CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Les Guides > La F.A.Q. AquAgora : comment bien démarrer un aquarium.

FAQ : Les tests

Publié par Véronique – 18 mars 2007 — 2 commentaires

Il existe un grand nombre de test permettant de mesurer toutes les caractéristiques d’une eau, de l’ammoniaque aux phosphates. Faut-il tous les acheter ?



Article sous licence :

CC by-nd

Dans la même rubrique

Les tests. Lesquels sont utiles ?

Il existe un grand nombre de test permettant de mesurer toutes les caractéristiques d’une eau, de l’ammoniaque aux phosphates. Faut-il tous les acheter ? La première réponse est non ! Il est tout à fait possible d’avoir un aquarium parfaitement sain sans acheter aucun test. Cependant, ceux-ci sont très utiles pour confirmer une hypothèse lorsque quelque chose se passe mal (par exemple lorsque les poissons sont visiblement stressés ou qu’ils meurent).

Les tests nous permettent de connaître les principaux paramètres de l’eau : sa dureté, son pH, les taux de nitrites, nitrates, phosphate, fer qui sont dissous. En connaissant les qualités de l’eau dont on dispose on peut choisir la population des poissons à placer dans l’aquarium. Si nécessaire mais plus astreignant, on peut modifier ces paramètres pour les adapter aux exigences des poissons.

Les poissons ont certaines facultés d’adaptation qui leur permettent de vivre (ou survivre…) dans une eau dont le pH ou la dureté ne leur conviennent pas, mais ils sont alors fragilisés, tombent facilement malades et leur espérance de vie est nettement raccourcie.

Il est nettement plus facile d’adapter le choix des poissons à l’eau de son bac, que de vouloir modifier les paramètres de l’eau.

Test de l’Ammoniaque

N’est pas vraiment nécessaire mais il peut-être utile dans deux cas : Premièrement, pendant la mise en place du cycle de l’azote, des tests réguliers vous indiqueront que la première phase de la mise en place du cycle est achevée. Deuxièmement, lorsque vous avez des morts de poissons inexpliquées, ce test permet de déterminer si votre filtre fonctionne correctement ou non. Notez que même dans un bac qui tourne depuis longtemps, le filtre biologique peut avoir une défaillance. Les causes classiques sont :

  • le filtre n’est pas nettoyé régulièrement (l’eau ne traverse pas un filtre colmaté, où se trouvent les bactéries utiles),
  • ajout de médicaments (les antibiotiques tuent les mauvaises bactéries mais aussi les bonnes),
  • avoir un filtre sous-dimensionné pour la quantité de poissons hébergés.

Si vous avez des morts, vous voudrez demander conseil sur internet (ou dans un magasin) et la première question que l’on vous posera sera : "Quelles sont les paramètres votre bac ?".

Même à des concentrations de l’ordre de 0,01 à 0,02 ppm, les poissons seront stressés. Les tests classiques ne permettent pas de détecter d’aussi basses concentrations. Aussi, les tests classiques ne devraient jamais détecter la moindre trace d’ammoniaque dans un bac qui tourne. Si vous en détectez, il y en a trop, ce qui stresse les poissons. Faites rapidement quelque chose en changeant une partie de l’eau et identifiez l’origine du problème.

Test des Nitrites

Ils sont peu onéreux et utiles lors des premiers mois. La seule information supplémentaire obtenue par un tel test est qu’il permet de détecter la mise en place de la seconde partie du cycle de l’azote. Comme pour l’ammoniaque, si votre test détecte des nitrites, c’est que le filtre ne fonctionne pas correctement. Une fois qu’un aquarium est établi, le test des nitrites est plutôt inutile. Mais si le filtre venait à mal fonctionner, les taux de nitrites et d’ammoniaque augmentent tous les deux. Les nitrites sont toxiques à partir de 0,2 mg/l !

