CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Les actualités > Les nouvelles du milieu aquatique

Le Japon mobilise ses pêcheurs pour éliminer le "poisson du prince"

Publié par Julien – 13 décembre 2007

Le Japon a appelé tous les pêcheurs à se mobiliser pour éliminer de son territoire une perche d’Amérique du Nord particulièrement vorace introduite dans le pays il y a près de 50 ans par l’actuel empereur.



Article sous licence :

Sans licence

Dans la même rubrique

Le Japon mobilise ses pêcheurs pour éliminer le "poisson du prince"

Le Japon a appelé tous les pêcheurs à se mobiliser pour éliminer de son territoire une perche d’Amérique du Nord particulièrement vorace introduite dans le pays il y a près de 50 ans par l’actuel empereur.

Photographe : Kazuhiro Nogi © AFP

Lors d’une visite aux Etats-Unis en 1960 alors qu’il n’était encore que prince héritier, Akihito, un passionné de poissons, avait reçu en cadeau des "bluegill" ("perche soleil" ou "crapet arlequin" en français) des mains du maire de Chicago de l’époque, Richard J. Daley. Pensant offrir une nouvelle ressource alimentaire à son pays, le prince avait, à son retour, confié les poissons à un institut de recherche chargé de démarrer un programme de pisciculture.

Mais la perche d’Amérique, que l’on avait alors célébrée comme "le poisson du prince", est très vite devenue une nuisance pour les rivières et les lacs du Japon, dont les espèces locales sont menacées d’extermination. Dans une rare autocritique, l’empereur Akihito a exprimé ses regrets le 11 novembre devant des professionnels de la pêche, en reconnaissant que les eaux autrefois poisonneuses du lac Biwa (centre), le plus grand du Japon, se sont dépeuplées à cause de l’envahisseur venu d’Amérique.

© AFP

"J’ai apporté les +bluegill+ des Etats-Unis il y a presque 50 ans et les ai donnés à un institut de recherche de l’Agence des pêches", a rappelé Akihito, dont les déclarations en public sont habituellement très protocolaires. "On a commencé à développer leur élevage car on espérait alors les consommer. Mais mon coeur se serre en voyant ce qui est arrivé", a-t-il dit.

Afin d’éliminer progressivement la perche du lac Biwa, la province de Shiga (centre) a encouragé ses habitants à consommer les prises et non pas à les relâcher comme ils en ont l’habitude. Le site officiel de la préfecture montre également comment nettoyer le poisson et propose des recettes, allant de la simple friture à une préparation plus élaborée en sauce aigre-douce. "Ce poisson a bon goût", affirme Kunihiko Kuwamura, un responsable des pêcheries de Shiga, en suggérant également de le consommer en sushi.

Source : http://actu.voila.fr © AFP

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP