Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

[topic unique] Morphologie d'un cours d'eau  (Lu 4704 fois)

Manon des sources

  • Messages: 4112
Bonjour,

Avertissement :
Ce post va être édité de nombreuses fois, il y a quand même pas mal de choses à dire sur le sujet.

Sacrés Siluridés... Il m'en ont fait passé des heures à surfer sur le net à la recherche d'informations concernant leur biotope. Tant et si bien que parfois je ne sais plus si je parle Français, Anglais ou Espagnol...

La question que nous nous posons (normalement) tous :
"comment satisfaire au mieux les besoins du poisson que j'ai choisi de maintenir "?

La réponse : En regardant de plus près ces quelques paramètres !
Biotope, biocénèse, écologie, écosystèmes, hydrologie, pédologie (non, ce n'est pas une maladie), hydrographie, géologie, climat, topologie...
lit mineur (ce n'est pas le titre d'une symphomie), ripisylve, berges, méandres, cours supérieur, substratum....
Pour le moment, contentons nous d'une approche ultra-simplifiée de toutes les définitions.

Un mauvais quart d'heure à passer, une (toute) petite liste de définition

- Qu’est ce que l’Ecologie?
Avant d’être un mot à la mode, l’Ecologie est une science, consacrée à l’étude des interactions d’une entité vivante avec son environnement.
 
- Qu’est ce qu’un écosystème :
Un écosystème est la réunion de la biocénose et de son biotope. Les éléments constituant un écosystème développent un réseau d'interdépendances permettant le maintien et le développement de la vie. L'écosystème constitue un système naturel et tend à évoluer vers son état le plus stable, dit climax.
L’ensemble des écosystèmes de la planète constitue la biosphère.
  
- Qu’est ce qu’un biotope :  
Un biotope correspond à l’ensemble des éléments caractérisant un milieu physico-chimique qui héberge une flore et une faune spécifique. (La biocénose).
 
- Qu’est ce que la biocénose ?
La biocénose est un ensemble d'êtres vivants de toutes espèces (végétales, animales, micro-organismes…)  coexistant dans un espace défini (le biotope).

Mais qu'est-ce qu'elle vient nous enquiquiner avec une liste de définitions qui n'ont strictement rien à voir avec nos poissons  :sifflets:?

Je vous rassure, on ne va se concentrer que sur une toute petite partie de ce qui constitue un biotope, mais si comme moi vous aimez bien avoir quelques explications, on va commencer par définir rapidement ce qu'est un biotope.

LES ELEMENTS QUI CARACTERISENT UN BIOTOPE

1- LE CLIMAT
 
La vie s'est développée partout (ou presque) sur notre plante. Le seul véritable désert  (au sens absence de vie) de situe au coeur de l'océan pacifique. Mais ce désert possède aussi ses oasis, autour d’une source chaude par exemple.  

Climat équatorial : Caractérisé par l’absence de variation de température tout au long de l’année. Les précipitations y sont importantes, et plus marquées de fin août à début novembre (saison des pluies).
 
Climat tropical : Caractérisé par 2 saisons, une saison sèche et une saison humide, la saison humide étant la  plus chaude.
 
Climat désertique : Caractérisé par un temps sec et de grands écarts de température entre le jour et la nuit.
 
Climat méditerranéen : Caractérisé par des étés secs et chauds, et des hivers doux et humides.

Climat océanique :
La présence de l’océan “lisse” les températures et génère de fortes précipitations  tout le long de l’année.
 
Climat continental : Caractérisé par des étés courts et chauds, des hivers longs et rudes et d’abondantes précipitations.
 
Climat polaire : Froid.

Climat montagnard : La température, les différences de températures entre le jour et la nuit ainsi que la quantité de précipitations sont majoritairement dictées par l’altitude.
 
A quoi étudier le climat d'une région nous sert il ?
A déterminer les périodes sèches de l'année, les périodes plus chaudes. Ces informations peuvent nous permettre par exemple de conditionner nos pensionnaires pour la reproduction. En un lieu donné, certaines périodes de l'année sont synonymes d'abondance de nourriture, et par conséquent la majorité des espèces animales choisissent ces périodes pour se reproduire.


2- LA PEDOLOGIE
 
La pédologie est l’étude des caractéristiques physico-chimiques du sol. La litière constitue la couche superficielle du sol (couche d’humus en sous bois par exemple), le substratum est la couche rocheuse. Le substratum peut être apparent (en montagne par exemple).

A quoi étudier la pédologie d'une région nous sert-il?
Les eaux de surface sont issues du ruissellement. Selon le type de litière qu'elle rencontrent, ou traversent, elles auront diverses caractéristiques.


3- LA GEOLOGIE
 
C’est l’étude des  couches superficielles de la croûte terrestre. Les formations géologiques sont répertoriées selon :
- Leur composition (lithologie). 3 grandes familles sont ainsi représentes : les roches magmatiques, les roches sédimentaires et les roches métamorphiques, roches magmatiques ou sédimentaires ayant subit une transformation, la plupart du temps lorsqu’elles ont été soumises a de fortes pressions
- Leur âge (stratigraphie) : représenté par l’échelle des temps géologique 
- Leur position structurelle (tectonique), plus simplement leur positionnement dans l’espace

A quoi l'étude de la géologie d'une région peut elle servir?
La nature géologique d'une région détermine certains des paramètres physico-chimiques de l'eau. Ainsi, les eaux du Jura sont dures  (massif calcaire). Les eaux du massif central sont acides (massif granitique).


4- L’HYDROGRAPHIE :
 
L’hydrographie est l’étude et la description des cours d’eau et des étendues d’eau (lac, mer océans). Désigne également l’ensemble des cours d’eau d’une région, organisés en bassins hydrologiques (bassin versants).

A quoi sert l’étude de l’hydrographie d'une région  ?
Je vous laisse deviner à quoi cela peut bien servir :)


5- L’HYDROLOGIE :
 
L’hydrologie est une science consacrée à l’étude du cycle hydrologique sur la Terre. Elle s’intéresse  aux eaux superficielles et souterraines, aux processus physiques, chimiques et biologiques les concernant, à leurs rapports avec le climat et avec d'autres facteurs physiques et géographiques ainsi qu’a leurs interactions (érosion, sédimentation…). C’est également l’étude de la distribution et de la circulation de l’eau dans la nature.
L'hydrologie est définie par :
 
- les propriétés physiques de l’eau :
Son état (solide, liquide ou gazeux), sa conductivité. A noter que cette conductivité sera proche de zéro avec une eau « pure », très élevée en eau de mer, assez basse pour une eau qui ne contiendra que peu d’éléments dissous.
- Les propriétés chimiques de l’eau :
L'eau est un excellent solvant qui dissout un très grand nombre de sels, de gaz, de molécules organiques.
- Les propriétés biologiques :
La qualité de l’eau en général
- La distribution de l’eau dans la nature :
La répartition géographique de celle-ci
- La circulation de l’eau dans la nature :
Que se soit un courant marin, un simple courant de convexion, un torrent ou une rivière proche de son embouchure, la circulation des eaux a une très grande importance.  Aussi allons nous nous attarder un peu sur les rivières et la dynamique de leurs eaux.
 
MORPHOLOGIE D’UN FLEUVE - VOCABULAIRE 

Le système fluvial est un système évolutif, conditionné par une série de composantes variables dans le temps et l’espace, et en interactions. La situation présente d’un cours d’eau ne constitue qu’une adaptation temporaire de l’écoulement au jeu complexe de toutes les composantes de sa dynamique.
 
Le flux est caractérisé par 2 variables essentielles : le débit liquide et le débit solide.
Le débit solide représente la quantité de matériaux transportée par le fleuve. Ce transport s’effectue soit par charriage, soit par suspension. Ainsi, le charriage s’appliquera aux matériaux les plus grossiers, et la suspension aux matériaux les plus légers.
Ensuite viennent les variables constituées par la pente de la vallée, la granulométrie du fond et des berges, ainsi que la végétation présente sur les berges (Ripisylve).
 
- L’amont d’une rivière se situe en direction de la source.
- L’aval d’une rivière se situe dans le sens du courant.
- Pour situer la cote d’une rivière, on regarde vers l’aval. La rive droite est a main droite.
- Le lit d’une rivière désigne tout l’espace occupe par le flux d’eau. Le lit majeur est le plus grand espace occupe, lors des plus grandes crues. Le lit mineur est délimite par les berges.
- Les berges constituent l’espace séparent le lit majeur du lit mineur.
- Les alluvions sont toutes les matières transportes par le fleuve. Leur principale caractéristique est leur granulométrie.
- Le substratum est la partie « dure » située sous la couche d’alluvions,
- Les torrents  sont caractérises par de fortes pentes, leur lit est le plus souvent encombre par des affleurements rocheux, ou des blocs en provenance des versants.
- Les tresses sont des zones plus plates, dans lesquelles les plus gros alluvions vont commencer a se déposer. Le cours ressemble alors à une tresse d’eau autour de bancs d’alluvions.
- Un  cours divaguant est caractérise par une pente plus faible, le trace de la rivière est modifie au grés des crues et des depots de matériaux.
- Les méandres se créent grâce à des pentes faibles, à l’érosion d’un cote de la rivière et un pot alluvial de l’autre cote. Ces zones dispersent l’énergie du cours d’eau.
 
Plus la pente est faible, plus la granulométrie des particules transportes est faible, plus la vitesse décrois, et plus ces particules se déposent. C’est pour cela que la zone de confluence entre la mer/océan (altitude la plus faible) et le fleuve s’élargit fortement, formant un delta.
 
A quoi sert l’étude de l’hydrologie d’une portion de fleuve ?
Je vous laisse deviner à quoi cela peut bien servir :)
 

6- LA TOPOGRAPHIE :
 
La topographie est un outil servant à la représentation graphique d’un lieu avec indication de son
Relief.

A quoi sert l’étude de la topographie d’une région ?
A  déterminer l’altitude de la région dont on parle ainsi que les variation d’altitude au grés du cours du l’eau…


A suivre, avec qqs illustrations...