Test des Nitrates

Achetez ce test ! Le taux de nitrates augmente avec le temps, car il est le résultat du cycle de l’azote. Sauf dans les bacs densément plantés et certains bacs récifaux qui sont parfois capables de consommer l’azote plus vite qu’il n’est produit. Les nitrates devenant toxiques à haute dose, ils doivent être enlevés périodiquement (en effectuant des changements d’eau réguliers). L’utilisation d’un test des nitrates vous permet de savoir si vos changements d’eau suffisent.

Les nitrates deviennent toxiques pour les poissons (et les plantes) entre 40 et 300 mg/l, selon les espèces. Les alevins sont par contre beaucoup moins tolérants.

Il faut noter qu’un test des nitrates n’est pas idéal pour déterminer si le cycle de l’azote est mis en place. La plupart de ces tests transforment d’abord les nitrates en nitrites, puis mesurent la concentration en nitrites. Ils mesurent donc les concentrations combinées des nitrites et des nitrates. Dans un aquarium qui tourne et dont le cycle est établi, le niveau des nitrites est nul, et le test mesure bel et bien la concentration en nitrates. Dans un bac qui met en place son cycle, il est impossible de savoir quelle part de la mesure est due aux nitrates ou aux nitrites.

Test du pH

Procurez-vous en un ! Vous devrez connaître le pH de votre eau afin de sélectionner des poissons qui s’y plairont. De plus, il est souhaitable de tester périodiquement le pH d’un aquarium pour être sûr que celui-ci reste stable, sans augmenter ou diminuer au fil du temps.

Dans certains cas, le décor (racines) ou le gravier (coraux, coquillages ou roches calcaires) modifient le pH de votre eau. Ils relâchent peu à peu des ions dans l’eau, ce qui accroît TH, KH et pH. Les racines relâchent quant à elles des tannins qui font diminuer le pH.

Test de la dureté totale (GH)

Vous pouvez en acheter un, mais ce n’est pas indispensable. Il n’est pas nécessaire de connaître précisément la dureté d’une eau. Savoir si elle est "douce", "très douce", etc. est suffisant. Votre magasin préféré doit être capable de vous renseigner.

Test de la dureté carbonaté (KH)

Ce test est utile, il permet de déterminer le pouvoir tampon de l’eau et de s’assurer de sa stabilité. Si vous testez régulièrement le pH, vous devez savoir si votre KH est "suffisamment haut". En fait, celui-ci doit être assez élevé (supérieur à 5°KH) pour que le pH reste stable dans le temps. Si vous avez des problèmes pour conserver un pH stable, vous devez augmenter le pouvoir tampon de votre bac. Votre magasin préféré doit être capable de vous donner les informations essentielles sur la valeur de votre KH. Vous pouvez aussi lire la partie l’eau.

Le test de mesure du KH est indispensable pour les amateurs de bacs bien plantés, qui utilisent des systèmes d’injections de CO2. Il est également hautement recommandé à ceux qui désirent modifier la valeur du pH d’un bac, car il est un outil de diagnostic précieux si vous avez des difficultés de stabilité de pH.

  • Index
  • Introduction,pour bien débuter
  • Le materiel
  • Les magasins, bien acheter
  • Préparation de l’eau
  • Le cycle de l’azote
  • Chimie de l’eau
  • Changer l’eau
  • Les tests
  • Les poissons
  • Le stress
  • Le long terme

    img Ce Guide inspiré de la FAQ de Cyberaqua a été rédigé pour AquAgora en 2007 et il est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

  • 2 commentaires

    1. Le 4 octobre 2010 à 12:33

      Bonsoir,
      Un petit commentaire juste pour signaler que j’ai adoré cet article bravo
      Sylvie forex news online
    2. Le 4 octobre 2010 à 12:41

      Bonjour,
      Décidément vous avez le sens de la répartie et vos articles sont toujours aussi percutants ! Je suis constemment votre rss et c’est un plaisir de vous lire chaque jour, continuez !
      Pascal courses de chevaux

    Ajouter un commentaire

    modération à priori

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?

    (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Lien hypertexte (optionnel)

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)


    captcha

    Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP