AquAgora

Eau douce, la technique => Qualité d'eau et maladies => Discussion démarrée par: arpeggione le 13 avr 07, 21:36 pm

Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: arpeggione le 13 avr 07, 21:36 pm
Bonsoir à tous,


Certain(e)s semblent utiliser l'une. D'autres l'autre. Mais quelle est au juste la différence (en composition, j'imagine) entre eau déminéralisée et eau osmosée ?
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Calino le 13 avr 07, 21:42 pm
l'eau déminéralisé est obtenu avec des acides je crois, donc c'est déconseillé en aquario
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Niclette le 13 avr 07, 21:50 pm
L'eau démnéralisée peut tout à fait être utilisée en aquario (avec des réserves sur l'eau de mer).

L'eau déminéralisée est obtenue par des résines échangeuses d'ions (comme dans le système Kati Ani) qui retirent tous les éléments portant une charge électrique (calcium, nitrates, phosphates ...) Par contre les résines laissent passer les bactéries, les pesticides ... Les résines sont régénérés par de l'acide chlorhydrique et de la soude. Il n'y a quasiment aucune pertes d'eau.

L'eau osmosée est fabriquée par un osmoseur qui peut être assimilé à un filtre qui ne laisserait pas passer tout ce qui est un peu plus gros qu'une mollécule d'eau. Le problème c'est qu'il laisse passer 5 à 10 % des mollécules de taille proche de l'eau (comme les nitrates par exemple). Il retire par contre totalement bactéries, pesticides ... L'osmoseur a également un mauvais rendement : pour produire 1 litre d'eau osmosée il faut de 2 à 5 litres d'eau consommée.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: arpeggione le 13 avr 07, 22:04 pm

L'eau déminéralisée est obtenue par des résines échangeuses d'ions [qui] laissent passer les bactéries, les pesticides ...

L'eau osmosée est fabriquée par un osmoseur qui peut être assimilé à un filtre qui ne laisserait pas passer tout ce qui est un peu plus gros qu'une mollécule d'eau. Le problème c'est qu'il laisse passer 5 à 10 % des mollécules de taille proche de l'eau (comme les nitrates par exemple). Il retire par contre totalement bactéries, pesticides ...


On considèrera donc que nitrates valent mieux que bacteries ou pesticides, non ?... Donc de vos réponses, j'en déduis plutôt eau osmosée que déminéralisée. Je me trompe ?

Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Niclette le 13 avr 07, 22:32 pm
Je dirais que les bactéries on s'en moque.

Avec l'osmoseur, les nitrates sont fortement diminués et il est rare de dépasser 5 mg/l en sortie ce qui ne pose guère de problèmes. Le principal souci c'est le gaspillage d'eau !
Dans une région où il n'y a pas de cultures intensives (et donc pas  ou peu de pesticides), lui préférer le déminéralisateur peu se justifier pour économiser l'eau.
Dans les zones de cultures les taux de pesticides flirtent avec les limites admissibles pour l'eau potable et là il vaut mieux privilégier l'osmoseur, les nitrates étant moins néfastes ...

En eau de mer, au vu des forts apports d'eau pour compenser l'évaporation et des changements d'eau faibles (10% par mois en moyenne), le risque d'accumulation de pesticides et autres composés indésirables (compte tenu de la sensibilités des animaux) est important, il faut donc éviter le déminéralisateur.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: arpeggione le 13 avr 07, 22:55 pm
Bien compris tout ça. Mais ma question concerne maintenant l'achat non pas de matériel (osmoseur/déminéralisateur) mais d'eau (l'une ou l'autre) dans le commerce (spécialisé aquariophile ou non)...

(pour info, mon cas - et donc ma question - concerne l'eau douce)
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: didier95 le 14 avr 07, 08:51 am
Bonjour,

Un article qui est pas mal pour expliquer
http://www.lenntech.com/fran%E7ais/eau-de-ionisee-demineralisee.htm
D95
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Niclette le 14 avr 07, 12:30 pm
Si il s'agit de l'achat dans le commerce ... prendre au moins cher et au plus pratique  ;-)
Concernant les animaleries il convient de faire un petit test de l'eau osmosée qui est vendue (nitrates/dureté) de temps à autres : certaines ont des osmoseurs plus que fatigués. Quand on habite loin d'une animalerie proposant de l'eau osmosée (ou si c'est moins cher) on peut se rabattre sur l'eau déminéralisée ou une eau "minérale" pas trop dure (d'auvergne par exemple) au supermarché du coin.
Ceci est valable pour les petites consommations, dès qu'on atteint une dizaine de litres par semaine, il est plus rentable et plus pratique d'investir dans un appareil et de faire son eau à la maison.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: arpeggione le 14 avr 07, 21:55 pm
... Bon ben déjà, merci pour vos réponses.

Après passage sur le site d'ET (par curiosité), à l'onglet "osmoseur", j'ai été un peu étonné de voir que ça n'était pas si cher que ça  - enfin, tout est relatif, hein, ce que je veux surtout dire est que je pensais ce matériel être beaucoup plus cher :

http://www.europeen-trading.com/fiche_produit.php?pid=179

Je trouve le prix raisonnable mais... à moins qu'il ne faille ajouter d'autre chose, l'associer à autre chose (mais je ne crois pas).

Mes besoins en eau sont de 22 L par semaine. J'habite Bordeaux, donc une grande ville, mais j'ai abandonné ma voiture il y a plusieurs mois... et les endroits où je pourrais acheter mon eau dans le commerce ne sont pas situé dans le centre-ville alors... (quoique ça pourrait muscler mes bras, mais bon !!...)
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Niclette le 14 avr 07, 22:17 pm
Les prix sont en effet très raisonnables  ;-) Il n'y a rien à rajouter je te rassure, juste un robinet pour le brancher si tu n'en as pas de disponible. On trouve des robinets autoperceur dans tous les magasins de bricolage ou celui sur le site europeen trading. Il faut changer les préfiltres de temps à autre (dans ton cas ils devraient faire 2 bonnes années)

Au vu de ta consommation, il ne faut pas trop hésiter : tu amortiras rapidement ton investissement.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: arpeggione le 14 avr 07, 22:28 pm

Il n'y a rien à rajouter je te rassure, juste un robinet pour le brancher si tu n'en as pas de disponible.


