CAPA Facebook
 logo floraquatic  logo Nguyen   
Accueil du site > Les articles > Eau douce

Escargots : les Ampullaires

Publié par Pacu – 9 juillet 2008 — 1 commentaire

Ce sont des escargots très courants dans nos aquariums... mais les connaissez vous vraiment ?



Article sous licence :

CC by-nc-nd

Dans la même rubrique

Les ampullaires font partie de la famille des ampullariidae.

- ) Le plus commun en aquariophilie est Pomacea bridgesii. On utilise parfois le nom de genre "Ampullaria" à la place de Pomacea. L’appellation Ampullaria n’est pas correcte.

De nombreuses couleurs ont été sélectionnées chez Pomacea bridgesii : jaune, bleu, blanc nacré, lila... Il existe avec ou sans rayures. Mais il s’agit bien de la même espèce.

lila img imgbleu

Pomacea bridgesii atteint adulte environ la taille d’une balle de ping pong.

- ) D’autres espèces d’Ampullaires se rencontrent parfois en magasin. Par exemple, Pomacea maculata, qui peut atteindre un diamètre de 15 cm. Dans le commerce, on le nomme fréquemment Ampullaria gigas. Cette dernière appellation est incorrecte.

- ) Une autre espèce encore : Pomacea caniculata. Cette espèce est responsable de l’idée reçue selon laquelle les Ampullaires mangent les plantes. Physiquement, Pomacea bridgesii et Pomacea caniculata se ressemblent énormément. Cependant, Pomacea bridgesii ne s’attaque pas aux plantes, tandis que Pomacea caniculatas’y attaque.

Pourquoi ?

La langue (radula), porteuse de dents, de ces 2 espèces, est différente. Chez P. caniculata elle est plus râpeuse, ce qui permet à cet escargot de s’attaquer aux plantes en bonne santé. Chez P. briggesii, la radula ne permet que de manger des végétaux tendres, donc les plantes mortes.

Pomacea bridgesii et P.caniculata se ressemblant beaucoup, comment les différencier ?

Quelques trucs pour les reconnaître :

1- la forme de la coquille : P. caniculata est plus grand et a une coquille de forme plus globuleuse.

img

img P. bridgesii

img P. caniculata

2- la couleur des oeufs. Oranges chez P.caniculata, rosés chez P.bridgesii. Chez les 2 espèces, les oeufs sont pondus au dessus du niveau de l’eau. Dans la nature, ça permet aux oeufs d’échapper aux prédateurs aquatiques.

- ) P. caniculata relachés dans la nature : un fléau.

On a voulu élever des Pomacea caniculata pour fournir un apport protéique bon marché à la population de Taïwan. Bien que les ampullaires soient comestibles, et couramment vendus sur les marchés en Asie à fins alimentaires, l’expérience n’a pas eu les résultats escomptés.

Mais certains Ampullaires se sont échappés dans la nature, d’où ils ont peu à peu envahi d’autres pays. Ils s’attaquent aux plantes, causant des problèmes économiques (mangent le riz) et écologiques. De plus ils sont porteurs d’un vers transmissible à l’homme. (Angiostrongylus cantonensis)

Mais pas de panique, les Ampullaires de nos aquariums ne nous transmettront pas cette maladie. En effet, c’est le rat qui contamine l’Ampullaire dans la nature ; de plus, pour attraper la maladie, il faut manger l’escargot.

- ) Les cousins des Ampullaires :

La famille des Ampullariidae reprend les genres :

- Asolene
- Felipponea : Amériques
- Marisa
- Pomacea

- Afropomus
- Lanistes : Afrique
- Saulea

- Pila : Afrique, Asie

Certaines de ces espèces (en particulier Marisa cornuarietis), ainci que d’autres espèces de Pomacea que le P.caniculata, mangent les plantes.

img Marisa cornuarietis

Nourriture

Pour nourrir vos Ampullaires, vous pouvez donner de la nourriture pour poissons, (ils se débrouillent pour venir la chercher même en surface), et des légumes. En anglais, les Ampullaires sont appelés Applesnails, parce qu’ils mangent des pommes. Ils apprécient aussi la courgette, la salade, le concombre, et parait-il les carottes.

img

Si vous avez un Pomacea caniculata, c’est important de lui donner des légumes pour le dissuader de manger toutes les plantes.

Les Pomacea bridgesii ne mangent pas les plantes, comme déjà dit ; sauf les plantes les plus tendres, éventuellement. Par contre ils mangent les plantes en décomposition. Les ampullaires mangent aussi des algues, mais ce n’est pas ce qu’ils préfèrent et ils ne débarrasseront pas tout le bac de ses algues. Les ampullaires mangent les restes de poisson et d’escargots morts. P. caniculata et Marisa peuvent tuer des planorbes pour les manger.

Paramètres de l’eau

Au niveau de la qualité de l’eau, les Ampullaires sont sensible aux mêmes polluants que les poissons. (Ammoniac, nitrites, nitrates...)

Ils sont aussi très sensibles au cuivre et à certains médicaments : vert de Malachite, insecticides, et évidemment mollusquicides. Ils peuvent tolérer une petite quantité de sel dans l’eau.

Si le bac manque d’oxygène, les Ampullaires vont tous migrer vers la surface. En effet, ils n’ont pas seulement une respiration branchiale, mais aussi des poumons, et un siphon qui leur permet de venir prendre de l’air en surface. (Attention d’ailleurs : cette particularité respiratoire permet à l’ampullaire de s’évader du bac, s’il n’y a pas de couvercle.)

img

La t° à laquelle vivent les Ampullaires est la même que celle de nos poissons d’aquarium : entre 18 et 28°. En dessous de 18°, ils deviennent inactifs. En dessous de 10°, ils meurent rapidement. P.caniculata est plus résistant à la diminution de t° que P.bridgesii. Un Ampullaire vit plus longtemps à 18° (jusque 3 ans) qu’à 25° (plutôt un an).

Si l’Ampullaire vit en eau trop douce, il ne trouvera pas assez de minéraux (calcium) dans l’eau pour former sa carapace. Celle ci va s’abîmer, présenter de nombreux endroits d’érosion, et même des trous. On a même observé que des Ampullaires carencés en minéraux "grignotaient" la coquille d’autres ampullaires. Une solution si l’eau du bac est trop douce serait de mettre un petit os de seiche dans le bac, à leur disposition.

img Début de décalcification

img Stade plus avancé

img Stade terminal

Cohabitation avec les poissons :

Généralement elle se passe sans problème. Cependant, certaines espèces de poissons peuvent manger les Ampullaires : Tetraodons, Botia, gros Cichlidés...

Inversément, les Ampullaires peuvent s’attaquer à des alevins de poissons qui n’ont pas encore atteint la nage libre et sont "coincés" au sol ; et j’ai observé des P. caniculata qui rampaient sous la surface de l’eau pour aller manger les oeufs dans les nids de bulles des Colisa.

Ils peuvent aussi entrer en compétition alimentaire avec les alevins, en consommant leur nourriture.

Méfiance donc avec des Ampullaires en bac de repro.

Par contre, des Ampullaires peuvent être utiles dans un bac pour consommer l’excès de nourriture laissée par les poissons.

Reproduction

Contrairement à la plupart des escargots, les Ampullaires ne sont pas hermaphrodites. Pour obtenir une reproduction, il faut que vous ayez un couple. Il est possible de distinguer le mâle de la femelle, parce que l’ouverture de la coquille est plus ronde chez le mâle que chez la femelle. Ou en mettant l’escargot sur le dos hors de l’eau et en attendant qu’il sorte ; chez le mâle on peut alors apercevoir le pénis. Le plus simple sinon, est d’acheter un groupe d’escargots, pour avoir plus de chances d’avoir un couple.

Les ampullaires du genre Pomacea pondent hors de l’eau, sous le couvercle du bac généralement. La ponte ressemble à une grappe de raisins et a une consistance solide. (enveloppe calcaire)

img

La ponte a besoin d’humidité pour éclore. S’il n’y a pas de couvercle, le taux d’humidité au dessus de l’eau peut être insuffisant, et la ponte n’éclot pas. Si la ponte tombe dans l’eau, les futurs escargots se noient, et il n’y a pas d’éclosion non plus. En l’absence de mâle, une femelle Ampullaire peut continuer à pondre durant des mois, car elle stocke le sperme. Au bout d’un certain temps, ses pontes n’écloront plus. Lorsque tout se passe bien et que la ponte éclot, ça se passe dans les 15 jours-3 semaines. Les petits Ampullaires pourront être élevés dans le bac avec les parents, sauf si il y a dans leur bac des poissons prédateurs. Les Ampullaires qui ont commencé à pondre peuvent continuer à le faire toutes les semaines. Pour éviter de se retrouver en surpopulation d’Ampullaires, il suffit de repérer et d’enlever les pontes.

Les Ampullaires du genre Asolene, contrairement aux Pomacea, pondent sous la surface de l’eau. La ponte apparait comme des oeufs dispersés dans une masse gélatineuse.

img Asolene cf. spixi

img Eclosion de ponte d’Asolene

Mon Ampullaire est-il mort ou pas ?

Les Ampullaires ont des phases d’inactivités. Dans la nature, quand les conditions sont mauvaises, ils s’enfoncent dans la boue et ferment leur opercule. En aquarium, ils hibernent parfois de la sorte pendant quelques jours : enterrés ou posés sur le fond, l’opercule fermé. Ils peuvent aussi flotter à la surface de l’eau durant plus d’une journée. Si l’opercule est fermé et que l’escargot ne dégage pas d’odeur nauséabonde, c’est qu’il est vivant.

Et enfin, on décrit parfois que l’Ampullaire vit toujours mais a perdu sa coquille. Le corps de l’escargot est normalement attaché à la coquille par un muscle. Si l’escargot est en mauvaise santé, que le muscle est abîmé, il peut se rompre et la coquille se détache. Dans ce cas, l’escargot n’est pas viable ; car, non soutenu par la coquille rigide, le corps de l’escargot va s’affaisser et gêner le système respiratoire. L’escargot va rapidement dépérir. Le mieux dans cette situation est de l’euthanasier. (12 heures au congélateur).

img Cette page écrite par Pacu pour AquAgora, est sous un contrat Creative Commons.

1 commentaire

  1. Le 31 mars 2014 à 19:33

    Bonjour,

    Nous avons retrouvé notre copain sur le sol ce matin vers 7:00 am. Il a donc fait une chute d’environ 1,5 m. Il était dans l’aquarium hier soir à 23:00. Nous l’avons remis à l’eau et depuis, il ne bouge plus. Je l’ai sorti ce midi pour regarder, la coquille est intacte, l’opercule est refermé mais il y a un petit espace et je peux voir le bout d’une des antennes. J’ai appuyé doucement et le corps semble ferme. Je l’ai remis à l’eau et il a coulé au fond.

    Combien de temps peuvent-ils survivre hors de l’eau ? Est-il seulement en état de choc ou est-ce impossible qu’il soit encore vivant ?

    Pouvez-vous me renseigner ?

    Merci

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP