CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Les articles > Fiches poissons > Loricariidés

Fiche infos générales Otocinclus

Rédigé par Fmagnier - Publié par ElTofi – 8 avril 2007

Informations générales sur le genre Otocinclus : origines, alimentation, dimorphisme, reproduction, espèces fréquemment rencontrées, etc... La fiche Otocinclus a été créée pour vous donner un aperçu des informations indispensables à connaître avant d’acquérir un "joli nettoyeur". Elle vous aidera à orienter votre choix vers le bon poisson pour votre bac



Article sous licence :

CC by-nd

Dans la même rubrique

Famille Loricariidae

sous-famille Hypoptopomatinae

genre Otocinclus

nom commun

Otocinclus

Taille

Petit poisson grégaire de 3-4 cm selon les espèces. L’identification exacte des Otocinclus reste difficile. Il est même courant des les confondre avec des Hypoptopoma

ou d’autres genres proches, tels les Parotocinclus .

répartition géographique

originaire du Bresil (région de Belem) et du Perou (Rio Ucayali).

Comportement social

S’ils ne sont pas placés en nombre suffisant dans le bac, les Otocinclus se montrerons très timides. C’est un poisson que vous trouverez dans toutes les couches du bac, pour autant qu’il dispose d’un support feuillu où s’abriter.

Si leur comportement vis a vis des plantes et crevettes est sans soucis, ils peuvent poser problème avec certains cichlidés. Ils sont en effet suffisamment petits pour servir de repas à des scalaires.

Les Otocinclus peuvent aussi avoir un comportement de parasites, spécialement envers les discus. Ils se collent alors sur leurs flancs pour se nourrir du mucus et occasionnent des plaies dans les cas extrêmes. Cela peut se rencontrer si la nourriture vient a leur manquer.

Alimentation type

Il ne s’attaque pour ainsi dire jamais aux plantes (sauf feuilles blessées) et son comportement alguivore en fait un hôte sympathique pour un bac planté. Il semble préférer les algues vertes jeunes dont il ne laisse que le pied. Cela limite efficacement la croissance des algues sur les plantes. Il semble par contre incapable de les éradiquer.

Attention ne pas lui laisser un accès trop facile a une nourriture carnée. Si l’otocinclus est omnivore fortement végétarien, il reste un mangeur de micro-organisme. Une nourriture carnée, telle que des restes de paillettes, l’attire. En trop grande quantité, sur le long terme, cela nuit a sa capacité alguivore (pas folle la guêpe ), mais peut aussi causer des occlusions intestinales avec mort du sujet.

Dimorphisme

Inconnu par les rédacteurs de cette fiche. Que ça ne vous empêche pas de chercher...

Reproduction

La reproduction n’est pas facile, mais semble suivre les même règles que celle des Corydoras.

Eau et température

Dans l’idéal, la maintenance devait se faire dans un bac de plus de 50cm de façade, avec une eau plutôt douce (GH < 8-10) neutre ou légèrement acide, de 24 a 28° avec peu de nitrates (< 20mg/l) et pas de nitrites.

Bac typique

Un volume minimum est nécessaire, même si l’on entend souvent que ce petit "nettoyeur" peut se satisfaire d’un petit volume. Idéalement, un bac de plus de 50 cms de façade peut faire l’affaire, à condition qu’il soit déjà mature et plein de cette micro-faune qui caractérise les bacs "qui tournent".

L’acclimatation de poisson d’élevage est normalement sans problèmes. Il n’en va pas de même avec des sauvages (coccama par exemple). La spiruline peut aider. Par la suite, il suffira de veiller a ce que leurs petits ventres restent rebondis. Leurs legendaire fragilité est sans doute due a une introduction dans des bacs trop recent où la micro-faune dont ils se nourrisent ne s’est pas encore suffisament développée.

Espèces fréquemment commercialisées

Les espèces les plus courantes dans le commerce sont en fait Otocinclus hoppei et Ottocinclus vittatus voir Ottocinclus coccama.

Otocinclus hoppei est petit (3cm), gris clair et blanc avec une bande noire de la tête au pédoncule caudal. Cette bande se termine souvent par un point noir. Elle peut être interrompue. C’est l’espèce la plus courante.

Otocinclus vittatus est plus gros (4 cm), plus sombre et semble un moins bon ’mangeur d’algue’.

Otocinclus coccama est facile a reconnaître, c’est l’Ottocinclus zebra. Grand de 4 cm, il est gris sombre tacheté de blanc.

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP