Bienvenue, Invité.
Mot de passe oublié ? S'inscrire ? Courriel d'activation ?

Comment ça marche ? Traitement efficaces et autres produits  (Lu 22340 fois)

PEPEJUL Homme

  • Messages: 4185
  • PEPE
merci pour ta contribution.... il faudrait essayer de traduire.... (j'ai esayé mais ça ne donne rien de convaincant....  :cry:)

Julien Homme

  • MH
  • Messages: 3162
Le problème c'est qu'il ne s'agit que d'un extrait, pas de l'article en entier... Il y avait eu un article sur FA sur les DOC, en test comparatif avec Penac... vais essayer de remettre la main la dessus...

PEPEJUL Homme

  • Messages: 4185
  • PEPE
Si les mesure de DOC sont prises dans l'eau il me semble normal d'en trouver moins après avoir mis une poudre minérale (argile ou silice) qui "capte" ces DOC et les fait décanter au fond...

La simple captation / décantation explique facilement tous les phénomènes observés
:

- meilleure limpidité (moins de particules en suspension)
- meilleure dissolution de l'O2 (saturation plus rapide car l'Oµ2 est moins consommée par l'activité biologique dans l'eau "libre" faute de "nourriture" organique)
- disparition des odeurs (les substances organiques sont piégées par les particules minérales)
- déradation plus rapide des matières organiques (ces mat. orga. sont "fixées" au niveau du substrat ou des masses filtrantes et sont donc disponibles en permanence pour les bactéries qui sont donc moins dispersées : concentration de nourriture = concentration de bactéries = activité plus importante.

Donc à priori dans un bac bien équilibré une toute petite quantité de poudre distribuée régulièrement suffit à optimiser cet équilibre... CQFD les vibrations d'oxygène n'ont rien à voir là dedans...  :-D

Julien Homme

  • MH
  • Messages: 3162
Mouais...

déradation plus rapide des matières organiques (ces mat. orga. sont "fixées" au niveau du substrat ou des masses filtrantes et sont donc disponibles en permanence pour les bactéries qui sont donc moins dispersées : concentration de nourriture = concentration de bactéries = activité plus importante.
Citation

Tu pourrai dévelloper ? Quelle différence dans la "fixation" entre avant et après la poudre ?


dans un bac bien équilibré une toute petite quantité de poudre distribuée régulièrement suffit à optimiser cet équilibre
Citation

Comment expliquer alors que certains traitements nécessitent réellement une toute petite quantité de produits, alors que d'autres nécessitent plusieurs cuillères de produit ?

PEPEJUL Homme

  • Messages: 4185
  • PEPE
Mouais...
Tu pourrai dévelloper ? Quelle différence dans la "fixation" entre avant et après la poudre ?
Comment expliquer alors que certains traitements nécessitent réellement une toute petite quantité de produits, alors que d'autres nécessitent plusieurs cuillères de produit ?

Une quantité de matière organique (liée à d'autres par les particules minérales rajoutées) qui se dépose au fond forme une couche immobile et relativement concentrée en matières oragniques, ce qui favorise le développeent d'un biofilm (voile bactérien très actif) à l'interface eau / substrat. On a les conditions idéales pour une forte activité biologique (donc une forte dégradation) : O2 amené par leau, film bactérien stable (biofilm) et matière organique concentrée (décantée par floculatio).

La matière organique libre en suspension dans l'eau est beaucoup plus dispersée, mobile... il n'y a pas possibilité de cration d'un biofilm. Il est de notoriété publique que la charge bactérienne de l'eau est beaucoup plus faible que pour le substrat ou les masses filtrantes. Donc on a une eau riche en matières oga dispersées mais pauvre en bactéries.... la dégradation est moins efficace, donc la matière orga s'accumule (l'eau devient jaune, sent mauvais etc....)

Pour ce qui est des quantités tout dépend de la fréquence d'utilisation et de la taille des particules...

moi avec mon argile grossière mise tous es 2 mois environ (c'est à l'oeil quand ça devient trouble) et ma filtation réduite il me faut 2 cuillères à soupe aors que pour un bac bien filtré et "traité" régulièrement une cuillère à café ou moins suffira....

Il semblerait qu'une poudre extrèmement fine (micronisée ?) soit plus efficace à quantité équivalente.

Tout est question de régularité, il faut que la quantité d'argile (ou de silice) corresponde à la charge de matière orga (ça dépend des bacs, de la population etc...), à l'équilibre du bac (forte charge bactérienne, plantations ets...)... là c'est vraiment au cas par cas.... (peut-être qu'en en mettant moins j'aurais les mêmes résutats qui sait ? Promis j'essaie le mois prochain :

Toutes les autres observations découlent de celle-ci : La matière orga est piégée au fond par floculation/décantation --> meilleure oxygénation, limpidité accrue, meilleure croissance des plantes (luminosité plus forte, cycle de l'azote plus efficace donc plus(+) de nitrates plus régulièrement.... etc...

Les vibrations de l'oxygène n'ont rien à voir là dedans... non ?

Julien Homme

  • MH
  • Messages: 3162
Mais pour en revenir a la teranche de courgette, comment expliquer qu'elle se dégrade plus vite alors qu'elle n'est pas sur le sol, mais collé avec une ventouse sur l'une des vitres, a mi hauteur du bac environ... ?

De même, certains produits (que nous ne citerons pas...) donnent de meilleurs résultats quand la poudre est accompagnée de "batonnets"... Quelle explication pourrait t-on y trouver ?

PEPEJUL Homme

  • Messages: 4185
  • PEPE
ces questions portant sur des points extrêmement précis et non vérifiables (je ne connais pas les autres paramètres) je ne vois pas trop ce que tu veux que je réponde....

Si je constate qu'un cornichon suspendu au dessus d'un bosquet de crytptocrines se désagrège en 3 jours de moins que lorsqu'on le met au dessus de vallisnerias... alors j'en déduis qe les cryptocorynes accélèrent la dégradation du cornichon.... Cela n'a aucun validité scientifique, au mieux s'agit-il d'une hypothèse à tester....


Mais là on sort du sujet...

Je pense que l'on a fait le tour des grandes lignes sur l'action de la poudre d'argile ou de silice (captation / décanttion / meilleure dégradation)...

Passons maintenant à l'étape 2 :

Comment valider une hypothèse ?


philippe2 Homme

  • Messages: 2424
merci pour ta contribution.... il faudrait essayer de traduire.... (j'ai esayé mais ça ne donne rien de convaincant....  :cry:)

C'est fait, et pas mal convaincant:
Article deTodd Tietjen(1), Anssi V. Vähätalo(2) et Robert G. Wetzel(3)

(1)  Department of Wildlife and Fisheries, Mississippi State University, P.O. Box 9690, Mississippi State, MS 39762, USA
(2)  Department of Biological and Environmental Sciences, University of Helsinki, FIN-00014 Helsinki, Finland
(3)  Department of Environmental Sciences and Engineering, University of North Carolina, Chapel Hill, NC 27599-7431, USA

Résumé.
Les effets de la turbidité inorganique de minéraux argileux sur la matière organique dissoute allochtone (introduite) (DOM), sa consommation par les bactéries et la photo dégradation par rayonnement solaire ont été étudiés. Dans des expériences contrôlées de l'adsorption des DOM de six lixiviats (liquides résiduels) spécifiques de feuilles sur la montmorillonite, la kaolinite, et de l'argile extraite du sol d’un bassin de drainage, jusqu'à 31mg de carbone de lixiviat de feuilles était adsorbés par gramme d’argile. Une suspension d'argile adsorba préférentiellement la partie chromophore (molécule colorée) de carbone organique dissous (DOC) et la décomposition photochimique de CDOM et de DOC augmenta sous les conditions expérimentales représentatives de la surface de la colonne d'eau. Des quantités significatives de DOM ont été désorbées des agrégats argilo organiques dans de l'eau à basse concentration ionique et à basses concentrations de DOM. Le rayonnement solaire a décomposé la matière organique chromophore adsorbée sur l'argile en suspension en partie en produits organiques à faible poids moléculaire et en CO2. La montmorillonite a diminué de manière significative (>90%) la production bactérienne, alors que l'argile avait adsorbé les DOM de façon appréciable. L'addition de montmorillonite ou de minéraux argileux avec de la matière organique adsorbée, a eu comme conséquence les augmentations significatives (+100%) de la production bactérienne. Cette augmentation a indiqué que les agrégats de matière argilo organiques peuvent jouer un rôle important dans le transport de la matière organique terrestre aux environnements aquatiques et que cette matière organique adsorbée par les particules d'argile est disponible aux bactéries par la désorption.
Citation


En quelques mots: l'argile adsorbe les matières organiques dans l'eau, dont le carbone organique dissous. La présence d'argile en suspension favorise la dégradation de ces composés organiques par le rayonnement solaire. L'adsorption est un phénomène réversible, de l'argile chargée peut relâcher (désorption) les éléments adsorbés.

Voici un extrait de la page consacrée à la dégradation des matières organiques par le rayonnement solaire:


L'article complet est disponible en PDF ici: http://www.springerlink.com/content/m36v12nlr4hdnyg5/

Dans l'esprit, les moyens et l'approche, je pense qu'il correspond à ta question sur "comment valider une hypothèse".

A+

PEPEJUL Homme

  • Messages: 4185
  • PEPE
quand je disais "pas convaincant" je parlais de ma traduction, pas de l'article j'espère que tout le monde a bien compris ça...  :-D


très interressant, merci philippe !

philippe2 Homme

  • Messages: 2424
quand je disais "pas convaincant" je parlais de ma traduction, pas de l'article j'espère que tout le monde a bien compris ça...  :-D

J'avais compris aussi PEPEJUL, mais ça m'arrive aussi d'être un peu taquin. :D :D