CAPA Facebook
 logo Nguyen   
Accueil du site > Les articles > Matériels, trucs et astuces

Ballast T8 à partir d’une lampe économique

Rédigé par Kikalco - Publié par Véronique – 10 septembre 2007 — 1 commentaire

Un petit montage simple qui a pour avantage par rapport à un ballast ferromagnétique, de ne pas chauffer, de ne pas faire clignoter les tubes à l’allumage et d’être quasi gratuit.



Article sous licence :

CC by-nc-nd

Dans la même rubrique

Ballast T8 à partir d’une lampe éco.

Un petit montage simple qui a pour avantage par rapport à un ballast ferromagnétique, de ne pas chauffer, de ne pas faire clignoter les tubes à l’allumage et d’être quasi gratuit.

Matériel nécessaire :
- Une lampe éco (Pour ma part, je les change régulièrement donc j’ai de la matière).
- Six petits dominos pour fil de 1,5 à 2,5 mm2.
- Du câble de 2x1mm2.
- 2 boîtes de pellicule photo (voir ceux qui ont encore de l’argentique).
- Une boîte électrique.
- 20 cm de joint d’étanchéité de menuiserie.
- Un câble équipé d’une fiche 220v (chercher dans votre ancien petit électroménager ou chargeur de portable, cela sera en moins à câbler).

1/ Récupération de l’électronique de la lampe éco :

C’est la partie la plus délicate du montage. Pour ma part j’opère avec une petite scie à métaux dans le sens de la longueur de la lampe afin de pouvoir écarter le tout et extraire en premier lieu le néon (qui est souvent simplement serti) et dans un deuxième temps couper la liaison avec la douille. Cette liaison comprend deux fils dont l’un supporte un composant très fragile qu’il faut conserver. Ils sont situés au milieu de la petite carte. Les liaisons avec le tube sont en périphérie de la carte et se limitent souvent à de simples plots.

2/ Branchement :

Relier les deux fils qui étaient reliés au culot aux fils du câble équipé de la fiche secteur (En prenant soin de faire passer préalablement le câble par un des trous de la boîte). Pas de sens à respecter.

Ensuite souder directement les fils qui alimenteront le tube sur la carte en respectant l’ordre et les couleurs.

De gauche à droite, les deux premiers plots alimenteront le premier embout (donc les fils proviennent du même câble) et les deux autres, le second.

3/ Mise en place :

La boîte accueille la carte afin d’assurer l’étanchéité du montage et la protection des personnes.

Attention il y a le secteur sur ce montage.

Un petit essai avant la mise en place en connectant le tube à l’aide des dominos.

Le fil bleu du premier embout est fixé en vis-à-vis du second

3/ Confection des embouts étanches : Il nous reste donc :

Une boîte de pellicule dans laquelle on perce un trou du diamètre du câble. Un joint d’étanchéité que l’on découpe et que l’on colle à l’intérieur de la boîte.

Et cela donne :

C’est suffisant pour protéger des éclaboussures mais pas pour une immersion.

La limite de ce montage est bien évidemment la puissance des tubes. Il faut respecter les mêmes règles que pour des ballasts traditionnels. J’utilise ce montage pour alimenter un tube de 14W. L’ampoule éco d’origine était une 18W. Il fonctionne depuis presque une année sans problème.

img Ce texte et ces photos sont proposés par Kikalco pour AquAgora et sont sous un contrat Creative Commons.

1 commentaire

  1. Le 14 octobre 2009 à 11:02 - www

    C’est intéressante cette petite découverte, en tout cas je vous remercie de ce petit partage.

Ajouter un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha

Association AquAgora | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP