CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Les actualités > Les nouvelles du milieu aquatique

Les récifs coralliens sont menacés par le réchauffement climatique

Publié par Julien – 31 janvier 2008

La survie des coraux est menacée par le réchauffement de la température de l’eau, l’acidification des océans, les ouragans, la surpêche, et les pollutions terrestres qui finissent toujours par aboutir aux mers.



Article sous licence :

Sans licence

Dans la même rubrique

Les récifs coralliens sont menacés par le réchauffement climatique

La survie des coraux est menacée par le réchauffement de la température de l’eau, l’acidification des océans, les ouragans, la surpêche, et les pollutions terrestres qui finissent toujours par aboutir aux mers. C’est pour rappeler cet enjeu que l’Année internationale des récifs coralliens a été lancée, jeudi 24 janvier, à Washington, en présence de représentants des gouvernements français et américain, et à l’instigation de l’Initiative internationale sur les récifs coralliens. L’Union mondiale pour la nature (UICN) a publié le même jour une étude détaillant l’épisode particulièrement grave de blanchissement qui a touché les Caraïbes en 2005. C’est le premier d’une telle ampleur depuis ceux de 1998 et 2002. Le blanchissement se produit quand les coraux, stressés par l’augmentation de la température de l’eau, expulsent les algues microscopiques avec lesquelles ils vivent en symbiose, les zooxanthelles. Ce sont elles qui fournissent aux coraux leur nourriture et donnent leurs couleurs à leur squelette calcaire. Si les algues ne regagnent pas suffisamment vite le corail, celui-ci meurt.

En 2005, qui fut l’une des années les plus chaudes enregistrées depuis 1880, les Caraïbes ont été sévèrement touchées : de 50 à 90 % des coraux ont blanchi. Les plus gros dégâts ont été relevés aux Antilles. Le délai entre les faits et la publication de l’étude tient à la difficulté de réunir des informations et à la propension des gouvernements concernés à taire ces épisodes, de peur de décourager le tourisme dans la zone. Le blanchissement de 2005 a été aggravé par les ouragans qui ont balayé les Caraïbes, accélérant la diffusion des polluants terrestres (évacuation des égouts, polluants agricoles) dans l’océan et rendant l’eau turbide. Or les coraux sont également sensibles aux pollutions de ce type.

"Localement, on ne peut pas empêcher le blanchissement, qui résulte du changement climatique, donc de la quantité de gaz à effet de serre émise dans l’atmosphère, explique Carl Lundin, chef du programme milieux marins de l’UICN. En revanche on peut accroître leur résistance en luttant contre les pollutions locales et la surpêche." Le tourisme et les produits de la pêche liés aux récifs coralliens des Caraïbes génèrent chaque année un montant de 4,6 milliards de dollars.

Le suivi de l’état des coraux touchés est difficile. "Plus la surface affectée est grande, plus le temps de récupération est lent", précise M. Lundin, qui compare un récif touché à une forêt qui vient d’être coupée. "Les jeunes pousses repartent, mais les vieux spécimens, dont certains peuvent atteindre 700 ans chez les coraux, sont irrémédiablement détruits", explique-t-il. Les scientifiques, qui redoutent une multiplication de ces épisodes, espèrent que certains coraux pourront s’adapter à des mers plus chaudes. Selon les estimations du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), une augmentation de la température moyenne du globe de 20C aboutirait à un blanchissement généralisé.

Gaëlle Dupont pour www.lemonde.fr. Article paru dans l’édition du 29.01.08.

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP