Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

Bac en bois de 1200 litres Amérique du Sud  (Lu 520 fois)

Xema

  • Messages: 32
Bonjour,

Voici une petite présentation de mon installation, qui tourne depuis un an et demi

Bac en bois ctbx de 250 x 80 x 65 avec décor de fond en mortier hydrofuge dans lequel quelques racines ont été intégrées.
La filtration est composée de 2 filtres externe fluval Fx6.
Le brassage est assuré par une pompe wiltec de 3000 litres/heure en continu, ainsi que par une pompe ecodrift de aquamedic 20.1 ( débit modulable de 4000 à 20 000 litres/heure ) que je fais tourner entre 4 et 6 heures par jour ( avec des variations de débit).
Une troisième pompe de brassage de 2000 à 4000 litres/heure prévue pour tourner en continu sera ajoutée ultérieurement.
Le chauffage est assuré par une résistance en titane de 300 w reliée à un modulateur.
Un système de ventilation est prévu pour y être raccordé également dès que possible, en vue de limiter les hausses de température en période estivale ( c'est un problème étant donné que je suis au dernier étage d'un bâtiment de 5 étage , en appartement).
L'éclairage est composé actuellement de 4 projecteurs LED titan (6500k) , 2 x 20 w et 2 x 30 w, auxquels vont s'ajouter très prochainement des bandes LED en 6500k .
Le bac est entièrement couvert.

La température du bac est de 24-25 degrés.
Je ne mesure jamais les autres paramètres (pH, KH, GH etc...)

L'entretien se résume à un changement d'eau hebdomadaire de 400-450 litres ( eau de conduite à température du bac , traitée avec un conditionneur d'eau pour bassins à carpes koï), et les mousses de filtration sont rincées en moyenne tous les 2 ou 3 mois pour chaque filtre mais en alternance.
( En cas de baisse de débit au niveau des rejets de filtre).

Le décor est constitué de 175 kgs de sable à bâtir pour béton et mortier 0/4 , de 60 kgs environ de racines de mangrove et de quelques branches d'aulne.

La végétation se résume à une demi douzaine de pieds de Cryptocoryne aponogetifolia , avec repiquage de boutures.
Quelques Pothos trempent également en surface.

La population se compose de :
3/2 Gymnogeophagus balzane
2/2 Crenicichla vittata ( j'ai un doute sur un specimen , ça pourrait être 3/1)
2/0 Heros efasciatus
0/2 Geophagus steindachneri
2 Leporinus fasciatus
3 Pimelodus blochii
1 Ancistrus
5 L200 Hemiancistrus subviridis
1 L240 Leporacanthicus cf galaxias
1 Squaliforma villarsi
1 Hypostomus regani
1 Pseudorinelepis L152

À noter qu'un L114 va rejoindre le bac , le temps qu'il grossisse un peu chez un collègue qui l'a placé en bac spécifique en attendant...

Les loricariidae sont nourris 2 fois par jour et parfois 1 fois en nocturne avec du végétal, divers comprimés, larves de moustiques congelées, pomme de terre, concombre, courgettes etc...
Les autres poissons sont nourris quotidiennement principalement de végétal et paillettes.
Les Crenicichla sont nourris 1 x par semaine avec des crevettes, moules, calmars ( ainsi que les autres occupants du bac )

J'essaierai de poster des vidéos prochainement.

Xema

  • Messages: 32
Je viens de m'apercevoir que j'ai posté dans la mauvaise section, je pense qu'il faudrait déplacer mon post dans la rubrique eau douce.
Pardon pour l'erreur.

Adam

  • Modosaurus
  • Messages: 7197
  • Taliban de l'aquariophilie
Sacré projet que tu es arrivé à mené à terme.

tu as finalement beaucoup de poissons dans le tiers inférieure du bac, cela se passe bien?


Tu penses compléter avec un male chez les heros?

Buul

  • Messages: 546
J'ai hâte de voir le bac !!

Xema

  • Messages: 32
Oui ça se passe bien , il y a suffisamment de cachettes et pas mal de racines creuses , à voir quand certains lori seront adultes mais ce ne sont de toute façon pas des poissons dont la vitesse de croissance est fulgurante.
Par contre les Pimelodus partiront à l'occasion, ils sont territoriaux, grossissent à vue d'œil et ont tendance à se faire malmener par les Crenicichla.
En réalité j'ai 2 mâles Heros, que j'ai récupérés d'un collègue... Je ne pense pas leur ajouter de femelles, ils n'étaient pas prévus pour rester ( tout comme les 2 femelles steindachneri) mais tout se passe bien donc je laisse comme ça , du moins pour le moment .

damien01

  • Messages: 424
Si tu as des photos de la conception du bac je veux bien voir par curiosité  ;-)

Xema

  • Messages: 32
Non malheureusement, j'ai pas ça en stock...

damien01

  • Messages: 424
Dommage, quelle épaisseur as tu utilisé?
Connais tu la durée de vie d'un bac en bois?

Xema

  • Messages: 32
L'épaisseur c'est du 10 mms, la durée de vie , apparemment une bonne vingtaine d'années voire plus...

Benjam1

  • Messages: 167
Te voilà ici toi 😜

Xema

  • Messages: 32
Oui ça a l'air très bien ici!
D'où ma présence ( bien que tardive en effet)

Xema

  • Messages: 32

Xema

  • Messages: 32

Xema

  • Messages: 32

Xema

  • Messages: 32

ElTofi

  • Animateur
  • Messages: 8129
une bien jolie population...
Le topic
10'000 litres pour des Potamotrygon

Va jouer dans le mixer ! [Calvin, philosophe dictateur de 6 ans]

Xema

  • Messages: 32
Merci !
Quelques ajustements sont prévus dès que possible, ainsi que l'arrivée d'un L114 qui grossit tranquillement actuellement dans un bac spé chez un ami.

karde

  • Messages: 170
Ça me laisse rêveur un bac de cette dimension... Tu as pris des précautions spécifiques par rapport au poids et au volume que cela représente ? Surtout en appart !

Xema

  • Messages: 32
Vu que la masse est répartie sur toute la longueur, la dalle peut supporter bien plus que ça... Et le bac est le long d'un mur porteur.
Je me suis un peu plus compliqué vie avec la construction du support ( j'ai fait simple avec 4 pieds de siporex , mais j'ai mis 3 planches d'aggloméré en 9 mms d'épaisseur collées entre elles )
Je pense que j'ai vu très large par sécurité et je pense même que le mur de refente n'est pas utile...
À vrai dire j'aurai même pu mieux penser mon support , en sciant les blocs latéraux pour y faire passer les tuyaux des filtres plutôt que les blocs du mur de refente ( notamment sur le côté droit, je perds en puissance de filtration, vu la longueur des tuyaux...)
Bien entendu c'est toujours après et quand il est trop tard qu'on se rend compte de nos conneries...
Ceci dit ça n'empêche pas le bac de bien tourner...

À noter que ce bac était construit depuis peu, et que une fois transporté jusque chez moi, il a fallu louer un monte charge pour le passer par une fenêtre au 5 ème étage, impossible de le monter ni par ascenseur ni par les escaliers...

philippe2

  • Animateur
  • Messages: 2617
Bonsoir,

Cela donne envie de se lancer dans ce volume.  :fou:

Bien cordialement,

Xema

  • Messages: 32
Bonjour Philippe,

Si tu en as l'opportunité, fonce!

Faut bien prendre le temps de préparer et penser le projet ( bac, emplacement, support, filtration, éclairage etc ...) , Ça permet d'éviter quelques erreurs dûes à la précipitation, et d'optimiser à la fois la maintenance et l'entretien, et ça permet aussi de réaliser parfois quelques economies.
Je pense que sauf exceptions, il vaut mieux privilégier la surface au sol également plutôt que le volume à proprement parler, et si possible rester sous les 70 cms de hauteur d'eau pour rester sur du verre en 10 mms .
L'avantage des bacs en bois est leur faible poids, leur maniabilité en cas de déplacement et la faible perdition de chaleur, mais les bacs en verre sont plus esthétiques.

Wein

  • Animateur
  • Messages: 2184
Hello,

Très beau bac, et population intéressantes ! Félicitations !

J'allais te demander pourquoi avoir choisi de faire ce bac en bois. Merci donc pour ta réponse à la question que je n'ai pas eu le temps de te poser  :rire:

L'avantage des bacs en bois est leur faible poids, leur maniabilité en cas de déplacement et la faible perdition de chaleur, mais les bacs en verre sont plus esthétiques.
Laurent C.
KCF 10065