CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Les articles > Matériels, trucs et astuces

L’aquarium et les vacances

Publié par Niclette – 5 juillet 2007

Voilà l’été et les vacances. Chacun attend avec impatience le repos tant mérité après une dure année de travail mais une question préoccupe nombre d’aquariophiles : comment faire passer cette période dans les meilleures conditions pour nos pensionnaires ?



Article sous licence :

CC by

Dans la même rubrique

Avec un peu de préparation et d’organisation vous devriez retrouver vos poissons en pleine forme à votre retour.

En premier lieu, il faut trouver une personne sympathique prête à passer régulièrement à votre domicile (idéalement chaque jour). Si cette personne est aquariophile, c’est mieux.

Une fois ceci fait, il faut s’organiser pour que cette personne mette le moins possible les mains dans l’aquarium pour éviter au maximum les problèmes ! c’est bien connu, un aquarium, moins on y met les mains , mieux il se porte ...

Il faut d’abord faire en sorte que le matériel de l’aquarium soit en bon état ! Votre pompe a du mal à redémarrer lors d’une coupure de courant ? Changez-la ! Vérifiez le chauffage, votre osmolateur, votre diffusion de CO2 ... Si vous ne souhaitez pas stopper la fertilisation pendant vos vacances, faites en sorte d’avoir également suffisamment d’engrais, et de CO2 pour la période d’absence. Pensez également à automatiser ces opérations, ne faites pas confiance pour ces opérations à la personne qui surveillera votre aquarium pendant votre absence.. Vous prendrez bien sûr ces précautions plusieurs jours (voire 1 mois avant si vous commandez votre matériel sur Internet) avant le départ en vacances afin d’éviter de courir quelques minutes avant de partir à l’animalerie du coin. Cela permettra aussi de vérifier le bon fonctionnement du matériel neuf que vous avez acheté.

1 semaine avant le départ

C’est le moment d’effectuer un nettoyage du filtre. Cela évitera de le faire en même temps que le changement d’eau avant votre départ pour éviter une montée des nitrites.

Il faut se poser également la question du nourrissage de vos protégés pendant votre absence afin de faire éventuellement les stocks nécessaires et les habituer à une nourriture nouvelle. Vous partez :
- 1 semaine, pas de nourriture pour vos poissons ! Tous les poissons ou presque peuvent jeûner pendant cette période. Seul exceptions : des alevins ou des poissons exigeants tel des Discus en croissance.
- 15 jours c’est une période pour laquelle le jeûne s’envisage encore pour la plupart des espèces, toutefois pour des poissons fragiles ou dans un bac assez peuplé, il faut prévoir un nourrissage.
- Au-delà de 15 jours il faut distribuer de la nourriture pendant votre absence

Pour le nourrissage, il faut proscrire les blocs vacances vendus dans le commerce : beaucoup de poissons ne s’y intéressent pas, ils sont la plupart du temps source de pollution et font monter la dureté.

Vous éviterez également les distributeurs automatiques, peu fiables : souvent la nourriture moisit à l’intérieur, avec l’humidité de gros blocs se forment, les doses sont souvent variables ... Le seul qui trouve grâce à mes yeux est le rondomatic avec son système à godets qui permet de doser correctement les quantités et ne pose pas de problèmes de formation de blocs (mais parfois la nourriture reste collée ...).

Vous allez tout simplement confier cette mission à la charmante personne qui viendra régulièrement rendre visite à vos protégés ... en ne lui faisant pas du tout confiance ! Les personnes qui viendront auront la plupart du temps la main lourde sur la nourriture si vous les laissez gérer seules cet aspect ( y compris les aquariophiles qui augmenteront la dose parce qu’ils se sentiront coupables de ne venir qu’un jour sur 2). Vous choisirez donc en priorité de la nourriture facilement dosable : la nourriture surgelée en blister divisé en portion ou les comprimés à coller sur la vitre. Si vous optez pour les différentes poudres ou paillettes, il faudra prévoir des doses journalières emballées individuellement. Dans tous les cas vous prendrez bien soin de diviser les quantités par deux par rapport aux doses habituelles que vous distribuez (cela évite tout risque de surdosage et limite la pollution du bac). Précisez explicitement que c’est une dose par jour et ce même si la personne ne vient pas tous les jours (certains seront tentés, s’ils ne sont pas venus pendant 3 jours, de mettre trois doses d’un coup !)

Pendant la semaine précédant le départ, vous habituerez vos poissons à la nourriture qu’ils auront pendant votre absence, si elle ne correspond pas à celle que vous distribuez habituellement.

48 heures avant le départ

C’est le moment de faire un entretien léger du bac. Faites un changement d’eau habituel mais ne siphonnez pas les déchets, ils aideront les habitants du bac à passer la période à venir de régime. Faites une taille des plantes à croissance rapide pour ne pas vous retrouver avec une jungle à votre retour. Vérifiez une dernière fois votre matériel, étalonnez votre ph-mètre, remplissez la réserve de votre osmolateur, contrôlez le thermomètre ...

Présentez votre installation à la personne chargée de la surveillance en n’oubliant pas la partie électrique ( l’horloge de l’éclairage, le tableau électrique ...). Indiquez lui ce qu’elle aura à faire : contrôler la température, contrôler le fonctionnement des appareils, éventuellement le nourrissage (faites une démonstration de la méthode de rinçage et de distribution) et la remise à niveau du bac. Ne lui confiez aucune tache d’entretien (nettoyage du filtre, changement d’eau) ! C’est une source inutile d’ennui.

La veille du départ

Evitez à tout prix de mettre les mais dans le bac ! C’est à ce moment que dans la précipitation on fait des bêtises. Faites un nourrissage normal ( n’augmentez surtout pas les doses de nourriture pendant les jours précédant le départ cela pourrait engendrer une pollution aux conséquences graves pendant votre absence !) et un dernier contrôle du fonctionnement du matériel. Préparer le matériel nécessaire pendant votre absence : l’épuisette, le seau pour les changements d’eau ... Laisser des consignes écrites (claires et concises !) ainsi que les coordonnées où vous joindre pendant vos vacances pour la personne chargée de la surveillance.

Au retour

Encore une fois, pas de précipitation ! En arrivant faites un simple contrôle de l’état de vos pensionnaires. Si tout va bien, prenez le temps de défaire les bagages. Le premier entretien attendra le lendemain pour être fait sereinement. Au cours des premiers jours distribuer la nourriture avec parcimonie : les bactéries du filtre se sont adaptées à la réduction de nourriture et ne sont pas capables de faire face à un apport massif. En nourrissant trop vous risqueriez une montée de nitrites. Même chose pour les engrais et apport de CO2 : reprenez progressivement les apports.

Si il vous reste encore des questions, rendez-vous dans ce sujet sur le forum pour poser vos questions. Voir aussi cette page du site de Véronique


img Cette page écrite par Niclette pour AquAgora est sous un contrat Creative Commons.

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP