de la "chose" dans les conditions d'un bac...

Chez moi, depuis 6 mois seulement, il y a déjà un bon dépot d'algues brune dans les conduits de descentes et de remontés...
Qu'en sera-t-il si ce même genre d'algues viennent pertuber le coulissement des 2 tubes l'un sur l'autre ?? Je ne parle pas de bloquer entièrement le mécanisme, mais juste freiner les la remontée des flotteurs de 2-3mm avant sa fin de course de la lampe sur le joint ??

Bref, je ne dormirai pas tranquille avec ça sur mon bac...Mais très curieux de voir la suite  :-D :-D

1800L après 1 an :

amphioxus

  • Messages: 985
ladenree, il y aura des tubes de descente. donc aucun risque de "panne" à la fermeture.

voilà les premiers tests :

déjà l'installation, avec la futur décante :



le flotteur en position fermé :



on peut voir que les flotteurs ont encore de la marge pour appliquer éventuellement une force supplémentaire au cas où.
avec le tube en charge, sans fuite :



le tube fait 2 mètres, la pression exercée est donc très supérieure à celle de l'installation définitive (1.3 mètre)

je n'ai pas d'autre test à réaliser avant la mise en place définitive.

le pointeau (l'ampoule) sera remplacée par autre chose bien sûr !
car il doit absolument avoir une forme plus conique (genre queue de verre à pied) pour est sûr d'avoir une ouverture progressive afin d'éviter d'éventuels battements.

par la suite, je prévois une fixation des tubes de descente en fond de bac par des embouts PVC filetés pour pouvoir démonter facilement les tubes.
je pourrais par exemple avoir un tube d'aspiration en surface, le même avec reprise de fond de bac, ou même un tube avec reprise sur toute hauteur. bref, dans la mesure ou je pourrais changer mes tubes de descente à volonté et sans avoir à arrêter quoi que ce soit, je pense pouvoir peaufiner le tout au p'tits oignons.

même chose pour le rejet.

mais avant ça, je doit décoller mon bac, percer les trous, faire toute l'installation, bref, ce sera l'objet d'un autre topic...

ladenree

  • Messages: 747
Chapeau l'artiste...Vraiment du sacré boulot...

J'ai bien pris note d'une 2eme colonne libre, toutefois, il n'y a aucune sécurité si l'étanchéité entre le cone de verre et le joint est défaillante pour x ou y raisons lors d'une coupure de courant par exemple (algues sur coulissement, escargot, joint abîmé,...)
Ton principe me fait penser à celui des carburateur à l'époque de la mobylette...Un flotteur et un pointeau coupait l'arrivée d'essence dans le carbu et à la moindre merdouille qui passait le filtre, le pointeau n'assurait plus l'étanchéité et l'essence goutait par le filtre à air...
Parfois, c'était le flotteur qui coincait un peu et n'arrivait pas en bout de course...Encore maintenant sur les carbu de tronçonneuse et autre thermique de jardinage, le principe du flotteur est présent...Mais ça merdouille souvent avec l'age...

Et puis, pas de signe d'alerte précurseur (bruit ou autre) et l'eau du bac continuera à descendre lentement bien qu'elle ne le devrait plus...

Tu ne prévois même pas un trop-plein sur la décante ?? ou un contacteur situé à 5cm du bord de la décante avec un sirène qui puisse te réveiller en pleine nuit  :-D :-D
Ce n'est pas tant l'eau du débordement de la décante qui me gênerai (quoi que, Mme serait pas contente) mais le manque d'eau dans le bac...
1800L après 1 an :