Diable ! Mais c'est quoi, ce robinet ??!!!... J'imaginais (bêtement ?) que cet engin-là se branchait directement sur un robinet, le temps de "tirer" le volume d'eau nécessaire et puis hop, retour dans la boite (ou je ne sais où, encore !)... Un osmoseur est fixé à demeure ?
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Niclette le 14 avr 07, 22:33 pm
L'osmoseur doit rester en eau pour préserver la membrane  ;-) Il reste donc à demeure.
C'est relativement petit (encombrement équivalent à 2 bouteille d'eau de 1,5 l pour donner une idée) et on peut le caser facilement dans le meuble sous l'évier par exemple.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: arpeggione le 15 avr 07, 20:28 pm
Niclette, merci pour pour toutes ces infos. Et alors comme on dit : y'a plus qu'à !!
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: didier95 le 15 avr 07, 20:49 pm
Bonjour,

Question a dix sous, on m'a donné un osmoseur mais je n'ai pas le raccord qui fait le lien avec le robinet, celui dans lequel on visse le raccort plastique du tuyaiu d'entrée et qui se visse lui même sur le robinet du reseau.
Ca se vends seul ?

D95
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Xavier le 15 avr 07, 21:54 pm
Bonjour,

Question a dix sous, on m'a donné un osmoseur mais je n'ai pas le raccord qui fait le lien avec le robinet, celui dans lequel on visse le raccort plastique du tuyaiu d'entrée et qui se visse lui même sur le robinet du reseau.
Ca se vends seul ?

D95

voilà, par exemple:

http://www.entraquariums.com/index.php?ficheproduit=1&idprod=1478 (http://www.entraquariums.com/index.php?ficheproduit=1&idprod=1478)

mais perso, je n'en ai jamais acheté, c'est fourni avec l'osmoseur...

cordialement

Xavier
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Anthon le 17 avr 07, 00:10 am
Concernant les pesticides qui rendent impossible l'utilisation d'eau déminéralisée sur résines échangeuses (j'insiste sur le sur résines car au sens strict l'eau osmosée est une eau déminéralisée), je tiendrais juste à rappeler que l'eau potable contient initialement peu (voir pas, selon les régions) de pesticides. Donc hormis le cas d'aquarium avec très forte évaporation et pas de changements d'eau, dans le reste des cas (c'est à dire dans tous les cas que je connaisse en eau douce), ces pesticides ne poseront pas de problèmes.

Evidemment ceux qui élèvent les espèces les plus sensibles peuvent se tourner vers l'eau osmosée (voir mieux, osmosée puis déminéralisée sur résines) mais pour la grande majorité des situations aquariophiles ceci n'est nullement indispensable.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Niclette le 17 avr 07, 00:38 am
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pollution_de_l'eau_par_les_produits_phytosanitaires (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pollution_de_l'eau_par_les_produits_phytosanitaires)

Cela permet de se faire une idée  ;-) Les eaux contenant des pesticides sont loin d'être rare. Mais je te rejoins pour dire que normalement les taux dans l'eau du robinet ne présente pas de risque pour la maintenance des poissons. Pour les repros je serai plus prudent.

Autre problèmes ! Lors de la première grosse pluie après une période sèche, des cas de mortalité de poissons après un changement d'eau existent (j'en connais plusieurs exemple). C'est typiquement le cas en été pour les gros orages : il fait sec 15 jours ou 3 semaines et le premier orage apporte une grande quantité de polluant qu'on retrouve au robinet dans les heures ou jours qui suivent.
Je ne dit pas que c'est du aux pesticides, c'est un ensemble : hydrocarbures sur les routes, poussières diverses, déchets dans les égouts, engrais et pesticides dans les champs ( et les jardins qui sont souvent plus traités que les champs) ... Tout ça est lavé d'un coup. Il y a de fortes chances que les résines laissent passer une grosse partie de ces éléments, alors que l'osmoseur les arrêtera à 95 ou 99 %.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Anthon le 17 avr 07, 01:18 am
Les eaux libres de tout pesticides sont effectivement (trop) rares  :gr:. Néanmoins les valeurs tolérées pour potabiliser une eau sont extrêmement faibles comparées aux valeurs reconnues comme toxiques (pour l'homme tout du moins).

Dès lors qu'on n'utilise pas de l'eau déminéralisée pure (qu'elle sorte d'un osmoseur ou de résines) mais un mélange eau de conduite / eau déminéralisée, il est ridicule de considérer que cette eau déminéralisée puisse apporter un risque supplémentaire à celui engendré par la part d'eau de conduite. C'est vrai même si on n'utilise que 10% d'eau de conduite.

Pour ceux qui utilisent de l'eau déminéralisée pure (éventuellement reminéralisée) alors un risque existe mais reste modéré. Et ce risque peut encore davantage être modérer en filtrant préalablement l'eau d'appoint sur charbon actif (en respectant un temps de contact entre l'eau et le charbon d'au moins plusieurs minutes voire dizaines de minutes).
Mais il est vrai que toutes les molécules ne seront pas retenues par les charbons et que toutes ne seront pas retenues par les résines.
Cependant il y aura toujours moins de pesticides en sortie qu'en entrée de charbon+résines (sauf charbon saturé qui relarguerait). Et en entrée si on travaille à partir d'eau potable, il y en a relativement peu.

Il est vrai maintenant que les résines ne sont pas effcaces à 100% et que l'osmoseur apporte un plus sur la problématique pesticides (au détriment d'autres comme les NO3).

Mes propos avaient pour but de tempérer ce qui précède, les résines n'étant pas nécessairement une mauvaise solution.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: micbar le 20 avr 07, 09:35 am
Bonjour.
Petite question par eau déminéralisée n'entend t on pas eau distillée?
Si oui dans ce cas il n'y aurait pas utilisation de résine. Vrai ou faux ?
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Niclette le 20 avr 07, 14:55 pm
Dans le langage courant, eau déninéralisé = passée sur des résines.
L'eau distillée est normalement désignée sous ce nom pour la bonne et simple raison qu'elle est beaucoup plus cher à produire et qu'il faut justifier son prix. Techniquement elle est aussi déminéralisée puisqu'elle ne contient plus de minéraux  ;-)
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Anthon le 20 avr 07, 14:56 pm
Bonjour.
Petite question par eau déminéralisée n'entend t on pas eau distillée?
Si oui dans ce cas il n'y aurait pas utilisation de résine. Vrai ou faux ?

De l'eau déminéralisée c'est au sens strict du terme, une eau à laquelle on a retiré les minéraux.

Après pour les retirer il y a diverses méthodes dont les principales (en aquariophilie) sont osmose inverse et échange d'ions (kati-ani).
La distllation est une autre méthode pour déminéraliser une eau. Cette méthode est aujourd'hui peu utilisée pour l'aquariophilie.

Après dans le vocabulaire courant, on parle souvent de :
- eau osmosée = eau déminéralisée par osmose inverse
- eau déminéralisée = eau déminéralisée sur résines échangeuses d'ions
- eau distilllée = eau déminéralisée par distillation

EDIT : grilled par Niclette  ;-)
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: arpeggione le 20 avr 07, 21:45 pm
Juste une petite question, en passant... D'ici à l'arrivée de l'osmoseur commandé en VPC, je dois faire un changement d'eau de mon bac. Bien qu'habitant une grande ville, ayant fait le choix de renoncer à la voiture je n'ai pas envie de prendre les transports en commun (ou d'emprunter une voiture à des amis pour ça) pour ramener (péniblement) chez moi un ou deux bidons d'eau osmosée. Idée simple : prendre de l'eau déminéralisée en vente dans mon Monop* pas si loin. Oui mais sur les bidons il est écrit que cette eau déminéralisée n'est pas à usage alimentaire. Est-ce juste un rappel pour ne pas la boire (!), mais pas de problème pour un changement d'eau du bac ? Ou y a-t-il "eau déminéralisée" et "eau déminéralisée" ? Et si oui, à quoi me fier sur l'étiquette ?

Merci d'avance pour eux !
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Niclette le 21 avr 07, 00:50 am
J'ai utilisé l'eau déminé vendue en grande surface pendant plusieurs mois sans soucis.
Le fait de marquer non alimentaire permet surtout de ne pas effectuer tout une batterie de tests de contrôle de la qualité à mon avis ;-)
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Anthon le 22 avr 07, 21:54 pm
Attention toutefois, certaines eaux vendues comme déminéralisée sont en fait de l'eau adoucie. Pour s'assurer qu'il s'agit bien d'eau osmosée, le mieux est de mesurer sa conductivité (qui doit être inférieure à 30µS/cm) ou à défaut au moins son KH (qui doit être nul).

Une autre solution de dépannage si tu as besoin d'un petit volume : oriente toi vers des eaux minérales d'Auvergne type Mont Rouscous ou Volvic.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 28 avr 07, 08:15 am
De l'eau déminéralisée c'est au sens strict du terme, une eau à laquelle on a retiré les minéraux.

Après pour les retirer il y a diverses méthodes dont les principales (en aquariophilie) sont osmose inverse et échange d'ions (kati-ani).
La distllation est une autre méthode pour déminéraliser une eau. Cette méthode est aujourd'hui peu utilisée pour l'aquariophilie.

Après dans le vocabulaire courant, on parle souvent de :
- eau osmosée = eau déminéralisée par osmose inverse
- eau déminéralisée = eau déminéralisée sur résines échangeuses d'ions
- eau distilllée = eau déminéralisée par distillation
Salut Anthon.

Comme ces questions reviennent souvent, je me permets de compléter ta réponse. Comme tu le soulignes, la déminéralisation n'est que le résultat recherché, mais ne définit pas le procédé.

Quelques précisions sur différentes appellations et procédés de déminéralisation:

- eau osmosée = eau déminéralisée par osmose inverse:
Il s'agit de forcer le passage  de l'eau, dont la taille de la molécule est de l'ordre de 0,3 nm, à travers une membrane "semi perméable", qui ne laisse passer les particules d'une taille inférieure à 0,4 nm. Touts les éléments dont la taille est supérieure sont donc retenus, c'est à dire sels minéraux, virus et bactéries par exemple. Voici des illustrations simplistes du procédé, prises ici (http://www.h2oinnovation.com/client/fr/p0301/301.asp?cat=6):

1) Par osmose, l'eau pure passe a travers la membrane vers le liquide plus concentré (eau minéralisée). L'eau s'écoulera donc naturellement, de la solution la moins concentrée vers la solution la plus concentrée jusqu'à ce que le système soit à l'équilibre. L'équilibre sera atteint quand la différence de hauteur, delta h sera équivalente à la pression osmotique (qui correspondra à une égalité des concentrations de part et d'autre de la membrane).
(http://img266.imageshack.us/img266/2175/osmo5591lm9.gif) (http://imageshack.us)
Plus de détails ici (http://perso.orange.fr/bernard.pironin/aquatech/index_1.htm) et là (http://perso.orange.fr/aquatechnique/Techniques/page_osmose.htm)


2) C'est l'inverse de ce que l'on recherche, puisque ce qui nous interesse, c'est de récuperer l'eau pure dans la colonne de droite. Pour cela, on force le passage en soumettant la colonne de gauche à une pression (celle du réseau de distribution):
(http://img171.imageshack.us/img171/4062/osmos5601qm7.gif) (http://imageshack.us)
En fait, les osmoseurs ne fonctionnent pas vraiment comme le schéma ci dessus le laisse penser. Un tel fonctionnement conduirait rapidement à un colmatage total et rapide de la membrane. Pour éviter ceci on essaiera de faire passer la solution tangentiellement à la membrane ce qui aura pour effet de la "balayer" et ainsi de limiter son encrassement, comme c'est illustré ci dessous, image prise ici (http://www.grahamtek.com/Desalination_FAQ.htm):
(http://img266.imageshack.us/img266/824/osmosis1yf7.gif) (http://imageshack.us)
Donc, par principe un osmoseur ne traite qu'une partie de l'eau qui le traverse, de l'ordre de 25 à 30% de la quantité totale. Attention aux tentatives de bricolage pour augmenter ce rendement. Le fait de vouloir limiter le débit de rejet se paye en général par un colmatage plus rapide de la membrane.

- eau déminéralisée = eau déminéralisée sur résines échangeuses d'ions:
Ce procédé est connu en aquariophilie, sous le terme  échangeur kati ani (http://www.google.fr/search?hl=fr&sa=X&oi=spell&resnum=0&ct=result&cd=1&q=echangeur+kati+ani&spell=1). Il est de moins en moins employé par les aquariophiles, au bénéfice de l'osmoseur.
Voici l'extrait d'un article sur le site Lenntech (http://www.lenntech.com/fran%E7ais/eau-de-ionisee-demineralisee.htm).
Système à résines cationique (fortement acide) + anionique (fortement basique)
Ces systèmes sont constitués de deux chambres - une contenant une résine cationique capable d'échanger les cations de l'eau par des ions H+ et l'autre contenant une résine anionique capable d'échanger les anions de l'eau par des ions OH- (voir ci-dessous). L'eau circule dans la colonne cationique, sur quoi tout les cations sont échangés par des ions hydrogènes. L'eau dé-cationisée s'écoule alors dans la colonne anionique. Cette fois, tout les ions chargés négativement sont échangés par des ions hydroxyde qui se combinent alors avec les ions hydrogènes pour former de l'eau (H2O).
(http://img266.imageshack.us/img266/3814/deioni11hb0.gif) (http://imageshack.us)

- eau distilllée = eau déminéralisée par distillation:
C'est le procédé le plus ancien, tout le monde sait plus ou moins ce qu'est un alambic. Encore un extrait d'article du site Lenntech:
L'eau distillée est de l'eau qui a été porté à ébullition et dont les vapeurs ont été recondensée dans une unité de refroidissement ("le condenseur") pour rendre l'eau à l'état liquide. La distillation est utilisée pour épurer de l'eau. Les polluants dissous comme des sels ne sont pas entraînés par la vapeur et restent dans le bouilleur. Ceci ne pourrait pas fonctionner si les polluants étaient volatils car de la même manière ils pourraient être portés à ébullition et être recondensé et ainsi repolluer l'eau sensée être pure. Dans la plupart des processus de distillation, le transfert de quelques substances volatiles et d'un peu de matériel non volatile (porté dans le flot de vapeur d'eau) dans l'eau distillée est inévitable.
Plus une illustration de ce type d'installation:
(http://img401.imageshack.us/img401/2016/dist11ah7.jpg) (http://imageshack.us)


En pratique, l'eau osmosée (avec un osmoseur en bon état) est certainement la plus pure. L'eau traitée sur résines est convenable, les échangeurs Kati-Ani ont d'ailleurs été utilisés longtemps en aquariophilie. Du matériel adapté à l'usage aquariophile existe pour ces deux procédés.
L'eau distillée peut encore contenir certains polluants (ce qui est aussi le cas de l'eau de pluie).

Quelques liens utiles:
Aquatech' (http://perso.orange.fr/bernard.pironin/aquatech/index_1.htm): article complet sur l'osmose inverse, à télécharger.
Lenntech (http://www.lenntech.com/fran%E7ais/eau-de-ionisee-demineralisee.htm): article complet sur la déminéralisation sur résines.
Le site de Veronique (http://ivanov.cekool.com/index1.htm): rubrique chimie de l'eau.

A+

Edit: Ajout lien http://perso.orange.fr/aquatechnique/Techniques/page_osmose.htm
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 28 avr 07, 09:20 am
SVP, est il possible de transformer ce topic en post it, car ce sujet revient assez souvent.

Merci,

Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Aquar-elle le 28 avr 07, 17:08 pm
SVP, est il possible de transformer ce topic en post it, car ce sujet revient assez souvent.

Merci.

Bonne idée ... voilà qui est fait!

Annick :pint:
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 28 avr 07, 17:09 pm
Merci, Aquar-elle.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Anthon le 28 avr 07, 19:17 pm

En pratique, l'eau osmosée (avec un osmoseur en bon état) est certainement la plus pure. L'eau traitée sur résines est convenable, les échangeurs Kati-Ani ont d'ailleurs été utilisés longtemps en aquariophilie. Du matériel adapté à l'usage aquariophile existe pour ces deux procédés.
L'eau distillée peut encore contenir certains polluants (ce qui est aussi le cas de l'eau de pluie).


Juste pour info, les eaux les plus pures utilisées en industrie (par exemple en électronique) sont généralement obtenues sur une combinaison osmose inverse suivie de déminéralisation sur résines.

Avec une eau convenablement prétraitée, les résines permettent d'atteindre des degrés de pureté bien supérieurs à ceux obtenus par osmose inverse.

Quant-à la nano filtration, si elle permet une déminéralisation partielle, on se trouve à des qualités d'eau très éloignées de ce qu'on entend usuellement par eau déminéralisée.

Fin de l'aparté  :-)
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 28 avr 07, 19:32 pm
bonsoir anthon,

Si je corrige le post, avec "Le principe est le même que la nanofiltration, mais à un seuil inférieur à 0,001µm", à la place de "Il s'agit de nanofiltration", c'est correct?

Pour le reste, d'accord avec toi, mais on sort du domaine aquariophile?

A+
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Anthon le 28 avr 07, 19:41 pm
Pour rester dans le domaine aquario, je virerai toute allusion à la nano.

Sinon le principe c'est la même chose que de l'osmose inverse (on est aussi en filtration tangentielle) sauf qu'ici on fait passer les molécules "en force" comme dans le cas d'une filtration classique (on a un genre de tamis très fin) alors que les processus microscopiques en jeu dans l'osmose inverse sont, il me semble, bien plus complexes.

Ma citation précédente sort effectivement du domaine aquario.

Celui qui en aquario voudrait aller à la meilleure pureté possible pour un particulier devrait à mon avis s'orienter vers un passage sur résines échangeuses type kati-ani d'une eau préalablement osmosée.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 28 avr 07, 19:47 pm
Pour rester dans le domaine aquario, je virerai toute allusion à la nano.

Sinon le principe c'est la même chose que de l'osmose inverse (on est aussi en filtration tangentielle) sauf qu'ici on fait passer les molécules "en force" comme dans le cas d'une filtration classique (on a un genre de tamis très fin) alors que les processus microscopiques en jeu dans l'osmose inverse sont, il me semble, bien plus complexes.
Ok. Je vire la phrase "Il s'agit de nanofiltration".

Celui qui en aquario voudrait aller à la meilleure pureté possible pour un particulier devrait à mon avis s'orienter vers un passage sur résines échangeuses type kati-ani d'une eau préalablement osmosée.
Citation

C'est sûrement vrai, mais ça paraît assez "radical". Y vois tu une application ou un interêt en aquario?
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Anthon le 28 avr 07, 19:49 pm
J'y vois un intérêt (limité) pour ceux qui élève des espèces rares et exigeantes et dont l'eau brute est de trop mauvaise qualité pour être suffisament purifiée sur un seul des deux procédés (c'est à dire peut être un aquariophile sur AA et encore  :sifflets: :sifflets:).
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 28 avr 07, 19:59 pm
J'y vois un intérêt (limité) pour ceux qui élève des espèces rares et exigeantes et dont l'eau brute est de trop mauvaise qualité pour être suffisament purifiée sur un seul des deux procédés (c'est à dire peut être un aquariophile sur AA et encore  :sifflets: :sifflets:).

OK, Anthon. A vrai dire, je m'en doutais un peu. Est ce toi le seul pratiquant de AA? Juste pour revenir au distingo nano filtration et osmose inverse, ces domaines ont l'air de se "toucher" au seuil de 0,001µm, si j'en crois mes sources, tel ces tableaux:
(http://img443.imageshack.us/img443/1149/revosmosis11yi5.jpg) (http://imageshack.us)
(http://img96.imageshack.us/img96/9619/seuilscoupurefiltrationes6.jpg) (http://imageshack.us)

Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Anthon le 28 avr 07, 21:40 pm
OK, Anthon. A vrai dire, je m'en doutais un peu. Est ce toi le seul pratiquant de AA?
Non je ne fais pas parti de ceux qui ont de tels besoins. Si j'habitais en beauce et si je souhaitais reproduire certains apisto sauvage, je ne dis pas que je n'essairai pas. Mais ce n'est pas dans mes projets pour l'instant (surtout habiter en beauce  :fou:).

Juste pour revenir au distingo nano filtration et osmose inverse, ces domaines ont l'air de se "toucher" au seuil de 0,001µm, si j'en crois mes sources, tel ces tableaux:
(http://img443.imageshack.us/img443/1149/revosmosis11yi5.jpg) (http://imageshack.us)
(http://img96.imageshack.us/img96/9619/seuilscoupurefiltrationes6.jpg) (http://imageshack.us)
Citation

En fait avec la nano tu vas pouvoir éliminer les molécules minérales les plus grosses mais tu ne choppera que peu ou pas les plus petites type sodium ou nitrates.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 29 avr 07, 07:09 am
Bonjour Anthon

-Le post est rectifié, j'ai supprimé le terme "nanofiltration".
-Tu n'aimes pas la Beauce, joli pays de mes ancêtres?????
-L'utilisation d'eau "déminéralisée" débouche sur la question de sa reminéralisation, et de savoir comment on peut la mesurer proprement. Xavier s'est proposé pour écrire un petit module de conversion GH et conductivité. C'est séduisant, mais en même temps ça me paraît pas vraiment réaliste parce que ces 2 notions sont différentes, AMHA. J'ai commencé à explorer la notion de conductivité molaire, des TDS etc, mais tout ça est très complexe, et je n'ai pas les connaissances nécessaires pour en parler proprement.
Je te joins la copie d'un MP, si tu as de idées la dessus..........

Salut Xavier,

Comme tu l'as bien perçu dans nos échanges, ces notions de conductivité et de dureté sont très complexes, comme la chimie de l'eau en général. Je me permet de continuer à provoquer le trouble dans ce qui va suivre. N'étant pas chimiste, j'espère ne pas écrire trop de bêtises.

*La dureté totale, ou GH:
 Cette notion de dureté date du début de l'ére industrielle, suite à l'entartrement des chaudières des premières machines à vapeur. Paradoxalement, cette dureté totale ne prend en compte que le Ca et le Mg qui provoquent ces dépots encroûtants, et ne tient pas compte d'autres ions tels que Na et K. Cela suffit à expliquer la sempiternelle question posée sur les forums sur les paramètres des eaux ou le KH est supérieur au GH. C'est une caractéristique des eaux traitées par les adoucisseurs domestiques au "sel" (NaCl), ou le Ca pris en compte dans le GH est "remplacé" par du Na, non pris en compte.
 Ce phénomène est connu par les aquariophiles un peu affutés, et il est aussi connu pour les eaux dures naturelles telle que celle du lac Tanganyika, où le GH est de l'ordre de 11° et le KH est de 17°. Ce qui est moins connu, mais qui devrait interesser les amateurs de Discus, c'est que l'on retrouve ce phénomène dans des eaux naturelles archi douces du bassin amazonien. C'est ce que rapport Cristelle Kasselmann dans son livre consacré aux plantes d'aquarium: Rio Guapore, GH=0,41 et KH=0,69 et 22µS/cm.
 Donc finalement cette dureté totale, restreinte au seul Ca et Mg est bien adaptée aux chaudières mais moins à l'aquariophilie. Il ne faut pas oublier non plus que les sels reminéralisants que l'on ajoute à l'eau osmosée contiennent plus ou moins de Na qui ne feront pas monter le GH, mais monter le KH et la conductivité. Même chose si l'on ajoute un peu de potassium pour les plantes.

*La conductivité:
 Je ne redeveloppe pas ici, mais on y nage aussi un peu dans le potage. Je te laisse lire ce topic interessant sur Aquabase (http://www.aquabase.org/forum/view.php3?f=1&mid=71443). Ne pas oublier non plus que le CO2 (http://www.lenntech.com/Air-purification/Tables-of-solubility-and-conductivity.htm) dissous ou les NO3 jouent sur la conductivité, ainsi que la température ambiante même si c'est de façon modeste.

 Donc, à chaque fois c'est un peu pareil, la rigueur mène à l'incertitude. Trouver une équivalence entre ces deux notions me paraît osé. On peut répondre à ça que dans le domaine de la technique en général, on utilise tous les jours des formules très simplifiées, voire fausses en théorie, mais pratiques et suffisamment précises dans un domaine restreint. Pourquoi pas, mais je me permet d'attirer ton attention sur le fait que l'ancien module de calculs et conversions très complet de FA, ne comportait de conversion entre dureté et conductivité.

 Malgré tout ça, je pense que la publication d'un module peut être une aide, si elle est accompagnée d'un petit laïus en expliquant les limites et approximations, ce serait "plus propre". Pas sûr non plus que même très approximative, cette formule puisse être unique pour des eaux dures typées Afrique, ou les eaux à dureté moyenne ou (très) faible. Ces dernières sont sûrement les plus affectées par la présence d'éléments autres que Ca et Mg, compte tenu de leur faible minéralisation.
 
 Tu peux sans problèmes publier cette réponse dans un topic de AA, c'est sûrement la meilleure façon de récolter des avis d'aquariophiles pointus en chimie.

Bien cordialement,

Philippe.
Citation
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Anthon le 30 avr 07, 11:20 am
Je n'ai rien contre la Beauce mais il faut admettre que les nappes phréatiques héritées de tes ancêtres y sont dans un piteux état... :roll:

Reminéralisation

Concernant la reminéralisation de l'eau, je pense qu'on peut dégager 2 grandes méthodes :
- reminéralisation en mélangeant l'eau déminéralisée à une eau plus minéralisée qu'elle qu'il s'agisse d'eau du robinet (+ économique) ou d'eau de bouteille (+ précis sur la qualité finale). C'est en jouant sur la proportion eau déminéralisée / eau reminéralisante qu'on peut approcher les paramètres que l'on estime optimaux.
- reminéralisation en utilisant des sels (pas (que) du sel de cuisine  :roll:); soit avec un mélange du commerce, soit avec une recette à base de produits bruts. C'est sans doutes la meilleure façon d'obtenir une qualité d'eau précise dès qu'il y a un volume important à reminéraliser. Cependant il faut bien utiliser le mélange de sels adapté au milieu que l'on souhaite reproduire.

Lien conductivité - GH ???

Concernant le lien conductivité / GH, il n'y en a aucun de valable puisque comme tu l'as expliqué, le GH ne prend en compte que quelques ions présents dans l'eau alors que la conductivité prend en compte l'ensemble de ces ions. Vouloir dégéger une règle valable pour tout le monde liant conductivité et GH, ce serait comme énoncer une règle liant la couleur des chaussures et la couleur des chaussettes des gens. On pourra retrouver des similitudes d'un bac à l'autre mais il n'y a pas de règles exactes.
Exemple plus aquariophile : si je prend de l'eau déminéralisée (conductivité faible; GH nul) et que j'y ajoute du sel de cuisine, sa conductivité va monter en flèche alors que le GH restera nul.
Pour des eaux naturelles ou proches, la seule chose qu'on peut affirmer sans ce tromper c'est qu'un GH élevé donnera une conductivité élevée et une conductivité faible correspond nécessairement à un GH faible (mais les réciproques sont fausses).

Juste une remarque concernant l'influence de ces paramètres sur les poissons et sur les êtres vivants en général. L'ensemble des ions présents dans l'eau influent sur le processus d'osmorégulation des poissons (Google est votre ami pour plus de précisions sur le sujet). C'est donc la conductivité qui sera le plus représentatif pour déduire si une eau est adaptée ou non à une espèce donnée.

TDS ??? (totaly dissolved salt)

Les TDS est une mesure anglosaxonne (donc pénible ?) qui consiste à estimer la quantité totale de sels dissous.
Son fonctionnement peut être expliqué par l'analogie suivante : je prends un sac rempli de légumes avec 20 carottes, 15 patates et 100 radis, que je regarde le poids total du sac et que je dis "j'ai des légumes qui pèsent autant que 200 radis". De la même façon je pourrai dire "j'ai des légumes qui pèsent autant que 25 patates". Dans les 2 cas c'est vrai mais ça ne nous renseigne pas beaucoup plus que de dire "j'ai 3 kg de légumes dans mon sac".
le premier qui me trouve le poids d'une carotte, d'une patate et d'un radis a gagné  :rire:

La mesure des TDS c'est exactement la même chose : les légumes du sac sont les sels dissous dans l'eau et le TDS exprime cette quantité de sel en carotte, radis, navet ou n'importe quoi d'autre (en NaCl, KCl, ...). Les kg des légumes correspondent en réalité à une conductivité.


Si je pouvais suggérer un module de conversion que je trouverai digne d'intérêt, ce serait un programme permettant de convertir la compostion d'une eau minérale (donnée en mg/L de chaque ion) en unités aquariophiles (principalement GH et KH).
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Xavier le 30 avr 07, 11:56 am


La mesure des TDS c'est exactement la même chose : les légumes du sac sont les sels dissous dans l'eau et le TDS exprime cette quantité de sel en carotte, radis, navet ou n'importe quoi d'autre (en NaCl, KCl, ...). Les kg des légumes correspondent en réalité à une conductivité.


Si je pouvais suggérer un module de conversion que je trouverai digne d'intérêt, ce serait un programme permettant de convertir la compostion d'une eau minérale (donnée en mg/L de chaque ion) en unités aquariophiles (principalement GH et KH).

c'est au programme  :-)
pas loin, mais pas tout à fait au dessus de la pile....

cordialement

Xavier
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 30 avr 07, 12:16 pm
Merci Anthon, pour toute ces précisions.

Tes précisions confirment ce qui n'était qu'en sentiment assez confus pour moi, à savoir qu'il est impossible de proposer serieusement une conversion conductivité dureté. Accessoirement, les calculs prédictifs de conductivité que j'avais commencé à regarder se révelent assez faux, la conductivité molaire que l'on peut trouver dans différents tableaux n'est que la conductivité à concentration nulle (ou limite), et n'est en fait pas une constante. Tout cela est bien developpé sur cet excellent exposé:
http://www-udp.univ-lille1.fr/ressources/files/Conference%20sur%20la%20conductimetrie.rtf
Elle diminue en fait avec la concentration. S'ajoute à ça la présence de gaz dissous, tel que le CO2 par exemple, et on en arrive effectivement à calculer un peu n'importe quoi. J'avais commencé ce calcul savant en me servant d'un tableur dispo sur le web dans ce topic:
http://forum.aquagora.fr/23/yeux-dforms-de-discus/15/
Tout ces calculs linéaires qui mêlent des notions assez confuses (TDS??) comme tu l'exposes, aboutissent à des résultats assez faux (mais j'ai pu aussi me tromper, si tu as un peu de temps pour regarder ça?).
Donc, pour moi, exit cette idée de conversion dureté conductivité, ou reciproquement.

Si je pouvais suggérer un module de conversion que je trouverai digne d'intérêt, ce serait un programme permettant de convertir la compostion d'une eau minérale (donnée en mg/L de chaque ion) en unités aquariophiles (principalement GH et KH).
Citation
C'est interessant en effet. J'ai trouvé sur un autre site un module de calcul du GH, en fonction du Ca et Mg, il resterait la partie KH à traiter, mais mon sentiment la dessus est que c'est certainement beaucoup moins simple que le GH?

Pour la reminéralisation, je te suis, mais il faudra qu'on développe un peu dans un autre topic.

Pour la Beauce, en plus de son magnifique paysage, à découvrir absolument, ses nappes phréatiques sont dans un triste état, mais ce n'est malheureusement pas la seule région concernée. Mon sentiment la dessus est qu'on s'approche tout doucement d'une crise majeure.....

A+

Croisement de post avec Xavier. Merci pour ça, Xavier.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Anthon le 30 avr 07, 12:54 pm
Tes précisions confirment ce qui n'était qu'en sentiment assez confus pour moi, à savoir qu'il est impossible de proposer serieusement une conversion conductivité dureté.

En fait on peut par la théorie arriver à une approximation, peut être à 30% prêt ce qui est déjà pas mal mais ça s'arrête là.

Accessoirement, les calculs prédictifs de conductivité que j'avais commencé à regarder se révelent assez faux, la conductivité molaire que l'on peut trouver dans différents tableaux n'est que la conductivité à concentration nulle (ou limite), et n'est en fait pas une constante. Tout cela est bien developpé sur cet excellent exposé:
http://www-udp.univ-lille1.fr/ressources/files/Conference%20sur%20la%20conductimetrie.rtf
Citation

La chose à bien comprendre également c'est que la conversion ppm --> µS/cm doit se faire ion par ion. Pour revenir sur l'analogie des légumes, le calcul que tu as effectué dans le post sur les discus revient à compter combien il y a de légumes dans le sac puis à dire le poids moyen d'un légume c'est à peu-prêt 10 grammes donc j'ai 10xle nb de légumes kg dans mon sac.

Si tu veux faire l'approximation il faut que tu comptes ion par ion (légume par légume). Tu peux dire j'ai 12 carottes qui pèsent en moyenne 50g, 50 radis qui pèsent chacuns 10g, 200 petits poids de 0,2 g donc mon poids total est 12x50 + 50x10 + 200x0,2 grammes. De la même façon il faut que tu comptes sel par sel ou à défaut ion par ion, que tu trouves le facteur de conversion approximatif entre la concentration en cet ion et la conductivité qu'il apporte et que tu renouvelles ça pour chacun des ions présents.

Donc, pour moi, exit cette idée de conversion dureté conductivité, ou reciproquement.
Citation
Ca n'a effectivement que peu d'intérêt, chaque cas étant particulier.

C'est interessant en effet. J'ai trouvé sur un autre site un module de calcul du GH, en fonction du Ca et Mg, il resterait la partie KH à traiter, mais mon sentiment la dessus est que c'est certainement beaucoup moins simple que le GH?
Citation
En fait il n'y a rien de très compliqué à ces calculs.
Calcul du GH :
GH (en °All) = Ca (en mg/L) / 7,1 + Mg (en mg/L) / 4,3

Calcul du KH (pour un pH<8,3 c'est à dire avec OH- négligeable)
KH (en °All) = HCO3 (en mg/L) / 21,7 + CO3 (en mg/L) / 10,7

Pour la Beauce, en plus de son magnifique paysage, à découvrir absolument, ses nappes phréatiques sont dans un triste état, mais ce n'est malheureusement pas la seule région concernée. Mon sentiment la dessus est qu'on s'approche tout doucement d'une crise majeure.....
Citation
oui  :peur:
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 01 mai 07, 17:19 pm
Salut Anthon et Xavier

Pour le module de calcul du GH en fonction du Ca et Mg, il y en a ici (http://www.lenntech.com/ro/water-hardness.htm) en attendant celui de AA, mais je n'ai pas trouvé l'équivalent sur le web pour le KH. Merci pour tes formules, Anthon.

A+
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Kookaburra le 13 mai 07, 12:10 pm
Il serait intéressant de récapituler tout ça, et dans faire un bon article pour le portail  :oui:

 :merci:
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 13 mai 07, 17:40 pm
Il serait intéressant de récapituler tout ça, et dans faire un bon article pour le portail  :oui:

 :merci:

C'est vrai que pas mal de choses ont été abordées sur ce topic, et qu'un articlede synthèse serait pas mal. Il y a plusieurs volets à cette question de l'eau osmosée reminéralisée:

Pourquoi utilise t'on de l'eau "déminéralisée" en aquarium?
Cela ouvre la question de ce que l'on définit quand on parle de dureté, GH et KH, et de sa mesure par test de dureté ou conductimètre. C'est déjà plus ou moins discuté ici, mais reste une synthèse à écrire.

Les différents procédés de déminéralisation.
Le petit topo plus haut est suffisant à mon avis sur l'aspect technique des différents procédés. Il reste peut être des corrections ou précisions à apporter, particulièrement sur la comparaison en terme de résultats (pureté, mais aussi coûts) entre Kati Ani et osmoseur, et ceci dans notre contexte "aquariophile".

Je veux bien mettre la main à la pâte, mais mes connaissances en chimie sont trop limitées pour être sûr de ne pas écrire de bêtises, il en va de la crédibilité de AA. Donc, à plusieurs ça doit le faire.........

A+,
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Kookaburra le 13 mai 07, 20:32 pm
Je veux bien mettre la main à la pâte, mais mes connaissances en chimie sont trop limitées pour être sûr de ne pas écrire de bêtises, il en va de la crédibilité de AA. Donc, à plusieurs ça doit le faire.........

AMHA, tu te débrouille quand même pas mal sur le sujet  :-D

Si tu travailles sur un premier jet, il sera toujours temps que d'autres "pros" jettent un oeil, et corrigent les éventuelles erreurs !

Bon courage pour la rédaction  :merci:
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 13 mai 07, 20:43 pm
AMHA, tu te débrouille quand même pas mal sur le sujet  :-D

Si tu travailles sur un premier jet, il sera toujours temps que d'autres "pros" jettent un oeil, et corrigent les éventuelles erreurs !

Bon courage pour la rédaction  :merci:

Tu ne serais pas un peu "manager" dans ta vie professionnelle, Kooka?
 :pint:
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 14 mai 07, 18:26 pm
Pour compléter un peu ce sujet, voici un tableau des conductivités spécifiques, pris ici (http://perso.orange.fr/bernard.pironin/aquatech/index_1.htm):
(http://img481.imageshack.us/img481/1888/conductivitecw1.jpg) (http://imageshack.us)

A+,
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Véronique le 13 aoû 07, 17:26 pm
Il serait intéressant de récapituler tout ça, et dans faire un bon article pour le portail  :oui:

 je me permets de relancer la proposition de Kooka et d'espérer que  des membres pleins de bonne volonté veuillent s'y coller ????
 :ange: :merci: :merci:
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 13 aoû 07, 21:31 pm
Ahhhh, Véronique, je ne puis résister à ton appel....... :timide: :timide:
Serieusement, d'ici la fin 2007, ça peut le faire a priori. :up: :up:

A+,
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: lezburg le 10 mar 08, 14:29 pm
Je tiens juste à préciser qu'il est possible d'obtenir de l'eau moins dure à partir d'eau dure grâce à l'acide oxalique. Il y avait un topic sur forumaqua qui a malheureusement disparu...
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Koi1 le 15 mar 08, 22:38 pm
J’ai utilisé les deux types de productions d'eau. Je préfère utiliser les échangeurs d'ion que un osmoseur. Pour plusieurs raison, la première pas de perte d'eau, le deuxième meilleur productivité, en troisième meilleur qualité d’eau selon moi, en quatrième il faut en général utiliser un booster pour améliorais la production d’eau d’un osmoseur, mais aussi le coûte d’utilisation.

Petite info pour que les résines des échangeurs ne se saturent pas trop vite, d’utiliser un filtre à charbon d’osmoseur pour capter le chlore avant les résines. Celle-ci sont vite sature suivant les régions. 
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: Marcola le 19 nov 10, 14:58 pm
Sinon à défaut de faire son propre eau osmosée, j'ai entendu dire qu'on pouvait en avoir gratuitement chez certains Truffaut avec la carte de fidélité.. Je n'ai pas acheté d'osmoseur... Et j'ai trouvé cette alternative.

Comment ça coute un osmoseur environ?

Merci
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: rapace le 19 nov 10, 20:00 pm
Tu trouveras réponse ici http://www.aquascape-boutique.fr/epages/233807.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/233807/Categories/OS/Osmoseurs_complets (http://www.aquascape-boutique.fr/epages/233807.sf/fr_FR/?ObjectPath=/Shops/233807/Categories/OS/Osmoseurs_complets)
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: philippe2 le 06 jun 11, 19:38 pm
Sinon à défaut de faire son propre eau osmosée, j'ai entendu dire qu'on pouvait en avoir gratuitement chez certains Truffaut avec la carte de fidélité.. Je n'ai pas acheté d'osmoseur... Et j'ai trouvé cette alternative.

Comment ça coute un osmoseur environ?

Merci
Salut,

Pour l'eau osmosée, attention "aux bonnes affaires gratuites". Le mieux est de se doter d'un conductimètre (coût entre 35 et 50€) pour évaluer sa qualité. La conductivité mesurée ne devrait pas dépasser 20 ou 30µS/cm. Sinon les tests courants GH et KH devraient indiquer des valeurs nulles.
Pour l'osmoseur, comme indiqué Google est ton ami, en revanche ne pas oublier que les débits annoncés le sont pour une à 20°C et qu'à froid ça débite beaucoup moins, il faudra patienter, surtout si la pression de ton réseau est faible. Et pour la durée de vie, cela dépend de la minéralisation de ton eau de conduite.


Fonc, à part la méthode "du doigt mouillé" et attendre que le vent souffle pour avoir une idée de la rentabilité....

A+,

Philippe.
Titre: Eau osmosée / eau déminéralisée
Posté par: pld le 17 jun 15, 10:58 am
Bonjour, j'ai un grand aquarium d'eau douce bien équilibré avec discus depuis plusieurs années. Un changement d'eau automatique periodique peut etre programmé (eau osmosée + remineralisants). Curieusement, à chaque fois que je lance des changements d'eau, des algues brunes prolifèrent en quelques jours sur les vitres. Dès que j’arrête les changements d'eau, tout revient dans l'ordre en 1 semaine. L'osmoseur de qualité travaille sur une eau du robinet qui a été adoucie en amont. Quelqu'un a-t-il déja eu la même experience???